Iv- l’évolution de la vie de l’homme dans les dimension biologique, physiologique et sociologique








télécharger 35.72 Kb.
titreIv- l’évolution de la vie de l’homme dans les dimension biologique, physiologique et sociologique
date de publication22.01.2018
taille35.72 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > droit > Documentos

SAADI2013-2014

Anthropologie

<< L’histoire de l’homme >>

I- Définition

Dans l’anthropologie on retrouve logos mot grec qui signifie :

  • Savoir

  • Langue

  • Science

L’anthropologie est l’étude des caractéristiques anatomiques, biologiques, culturelles et sociales des être humains.

II- Objet :

L’objet général de l’anthropologie est de faire de l’homme et de toutes les dimensions de la vie humaine.

L’objet pour savoir positif.

III- concept anthropologique et les autres sciences

Cette science est divisée en deux branches principales

-l’anthropologie physique : qui étude l’évolution biologique, physiologique de l’homme.

L’anthropologie social et culturelle : qui étude la vie des sociétés humaines, présente et passer, l’évolution de leur langue, des croyances et des pratique sociales.

IV- l’évolution de la vie de l’homme dans les dimension biologique, physiologique et sociologique

L’anthropologie est une spécialité des sciences social qui étude l’origine des être humaine et leur développement a partir des caractéristiques biologiques, social, culturel, linguistiques propre aux différant population humain afin de connaitre, de décrire et d’expliquer les différents aspects de l’évolution de l’espace humaine ainsi que facilite certain changement technologique, économique, culturel et social.

La dimension biologique regroupe tout ce que l’homme manifeste comme corporel. Elle reprend tout ce que donne par l’anatomie, la physiologie et la biologie.

La dimension psychologique ou psychique recouvre tout ce qui est de fonctionnement psychique de la personne. Elle reprend tout ce qui est donne par psychologie, psychanalyse et la psychopathologie.

La dimension socioculturelle qui est en rapport avec la socialisation de la Person au sien du genre humain.

Elle reprend ce que est issue de la sociologie, de l’ethnologie et de la psychologie social.

Le concept des trois dimensions est utilisé par les soins infirmier dans une perspective systémique.

Un système : est objet qui regroupe défirent sous système, les propriétés de système sont défirent des propriétés de chaque élément du system prés séparément, ainsi l’homme ne peut être réduit l’un de ses domaines (dimensions) biologique, psychologique et social.

L’homme en tant que système est régie par un équilibre entre ses éléments les dimensions sont interdépendantes et aucune ne peut prise en compte on faisant abstraction des aux autre

Les trois dimensions peuvent être représente par un schéma :


Equilibre


Anthropologie a l’hôpital

L’anthropologie hospitalier s’inscrite depuis quelque décade dans ce qu’il est convenu d’appeler la humanisation, la proche global de patient et le droit de malade.

Le patient hospitalisé n’est seulement une malade il est avant tout un malade avec des droit et devoir, et l’établissement de la sante doit respecter les croyances et les conventions des personne accueillies.

La proche global de patient repose sur l’idée qui celui a un corps, une histoire, appartenances, des valeurs et des croyances qui détermine ca sensibilité et par conséquent son rapport au corps a la maladie et à la mort.

Un environnement de travail institutionnel induit des identités et des organisations particulières des soins.

Adopter en approche anthropologique des soins constituer à s’interroger sur la culture des professionnel de la sante et de la maladie

Un des objectif de la démarche anthropologique à l’hôpital est de permettre au professionnel de la sante de comprendre comment il pauvre se trouver pris dans système d’appartenance qui détermine les normes et les valeurs.

5- Culture et phénomène cultural

Au plan individuel : la culture est l’ensemble des connaissances acquises, l’instruction, le savoir de l’être humain.

Au plan collectif : la culture représente l’ensemble des structures sociales, religieuses et les comportements collectifs qui caractérisent les sociétés.

La culture comprend trois grands groups de manifestations : l’art, langue, la technique.

La culture se définis comme un ensemble de connaissances de la nature, des comportements et de monde environnement elle comprend ainsi tout ce qui est considère comme acquisition de l’espace.

Les phénomènes culturels

  1. la diversité culturelle

Culture dominant : model culturel qui s’impose a l’ensemble d’une société

Contre culture : au sien d’une société la contre culture est la manifestation de la culture d’un group que rejet le system de valeur de la culture dominante

Domination culturelle : il y’a domination culturel lorsque une culture s’impose a une autre volontairement.

Acculturation : c’est la destruction de la culture traditionnelle d’un groupe du fait d’un contacte prolonge avec une autre culture.

Choc culturel : il y’a choc culturel lorsque deux culture différents se rencontrent et que la différence de system de valeurs en présence entrain au traumatisme, une incompréhension ou un bouleversement pour les individus qui est sont confrontes.

Déracinement culturelle : c’est le fait pour un individu de ne plus savoir a quelle culture se rattacher.

Ethnocentrisme :

  1. l’ethnie : est un group humain possédions des caractéristiques biologique et morphologique liées a des ancêtres commun .

  2. ethnocentrisme : c’est le fait de juger les sociétés a travers son propre system de valeur a attitude constitution a considéré sa culture comme la meilleure et comme supérieure aux autres .

Identité culturelle : c’est le fait pour un individu d’appartenir a une culture bien déterminer.

II- Les principales fonctions de la culture

- elle permettre a l’individu de s’adapter.

- elle prévoir les comportements d’autrui (les comportements individuels).

- elle permettre la communication entre les individus (apprentissage des langues).

- elle favorise certains types de biens affectifs entre les individus (solidarité affective).

6- l’inné et l’acquis

  1. l’inné : ce sont les aptitudes, qualité que nous possédons naturellement a la naissance, il s’agit d’un comportement qui se retrouve chez tout les individus d’une même espace, comportement déterminer génétiquement et ne nécessitant pas apprentissage préalable.

  2. L’acquis : a l’inverse, il s’agit d’un comportement secondairement construit a partir d’information, d’expérience et d’un apprentissage. ce comportement et on magasine dans la mise noir individuel de l’individu et ne concerne que lui. la parte acquis est le résultat de l’expérience de l’apprentissage individuel des comportements intelligents de raisonnement les reflexes conditions.

7- les mythes et croyances

un mythes est un récit extraordinaire a caractère religieux et le plus souvent d’origine populaire dont l’action et les héros one une valeur symbolique.

Croyances : est le fait de tenir pour real l’existence de quelqu’un ou de quelque chose qui ne pas perceptible par l’expérience ou prévu par la science. la croyances résulte d’interaction entre les individus ou avec des textes dogmatique .

le dogmatisme est le caractère de doctrine qui présentent leur affirmation comme des vérités fondamentales , incontestables , sans esprit critique le plus souvent dans le domaine politique ou religieux (dogme) ces doctrine peuvent dans certain case être impose la force la croyance est un façon de pense qui permit d’affirme sans esprit critique , des vérité ou l’existence de chose au d’être sous ou fournir la pauvre et donc sois possible d’éprouver quelle sont fausse

  1. Croyances et religion

Les religions sont bâties sur un certain nombre de croyance et fonction grâce a des dogmes ou a des doctrines, le croyant y adhère .le croyance est celui qui a la fois, c'est-à-dire ce situe dans un état d’adhésion réfléchie et active est élément fondamentaux de sa religion.

  1. Croyances et science

La particularité d’une croyance et se ne pas être testée par l’individu qui est adhère car elle est d’emblée accepte come vérité, la science par contre, est bâtie sur l’expérience, le respect de la méthode scientifique.

  1. Croyances et superstition

La superstition est une attitude faisant intervenir les croyances ou certain pratique ou fait observer on laisse avec un certain déroulement de la venir, sans aucune prouve scientifique

8- les mythes et croyances

a) faire face à son destine : dans la vie la seul certitude qui est sure , c’est la mort ,c’est seul évènement qui rassemble les riches et les pauvres ,blanc et noir , croyant ou non , ignorant ou intelligent .

Pour certain personne la mort arrive soudainement ou trop tôt, pour d’autre elle arrive après une lange période d’attendre.

En réalité la vie et la mort sont les deux faces même pièce de monnaie, elle est rarement sujette de réflexion ou de partage.

b) humaniser la mort : le processus d’humanisation de la mort inclut :

- parler de la mort en commençant par la famille et l’école

- vivre un état conscient de sa propre mort.

Participer à des expériences éducatives sur le sujet.

- regarder la mort en face.

- apprendre à nommer nos craintes et nos espoirs.

- partager avec les autre nos pensées et réactions au sujet l’agonie et de la mort.

9- les apports de l’anthropologie à l’hôpital.

Soigner, ce serait au mieux à prendre, à partager des savoirs, apprendre a travail avec les autre qu’il s’agisse de soignant, de soignes et leur proches, tout en sachant que leur urgence, leurs besoins, et leur priorité sans rarement les même.

Un environnement de travail institutionnel induit les identités et des organisations particulières de soins.

Adopter une approche anthropologique des soins consiste à s’interroger sur la culture des professionnels de la santé et de la maladie.

La psychologie

1- Définition

La psychologie est une science qui étude tous les comportements humain et le psychisme.

2- développement psychomoteur affectif intellectuel et psychosocial

Tout comportement humain repose sur l’équilibre entre 3 demains :

Le cognitif : ensemble des fonctions mental et des connaissances.

L’affectif : ensemble des sensations et émotions.

Le moteur : tout ce qui trait au mouvement et à la relation corps-espace-temps ce constat amène au concept de développement psychomoteur de l’individu.

Depuis sa naissance et pendent l’enfance tout comportement apparait spontanée et autonome c’est l’enfance ce trouve dans des situations stimulantes permettant l’apparition de ces comportements par la découverte, l’apprentissage l’initiation.

Au cours de la croissance, les évolutions des 3 domaines et liée a la maturation biologique, et également par interaction de l’enfant et avec milieu environnement (objet, personne, lieux)

a)Capacités sensuelles :

Perception visuelle des bébés

La vision : sens qui fournit le plus d’informationdirect sur l'envirenement pour le nouveaux ne c’est un outil de développement fondamentale immédiatement après ça naissance, le bébé sensible à la lumière des yeux, quelque jour après il peut suivre des yeux un objet au mouvement mais il perd facilement la cible de vue

Perception de profondeur : vers l’âge de deux mois, le rythme cardiaque des bébés se modifie que les échange de niveaux, indiquent une sensibilité a la profondeur.

Reconnaissance des visages : vers 1 mois, les bébés concentrent leur attention sur les contours des visages vers deux mois, le visage est intègres comme un ensemble permettent de distinguer une figure d’un autre et un état émotionnel d’une autre.

La perception auditif : des la naissance, l’enfant manifeste défèrent réponses physiologique, en réponse à des stimulations sonores.

Le fait, l’odorat : le bébé est une mesure de déférence.

Les gouts : le sucre, le sale, l’amer, l’acide.

Le touche : des la naissance l’enfante réagir à la stimulation tactile un touche piquent sur la plante de pied provoque une réaction de retrait tandis que le fait de prendre l’enfant sur son épaule et de lui caresser le dos et la tète a pour effet de le consulter.

La bouche constitue une zone de toucher particulièrement sensible et devient pour lui un moyen d’exploration des objets.

b) caractéristique émotionnelles

Il n’existe une seul émotion chez le nouveau ne est le déplaisir. Un besoin quelconque provoque une tension déplaisante dans l’organisme, ex : soif.

Normalement est apaiser de l’exterieur par la mere , il sensuit une period de quietude , c’est-à-dire absance de deplaisire , lorsque un nouveau besoin apparait ,le cycle recomance .

c) relation mère-enfant

la mere est le premier objet auquel l’enfante s’intérêts profondement .apartir de la naisance il prendra peut conscience de ca presence et lui attrubuera de l’importance.

Le nouveau ne passe ca premier anne en système clos , il vit en etat de symbiose avec sa mere . tout ce qui retenir sur elle retenir sur lui , tout privation maternal affect la sante et le developement de l’enfant .

Rien ne remplace la mere pendent la premier anne de la vie de l’enfant .

Vers 3 mois il reagit au sourir par le sourir automatiquement

A 6mois le sourir devien volentair , il offre a tout ceux qui lui sourient .

A 8 mois les personnes defferencies les une des autres , la mere est previlegiee , les visage famillier se cite le sourir , les visage etranger declanche l’ausciete .

A 1 ans il peur de visage etranger

Le premier moyen de communication est les plures :

- A partir de 6 mois l’enfant plure a cause de male physique.

- A 8 mois parcequile ne peut pas reussir quelque chose

- A 12 mois les premier mots est maman

similaire:

Iv- l’évolution de la vie de l’homme dans les dimension biologique, physiologique et sociologique iconÉvolution et grandes acquisitions de la vie
«Nothing in biology makes sense except in the light of evolution» («Rien n'a de sens en biologie sinon à la lumière de l'évolution»)...

Iv- l’évolution de la vie de l’homme dans les dimension biologique, physiologique et sociologique iconRecherches physiologiques sur la vie et la mort
Est réputée matière biologique […] toute matière contenant une information génétique qui est autoreproductible ou reproductible dans...

Iv- l’évolution de la vie de l’homme dans les dimension biologique, physiologique et sociologique iconRecherches physiologiques sur la vie et la mort
Est réputée matière biologique […] toute matière contenant une information génétique qui est autoreproductible ou reproductible dans...

Iv- l’évolution de la vie de l’homme dans les dimension biologique, physiologique et sociologique iconLes théories de l’évolution servent à expliquer la diversité biologique structurée

Iv- l’évolution de la vie de l’homme dans les dimension biologique, physiologique et sociologique iconThème 1 – La Terre dans l’Univers, la vie, l’évolution du vivant (17)

Iv- l’évolution de la vie de l’homme dans les dimension biologique, physiologique et sociologique iconAtelier chantier de fouilles… exposition Balade dans l’évolution 15
«font parler» les fossiles des êtres vivants retrouvés dans les entrailles de la Terre et retracent ainsi l’histoire de l’évolution...

Iv- l’évolution de la vie de l’homme dans les dimension biologique, physiologique et sociologique iconOrigine et évolution de la vie V. De schuyteneer 2004 I. Introduction
«génération spontanée» primordiale dont les évolutionnistes, Charles Darwin en tête, expliquent qu'elle a été à l'origine d'êtres...

Iv- l’évolution de la vie de l’homme dans les dimension biologique, physiologique et sociologique iconRésumé. Nous présentons la réponse que Leibniz a donnée à la
«la vie est l’ensemble des forces qui résistent à la mort» (Recherches physiologiques sur la vie et la mort, Paris, 1801). La controverse...

Iv- l’évolution de la vie de l’homme dans les dimension biologique, physiologique et sociologique iconEdgar Morin, Le paradigme perdu, 1973
«Qu’est-ce que l’homme dans le monde?» Dans Le paradigme perdu, IL propose une image de l’homme qui intègre les trois concepts d’individu,...

Iv- l’évolution de la vie de l’homme dans les dimension biologique, physiologique et sociologique iconLes processus de l’évolution, la vie grâce aux mutations








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com