Manuel de prelevement version g 2017 sites du laboratoire: Site «Sambourg»








télécharger 0.74 Mb.
titreManuel de prelevement version g 2017 sites du laboratoire: Site «Sambourg»
page1/10
date de publication19.11.2017
taille0.74 Mb.
typeManuel
b.21-bal.com > droit > Manuel
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10
Laboratoire de Biologie Médicale SAMBOURG multi-sites
place de la mairie, 13127 VITROLLES
Accréditation EN/ISO/CEI 15189 N° 8-2591





MANUEL DE PRELEVEMENT
version G 2017




SITES DU LABORATOIRE:
Site « Sambourg », Place de la mairie, 13127 Vitrolles


Site « de la clinique de Vitrolles », Rue Bel Air, Quartier La Tuilière II,
13127 Vitrolles


Site « Coudoux-Ventabren », Carrefour D10/D20, Le Moulin du Pont, 13111 Coudoux Tel: 04.42.15.94.95

Site « Calas », Avenue Cdt Hélion de Villeneuve, 13480 Calas/Cabriès

Site « Aix-Jas de Bouffan », 8 Rue Charloun Rieu, prés-mairie annexe,
13090 Aix en Provence


Site « Aix-Sud », 14 Rue de La Fourane, 13090 Aix en Provence







AVANT-PROPOS

Même si le présent « manuel de prélèvement » avait été initialement créé pour répondre à la norme d’accréditation EN/ ISO/CEI 15189 dans sa version 2007 et qu’il fait partie intégrante, à ce titre, de notre système documentaire de management en tant que « document interne », il se doit avant tout d’être utile aux préleveurs qui peuvent y trouver de nombreuses recommandations et spécifications pour réaliser les prélèvements destinés à notre laboratoire mais il peut également être utilisé par les prescripteurs ou même les patients en tant que véritable catalogue de nos prestations.

La norme gagnera en effet à être perçue par tous les intervenants de la biologie non pas comme une contrainte mais comme un moyen d’améliorer la qualité et surtout l’efficience des soins et des services à apporter au patient.

La qualité de la phase analytique s’étant beaucoup améliorée ces dernières années dans les laboratoires grâce à l’informatisation et la robotisation, le « préleveur » joue en conséquence maintenant un rôle primordial dans la qualité de l’acte global de l’examen biologique car il est le responsable de la majeure partie de la phase préanalytique qui peut quelquefois devenir la principale source de l’incertitude associée au résultat.

Même si le préleveur est en général expérimenté, formé et bien sûr habilité, il a paru utile de faire ici le point sur tout le processus accompagnant le prélèvement biologique et non pas seulement sur l’acte lui-même, en lui apportant, sous la forme commode d’un petit fascicule, facile à lire et à détenir (par exemple dans sa « mallette » de transport), les annexes détaillées des conditions préanalytiques générales ou particulières à respecter pour les examens biologiques courants et la plupart des examens spécialisés.
Les erreurs les plus fréquentes à éviter y sont rappelées ainsi que des explications sur la gestion par le laboratoire des non-conformités éventuelles.
Le préleveur pourra également s’y référer pour certains protocoles, conditions à respecter ou encore à expliquer au patient, pour des modèles de formulaires à remplir ou toute autre information liée au prélèvement (délais de « rendu », délais de conservation …).

Nous espérons donc que tous les préleveurs, lorsqu’ils attesteront de leur prise en compte de ce manuel dans le cadre des nouveaux contrats de coopération règlementaires avec les laboratoires, le percevront selon sa véritable vocation d’« aide pratique journalière au prélèvement biologique » et qu’il participera ainsi largement à la QUALITE de notre travail commun à tous.

Les Biologistes et les Responsables Qualité

NB : durant l'année de reference du DIMP les préleveurs externes sont tenus au courant d'eventuelles evolutions par l'envoi de mails ou à travers la consultation de notre site Internet!

Sommaire

I - Habilitations - Destinataires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

p6

II - Le processus du prélèvement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

p6

1. Vérification de l'identité du patient . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

p6

2. Revue de la demande - Prise en compte de la prescription . . . . . . . . . . . .

p7

3. Heures du prélèvement - Statut alimentaire du patient - Protocoles de recueil/prélèvement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


p7


4. Fiche de prélèvement incluant la fiche de suivi médical. . . . . . . . . . . . . . .

p9

5. Fiches techniques de prélèvements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

p9

6. Identification de l'échantillon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

p11

7. Règles de conservation des échantillons avant leur réception au labo-ratoire (conditionnement, stockage et transport) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


p12


8. Quelques exemples typiques de mauvaise réalisation de la phase préanalytique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


p13


9. Gestion des non-conformités sur les prélèvements . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

P14

10. Règles d'hygiène et de sécurité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

P15

11. Informations à connaître par les préleveurs concernant la phase post-analytique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


p15





III - Le matériel de prélèvement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

p17

Annexe I - Annexe administrative. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

p23

Annexe II - Protocoles de recueil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

p26

Annexe III - Fiche technique « prise de sang » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

p35

Annexe IV - Liste des examens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

P43

1. effectués par le Laboratoire Sambourg . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

P43

2. effectués par le Laboratoire Cerba . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

p60

Annexe V - Fiche de préconisation des tubes et aiguilles . . . . . . . . . . . . . . . .

p70

Annexe VI - Conduite à tenir en cas d’accident . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

p74



Laboratoire de Biologie Médicale Sambourg

code du document

version

titre

DIMP

G

Manuel de prélèvement


I - Habilitations - Destinataires du présent manuel :

- Les personnes réglementairement autorisées à effectuer les prises de sang sont les médecins, les biologistes, les infirmier(e)s, les technicien(ne)s de laboratoire; les autres types de prélèvements biologiques ne sont pas autorisés aux technicien(ne)s.

- Dans le cadre de notre système de management, les personnes habilitées et destinataires du présent manuel de prélèvement sont:

  • soit le personnel du laboratoire, lui même dûment formé, qualifié puis habilité par le laboratoire à effectuer des prélèvements au laboratoire ou à domicile (habilitation spécifique dans ce dernier cas): en pratique essentiellement des biologistes et, pour les prises de sang, des technicien(ne)s de laboratoire.


  • soit des personnes réglementairement autorisées, extérieures au laboratoire, mais dont celui-ci peut apporter la preuve qu'elles ont été parfaitement informées de toutes les procédures et instructions liées aux phases préanalytiques en particulier à travers la prise en compte du présent manuel: ce sont essentiellement des infirmier(e)s libéraux (ales) ou appartenant à des services de soins et quelquefois des médecins.

II - Le Processus du prélèvement :

1. Vérification de l'identité du patient:

Le but est de s’assurer d’une identification certaine du patient à prélever

- en l'absence d'une pièce officielle d'identité, se faire épeler les « nom et prénom »
- être toujours vigilant au risque d'usurpation d'identité (ne pas hésiter à demander une preuve d'identité en cas de doute)
- par ailleurs se méfier énormément des risques d'homonymie
- ne pas se contenter de valider le nom inscrit sur l'ordonnance
- prendre note de la date de naissance et de l’adresse précise
- ne pas oublier de préciser le nom de jeune-fille au moins pour les analyses d’Immuno-hématologie.

2. Revue de la demande - Prise en compte de la prescription:

Toute ambiguïté ou question concernant la demande doit être solutionnée avec un des biologistes du laboratoire en particulier les ambiguïtés concernant la lecture ou la signification d'une prescription ainsi que, quelquefois, l'adaptation de la méthode effectuée par rapport aux desiderata du demandeur ou encore la capacité pour le laboratoire de répondre à des demandes de prestation « accréditée » (voir colonne de droite « COFRAC » de la liste des analyses en ANNEXE IV) ou à toute autre demande.

Il est bon de rappeler à ce sujet que les analyses appartenant au périmètre d’accréditation COFRAC (consultable sur http://www.cofrac.fr) font l’objet d’un suivi renforcé (par exemple en ce qui concerne la validation de la méthode, les différents contrôles de qualité internes et externes et l’estimation de l’incertitude de mesure), de façon à garantir la crédibilité de leurs résultats auprès des tiers.

3. Heures du prélèvement - Statut alimentaire du patient – Protocoles de recueil/prélèvement:

a) Heures du prélèvement:

Les prélèvements sanguins peuvent être pratiqués à toute heure de la journée (de 6h30 à 19 h dans les différents sites du laboratoire et même plus tôt pour les « domiciles »), sauf pour les analyses qui ont été renseignées sur la liste des analyses (ANNEXE IV) comme à pratiquer « tel délai après injection" ou " tel délai après thérapeutique" ou encore « à telle heure définie ».

b) Statut alimentaire du patient:

Le jeûne du patient, même s'il est souvent préférable, n'est strictement nécessaire que pour quelques analyses désignées dans l’ANNEXE IV (les principales sont les glycémies avec un jeûne impératif minimum de 4 heures et les explorations lipidiques avec 10 à 12 heures minimum).

c) Protocoles:

Les prélèvements microbiologiques, les épreuves dites « dynamiques » ou « fonctionnelles » ainsi que les analyses d'eau demandent au patient une consultation préalable du laboratoire ou d’un préleveur pour se faire expliquer les conditions à respecter (« protocoles ») :

La liste des protocoles proposés est la suivante, dont le détail est consultable en ANNEXE II ou disponible au laboratoire.

1. Protocoles « patient »:

CBU et échantillon d'urine standard

URINES DE 24 H

Recherche de sang, germes ou parasites dans les Selles

SCOTCH-TEST




CBU pédiatrique




EAU

COMPTE D'ADDIS

BK DANS LES URINES

2. Protocoles « patient et préleveur »:

HYPOGLY-CÉMIE

TEST OMS

HYPERGLY-CÉMIE

GLYCEMIES DE CYCLE

GLYCEMIES POST-PRAN
DIALES








PROTOCOLE DU TEST HELIKIT

- Protocoles de recueil destinés au patient:

Le recueil d'un échantillon par le patient lui même constitue un auto-prélèvement pour lequel le laboratoire, souvent par l'intermédiaire du préleveur (intervenant pour un autre type de prélèvement), doit exercer un conseil et un contrôle à posteriori car tout mauvais recueil peut être la cause d'erreurs préanalytiques importantes.

  • Cas du protocole « ECBU et échantillon d’urine standard (général) »:
    Par mesure de simplification et d’uniformisation, le protocole habituel de l'examen " ECBU " est étendu au recueil général d'un échantillon d'urines qui se fait donc toujours également dans un flacon stérile à bouchon jaune avec canule intégrée, après élimination du premier jet d’urine.

    Pour les « ECBU » uniquement, si le délai de transport risque d'être dépassé (>1 heure), le recueil se fait dans ce même flacon mais avec un transfert d’une partie de l’urine dans un « tube avec conservateur », délivré alors par le laboratoire.


  • Cas du protocole de recueil des « urines de 24 heures »:
    Il est capital de faire comprendre au patient que toute mauvaise réalisation de ce protocole et donc sur le volume d'urines faussera directement le résultat (rendu en "masse par 24 heures").

- Protocoles destinés au patient et au préleveur (épreuves dites « dynamiques »):

Les protocoles des tests dynamiques sont directement sous le contrôle du préleveur qui doit préparer et organiser le test tout en informant le patient du protocole à suivre.


4. Fiche de prélèvement incluant la fiche de suivi médical:

Le préleveur doit remplir une fiche de prélèvement réglementaire dont un modèle est présenté en ANNEXE I pour fournir au laboratoire les renseignements administratifs et médicaux associés aux échantillons (concernant le patient ou liés à la gestion de l’échantillon); la traçabilité de l’identité du préleveur, engageant sa responsabilité, doit en particulier y figurer.
La partie « fiche de suivi médical » consiste en la prise de tous renseignements médicaux utiles ou nécessaires au laboratoire pour l'interprétation des résultats et comprend entre autres les items suivants: renseignements physiologiques (grossesse,…), pathologiques ou cliniques, traitement en cours (avec même posologie pour traitement AVK) ou encore renseignements sur l’état de jeûne ou autre préparation du patient.
En cas de force majeure (indisponibilité de la fiche lors du prélèvement), le préleveur inscrirait tous ces renseignements au verso de l’ordonnance.

5. Fiches techniques de prélèvements:

Seule notre fiche technique « la prise de sang » est communiquée dans le présent manuel en ANNEXE III car c'est, de loin, la plus fréquemment utilisée.

  • Choix des aiguilles et des tubes d'échantillon:
    Le choix des tubes (volume, nombre de tubes et nature des adjuvants) et des aiguilles se fait en fonction du document interne suivant "DI28 préconisation des tubes et aiguilles à prélèvement de sang" en ANNEXE V et à défaut à la liste détaillée des analyses (ANNEXE IV).

    La politique du laboratoire a été élaborée de façon à préserver, autant que possible, le capital veineux et sanguin du patient:

    * Les aiguilles les plus fines possibles (sans ralentissement excessif du débit) sont utilisées:
    - noires, jusqu' à un nombre de deux tubes et s'il n'y a pas de dosage de potassium à effectuer
    - vertes, dans les autres cas
    - les systèmes de prélèvements à ailettes (« Butterfly ») sont réservés à des cas particuliers pour certains préleveurs, lorsque les veines sont très délicates.

    * Le capital sanguin est préservé grâce à une optimisation parfaite des volumes:
    - tubes de 5 ml ou 7 ml (et non de 10 ml)
    - un tube unique (SEC-jaune) pour toute la biochimie et l'immunologie (hors examens spécialisés transmis)
    - un tube unique (EDTA-mauve) pour l'ensemble
    NF + VS + HG (Hémoglobine glyquée = A1c)
    - un tube unique (CIT-bleu) pour l'hémostase/coagulation à remplir impérativement jusqu’au trait de jauge gravé
    - pour les examens spécialisés les spécifications de choix et nombre de tubes sont définies dans la liste des analyses Cerba ci-après (ANNEXE IV chapitre 2.) et à défaut dans le manuel de prélèvement Cerba

  • Ordre de prélèvement des tubes:
    Il est très important à respecter et est défini dans la colonne de gauche de notre document de préconisation des tubes et aiguilles (ANNEXE V).


  • Les autres fiches techniques de prélèvement, désignées dans notre système de management, sont disponibles au laboratoire pour les préleveurs, sur simple demande:



1. Le sang:

La prise de sang
FTP
1
et son protocole détaillé FTP1'

Le prélèvement de sang capillaire FTP2

Le prélève-ment de sang sur la voie d'une perfusion en cours
FTP3


Le prélève-ment de sang sur un cathéter
FTP4


Le prélève-ment de sang dans une chambre implantable FTP5

L'injection
veineuse
FTP23


2. Les prélèvements  de bactériologie:

Les secrétions génitales
(PV, PUR, SG, SC, TMS, FCV)
FTP10


Fiche de prélèvement pour le tractus urinaire chez l'homme
FTP11


Le prélève-ment de selles
FTP14


Le prélève-ment pharyngé
FTP15


Le prélève-ment de narines FTP16

Le prélèvement de langue
FTP20


L'hémo-culture FTP18

Les prélève-ments en dermatologie (peau et phanères)
FTP19


Le prélève-ment oculaire
FTP21


Le prélève-ment broncho-pulmonaire
FTP22


Le prélève-ment d'oreille FTP17

Le prélèvement nasopharyngé pour recherche de la grippe

FTP26
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Manuel de prelevement version g 2017 sites du laboratoire: Site «Sambourg» iconManuel de prelevement

Manuel de prelevement version g 2017 sites du laboratoire: Site «Sambourg» iconManuel de prelevement

Manuel de prelevement version g 2017 sites du laboratoire: Site «Sambourg» iconManuel complet Version préliminaire

Manuel de prelevement version g 2017 sites du laboratoire: Site «Sambourg» iconUne version plus complète de ce bulletin est accessible sur le site de l'

Manuel de prelevement version g 2017 sites du laboratoire: Site «Sambourg» iconUne version plus complète de ce bulletin est accessible sur le site de l'

Manuel de prelevement version g 2017 sites du laboratoire: Site «Sambourg» iconUne version plus complète de ce bulletin est accessible sur le site de l'

Manuel de prelevement version g 2017 sites du laboratoire: Site «Sambourg» iconUne version plus complète de ce bulletin est accessible sur le site de l'

Manuel de prelevement version g 2017 sites du laboratoire: Site «Sambourg» iconManuel de prelevement
«un examen de biologie médicale est réalisé par un biologiste médical ou, pour certaines phases, sous sa responsabilité» (art. L...

Manuel de prelevement version g 2017 sites du laboratoire: Site «Sambourg» iconCorrection Sous-Colle – Biologie Moléculaire – Problème type Morel
«cag» (Sites forts) et deux autres sites faibles. IL y a donc bien autant de sites accepteurs forts que faibles

Manuel de prelevement version g 2017 sites du laboratoire: Site «Sambourg» iconAdresse : bp 433 Thiès rp senegal
«Les analyses bactériologiques : Du prélèvement à l’antibiogramme au laboratoire de l’hôpital régional de Saint-Louis du Sénégal»...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com