Pourquoi étudier la biologie en psychologie?








télécharger 175.16 Kb.
titrePourquoi étudier la biologie en psychologie?
page1/2
date de publication15.11.2016
taille175.16 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2
Biologie:

-> Pourquoi étudier la biologie en psychologie?
- Grands débats en psycho:
- Nature/Culture -> quelle est la nature de l'homme?

- Animal/ Humain -> caractéristiques de l'homme?
- Débat inné/acquis n'a plus lieu d'être.

Inné: dès sa naissance

Acquis: effet de l'apprentissage
Inné: rôle exclusif des gènes

Acquis: rôle exclusif de l'environnement.

-> patrimoine génétique qui va se dév dans un env. particulier.
- R. Tryon: expérience des rats -> labyrinthe et endroit où nourriture.

-> Peut-on sélectionner des animaux plus aptes à réussir le parcours?

2 lignées différentes: brillante et médiocre.

-> Intelligence des rats héréditaire?
- M. Cooper et J. Zubeck: Effet de l'environnement d'élevage:

3 conditions expérimentales:

-> normal (// Tryon)

-> restreint (individu isolé) -> appauvri.

-> Enrichi: congénères avec qui interagir
Normal: médiocre plus d'erreurs

Restreint: autant d'erreurs pour chaque lignée.

Enrichi: aussi peu d'erreurs
=> Pas que le patrimoine génétique qui joue sur la performance. Influence de l'environnement.

Interaction entre le patrimoine génétique et l'environnement!!
- Chez les humains:
Milieu socio-culturel influence des tests de performance (prénoms pour le bac).

René Zazo, Travaux sur les jumeaux.


  • Psycho-physiologie: étude du comportement humain en faisant référence aux structures du cerveau et aux processus de fonctionnement.


Sans cerveau: pas de pensée, pas de sentiments

Cerveau composé de matière grise.

-> plasticité du cerveau, capable de s'adapter.
-> Liens entre activités mentales (cognition: représentations mentales) et cerveau?

Spinoza: monisme: continuité entre le corps et l'esprit -> activités mentales sont le résultat de l'activité biologique du cerveau.

Dualisme: activité mentale diff de activité biologique.
=> Système nerveux + système hormonale = base biologique des comportements.
=> Nos pensées résultent de l'activité de notre cerveau.

Si dysfonctionnement bio du cerveau -> modification de nos pensées, sentiments et comportements.
-> Quel est le lien entre l'activité biologique et notre expérience subjective?

Limites. On ne perçoit pas tous les mêmes choses!
-> Activité biologique du système nerveux est-elle la cause ou la condition de l'activité mentale?

Attention au réductionnisme: réduire la pensée à l'activité biologique.
-> Connaissances en biologie indispensables pour comprendre les troubles des patients!



  • Cours de culture générale de biologie:


Introduction:
Étude des systèmes.
Concepts clés:

1° De nouvelles propriétés émergent à chaque niveau supérieur d'organisation.

Molécules ont des propriétés que les atomes n'ont pas.

2° Cellule = unité structurale et fonctionnelle des organismes.

3° Lien entre structure- fonction (ex: structure osseuse)

4° Organismes = systèmes ouverts (interactions avec environnement)

Mécanismes de régulation assurent l'équilibre des organismes.
Les systèmes vivants ont 3 grandes capacités:

  • autoconservation: se maintenir en vie de façon autonome (nutrition)

  • autorégulation: coordonner, synchroniser et contrôler les mécanismes précédents de façon autonome (système nerveux + hormonal)

  • autoreproduction: reproduire de façon autonome un système ayant des capacités d'autoconservation, d'autorégulation et d'autoreproduction.

  • Biologie:





  • Intro:



  • - Atomes = Un noyau (protons + neutrons) et des électrons qui gravitent autour.



  • Neutrons -> charge neutre; électrons: négative; protons: positive



  • -> 92 éléments naturels sur terre (Mendeleiev)

  • -> 25 essentiels à la vie (Carences: entraînent certaines pathologies)



  • => 4 atomes:

  • Carbone ©, Oxygène (O), Hydrogène (H) et Azote (N)



  • => Représentent 96% de la matière vivante





  • - Molécules: composées de liaisons d'atomes (eau H20 ou d'ions (sel NACI)



  • -> 2 types de molécules:

  • - inorganiques: sans carbone: eau, sels minéraux

  • - organiques: avec carbone: glucides, lipides, acides aminés (protides, protéines), acides nucléiques (ADN, ARN)



  • + Molécules inorganiques qui possèdent du carbone: dioxyde de carbone.



  • - Protéines:

  • -> Définition: Séquence déterminée d'acides aminés.

  • -> constituée de petites molécules appelées acides aminées + ordre des ac.am est important.



  • - Fonctions structurelles

  • - de défense

  • - contractiles

  • - hormones

  • - de stockage

  • - récepteurs

  • - de transport d'autres molécules

  • - enzymes



  • => Différents types de protéines.



  • - Acides nucléiques:

  • ADN/ARN



  • -> ADN: Acide désoxyribonucléique

  • Constitué d'une double chaîne de nucléotides.

  • Chaque partie est constituée d'un ensemble de petites molécules: acide phosphorique, un glucide (désoxyribose) et une base azotée.

  • 4 bases azotées: Adénine, Thymine, Guanine, Cytosine

  • Adénine/ Thymine; Cytosine/Guanine



  • -> ARN: Acide ribonucléique: Une seule chaîne de nucléotides

  • Nucléotide: acide phosphérique, glucide (ribose) base azotée.

  • 4 bases azotées: Adénine, Uracil, Guanine, Cytosine.





  • - Cellules: composées d'un ensemble de molécules



  • -> Cellule animale:



  • - Membrane: partie superficielle de la cellule -> communication entre le milieu intracellulaire et extracellulaire.



  • - Cytoplasme: oganites + hyaloplasme (substance dans laquelle baignent les diff organistes)



  • -> 4 organites:

  • - mitochondries: fabriquent l'énergie cellulaire: molécule que les cellules utilisent pour fonctionner -> molécule = ATP.

  • - noyau: toutes les cellules des animaux possèdent un noyau -> dans le noyau: molécule d'ADN.

  • - Réticulum: synthèse des protéines y a lieu -> fabrication des protéines.

  • - Appareil de Golgi: trie les protéines, les stocke et permet leur libération à l'extérieure de la cellule grâce à cet appareil.



  • - Du gène à la protéine:

  • - Cellules fabriquent les protéines:

  • Gène -> protéine



  • => Gènes répartis sur la molécule d'ADN (Gènes: parties de l'ADN)

  • Déf: partie de l'ADN qui code pour des protéines spécifiques.

  • (parties non codantes)



  • => 2 étapes:

  • - la transcription: Synthèse d'une molécule d'ARN à partir d'un brin de l'ADN. Se passe dans le noyau: les nucléotides vont venir s'associer par complémentarité du brin codant -> nouvelle molécule

  • - la traduction: Synthèse d'une protéine à partir de l'ARN messager

  • -> Se passe dans le réticulum. Chaque acide aminé est codé par un triplet de nucléotides.

  • On peut fabriquer des mêmes molécules à partir des mêmes choses.



  • Il y a des codons start, codons stop



  • - Les tissus:



  • Déf: constitués de plusieurs cellules ayant les mêmes fonctions

  • -> Notion d'adhérence cellulaire et de différenciation cellulaire: chaque cellule est différente.



  • - Notion de communication cellulaire:

  • courte distance: par substances chimiques dans le liquide extracellulaire

  • longue distance: par substances chimiques dans le sang



  • => Ces substances chimiques influencent les cellules par l'intermédiaire des protéines réceptrices dans leurs membranes.



  • - Les organes:



  • - Déf: Association de différents tissus:



  • -> Fonction qui émerge de cette association de tissus.



  • ex: estomac -> 4 grands types de tissus: épithélium, conjonctif, musculaire (permet les contractions de l'estomac), nerveux.



  • - Les appareils (systèmes):



  • Déf:

  • -> Constitué de plusieurs organes

  • -> contribuent à garder le milieu intérieur stable (homéostasie)



  • Tégumentaire (peau) : déjà une première défense immunitaire.

  • Immunitaire: lutte contre les pathologies

  • Musculaire

  • Respiratoire

  • Reproducteur

  • Nerveux



  • Digestif

  • Squelettique

  • Circulatoire

  • Urinaire

  • Endoctrinien

  • Sensoriels





  • - L'organisme:





  • Déf: Association de tous les appareils et systèmes.



  • - coordination assurée par des signaux chimiques et nerveux.

  • Coordination assurée par deux systèmes: système hormonal et nerveux.



  • - Nombreux échanges entre l'organisme et le milieu: échanges gazeux, de matière.



  • - Maintenir l'organisme dans un état relativement constant ou de modifier son état de façon appropriée.



  • - La morphologie et la physiologie d'un organisme sont contraintes par le milieu dans lequel il a évolué.





  • - Développement de l'organisme:



  • -> Reproduction sexuée:

  • Le noyau de l'oeuf contient une moitié des molécules d'ADN des deux parents.

  • 2 exemplaires de l'ADN -> cellule diploïde.

  • Au départ, toutes les cellules des hommes et des femmes sont diploïdes -> spermatozoïdes et ovules ne possèdent qu'un seul exemplaire de l'ADN -> haploïdes



  • -> Processus qui permet de passer de l'un à l'autre: MÉIOSE: processus cellulaire qui permet la fabrication des gamètes. On passe de cellules diploïdes à des cellules haploïdes.



  • => Fusion des deux cellules haploïdes -> donne une cellule diploïde.



  • - Au départ: une cellule unique avec 2 ADN.

  • Mitose: processus cellulaire qui permet la diffusion des cellules ou la communication cellulaire.

  • Grâce au mitose qu'un organisme se développe.



  • - Développement du système nerveux dès la 3e semaine embryonnaire.

  • Prolongements de neurones et connexions: après la naissance.

  • => Les connexions entre cellules nerveuses se modifient sous l'effet de la maturation, de la pratique et de l'apprentissage.



  • - Interactions entre les organismes d'une même espèce:

  • compétition: lions tuent les petits des autres lions







  • - Population:



  • Déf: Groupement d'organismes de même espèce.



  • - Une espèce:



  • Déf: Groupe de systèmes vivants pouvant se reproduire entre eux (interfécondité) et dont la descendance est fertile.



  • Ces systèmes ont un ensemble de caractéristiques communes:

  • - morphologiques

  • - physiologiques

  • - génétiques



  • -> Mais différences:

  • Individus qui ne sont pas forcément identiques: caractères sexuels secondaires (mâles plus colorés)

  • Pas les mêmes hormones chez les mâles et les femelles; Chromosomes différents; Transformations d'individus.



  • => Relations intra-spécifiques et interspécifiques.



  • - Relations intraspécifiques:

  • - groupements: incoordonnés, coordonnés (migration des oiseaux), obligatoires (construction commune, "sociétés animales")



  • -Relations interspécifiques:

  • Fait appel à la notion d'écosystème: groupe de communautés biologiques différentes qui vont se partager un milieu physique.

  • => Interactions entre les organismes et le milieu.



  • Facteurs influençant ces interactions:

  • - physico-chimique

  • - structure spatiale

  • - temps



  • Les espèces ont entre elles une dépendance alimentaire et échangent de l'énergie et de la matière entre elles et avec leur milieu.



  • -> Besoins réciproques entre Végétaux et des Animaux



  • Respiration cellulaire chez les animaux et les végétaux:

  • (CH2O) + O2 -> C02 + H2O + énergie

  • => créent de l'énergie pour permettre à la cellule de fonctionner et rejet d'eau + dioxyde de carbone.



  • Les végétaux élaborent des molécules organiques grâce à l'énergie solaire et rejètent de l'oxygène.

  • -> photosynthèse.

  • À partir du dioxyde de carbone, eau + lumière: élaboration de la matière organique + rejet du dioxygène.



  • (En haut): cellule animale

  • (Bas): cellule végétale

  • -> Chloroplastes les distinguent -> que chez les végétaux. Organites supplémentaires qui permettent de réaliser la photosynthèse.



  • - Végétaux = systèmes autotrophes: organisme qui élabore lui même sa matière organique

  • - Animaux et champignons: systèmes hétérotrophes: organisme qui doit intégrer d'autres systèmes pour se développer.



  • -> Chaînes alimentaires:





  • - les producteurs: (végétaux chlorophylliens): consomment les minéraux et élaborent la matière organique

  • - les consommateurs (animaux): consomment végétaux ou/et animaux

  • - les décomposeurs (bactéries, champignons): dégradent matières organiques de toutes les catégories et restituent au milieu les éléments minéraux.



  • => Toujours plus de représentants du niveau inférieur.



  • - À chaque niveau:

  • déperdition de la productivité énergétique: énergie consacrée à la survie et au développement.





  • - La biosphère:



  • Déf: C'est l'espace de la planète occupé par les êtres vivants: atmosphère, hydrosphère et lithosphère.



  • - Écosphère:



  • Déf: interactions entre biosphère et organismes vivants + photosphère (soleil)



  • Répartition et fonctionnement des organismes vivants selon:

  • - disponibilité en eau et hygrométrie

  • - lumière

  • - température



  • - Plan du second cours:



  • I) Rappels sur les systèmes et appareils

  • II) Homéostasie

  • III) Le système hormonal





  • I) Systèmes et appareils:



  • - Appareil digestif: ingestion, transformation des aliments, assimiler, élimination des déchets.

  • - Système immunitaire: se défendre contre les virus, bactéries et autres agents pathogènes.

  • Défenses non spécifiques (tous les agents pathogènes) spécifiques (s'attaquent à des agents bien particuliers)

  • - Système cardio-vasculaire: système de transport des liquides aux différents organes.

  • - Système respiratoire: se procurer l'oxygène de l'air.



  • => Chacun des systèmes est coordonné par le système nerveux.

  • Système nerveux et hormonal: principaux régulateurs des autres systèmes.



  • II) Héméostasie:



  • Déf: Maintient de la stabilité du milieu interne en dépit des fluctuations du milieu externe.

  • -> Mécanismes qui régulent les gains et les pertes d'énergie de la matière.



  • - au niveau de la cellule et de l'organisme

  • - température corporelle

  • - équilibre hydrique

  • - prise alimentaire

  • - sommeil

  • - comportements sexuels



  • - Au niveau cellulaire: inhibition de contact: lorsque deux cellules entre en contact l'une avec l'autre -> empêche de se diviser.

  • => Tissu qui peut rester stable!!

  • (cancéreuses: prolifèrent de façon anarchique, perte de la capacité d'inhibition)



  • - Au niveau de l'organisme:

  • Quand il y a une augmentation de CO2 dans le sang -> augmentation de l'activité pulmonaire pour le rejeter.

  • => Boucle de rétroaction, Feed-Back



  • => Doit être capable de rester stable mais également de changer d'état (morphogenèse)



  • - Au niveau cellulaire: différenciation cellulaire-> cellules qui doivent acquérir la forme de la cellule du tissu dans lequel elle va fonctionner.

  • Cellules qui se transforment en fonction de leur fonction (neurone)



  • - Au niveau de l'organisme:

  • S'adapter à la situation pour maintenir un état stable



  • - Homéostasie:



  • -> Régulation de la température corporelle:

  • Distinction endothermes (chiens, ours) /ectothermes (organismes)



  • Processus pour réguler la température:

  • - comportement (baignade, bains de soleil)

  • - isolation (couche de graisse, poils et plumes)

  • - vasodilatation: veines qui se dilatent

  • - vasoconstriction: veines qui se contractent -> empêchent les pertes de chaleur

  • - halètement

  • - sudation: transpiration

  • - thermogenèse: augmentation du métabolisme frisson (frottements de tissus qui créent de la chaleur)



  • Biologie:





  • - Réponses du cerveau en cas d'hypothermie et d'hyperthermie:



  • - Hyperthermie -> récepteurs informent le cerveau de l'augmentation de la température -> Le cerveau (hypothalamus) va élaborer des réponses -> dilater les artérioles -> activation des glandes (favorise la déperdition de chaleur)

  • => Retour à une température corporelle normale.



  • - Hypothermie: récepteurs qui informent le cerveau d'une baisse de température -> l'hypothalamus élabore une réponse -> contraction des artérioles (minimiser les pertes de chaleur) -> fait de faire frictionner -> température normale.



  • => Cerveau élabore une réponse qui va permettre un retour à la normale.





  • - Le système hormonal et le système nerveux contrôlent ces homéostasies.



  • -> Communication à "longue distance" = hormonal; à courte distance = le système nerveux



  • 1° Système hormonal ou endocrinien:



  • - Système de communication "à longue distance".



  • - Signal:

  • -> Hormones = substances chimiques sécrétées le plus souvent dans le sang par des cellules endocrines constituant des glandes endocrines (qui agissent sur des "cellules-cibles")



  • - Glandes endocrines: différentes des glandes exocrines (= glandes lacrymales, salivaires ou mammaires)

  • -> glandes exocrines: sécrétion de quelque chose qui va à l'extérieur du corps.



  • - Hormones:

  • Agissent sur:



  • - l'homéostasie

  • - nutrition

  • - croissance

  • - reproduction

  • - stress

  • - sommeil

  • - comportement



  • => Les hormones sont reconnues par des "récepteurs" (= protéines, glucides) dans la membrane des cellules cibles.

  • Il existe des récepteurs pour des hormones particuliers.



  • - Hormones qui peuvent agir à moyen ou long terme dans les tissus cibles:



  • -> 2 moyens d'action:

  • - biais des récepteurs

  • - certaines hormones vont à l'intérieur de la cellule et la modifient.



  • -> Excès ou manques dangereux pour la santé.



  • - Hypophyse ou glande pituitaire:

  • Reliée à l'hypothalamus.



  • Composée de deux parties:

  • - hypophyse dite antérieure

  • - Dite supérieure



  • Autour de cette hypophyse: réseau sanguin assez dense.







  • Glande -> Hormone -> Effet





  • - Hypothalamus -> Hormones de libération ou d'inhibition -> régulation de l'adénohypophyse (stimule ou inhibe l'hypophyse)

  • Au départ: hypothalamus -> agit sur l'hypophyse (agit via hormones sur d'autres structures)



  • - Hypophyse postérieure:

  • -> ocytocine -> contraction des muscles utérins et des cellules des glandes mammaires (lorsque bébé tarde à venir: injection d'ocytocine)

  • -> ADH vasopressine: stimule la réabsorption d'eau par les reins.



  • NB:

  • Effet de la vasopressine et de l'ocytocine sur les comportements parentaux:

  • Exemple: 2 espèces différentes: campagnol des prairies (affiliatif) / des montagnes (asocial)



  • - Influence de la vasopressine:

  • -> Injection de vasopressine chez le campagnol -> augmentation de sa recherche de contact.

  • Cause: Le campagnol des praires a plus de récepteurs à la vasopressine



  • -> Vont rajouter des récepteurs aux campagnols des montagnes -> deviennent très affiliatifs.



  • => On peut modifier le comportement d'un animal en modifiant les récepteurs.





  • - Influence de l'ocytocine:

  • Engendre des comportements maternelles.

  • Si on empêche les neurones d'accueillir l'ocytocine -> cessation de comportements maternelles.

  • => Hormone de l'attachement.



  • - Adénohypophyse (antérieure):

  • -> GH Hormone de croissance -> stimule la croissance (squelette, métabolisme)

  • -> PRL Prolactine -> déclenche la production et la sécrétion de lait

  • -> FSH Hormone foliculo-stimulante -> stimulation des gamètes (maturation du follicule ovarien et la spermatogenèse)

  • -> LH hormone lutéinisante -> stimule la production d'hormones sexuelles + déclenche l'ovulation chez la femme.

  • -> TSH Thyréotrophine -> Régit les sécrétions de la glande thyroïde.

  • -> ACTH Corticotrophine -> Régit les sécrétions du cortex surrénal

  • -> MSH Hormone mélanotrope -> Active les cellules pigmentaires de la peau.





  • NB:

  • - Taux d'hormone de croissance qui décline avec l'âge

  • - Prolactine: le bébé tète le sain -> le cerveau de la mère va sécréter de la prolactine et de l'ocytocine (prolactine = fabrication du lait; ocytocine = déclenchement du lait)

  • - Effet boule de neige : hormone qui agit sur d'autres glandes endocrines.



  • - Épiphyse: glande pinéal -> mélatonine -> rythmes circadiens (veille/sommeil)

  • NB: Sécrétée pendant la nuit chez les humains. Décroit au long de la vie: on en sécrète très peu pendant l'enfance puis beaucoup -> moins forte après la puberté.

  • -> joue un rôle majeur sur la vigilance.



  • - Glande thyroïde:

  • -> calcitonine -> diminution de la calcémie (calcium)

  • -> Tri-iodothyronine Thyroxyne -> stimulation du métabolisme (stimule les cellules)



  • => Les hormones de la thyroïde possèdent de l'iode (élément des produits de la mer) -> carences en iode: pose pb.

  • - hyperthyroïdie: fonctionnement anormalement élevé de la thyroïde.



  • - Glande parathyroïde -> PTH Parathormone -> augmentation de la calcémie.



  • - Thymus:

  • -> Thymosine et Thymopoïétine -> rôle dans le système immunitaire (Aide à la maturation de certaines cellules (lymphocytes T) )



  • - Pancréas:

  • -> insuline -> diminue la glycémie

  • -> glucagon (incite le foie à libérer le glucose) -> augmente la glycémie.



  • => Foie: joue un rôle majeur de libération ou stockage de la glycémie.



  • - Glandes surrénales (situées sur les reins) :

  • -> Médulla surrénale -> Adrénaline + Noradrénaline -> stimule l'organisme de manière générale.



  • -> Cortex surrénal:

  • -> Glucocorticoïdes -> augmentation de la glycémie, stress, immunité

  • -> Minéralocorticodes -> équilibre hydrique

  • -> Gonadocorticoïdes -> déclenchement de la puberté



  • - NB:

  • Distinction stress chronique / stress aigu

  • -> pbématique /bénéfique (permet à l'organisme de réagir, d'être vigilant)



  • - Testicules -> Testostérone -> régulation de la fabrication des spermatozoïdes (spermatogenèse) + rôle dans les caractères sexuels secondaires.



  • - Ovaires:

  • -> Oestrogènes -> dégrade endomètre utérin.

  • -> Progestérone -> régénère l'endomètre utérin.



  • => Hormones à l'origine de stockage de graisse différent selon les sexes (hommes: dans le ventre; femmes: cuisses, fesses)



  • NB:

  • - Injection de testostérone comme produit dopant -> augmente la production de protéines -> construction/renouvellement de tissus musculaires.

  • - (Testostérone qui influence les comportements de chant chez les oiseaux)



  • Biologie:







  • - Système nerveux:





  • - Citation d'Hippocrate (père de la médecine) : "C'est le cerveau qui est la cause de tout"



  • -> Idée qui tend à s'imposer.

  • Seulement fin 19e s: comprendre les liens entre le cerveau et les activités cognitives.





  • - Organisation du système nerveux:



  • Le système nerveux est composé de deux parties:

  • - Système nerveux central vs système nerveux périphérique



  • - Central: Cerveau, tronc cérébrale, cervelet, moelle épinière

  • - Périphérique: composé pour l'essentiel de nerfs.



  • Deux sous systèmes:

  • -> Système nerveux somatique: muscles lisses (viscères)

  • -> Système nerveux végétatif (autonome): muscles striés (muscles de la motricité volontaire)

  • Leurs cibles les distinguent.



  • - Végétatif:

  • 2 sous-systèmes: système nerveux sympathique (prépare l'organisme à l'activité -> stimule activité) et parasympathique (prépare les viscères au repos -> inhibe activité)





  • + Récepteurs sensoriels reliés au système nerveux central.





  • - Cellules du SN:



  • 2 grands types de cellules:

  • - cellules gliales

  • - neurones



  • => On possède environ 100 milliards de neurones -> 10 fois plus de cellules gliales que de neurones.



  • - Fonctions des gliales:

  • - Maintenir/ soutenir les neurones à leur place (W pour les neurones)

  • - Myélinisation -> fabrique la myéline (permet au signal nerveux d'être propagé plus rapidement)



  • - Seuls les neurones sont capable d'émettre un signal électrique.

  • -> émettent de l'information.



  • - Neurone:

  • Possèdent des organites pour pouvoir fonctionner



  • Composition:

  • - Partie centrale qui renferme le noyau (retrouve de l'ADN) = le Soma (corps cellulaire)

  • - Autour du soma: bourgeonnements:

  • -> des dendrites

  • -> un axone



  • Le signal se propage toujours dans le sens dendrites -> soma -> axone

  • -> cellules polarisées: que dans un sens.



  • - Dendrites:
  1   2

similaire:

Pourquoi étudier la biologie en psychologie? iconTest de biologie. Les notes à étudier

Pourquoi étudier la biologie en psychologie? iconPourquoi on ne fait pas de montres en caoutchouc
«pourquoi S, qui comporte X, et est doté de parties yi, peut-il opérer le processus V?»

Pourquoi étudier la biologie en psychologie? iconFaut-ilsupprimer le terme «race» de la contitution ?
«race». Idée simple en apparence mais en fait très complexe. Elle amène donc à étudier l'histoire du terme et de la notion et pour...

Pourquoi étudier la biologie en psychologie? iconCours essca 2014 de Psychologie Sociale
«Manuel visuel de Psychologie Sociale» (2010), disponible dans la mediathèque (Dawsonera)

Pourquoi étudier la biologie en psychologie? iconCours essca 2013 de Psychologie Sociale
«Manuel visuel de Psychologie Sociale» (2010), disponible dans la mediathèque (Dawsonera)

Pourquoi étudier la biologie en psychologie? iconCours essca 2013 de Psychologie Sociale
«Manuel visuel de Psychologie Sociale» (2010), disponible dans la mediathèque (Dawsonera)

Pourquoi étudier la biologie en psychologie? iconCours essca 2014 de Psychologie Sociale
«Manuel visuel de Psychologie Sociale» (2010), disponible dans la mediathèque (Dawsonera)

Pourquoi étudier la biologie en psychologie? iconII/ Le champ disciplinaire de la psychologie
«psychologie» provient de deux mots grecques : psyche = âme; logia = science : science de l’âme (sciences humaines)

Pourquoi étudier la biologie en psychologie? iconLa socialisation, déterminismes et interactions
«bonjour» lorsque l’on rencontre une personne connue ? Pourquoi toutes nos petites querelles ne dégénèrent-elles pas en bagarre ?...

Pourquoi étudier la biologie en psychologie? iconTd psychologie du Développement
«méthodes» utilisées en psychologie sont la méthode expérimentale, la méthode développementale, la méthode comparée, la méthode différentielle...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com