M. hesselnberg








télécharger 0.76 Mb.
titreM. hesselnberg
page1/18
date de publication04.11.2016
taille0.76 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   18


La psychologie de l’Adulte
M.HESSELNBERG

Psychologue clinicien

Psychanalyste

Avant-Propos
Cet ouvrage s’adresse à tous les étudiants qui se destinent à exercer dans le champ—vaste et fermé à la fois médico-social , médico-éducatif , , éducatif ou psychologique ; c’est-à-dire dans tout le domaine où « le fait psychologique » a droit de cité.

C’est pourquoi d’ailleurs cet ouvrage peut aussi intéresser tout néophyte qui cherche à en savoir plus sur « La psychologie de l’Adulte ».
Le but de cet ouvrage est double :

  1. d’une part exposer de la façon la plus claire possible l’état de nos connaissances dans le domaine de la Psychologie de l’Adulte ;

  2. d’autre part permettre aux futurs éducateurs , éducateurs de jeunes enfants , etc. de faire le point sur leurs connaissances.


Contrairement à la littérature psychologique habituelle –qui découpe le fonctionnement psychique de l’adulte en « compartiments » pour les étudier séparément ( mémoire , apprentissage , conditionnement , etc.)

-- le but de cet ouvrage est d’étudier l’homme en tant que totalité et globalité , l’étudier ou l’analyser en interaction et en évolution (positive ou négative ).
Ce livre comprend trois parties :



  • La première partie considère l’homme comme unité d’étude , avec ses identifications , désirs et fonctions intellectuelles.



  • La deuxième partie considère l’homme et les changements que ce soit l’accès à la parentalité* , les processus de vieillissement ou encore les régressions ( comme en cas de maladie par exemple ).




  • La troisième partie enfin considère l’homme dans son environnement , qu’il soit culturel ou groupal.


Des outils comme une bibliographie de référence , des index des mots-clefs ou des personnages cités sont les méthodes pédagogiques pour rendre le contenu rapidement et facilement accessible.
Pour vérifier l’état de ses connaissances il y aura à la fin des annales avec des propositions de corrigés.

Prolégomènes*
A
holistique
border la psychologie de l’adulte « normal » est une gageure lorsqu’on tient à une vision ‘holistique’*de l’individu et que l’on ne souhaite pas « découper » l’individu en ses grandes fonctions pour les étudier les unes après les autres.

Pour situer l’approche que nous allons tenter pour étudier la psychologie de l’adulte il nous faut faire un détour par le domaine général de la psychologie et tenter d’en classer les secteurs par deux axes ce qui nous fournit quatre pôles de classement.

Le premier axe --vertical celui-ci—va du « normal » au « pathologique » , le 2e axe --horizontal celui-là – va du « social » au

« biologique ». Ainsi nous avons la possibilité de repérer l’un des nombreux domaines de la psychologie et de ses sciences voisines et de situer notre démarche—qui se veut originale—par rapport à ce schéma.

  • Le normal

Le premier axe , qui paraît sous-tendre les grands secteurs de la psychologie , concerne l’étude des faits spécifiquement psychologiques , avec 2 pôles correspondant aux deux grands domaines , bien différenciés par la méthode et l’objectif : le normal et le pathologique. Le normal concerne l’étude des mécanismes généraux du comportement c’est-à-dire le grand domaine de la psychologie générale. Mais cette psychologie générale « compartimente » l’homme et étudie en détail par exemple les mécanismes de la perception , de l’attention , de la mémoire , de la motivation etc. ce n’est donc pas cette voie que nous choisirons.

Cette psychologie générale se trouve souvent appelée aussi scientifique parce que la plupart du temps elle se trouve confondue avec la méthode expérimentale ( pour plus de détails sur l’histoire de la psychologie voir aussi notre livre « La psychologie de l’enfant et de l’adolescent », même éditeur ).
* Holisme : voir lexique en annexe


  • Le pathologique

A l’opposé du normal , le pathologique concerne les maladies et troubles psychologiques .La psychologie pathologique se trouve souvent qualifiée par sa méthode , clinique , et l’on emploie alors le concept de psychologie clinique.

L’on oppose malheureusement toujours l’approche clinique appréhendant le sujet dans sa globalité et comme combinaison de multiples causes( L’approche que nous souhaiterions adopter) et

la scientificité.

Le 2e sens de ‘clinique’ est une approche thérapeutique d’un sujet en mal-être ( proche d’une approche psychothérapeutique ) qui fait alors forcément intervenir une composante subjective du psychologue clinicien et l’approche n’est plus considérée comme « scientifique », l’on lui fait le même procès de ‘non-scientificité’ qu’à la psychanalyse.

Nous choisissons d’assumer ce risque.

Ci-après le schéma :

NORMAL

Psychologie générale

Expérimentale

cognitive

Psychologie de l’éducation

Psychologie génétique et de l’enfant

Psychophysiologie

Psychologie du travail
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   18








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com