L'examen complémentaire de prédilection du cancer du rein est l'uiv








télécharger 197.56 Kb.
titreL'examen complémentaire de prédilection du cancer du rein est l'uiv
page1/5
date de publication20.05.2017
taille197.56 Kb.
typeExam
b.21-bal.com > droit > Exam
  1   2   3   4   5


EPU - BS

UROLOGIE 2007
K Vessie, Reins, Voies urinaires, Testicules



Abbeville le Jeudi 28 Juin 2007

Expert : Docteur Gérald TOURNEUR

Formateur : Docteur Sébastien MARTENS

SOMMAIRE





SOMMAIRE 2

TESTONS NOUS 3

CAS CLINIQUE N°1 4

CAS CLINIQUE N°2 13

CLASSIFICATION DE BOSNIAK 27

DES KYSTES ATYPIQUES DU REIN 27

CAS CLINIQUE N°3 32

CAS CLINIQUE N°4 42

DISPOSITIF D’ANNONCE DU CANCER 47

TESTONS NOUS







VRAI

FAUX

L'apparition d'un gros testicule inflammatoire fait suspecter un cancer du testicule


X




L'examen complémentaire de prédilection du cancer du rein est l'UIV





X

Le tabac est un facteur de risque de cancer des voies urinaires


X




L'apparition d'une cystite après immunothérapie au BCG impose l'hospitalisation





X

Une hématurie totale signe un cancer du rein





X

Le traitement de choix des métastases du cancer du rein est le traitement anti-angiogénique


X




L'examen paraclinique de première intention dans le cancer des voies excrétrices est l'Uroscanner


X




Dans le cancer du testicule, vous devez adresser le patient au CECOS au plus vite


X




Devant des infections urinaires à répétition vous évoquez un cancer des voies excrétrices supérieures


X






CAS CLINIQUE N°1



Monsieur S. LUCIOLE, 27 ans, vous consulte pour l’apparition récente d’un gros testicule gauche.
Que suspectez vous ?
En premier lieu une tumeur maligne testiculaire


NOTIONS EPIDEMIOLOGIQUES :
La tumeur du testis est la plus fréquente chez l’homme de 20 à 35 ans.

Incidence = 1,95/100 000 pour les tumeurs non séminomateuses

2,42/100 000 pour les tumeurs séminomateuses
69,1 % de stade localisé au moment du diagnostic.
Surmortalité annuelle : 0,03 % à 1O ans du diagnostic tous stades confondus.

Ce qui reflète le très bon pronostic de ces cancers du testis.


Quel est votre bilan clinique ?
Interrogatoire :

  • ATCD Cryptorchidie ? Majore le risque de 35 fois

  • ATCD orchite ourlienne

  • ATCD familiaux ?


Rechercher :

  • Douleurs osseuses ?

  • Troubles neurologiques ?


Examen clinique ?


  • Palpation des 2 testicules : (bilatéralité)

  • Chaleur

  • Taille, consistance (induration)

  • Douleur (indolore)




  • Gynécomastie (évocateur du choriocarcinome)




  • Recherche de masses ganglionnaires (Troisier)




  • Recherche de métastases :

  • Poumon

  • Foie

  • Cerveau

  • Os


Quel examen paraclinique demandez vous ?


  1. En priorité :


L’échographie testiculaire,

associée à une étude abdominale et pelvienne.
2. En seconde intention ?
Dès que possible :

- Scanner thoraco-abdomino-pelvien

- Dosage sanguin :

béta HCG / chaîne libre

alpha foeto-protéine

LDH (Lactico-Déshydrogénase)

- Si point d’appel :

Scanner cérébral

Scintigraphie osseuse

Recommandations diagnostiques AFU 2004-2005
1- Examens recommandés
- examen clinique des 2 testicules

- échographie scrotale

- TDM thoraco-abdomino-pelvienne

- Biologie : HCG, AFP, LDH
2- Autres examens :
- IRM si TDM contre-indiquée ou précision des rapports aux gros vaisseaux

- Echographie hépatique si suspicion de métastases

- TDM cérébrtale si métastases viscérales ou signes d’appel

Le dosage des Marqueurs Sanguins :


  • Seul le Carcinome embryonnaire avec cellules du sac vitellin (Yolk sac tumor) secrète des alpha-foeto-Protéines qui en signent son origine

  • En règle, la présence d’AFP = existence d’éléments non séminomateux.

  • Le séminome pur = normalité des marqueurs, mais 10% montre une élévation des ßHCG.

  • Le choriocarcinome = AFP (–) mais ßHCG (+) dans 100% des cas.

  • Le tératome mature = peut montrer une élévation de l’AFP.



L'examen anatomo-pathologique
C’est l'élément déterminant dans le choix des attitudes thérapeutiques en fonction du bilan d'extension.
La fiche anatomopathologique de compte-rendu type permet de recueillir les données nécessaires à la détermination du stade pathologique (pT) de la classification TNM 2002.


  1   2   3   4   5

similaire:

L\Le plus inutile et le plus dangereux des dépistages est celui du cancer du sein…
«Il est facile de démontrer que la radiographie des seins de toute une population féminine particulièrement exposée au cancer provoque...

L\L’homéostasie (maintien constant du milieu intérieur) est assurée...

L\L’examen d’un placenta transmis sans aucune donnée clinique ne peut pas être informatif
...

L\Je vais vous présenter mes lames de Rein

L\De la formation module complémentaire eh1

L\Un médecin accompagne souvent ses malades sur la durée. Son rôle...

L\Mourad Messoubeur et son matériau de prédilection : la matière organique
«Surfaces Picturales -œuvres récentes» du 25 mars au 23 avril 2011 pour la première fois à la Galerie Artaé

L\2 Histoire naturelle du cancer
«c’est pour votre culture» ou «c’est juste pour vous». Après bon ok IL a dit les chiffres à l’oral que je n’ai pas mit en gras mais...

L\Profils d’expression de microrna et prédiction du devenir des greffes...

L\Projet qualitatif et quantitatif – modèles de référence cités pour...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com