Démographie, épidémiologie et aspects socio-économiques








télécharger 250.45 Kb.
titreDémographie, épidémiologie et aspects socio-économiques
page1/4
date de publication19.05.2017
taille250.45 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4


Gériatrie Soins Infirmiers
Démographie, épidémiologie et aspects socio-économiques



OBJECTIFS
ENC :


  • Décrire les conséquences sociales et économiques de l'évolution de la pyramide des âges


SPECIFIQUE :


  • 2.1 Citer les chiffres clefs décrivant la situation démographique de la France de l'an 2000 : pourcentage de personnes âgées de plus de 65 ans, de plus de 80 ans,




population globale, nombre annuel de naissances, nombre annuel de décès, taux de fécondité par femme, espérance de vie à la naissance (cf. 1.3 et 2.5).


  • 2.2 Comparer chacun des chiffres précédents par rapport à la moyenne européenne et/ ou d'autres régions du monde.




  • 2.3 Définir le vieillissement de la population et décrire l'évolution historique et les perspectives (1900, 1950, 2000, 2020).




  • 2.4 Commenter une pyramide des âges (écart entre sexe, accidents historiques, degré de vieillissement).




  • 2.5 Définir l'espérance de vie à la naissance, l'espérance de vie à un âge donné et l'espérance de vie sans incapacité (cf. 1.3 et 2.1).




  • 2.6 Décrire l'inhomogénéité de la population âgée et en citer les principaux facteurs. Expliquer l'augmentation de la variabilité interindividuelle avec l'âge.




  • 2.7 Expliquer les frontières entre vieillissement et maladies liées au grand âge.




  • 2.8 Citer les 3 principales causes de mortalité en France avec les pourcentages dans la population générale, après 65 ans et après 80 ans.




  • 2.9 Identifier les biais de cohorte et de sélection des études transversales dans la description du vieillissement.




  • 2.10 Décrire les difficultés et les biais de sélection des études longitudinales dans la description du vieillissement : analyser des données contradictoires issues d'études transversales et longitudinales.




  • 2.11 Définir les concepts de vieillissement optimal ou réussi et vieillissement pathologique (cf. 1.11).




  • 2.12 Citer les particularités des essais thérapeutiques chez les sujets âgés.




  • 2.13 Donner des exemples de variabilité intra-individuelle apparaissant avec l'âge.




  • 2.14 Décrire la courbe habituelle du vieillissement des grandes fonctions : niveau atteint, âge de début de la décroissance, pente de décroissance, pathologies intercurrentes. Donner des exemples comme la taille, la fonction osseuse, la fonction cardiaque, la fonction rénale.




  • 2.15 Citer au moins deux grandes enquêtes épidémiologiques consacrées au vieillissement ou un sujet proche et rappeler leurs principales caractéristiques.






INTRODUCTION
Pourquoi la gériatrie s’intéresse-t-elle aux notions de démographie, d’épidémiologie, de sociologie et d’économie qui semblent éloignées des soins ?
Ces notions permettent de rectifier certaines idées fausses qui circulent à propos des personnes âgées : «Le vieillissement explique l’essentiel de l’augmentation des dépenses de santé», «Les vieux vivent pour la plupart en maison de retraite», «Je décide de l’utilité d’une intervention chirurgicale chez un patient de soixante dix ans en fonction de son espérance de vie à la naissance» (et non pas de l’espérance de vie à soixante dix ans, à supposer que même l’âge soit pertinent), «Les vieux sont tous les mêmes» (alors que les différences entre individus augmentent avec l’âge).
L’épidémiologie est indispensable à la bonne organisation des filières de soins aux personnes âgées, notamment à la bonne utilisation des moyens humains et financiers. L’exercice gériatrique ne peut se passer d’une réflexion sur la santé publique, la norme ou la normalité, la pertinence et la hiéarchisation des actions et l’analyse économique du système sanitaire et social. Ne pas prendre en compte ces grandes dimensions de la santé publique pourrait conduire le praticien ou le décideur de santé à des prises de décision en contradiction avec l’éthique.




  • DÉMOGRAPHIE


La démographie a pour objet l'étude des populations dans une approche principalement quantitative. En France, des recensements sont effectués à moins de dix ans d'intervalle. Les résultats du recensement de 1999 sont attendus. Les données concernant le XXIe siècle sont issues de projections démographiques établies selon diverses hypothèses.

LES CHIFFRES CLÉS DE LA POPULATION FRANÇAISE (TABLEAU 1)
Entre 1950 et 2000, la population française s'accroît de 18 millions de personnes (tableau 1). Cette forte augmentation de la population totale est due à l'accroissement
naturel, mais aussi pour plus de 30 % à l'accroissement de la population âgée de 60 ans ou plus. Cette dernière a doublé (tableau 1). Cette forte augmentation de la population va de pair avec un vieillissement de la population. Ce vieillissement résulte de l'effet conjugué de la baisse de la natalité (indice de fécondité passant de 2,67 en 1958 et 1,75 en 1998) et la baisse de la mortalité chez les sujets âgés de 60 ans ou plus. Au début du XXe siècle, les sujets âgés de 60 ans ou plus représentaient un peu plus de 12 % de la population totale et ceux de moins de 20 ans plus d'un tiers de la population. Au milieu des années cinquante, ces proportions étaient respectivement de 16 et de 31 %. En 2000, elles devraient être de plus de 20 % et de 26 % seulement. Ainsi, la proportion des 60 ans ou plus a-t-elle presque doublé au cours de ce siècle. Mais il devrait y avoir aussi pratiquement doublement entre 1920 et 2020. La population des 85 ans ou plus pose d'importants problèmes d'accueil. De 200 000 personnes en 1950, l'effectif devrait approcher de 1 250 000 en 2000 et dépasser les 2 millions en 2020... Le nombre de centenaires, de l'ordre de quelques centaines dans les années
soixante, et d'un peu plus de 5 000 au milieu des années quatre vingt dix, devrait dépasser les 8 000 en l'an 2000 et les 21 000 en 2020...
Tableau 1 : Chiffres clés de la population française entre 1950 et 2020 (exprimés en milliers)

Année

Pop. totale

Naissances

Décès (1)

60 ans ou

75 ans ou

85 ans ou













plus

plus

plus






















1950

41 647

858,1

530,3

4 727

1 565

201

1980

53 731

858,1

547,1

7 541

3 079

567

1990

56 577

800,4

526,0

7 872

3 838

874

2000

59 412

742,5

533,2

9 444

4 225

1 236

2010

61 721

710,1

562,3

14 102

5 506

1 514

2020

63 453

703,0

602,1

16 989

6 009

2 099


























(Source INSEE) (1) Projections : indice de fécondité de 1,8, mortalité tendancielle

COMPARAISONS INTERNATIONALES
Dans l'Union Européenne, la France n'a pas la population la plus "vieillie" alors que c'était le cas juste après la deuxième guerre mondiale. Pour la proportion de personnes âgées de 65 ans ou plus, groupe d'âge retenu pour les comparaisons internationales, la France arrive en huitième position à égalité avec la Grèce, derrière la Suède, le Royaume Uni, le Danemark, l'Allemagne, la Belgique, l'Italie et l'Autriche.
Hors Union Européenne, elle est aussi devancée par la Suisse et le Japon. Pour les sujets âgés de 75 ans ou plus, la France arrive en cinquième position derrière la Suède, l'Allemagne, le Royaume Uni et le Danemark. Pour les 85 ans ou plus, la France est au premier rang. Des problèmes importants concernant le vieillissement vont intéresser des régions du monde qui subissent actuellement une mutation démographique rapide comme la Chine ou l'Amérique Latine. L'Afrique reste le continent qui, du fait de sa forte fécondité et de problèmes affectant l'ensemble de sa population, ne connaît pas encore de vieillissement significatif. Dans tous les pays, l'urbanisation, les modifications des structures familiales et dans la plupart d'entre eux le développement de l'activité professionnelle féminine entraînent des changements de la place et du rôle des personnes âgées.

PYRAMIDE DES ÂGES
La forme de la pyramide des âges (cf. glossaire) est riche de significations. En fonction de l'inertie des phénomènes démographiques, elle nous renseigne sur les équivalences et les déséquilibres actuels mais aussi largement, s'agissant des personnes âgées en devenir, des perspectives d'avenir. Il s'agit d'une représentation usuelle à prendre en considération avec soin (figure 1).
Figure 1 : Population de la France Evaluation provisoire au 1er janvier 1999



LONGÉVITÉ ET DURÉE DE VIE
Elle correspond au maximum de survie des individus dans des conditions idéales de vie. Cette longévité pourrait atteindre 120 ans et la vieillesse ne commencer qu'à... 100 ans (près de 150 000 centenaires prévus en 2050). "Une telle perspective qui suppose que l'homme ait réussi à maîtriser les mécanismes fondamentaux du vieillissement cellulaire n'est cependant pas envisageable dans les horizons temporels de nos projections" (Institut national de la statistique et des études économiques , Economie et Statistique n° 274, 1994-4).
(En savoir plus : Persee : Portail des revues en sciences humaines et sociales. Economie et statistique [en ligne]. 1994, N°274. ) Economie et statistique.
ESPÉRANCE DE VIE
L'espérance de vie est un indicateur fondamental de santé publique, très souvent mis en avant mais qui ne rend pas compte de l'état de santé d'une population.



  • Le plus souvent, l'espérance de vie est présentée à la naissance mais les espérances de vie à 60 ans (âge de la retraite), à 75 ans et à 85 ans (âge d'entrée en établissement d'hébergement collectif) sont utiles à étudier.




  • L'espérance de vie à la naissance



Tableau 2 : Evolution de l'espérance de vie à la naissance en France par sexe de 1789 à 2020

Sexe

1789

1900

1955

1980

1990

1998

2020

























Masculin

28

45

65

70,2

72,7

74,6

77,9

























Féminin

28

49

72

78,4

80,9

82,2

86,4
























  1   2   3   4

similaire:

Démographie, épidémiologie et aspects socio-économiques iconSous-comité sur les Sciences économiques et sociales (scess)
«Indicateurs socio-économiques en Mer du Nord et en Mer Adriatique Centrale» par Paolo Accadia

Démographie, épidémiologie et aspects socio-économiques iconDe l’À peu prèS À la calomnie : dix ans de contre-vérités sur l’enseignement...
«entreprise» qui sont les «entrepreneurs» ? C’est à la présentation d’un véritable travail de lobbying que nous vous invitons en...

Démographie, épidémiologie et aspects socio-économiques iconÉpidémiologie

Démographie, épidémiologie et aspects socio-économiques iconChapitre 5 I epidémiologie

Démographie, épidémiologie et aspects socio-économiques iconRechercher mh +++ Epidémiologie

Démographie, épidémiologie et aspects socio-économiques iconIi epidemiologie descriptive

Démographie, épidémiologie et aspects socio-économiques iconMilitaires, civiles, écologiques et économiques

Démographie, épidémiologie et aspects socio-économiques iconEpidémiologie : Maladie génétique la plus fréquente

Démographie, épidémiologie et aspects socio-économiques iconThèse Pour le Doctorat de Sciences Economiques

Démographie, épidémiologie et aspects socio-économiques iconPositionnement dans l’environnement scientifique et socio-économique 14








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com