Synthèse de l’Ummocat de Darnaude








télécharger 194.59 Kb.
titreSynthèse de l’Ummocat de Darnaude
page4/6
date de publication19.05.2017
taille194.59 Kb.
typeThèse
b.21-bal.com > droit > Thèse
1   2   3   4   5   6

- Le 4 et le 13 février 1979 est publié dans le journal « El ideal » de Granada, l’entrevue que le père LOPEZ GUERRERO a accordé à Maria Victoria Fernandez, au sujet de ses contacts téléphoniques et par écrit avec Ummo (D686)
- Le 10 avril article de José ARVERAS dans le journal « Clarin » de Buenos Aires, pages 28 et 29 « Ceux qui sont venus d’Ummo ». (D262)
- L’Argentin Adalberto C. Ujvari et sa compagne Martha Béatriz GONZALES , tous deux intéressés dans l’affaire Ummo, reçoivent 5 appels téléphoniques les 10, 13, 15 avril 1979. L’interlocuteur menace vaguement et dit qu’il vaut mieux ne plus enquêter sur Ummo. Il y a des sons ou des phonèmes de la langue d’Ummo et il y a eu enregistrement partiel sur cassette (D840, D2288, D2372, D2607) Ils ont découvert que les farceurs étaient Alejandro E. Chionetti, et Guillermo C. Roncoroni, deux jeunes ufologues de Buenos Aires (D3223)
- Le jésuite (vog : et astronome) argentin Segundo Reyna fait des révélations : article « Les extraterrestres sont arrivés sur Terre pour la première fois en 1950 » dans l’ABC de Séville le 15 avril 1979. (D263) mais il avait été mis au courant depuis longtemps par la correspondance avec père Lopez Guerrero (D1789)
- En mars et avril 1979 Antonio RIBERA publie deux articles « Ummo, lumières et ombres » dans « Mondo Desconecido » de Barcelone, n° 33 ( ?) pages 40 à 45, n° 34 pages 67-70 ; ils seront aussi publiés au Mexique dans « Contactos Extraterrestres » du 21 mars 1979, n° 58 pages 28, 31 et 50. (D219, D368, D464) et il publie en 1979 chez Plaza-Janès de Barcelone son livre de 268 pages : « El misterio de Ummo ». (D577) . « Semblables, mais non pareils aux humains, différences anatomiques et physiologiques entre ceux de la terre et ceux d’Ummo » article de RIBERA dans le n° 61 de « Contactos Extraterrestres » Mexico, le 2 mai 1979 (D635)
- En mai dans le n° 35 de « Mondo Desconecido » est publiée une lettre de Ramon SORIANO de Barcelone à propos des incohérences des annotations mathématiques dans les lettres d’Ummo. (D654)
- Le 22 juin 1979 article « Antonio Ribera, Ummo et les extraterrestres » par Félix PUJOL dans le journal « La Vanguardia » de Barcelone. (D265)
- Sommaire court de l’affaire Ummo de la main de Darnaude (élaboré en janvier 1978) paru dans « Search » n° 140 pages 48 et 49 magazine du Wisconsin, Amherst dans le courant de 1979 (D167 et pages 36 et 36A)
- Ribera accorde une interview à Antonio TELLO : les extraterrestres de Ummo au téléphone – publié dans « Interviu » n° 169 du mois d’août 1979 (D1081)
- Dans le courant de 1979 Marius LLEGUET écrit une série d’articles « L’énigme de la planète Ummo » dans la revue « Lecturas » de Barcelone.(D266)
- Ribera accorde une interview au journaliste Zacarias, disant que les gens d’Ummo sont grands, blonds, d’aspect nordique etc.. article dans le journal « Suroeste » de Séville le 10 octobre 1979. (D689)
- Joaquin Pla Pla connaît un certain Vicent habitant Onteniente qui aurait reçu un rapport Ummo daté du 1 mai 1979. Le contenu en serait vaguement moralisant et c’est bourré de fautes d’orthographe et de grammaire. (D375, D383) Investigation faite, cette lettre n’existerait pas (D4566)
- Le n° 38 de décembre 1979 de la revue « STENDEK » du groupe CEI de Barcelone publie un article sur le sujet de l’affaire UMMO et José Luis JORDAN PENA ... (D448)

1980
- Du 28 au 30 mars 1980 se tiennent à Alicante, à l’hôtel Babieco les journées commémoratives et d’études de Ummo : 30 ans de présence avec discours de José Antonio Corno, Lopez Guerrero, Angel Escudero, Jiménez del Oso, Antonio Ribera, Luis Jiménez Marhuenda (journaliste, homme de radio, africaniste, dcd le 18.4-2000 – D4629) , Juan José Benitez, José Luis Jordan Pena, Rafael Farriols, Raul Torres, José d’Alès, Grifol, de la Mota, Darnaude Rojas-Marcos, Enrique de Vicente et d’autres (D622) et s’en suit la publication de l’article sur le sujet par Luis Jiménez Marhuenda dans le n° 7 de « Contactos Extraterrestres » de Madrid (D624) ainsi que dans le journal « Informacion » d’Alicante, éditions des 13, 20 et 27 avril 1980 (D703)
- Fin mars 1980, lors du colloque à Alicante, Ricardo LOPEZ GOMEZ aurait reçu un message ummite (D132) (vog : que personne n’a vu semble-t-il.)
- Le 29 mars 1980 le journal « Informacion » d’Alicante publie l’article de Paco Poveda suite à son entrevue avec le père LOPEZ GUERRERO au sujet de la similitude de la morale et de Jésus-Christ avec Ummowoa, sur Terre et sur Ummo (D687) Le 30 mars 1980 le journal « Informacion » d’Alicante publie l’interview de Rafael Farriols qui dit recevoir de l’information directe et systématique des gens d’Ummo, qu’il est l’un des 200 dépositaires de leurs messages etc... (D688)
- ‘Journée d’Etudes de la planète Ummo à Alicante » est publié dans le journal « La Verdad » de Murcia le 17 avril 1980 (D451)
- Article de Juan José BENITEZ : « Une erreur des Ummites ? Dans la poussière cosmique ? » publié dans le N° 47 de « Mondo Desconecido » (Barcelone) en mai 1980 et dans le n° 102 de « Contactos Extraterrestres » (Mexico) le 26.11.1980 (D267)
- Luis Jimenez Marhuenda écrit l’article « Ummo, 30 ans parmi nous » pour « Contactos extraterrestres » (Mexico), publié dans l’édition madrilène n° 7 de 1980. (D313-457)
- En juin 1980 Darnaude publie dans « Mondo Desconecido » n° 48 (Barcelone) pages 62 à 71, un inventaire des documents Ummo. (D165) Le 23 juillet 1980 il recevra une enveloppe timbrée à Madrid contenant ce message « SOLAMENTE LOS PATRICIOS PUEDEN HABLAR DEL MAR. A.V.R. AVRBMSOO-1~ . 38, ESC. LLIMONA-SAT 26/7/80 – B. SP. )+ » (D1544)
- De août à décembre 1980 la « Voz de Albacete » publie une série d’articles « Extraterrestres en Albacete ? » écrits par Miguel PAYRO MONZON et Tita GONZALEZ ;
- Lettre manuscrite du 27.9.1980 à « Adela » femme catalane, de la part d’Axxia 34 (paru pages 223 à 240 dans le livre de Ribera « Secuestrados por extraterrestres » éditions Planeta 1981) (D133, D908 à 910, D1262, D1770) (vog : il est à noter que cette Adela et son mari Carlos sont les amis et voisins de Ricardo P. Cabanas qui dresse des listes des patronymes Ummo, mais qui avec ses amis Adela et Carlos s’adonne au oui-jà pour faire ressortir des noms ummites, de là à inventer un contact avec Ummo de la part d’Adela sans doute très suggestible et hypnotisable, il n’y a qu’un pas que Cabanas a allègrment franchi et Ribera esttombé dans le panneau... – ) voir autres élucubrations de Cabanas dans D2450 (comme quoi DEI 98 serait mort à Barcelone etc...)
- JPP analyse le contenu scientifique des écrits ummo dans un article traduit en Espagnol par Adalberto Ujvari (Argentine) et paru dans « Cuarta Dimension » n° 94 à Buenos Aires
- Tita Martinez publie des articles sur « la main coupée » dans le journal « La voz de Albacete » des 31 août, 3, 11 et 19 septembre 1980. (D567) Pedro Monzon y va d’une série d’articles en relation avec les extraterrestres d’Ummo et le cas de la main coupée dans « La voz d’Albacete » des 5, 22, 23, 24, 25, 26, 30 et 31 octobre 1980, ainsi que les 1, 2, 6, 7, 8, 9, 12, 13, 14, 15, 16, 19 et 30 novembre 1980. (D568- D1534)
- Enrique VINAGRERO SANTOS de Barcelone, membre du groupe « UYI » à Malaga faisant partie du groupe péruvien ‘RAMA’ reçut vers 1980, dans une enveloppe anonyme, son « passeport interstellaire de la Mission Rama, du groupe UYI et de la fraternité Ummo » Cette fiche signalétique sous forme de carnet avait un emplacement pour la photo du destinataire et montrait à deux endroits l’insigne de Ummo et le dessin d’une soucoupe comme celle de SJV (D682)
- Lors du voyage en Espagne d’Adalberto UJVARI, il n’a pas pu rencontrer Fernando SESMA qui se trouvait alors à Washington. (D2378)

de 1980 à 1981
- (D177) 37 envois de lettres comptant au minimum 70 pages traitant de sujts médicaux et apparentés + de nombreueses conversations téléphoniques avec des personnes de Séville de la part d’Ummo aux personnes suivantes : (D178)
Jose SANTOTORIBIO (présentateur de la « Radio Andalucia » de Séville, travaillant aussi comme ATS dans la polyclinique de la Macarena (Séville) Etudiant en médecine. Il a reçu 40 pages environ. Adresse, Martin Alonzo Pinzon, 36, Barriada Santa Clara, Sévilla.
Rafael HERRERA LOPEZ, Arequipa 2 (10° a) Séville-9 – téléphone (954)36.24.11 – radioamateur avec émetteur : affirme avoir enregistré 60 bandes de 30 à 45 minutes de conversation avec les ummites.
Joaquin SERRANO HONORATO, Alcala de Guadeira (près de Séville), Calla Perada, bloque 10 – 1°c – téléphone (954) 515673 assure avoir reçu près de 80 lettres de Ummo
Francisco MORENO, Pologono de San Pablo, Barrio B, Bloque 263, Piso 7° a , Séville, téléphone (954) 525537 : il n’a pas reçu de lettres ni d’appels mais est en contact avec Santotoribio et Herrera. José CHERPA, Miguel et Antonio LUPE ;
Les nombreux appels à Santototibio et Herrera ont eu lieu à partir de minuit jusqu’à 5 heures du matin et les « ummites » parlaient avec difficulté. Les lettres reçues étaient timbrées de Madrid, de Barcelone, de Valencia et de Séville, etc. Dans ces écrits il y a nombre de fautes de syntaxe et d’orthographe . Le style littéraire diffère des missives Ummo reçues antérieurement en 1966. Dans une des lettres les ummites disent avoir visité la Terre à l’époque de l’Atlantide, dans d’autres en 1950 . Il y a des enregistrements sur cassette des conversations dont Luis Jimenez Marhuenda détient copie (D1129)
- Article d’Antonio José ALES : «Une nef arriva à Madrid » publié dans la revue « Interviù » n° 251 de mars 1981 (D269)

1981
- Dans le livre de Ribera « Secuestrados por extraterrestres » éditions Planeta 1981 il y a une liste des 73 patronymes ummites réalisé en août 1981 par Ricardo P. CABANAS (D163) (vog : voir Cabanas en 1980 et ensuite 1983 où Cabanas continue ce travail)
- Sommaire court de l’affaire Ummo de la main de Darnaude paru dans « Earthlink » magazine pages 7 et 8 du vol. 2 n°4 de janvier 1981 (D167)
- Sierpe Azlante de Fuengirola (Malaga) met une annonce dans le n° 56 de février 1981 de « Mondo Desconecido » (Barcelone ) « Nous avons besoins d’urgence que les êtres d’Ummo se mettent en contact avec nous, pour une étroite collaboration ». (D659)
- A PORTO RICO, Santurce ; l’auteur Salvador FREIXEDO reçoit une missive de Ummo datée du 10 avril 1981, le priant d’insérer dans l’édition dominicale du « The San Juan Star » le message « OEMI -2 OK » cette insertion étant la condition préliminaire pour qu’il reçoive d’autres lettres. (D547, D1657, D1664)
- Le 21 septembre l’Argentin Mario BRACAMONTE BAEZ reçoit une « fausse » lettre UMMO timbrée à Buenos Aires sur une feuille de papier végétal avec des signes rappelant ceux d’Ummo. (D175) En octobre 1981 Ariel Ciro RIETTI et Fabio ZERPA (Argentine) reçoivent chacun une enveloppe avec l’adresse dactylographiée envoyée de Buenos Aires contenant une sorte de feuille séchée de bananier avec des inscriptions de symboles ummites « qui une fois traduites » signifient : « fibra acustico-optica utilizada en el planeta UMMO » (lettre d’UJVARI à DARNAUDE) (D2389) lettre de Sergio Oscar RINALDI à Darnaude (D2452)
- En octobre 1981 le groupe U 3 publie dans le n° 64 de « Mondo Desconecido » de Barcelone : « Ummo, el engano de La Javie » (D page 31 et D569)
- AGUIRRE compose sa compilation de lettres de Ummo en 5 tomes, que l’on peut se procurer auprès de Santos Reprografia à Madrid (D page 32) La seconde édition chez le même éditeur, en 3 tomesdate de 1984 (D 2097)
- Marius Lleguet publie sous son pseudo Xavier Colom « Dossiers Ovnis » chez Bruguera à Barcelone en 1983 et s’y demande si Ummo est une « criptosociedad » pages 65 à 73. (D764)
- Le 14 novembre 1981 l’émission de télévision LS 85 TV Canal 13 dirigée par Fabio ZERPA et Bettina Allen à Buenos Aires émet « Au delà de la quatrième dimension, les habitants de la planète Ummo » programme dans lequel interviennent UJVARI et le docteur Analberto Alcaraz Liuzzi (D871)

1982
- Dans le journal « La Voz de Albacete » du 24 février 1982 est publié l’article de José de ZOR GARCIA MARTINEZ racontant la présumée visite du 27 janvier 1982 de deux hommes de Ummo, très semblables, au visage large, de grande taille, aux yeux clairs et à la peau pâle et aux cheveux blonds, les mains gantés de cuir fin malgré la chaleur, à un médecin local. Ils auraient conversé pendant ¾ d’heure sur des thèmes de médecine et de biologie (D874) Ce médecin aurait reçu un rapport d’Ummo sur l’anatomie et la médecine en date du 12 janvier 1982 (D875) et encore deux autres lettres après cette visite (D877) Lors d’une visite du 29 janvier en soirée il aurait eu connaissance du résultat de l’étude psychologique le concernant effectué en 1970 par ceux d’Ummo etc.. (D878 à D880) Une missive de 35 pages lui est remise en juillet 1989: elle ne porte qu’une fois le sigle Ummo en page 33 et grouille de fautes grammaticales Ignacio Darnaude a reçu copie de ce rapport de 35 pages (D 1977, D2189) En réponse à la demande de Darnaude de Zor répond le 7 décembre 1989 que le médecin est parti pour Madrid sans laisser de traces et qu’il n’est donc pas localisable (vog : tiens donc...) (D1261)
- Ujvari a une entrevue avec un professeur de Sociologie de l’université de Buenos aires au sujet de la renversante sociologie de Ummo, publié dans « Cuarta Dimension » de Buenos Aires (5 pages) (D159)
- Jean Jacques PASTOR élabore 9 pages : « AFFAIRE UMMO, LES PREMIERS JOURS SUR TERRE, dossier meteorologique dans La Javie les 27, 28 et 30 mars 1950. » inédit. (D180)
Jean Pierre PETIT élabore 9 pages : « Analyse de quelques données des rapports Ummo » ; traduit en espagol par Jean Jacques PASTOR. inédit (D179)
- L’article « Was the Ummo affair a hoax ? » de Vincent White est publié dans “The Ufo MUFON Journal” n° 167 de juillet 1982. (D260)
- En mars 1982 l’Argentin Adalberto C. Ujvari reçoit une page soi-disant de Ummo lui ordonnant d’abandonner ses recherches sur Ummo suivi de menaces. (D395)
- Dans la revue « Flash » de Buenos Aires, est publié le 8 juin 1982 un article de 2 pages consacré au sous-officier de l’armée de l’air et comique de la télévision Beto Cabrera, à propos de ses contacts avec « Vurus » de la planète Ummo, contacts qui se sont prolongés avec son fils Fabian Alberto aussi bien en Argentine qu’en Espagne. On y cite les lettres de Ummo reçues avec le sceau spécifique par Beto Cabrera et les enregistrements sonores résultant de ces contacts. Un certain « Ricardo » jeune Argentin résidant à Las Palmas qui a connu Cabrera dans son travail a également bénéficié de lettres et de contacts télépathiques avec ceux d’Ummo (D362 à D364)
- En octobre 1982 Gema LOZANO fait un projet sur papier d’élaboration d’une unité de base pour accumulation de données dans un macrocristal de titane (D404)
- En 1982 José Luis Jordan Pena édite « Casos Encantados » sur les Poltergeist chez Noguer à Barcelone. Javier Sierra fait remarquer que les illustrations de ce livre s’apparentent vraiment beaucoup à celles des lettres d’Ummo (D1473)

1983
- Lettre du 27 février 1983 venant de Kuala Lumpur (Malaisie) pour AGUIRRE remis par une demoiselle Ana HERRANZ pour éviter l’interception par la CIA, lors du colloque UMMO des 19 et 20 mars au Collegio Mayor de San Agustin à Madrid (D176 et page 31-D1576) (vog : mais voir le D198 où il est raconté que cette lettre était reçue par l’épouse du Perito Mercantil.) Publié aussi dans « Cuarta dimension » de Buenos Aires. Sont présents à ce colloque : Aguirre, Alvarez, Barrenechea, Farriols Franz de Penelas, Garrido, Jordan Pena, Marhuenda, Martinez, Mejorada, Muela, Ribera et Villagrasa (page 31-D580)
- En 1983 Andreas SCHNEIDER, Allemand de 19 ans (plus tard atteint du sida), habitant Frankfurt/Main, a des relations inquiétantes avec des hommes de « HUMOS » à énorme tête et peau d’éléphant (D2131) : Andreas porte sur la poitrine un tatouage de l’emblème de Ummo (publié dans le n° 33 de la revue allemande « Bravo » du 6 août 1987, reportage de Sissi Tränkner, photos de Roland Tranetsberger (D1147-D1720) et article de Ulrich Magin « Cuadernos de Ufologia » n° 7 de janvier 1990 qui dit que Andreas fut enlevé lorsqu’il était à Santa Cruz de Ténérife avec ses parents en 1982, ils dirent venir de HUMO et montrèrent leur emblème qui est celui de UMMO (D1783)
1   2   3   4   5   6

similaire:

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconSynthèse de l’UmmoCat de Ignacio Darnaude
«Diez Minutos» du 13 février 1954 consacre 2 pages à l’affaire de la main coupée. Les n° 129 et 130 (20 février) de la même revue...

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconSynthèse et propositions
«valorisation» en synthèse de ses travaux, plus susceptible de se transformer en propositions, pouvant nourrir la réflexion concernant...

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconPrologue Savants et policiers
«substances explosives». – Alexis Pharmaque. – Les paroles s’envolent, les écrits se volent. – La piste. – Encore Monsieur Synthèse....

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconRapport final oecd org/pdf/M00025000/M00025632. pdf Juillet 2001...
«Synthèse des questions liées à la façon dont les adultes apprennent pédagogie et motivations»

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconSynthèse j ury

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconSynthèse in vitro

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconSynthèse de l’adn

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconSynthèse générale

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconRapport de synthèse 70

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconSynthèse sympathie








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com