Synthèse de l’Ummocat de Darnaude








télécharger 194.59 Kb.
titreSynthèse de l’Ummocat de Darnaude
page2/6
date de publication19.05.2017
taille194.59 Kb.
typeThèse
b.21-bal.com > droit > Thèse
1   2   3   4   5   6

Ce témoin est allé voir sur le site et a parlé à six personnes (D2951)
- Antonio Ribera rencontre pour la première fois Julien DELGADO en octobre 1967 ; Il y apprend que Villagrasa reçoit des lettres d’Ummo (D2999, D3000)
- Le père Severino Machado predit des vagues de soucoupes volantes sur base des inscriptions de la pierre de l’espace d’Alberto Sanmartin, inscriptions qui concernent les êtres de Saturne : article de J.R. Chicote, Agencia Fial le 27 décembre 1967 (D1204)
- A la lettre de Dagousset reçue par PENA la photo d’une dame était jointe, et Dagousset demandait si elle faisait partie du « Groupe de Madrid » (D1464)

1968
- Le 27 février 1968 José Luis JORDAN PENA fait un exposé à l’assemblée du « Groupe de Madrid » dans le café « La Uva » des témoignages recueillis – l’enregistrement est entre les mains de Cecilia Conde de Puig (D1423)
- Le 13 mars 1968 Jesus OCEJO (cousin de Farriols D4733, D4734) va interviewer Antonio MUNOZ, propriétaire du bar « La Ponderosa » au sujet de l’atterrissage ummite de 1967 et enregistre l’entrevue sur cassette (D28, -D1419) archives de l’animatrice d’une assemblée ufologique d’élite (sic) Mme Cecilia Conde de Puig. La même dame a aussi l’enregistrement de l’entrevue avec le témoin Eugenia Alonso (D1420) avec un monsieur Ribero (D1421) et l’entrevue de Jordan Pena avec un autre témoin féminin (D1422)
- Fernando SESMA annonce la cessation de la « Société des Amis des visiteurs de l’Espace » dans la revue de Barcelone « Algo » n° 101 de mars 1968 .
- « UN CASO PERFECTO » première édition en 1968 chez Pomaire du livre (197 pages) de Ribera et Farriols ; il contient des textes qui furent supprimés lors de la deuxième édition pourtant plus volumineuse (245 pages) chez Plaza-Janès en 1973 (D671) A ce sujet il faut corriger le pourcentage en nickel de la fraction du tube : il n’est pas de 99% mais de NEUF % seulement. (D1549) ; au sujet du tube, et de la soucoupe qui l’a larguée, dans une lettre de Guerrero à Ribera de 1968 il est dit que : « c’est un neveu de monsieur Rodès Calvo qui a photographié la soucoupe » (vog : or, Rodès Calvo est l’oncle de Rafael Farriols Calvo....) (D2900) Dans la toute première édition de « Un caso perfecto » le mot UMMO n’est pas mentionné une seule fois. (D2996)
- En juillet 1968 SESMA est interviewé pour un programme du canal 13 de la télé argentine (D2065)
- Le 17 août et le 7 septembre 1968 SESMA apparaît dans un programme télévisé espagnol et y prononce un discours. (D1824-1825)
- José Maria Turrez del Moral publiait dans le journal « Hierro » de Bilbao en date du 21 août 1968 l’annonce suivante : « je désire établir des contacts avec vous, Equipages d’Ovni, pour solliciter la représentation exclusive de machinerie et de produits inédits sur Terre se rapportant à la fabrication et la conservation d’aliments ». (D1696) En retour il reçut une lettre de la fille de Sesma...
- Le 15 septembre est publié dans le journal «ABC » de Séville un article de Benigno GONZALEZ après l’entrevue qu’il a eu le 15 avec le curé Enrique LOPEZ GUERRERO sous le titre : « Des extraterrestres vivement parmi nous depuis des années ». (D240, D1878, D3449) Le 18 septembre un autre article du même auteur dans le même journal est publié sous le titre « Don Enrique Lopez Guerrero a des contacts avec les extraterrestres. » (D242) Il y a aussi un article dans le « Pueblo » du 19 septembre 1968 traitant du même sujet (D1522) avec le dominicain Felices au sujet de Lopez Guerrero. Et « El Alcazar » de Madrid y consacre toute une page avec la photo du père Guerrero (D2894)
- Pendant deux heures Fernando SESMA a observé un ovni au-dessus de Madrid le 5 septembre 1968. « Je crois que c’était une vraie soucoupe volante » dira-t-il « Pueblo » du 9 septembre 1968 (D1163)
- « El Noticiero Universal » de Barcelone publie le 17 septembre 1968 un article au sujet des fracassantes déclarations du père Enrique Lopez Guerrero de Séville, au sujet d’une colonie d’ummites vivant en Espagne. (D223) Le 20 septembre les dires du père Lopez Guerrero sont mis en doute par le père dominicain Antonio Felices, professeur au couvent Arcas Reales de Valladolid dans l’interview accordé à José Luis Naves et Enriquye Verdugo, dont l’article paraît dans « Pueblo »
- Le 25 septembre 1968 le n°18 du magazine « Por Qué » publie l’article d’Enrique RUBIO « Des habitants de la planète Ummo sont parmi nous » mais le journal « Pueblo » du 9 septembre avait déjà publié l’article du journalsite Yale « Réunion urgente à la ‘Société des Amis de l’Espace’ à la ‘Baleine Joyeuse’. (D449 et 450)
- Francisco Donis, haut responsable de la société d’investissement CRECINCO prétend avoir rencontré l’extraterrestre ATIENZA de la planète URLN le 12 novembre 1968. Une série d’articles concernant cet événement est publié dans les n°s 884, 885, 886 de « La actualidad Espanola » des 12, 19 et 26 décembre 1968 de sa propre plume sous le nom de F.S. (Francisco Sinod) et JAV (D584)
En novembre 1968 l’étudiant J.M. (Antonio Marin) rencontre l’ummite KHAFF un dimanche de novembre dans les environs de Madrid (voir suite en mars 1969) (D810)
- Ribera sous le pseudonyme de Ricardo Blasco publie en 1968 aux éditions Telstar de Barcelone, « Jacques B. Bley » l’histoire de Jacques Bley (Jaime Bordas Bley ) qui approvisionnait un personnage bizarre dans les Pyrennées catalanes. (D888) (suite en 1973) ; Eduardo Pons Prades reprendra « l’entrevue entre Ribera et Bley » dans son livre « Message des autres Mondes » (1982) (Planeta, Barcelone) aux pages 172 à 190. (D1078)
- « Le cas de la main coupée » dans la Revue « El caso » de Madrid, est publié l’article de José Maria de Vega « Quince anos junto al crimen » avec 8 photos. (D1158)
- Eustaquio Zagorski (Argentine, Avellaneda) reçoit depuis 1968 la visite des Ummites dont l’un s’appelle Tom BUCHTER, d’après ce que ce contacté à pu déduire des conversations, ceux d’Ummo avaient un laboratoire à Albacete (lettre de Zagorski à Darnaude, de juillet 1978) Il est aussi l’auteur d’un article de 8 pages paru à Lima (Pérou) « Yo viajé en un platillo volador » (D1318) Sa correspondance avec Darnaude se poursuit et il raconte son voyage à Ganymèdes, son mariage avec une dame d’un satellite de Jupiter, le langage cosmique « Varkulets » qui lui a été enseigné, les hommes d’Ummo qui le visitèrent et parlèrent avec lui le 11 mars 1973 et qui lui ont remis plus de 200 photographies etc.. (D1319)

1969
- L’article de RIBERA : « l’atterrissage d’Aluche, le cas le plus documenté » est publié dans le n° 2 de « Ciclope » de Barcelone avec 19 dessins et photos. (D286) et dans le « Flying Saucer review » de septembre-octobre 1969. (D2675, D2989)
- Le 9 janvier 1969 DONIS publie sous le pseudo de F. Sinod : «L’extraterrestre de la planète URLN parle de nouveau » dans le n° 888 de « La actualidad Espanola » (D585)
Le 13 février 1969 Francisco DONIS publie dans le n° 893 « La actualidad Espanola » l’article : « Mon nouveau contact avec une race d’extraterrestres venant de Ummo » Lettre ouverte et réponse à Ummo, signé F. Sinod (D586) Il raconte ses échanges télépatiques avec Atienza dans Ciclope n° 2, 19, 21 et 21 de 1969 (D812) et puis dans les n°s 42 et 43 de la même revue. (D813)
La planète Urln et Francisco Atienza » sous ce titre Ribera fait un résumé de l’affaire publié dans « Ciclope, la Incognita del Espacio » 2e fascicule de 1969. (D742) tandis que F. Sinod publie dans le supplément « Ciclope Informa » de cette même revue de 1969 « Messages télépatiques de mon ami de l’espace Francisco Atienza ». (D743) En mars il publie un autre article « Ce que je n’ai pas dit » dans la revue n° 126 « Algo » de mars 1969 (D835) suivis de deux autres articles pour le même magazine n° 129 et 130 du mois de mai « La vie sur la plan ète Urln » (D836)
- En février 1969 José Luis JORDAN PENA convoque au « Café Lyon » un colloque sur les ovnis et les extraterrestres (D2056)
- En mars 1969 Carlos Murciano fait l’interview de Darnaude sur le sujet « Le mouvement Ummo » ce sera publié dans l’ABC de Séville du 22 mars 1969 pages 47 et 48 ainsi que dans le livre de Murciano « Algo flotte sobre el mundo » (qui contient une 40aine d’interviews d’ufologues) Prensa Espanola, Madrid, 1969, pages 97 à 104. (D166-D589) et une étude du père dominicain Antonio FELICES sur l’inhabitabilité de WOLF 424 (D590)
- Fernando SESMA MANZANO publie son livre « La logica del visitante de l’Espacio » 147 pages, en mars 1969 aux éditions Tesoro de Madrid – les pages 59 à 91 sont consacrées à Ummo. (D237)
- Le 18 avril 1969 sont lues à la réunion de Sesma les 2 pages de son propre message, distribué sous forme de 2 feuilles polycopiées. (D291)
- Dans une lettre du 11 avril 1969 envoyé à SESMA , l’extraterrestre Saliano précise que la Terre est visitée par des originaires de ZOEN, WAALA, IOX, UMMO, PLANETA-2, 70-OFIUCO-A et 4 autres. Cette lettre sera lue par Sesma le 18 avril 1969 à la Baleine Joyeuse (D2103)
Marius Lleguet (dcd 1988) quant à lui, peut lire une lettre ouverte qui lui est adressée dans le n° 134 de la revue « Algo » de juin 1969 au sujet de la probable inhabitabilité de la planète Ummo, d’après le dominicain Antonio FELICES. (D1539)
- Le 23 mars 1969 J.M. (Antonio Marin) revoit KHAFF à San José de Valderas (entrevue de Félix Arès de Blas, David G. Lopèz, Rafael Fernandez Avilès et Antonio Marin), tous membres du groupe madrilène « Aleph » publié dans le Bulletin d’Aleph n° 10 de l’automne 1969 (D810)
- Lettre en français dite de Berlin Ouest envoyée le 30.8.1969 (D84) et reçue sous forme de négatif de microfilm 35mm par les Argentins Pedro ROMANIUK (qui racontait ensuite qu’il avait eu depuis le 30 mars 1970 de nombreux contacts mentaux avec un commandant ummite du nom de KALLEWAIT ou KALLEWEIT – peu lisible dans l’Ummocat -D3210) de la revue « 2001 », les Argentins Ariel Cirio RIETTI, Pedro ROMANIUK, l’écrivain Luis ANGLADE PONT et le jésuite astronome Benito Segundo REYNA (les cartes de salutation avec les glyphes ummites sont à chaque fois légèrement différentes), à Eduardo GARCIA GUIRARDO de Mellila au Mexique et en France à René FOUERE et à Aimé MICHEL ; l’original est composé de 3 pages. (D84) Il y a une version italienne datée du 1.9.69 reçue par Gianni Settimo de la revue « Clypeus » à Turin. Il y a une annexe avec le schéma de l’astronef. (D85, D86, D2377)
- Le n° 3 de 1969 du Flying Saucer Review de Londres publie les photos de SJV. (D270) et le n° 5 vol. 15 de septembre-octobre 1969 publie un article « The San Jose de Valderas case » de Ribera (D815, D1979)
- Francisco DONIS (SINOD) est interviewé à Madrid pour la revue « 2001 » de Buenos Aires, où le n° 16 de novembre 1969 est entièrement consacré à l’affaire Ummo avec le reportage d’Oscar A. BAQUE , ainsi que des articles ou lettres de Ernesto ARMAMINI du groupement CIFAB, Eduardo A. AZCUI (D416 à 419) Le 28 décembre 1969 il y a une grande réunion chez Francisco DONIS : une trentaine de personnes échangent avec Atienza par télépathie (D614) C’est alors qu’il y a cet appel ummite « Solo Don Francisco. Es don Francisco Donis Ortiz ? Estan réunidos ahi sus hermanos en su domicilio ? Saludos de los hermanos de Ummo. No formulan preguntas de sus hermanos reunidos en su domicilio, a mis hermanos. Suplicamos perdon, Senor. Desconnecto comunicacion. » (Darnaude a une copie de la bande enregistrée) (D1490, D1491, D3250, D3973)
- En 1969 est réalisé le film « El hombre que vino de Ummo » régisseur Tullio Demichelli, producteur Jaime Prades, scénario de Jacinto Molina Alvarez (son pseudo est Paul Naschy – D4293) , maquillages de Francisco R. Ferrer, acteurs e.a. Patty Sheppard et Michael Rennie. (D1662, D1663, D1668, D3843) Plus tard le film aura un autre titre : Los monstruos del terror. (D4141, D4385)
- Le père Severino Machado fait publier « Les extraterrrestres déclarent la guerre au trafic aérien » dans « Pueblo » du 15 avril 1969 (D2115) (voir 1970 et 1971) et « La pierre de Saturne remise à Sanmartin de Madrid » dans Ciclope n° 13 (D2156)

1970
- Acte de constitution de l’association ERIDANI le 17 janvier 1970 par ses dix membres fondateurs qui apporteront leur données ufologiques personnelles : JORDAN PENA, VILLAGRASA, BORRAS, David G. LOPEZ, MONTERO ALBALAT, ARES de BLAS, Labro Begule, Muela Pedrada, Mongorance Martinez et Navarro Vigil. (D1964)
- Le 28 et le 30 janvier 1970 sont publiés les articles du père Severino MACHADO : « les soucoupes volantes en 1969 et 1970 » dans le journal « El Dia » de Santa Cruz de Tenerife.
- Dans le n° 20 de mars 1970 de la revue « 2001 » de Buenos Aires est publié un article de Fernando Eguizàbal, ufologue basque résidant au Mexique (et que personne n’a jamais pu identifier) (D609) où celui-ci prétend qu’un ami personnel, spécialiste de la mécanique quantique, a reçu en 1964 en Adelaïde (Australie) des lettres d’Ummo avec cachet orange (D610). De même qu’un professeur de physique de Monterrey (Mexique) aurait reçu également le 8 octobre 1964 et une feuille de formules mathématiques (la page 16...) est exhibée dans cet article (D612)
- Jeremias LOPEZ (pseudonyme d’auteur de Juan Francisco ARROYO MATEOS) publie un livre concernant les contacts écrits et téléphoniques en 1969 de DONIS avec ceux d’Ummo, sous le titre : « PLANETAS HABITADAS, VISTOS Y DESCRITOS POR AGRACIADOS TERRESTRES, Y VISITANTES EXTRATERRESTRES. » aux éditions Divulgaciones Beneficas de Cacères.(D231)
- Enrique DE VICENTE (journaliste connu dans les milieux parascientifiques) affirme avoir reçu vers le mois de décembre 1970 une enveloppe timbrée à l’aéroport de Barajas (Madrid) contenant deux photos de 12 x 9 cm montrant un homme d’environ 45 ans, de forte corpulence, habillé correctement à l’européenne et portant un feutre genre « gangster » du cinéma américain, debout contre un bateau sur un fleuve portugais ou brésilien (vu les inscriptions sur les bâtiments de la rive) Ces photos étaient signées fraternellement de DEI98 ; de Vicente se mit donc à téléphoner fébrilement à tout le monde dans Madrid pour que ces photos soient publiées. Mais entre-temps il fut arrêté par la police de la sûreté de l’état et interrogé plusieurs heures durant pour ses éventuels agissements anti-franquistes. Il avait du vider ses poches et son portefeuille lui fut confisué. A sa sortie on le lui rendit, mais les photos de DEI 98 avaient disparu. Enrique de Vicente prétend cependant avor montré ces deux photos à ses amis umologues : le psychologue Francisco Mejorada, et à Javier Ruiz Sierra. (pages Darnaude 75 et 75a, D415, D4349)
- En mai 1970 Alicia ARAUJO reçoit des messages écrits et des appels téléphoniques de Saliano de la planète AUCO ; tout cela sera débattu et résumé en juin, août et novembre 1970 (D1669, à D1672)
- Francisco MEJORADO et mr Valero en recevront aussi, ainsi qu’Antonio GUANDIQUE. (D1673 à D1677) dans un de ses messages on dit du mal de Pena, et Pena lit cette lettre contre l’avis d’Alicia Araujo, en public à la Baleine Joyeuse. Etc. etc. à propos de Saliano, Sesma etc. (D1673 à D1683)
- Antonio Ribera fait un article sur les photos de SJV pour le Stendek de la CEI de Barcelone le 2 septembre 1970 (D814)
- 7 lettres de Saliano (14 pages au total ) parviennent en octobre et novembre 1970 à Alicia ARAUJO, Isabel NIDO et d’autres de la Baleine Joyeuse (D2251) Un texte bref avec un graphique est envoyé par SALIANO mais ne peut pas être lu à LA Baleine Joyeuse avant le 15 octobre 1970 (D2253)
- Avant derniers soubresauts du père Severino MACHADO avec son article : « Les extraterrestres s’intéressent aux éclipses » dans le n° 169 de « Algo » de décembre 1970 (D2116) (voir 1971)
- Dans une revue ésotérique espagnole, peut-être « Mas alla » ?, pages 34 à 36, des années soixante-dix, on trouve des considérations sur le oui-ja par Hiltrud Nordlin Franz de Penelas et la tablette ronde oui-ja de marque Oemi, commercialisée par Rafael Farriols (D4286) Cette table oui-jà se vend à El Corte Inglés, elle est fabriquée par Rafael Farriols dans son usine catalane. Lettre de Manuel Osuna du 18-12-78. (D4639)
1   2   3   4   5   6

similaire:

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconSynthèse de l’UmmoCat de Ignacio Darnaude
«Diez Minutos» du 13 février 1954 consacre 2 pages à l’affaire de la main coupée. Les n° 129 et 130 (20 février) de la même revue...

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconSynthèse et propositions
«valorisation» en synthèse de ses travaux, plus susceptible de se transformer en propositions, pouvant nourrir la réflexion concernant...

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconPrologue Savants et policiers
«substances explosives». – Alexis Pharmaque. – Les paroles s’envolent, les écrits se volent. – La piste. – Encore Monsieur Synthèse....

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconRapport final oecd org/pdf/M00025000/M00025632. pdf Juillet 2001...
«Synthèse des questions liées à la façon dont les adultes apprennent pédagogie et motivations»

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconSynthèse j ury

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconSynthèse in vitro

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconSynthèse de l’adn

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconSynthèse générale

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconRapport de synthèse 70

Synthèse de l’Ummocat de Darnaude iconSynthèse sympathie








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com