Les enjeux








télécharger 121.93 Kb.
titreLes enjeux
page2/9
date de publication16.05.2017
taille121.93 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9

L’examen clinique



est suffisant pour l’analyse fonctionnelle des membres inférieurs. Il est à la fois dynamique et statique.

Il n’est absolument pas nécessaire, sauf cas très particulier avant chirurgie, de demander un scanner.


  1. L’examen dynamique permet d’analyser les différent temps de la marche.


Le premier temps correspond à la prise de contact du pied avec le sol par le talon,

le second à l’appui complet du pied,

le troisième à la phase de propulsion (le poids du corps passe en avant du pied d’appui),

enfin le quatrième temps correspond à la période de double appui (les deux pieds sont au sol).
Il est recommandé de faire marcher sur une longue distance l’enfant plusieurs fois. A chaque passage l’attention de l’examinateur doit se porter sur un seul élément du membre inférieur. Ainsi au premier passage on se focalisera sur les pieds, la position d’attaque du talon et l’angle du pas, au second on regardera les genoux en insistant sur la position des rotules. Enfin on terminera par un regard global sur la marche.


  1. L’examen statique debout



En position spontanée il faut d’abord apprécier l’éventuelle rotation du genou, le plus souvent interne, puis noter le parallélisme ou la divergence des pieds,
puis, en position de référence, rotules bien de face (plan bi condylien confondu avec le plan frontal) on note l’angle formé par l’axe du pied par rapport à la ligne sagittale.

  1. en décubitus on mesure les torsions osseuses.




l’antéversion fémorale se mesure selon la manœuvre de Netter : décubitus ventral, genou fléchi à 90°, une main maintenant le pied et la jambe perpendiculaire au plan du lit, l’autre palpant la saillie latérale du grand trochanter.


Schéma :

en décubitus ventral, quand la jambe est perpendiculaire au plan du lit (= plan bi-condylien = plan frontal) la saillie du grand trochanter est plutôt vers les fesses = postérieur.


On effectue une rotation interne de la hanche en amenant le pied vers l’extérieur jusqu’à ressentir la saillie maximale du grand trochanter.



Schéma  : l’angle d’antéversion fémorale est identique à l’angle formé par l’axe de la jambe et la verticale. Cette mesure est précise à +/- 5°.

On profite de cette posture pour quantifier le secteur de mobilité des hanches. Ce secteur est normalement de 120° à la naissance et de 90° chez l’adulte. A la différence du rhumatologue nous préférons analyser les rotations hanches en extension, en décubitus ventral, ce qui est plus proche de la réalité fonctionnelle.



Secteur de mobilité

(RI + RE varie entre 90°et 120°)

Pour le squelette jambier la mesure clinique de la torsion se fait sur un enfant en décubitus dorsal




  • soit le genou en extension rotule au zénith. La mesure se fait entre l’axe bi-condylien (qui est parallèle au plan du lit) et l’axe de la pince bimalléolaire (pouce et index repérant les malléoles),





  • soit en en position assise, ou mieux en décubitus ventral, genou fléchi à 90°, maintenant le pied en position naturelle





Exemple : rotation externe asymétrique de jambe secondaire à un cal vicieux (=rotatoire) d’une fracture tibiale droite.



  1. Examen du pied 


Il commence par l’examen de la chaussure (si celles si ne sont pas trop récentes) et se termine par un examen neurologique. En station debout statique on note l’orientation du pied (RI ou RE) et son empreinte podoscopique.
On étudie la forme du pied, sa souplesse en actif (en particulier lors de la marche sur la pointe des pieds). On note les déformations au niveau de l’arrière, du médio et de l’avant pied ainsi que leur caractère réductible ou non.


L’examen du pied permet ainsi de retrouver des déformations ou des malformations entrant dans le cadre de pathologie bien définie (metatarsus adductus,
1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Les enjeux iconRésumé Le présent document est le Tome «Diagnostics, Enjeux et Objectifs»
«Val d’Allier Vieille-Brioude, Langeac» Tome 1 : «Diagnostics et Enjeux». 83p

Les enjeux iconColloque national du Chantier Arctique Français «Arctique : les grands enjeux scientifiques»

Les enjeux iconTâche : Conception d’une maquette fonctionnelle représentant le système...

Les enjeux iconLe programme culturel Depuis l’introduction des quatre notions, le...
«Gestes fondateurs et mondes en mouvement». Retrouvez le sur Eduscol une présentation synthétique : «Cette entrée permet de décoder...

Les enjeux iconSommaire general
«Science, recherche et société» au Collège de France. On y apprend également que 93 d’entre eux estiment important de connaître ces...

Les enjeux iconChapitre II la participation politique
«offre politique» du moment et moins sujets au vote de classe. Plus pragmatiques, plus sensibles au contexte, ils voteraient en fonction...

Les enjeux iconLa difficulté principale de ce texte est que l’un des ses principaux...
«para-doxale», c'est-à-dire qu’elle s’oppose à la «doxa», terme qui en grec signifie l’opinion commune

Les enjeux iconCentre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale
«Ce sont les entreprises réalisant plus de 750 000 euros de chiffre d'affaires qui connaissent les tendances les plus favorables,...

Les enjeux iconEssai de définition
«un ensemble complexe qui comprend les connaissances, les croyances, l’art, le droit, la morale, les coutumes et toutes les autres...

Les enjeux iconLa Transcription Les fonctions et les caractéristiques de chaque...
«copie» de l’information génétique contenu dans l’adn. Ils sont synthétisés rapidement et leur demi-vie est courte (quelques minutes...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com