Recherche cnrs, directeur adjoint du laboratoire "Sociétés Santé Développement" (cnrs université Bordeaux 2)








titreRecherche cnrs, directeur adjoint du laboratoire "Sociétés Santé Développement" (cnrs université Bordeaux 2)
page20/20
date de publication04.03.2017
taille1 Mb.
typeRecherche
b.21-bal.com > droit > Recherche
1   ...   12   13   14   15   16   17   18   19   20

Groupe 1. Le groupe de travail a conclu que les 50 agents suivants sont cancérigènes pour l'homme :

Aflatoxines

Alcool isopropylique (fabrication - procédé au moyen d'un acide fort)

Aluminium (production d')

Amiante

Amino-4 biphényle

Analgésiques (mélanges contenant de la phénacétine)

Arsenic et dérivés 43

Auramine (fabrication d')

Azathioprine

Benzène

Benzidine

Bétel (chique avec tabac)

N, N-Bis (chloro-2 éthyl)naphthylamine-2 (chlornaphazine)

Bis (chlorométhyl) éther et chlorométhyl méthyl éther (qualité technique)

Brais de houille

Butanediol-1,4 diméthanesulfonate (Myleran)

Caoutchouc (industrie du)

Charbons (gaséification)

Chaussures (fabrication et réparation)

Chlorambucil

[254]

(Chloro-2 éthyl)-l (méthyl-4 cyclohexyl)-3 nitroso-urée méthyl (CCNU)

Chlorure de vinyle

Coke (production de)

Chrome VI, dérivés du 44

Contraceptifs oraux, associés 45

Contraceptifs oraux, séquentiels

Cyclophosphamide

Diéthylstilbœstrol

Erionite

Extraction souterraine de l'hématite associée à l'exposition au radon

Fonderie de fonte et d'acier

Moutarde au soufre

Goudrons de houille

Huiles de schiste

Huiles minérales, peu ou non raffinées

Magenta (fabrication du)

Melphalan

Méthoxy-8 psoralène avec irradiation aux ultraviolets

Meubles et ébénisterie (fabrication)

MOPP (traitement associé utilisant la moutarde à l'azote, la vincristine, la procarbazine et la prednisone) et autres chimiothérapies associées utilisant des agents alkylants

Naphtylamine-2

Nickel et dérivés 46

Œstrogènes (thérapies de substitution des)

Œstrogènes non stérdidiens 47

CEstrogènes stéroïdiens 48

Suies

Tabac (fumée de)

Tabacs (produits du tabac non fumé)

Talcs contenant des fibres asbestiformes

Tréosulphan

Groupe 2A. Le groupe de travail a conclu que les 37 agents suivants sont probablement cancérigènes pour l'homme :

Acrylonitrile

Adriamycine

[255]

BCNU (Bis-chloroéthyl nitroso-urée)

Benz[a]anthracène

Benzo[a]pyrène

Béryllium et dérivés

Biphényles polychlorés

Bromure de vinyle

Cadmium et dérivés

CCNU (Chloro-2 éthyl)-cyclohexyl-3 nitroso-urée)

Chlorure de diméthylcarbamoyle

Cisplatine

Créosotes

Dibenz[a,h]anthracène

Dibromure d'éthylène

Epichlorohydrine

N-éthyl-N-nitroso-urée

Formaldéhyde

Méthoxy-5 psoralène

Méthylène bis(chloro-2 aniline)-4,4' (MOCA)

N-méthyl-N’-nitro-N-nitrosoguanidine

N-méthyl-N-nitroso-urée

Moutarde à l'azote

N-Nitrosodiéthylamine

N-Nitrosodiméthylamine

Oxyde d'éthylène

Oxyde de propylène

Oxyde de styrène

Phénacétine

Phosphate de tris (dibromo-2,3 propyle)

Procarbazine, chlorhydrate

Silice cristalline

Stéroïdes androgéniques (anabolisants)

Sulfate de diéthyle

Sulfate de diméthyle

Sulfure de tris(aziridinyl-1) phosphine (thiotépa)

Teinture à la benzidine

[257]

Modes de vie et cancers.
BIBLIOGRAPHIE SUCCINCTE


Retour à la table des matières

The causes of cancer, Richard Doll et Richard Peto : Journal of the National Cancer Institute, Vol. 66, p. 1197-1312, June 1981 et Oxford University Press, 1981.

Analyse magistrale des données épidémiologiques et statistiques des différents types de cancers dans les diverses régions du monde, ayant amené les auteurs à conclure que les cancers ne représentaient pas une fatalité, qu'ils étaient liés à nos modes de vie et donc théoriquement évitables. Cette publication contient plusieurs centaines de références bibliographiques.

Cancer risks and prevention. M. P. Vessey et M. Gray, Oxford University Press, 1985.

Ce livre est une suite logique de la publication de Doll et Peto, 1981, et contient de nombreuses analyses des problèmes de prévention et de détection précoces des cancers en Angleterre. Excellent ouvrage de référence.

Global geocancerology, G.M. Howe, Churchill Livingstone, Londres, 1986.

Atlas de cancérologie géographique montrant les extraordinaires variations de distribution des cancers selon leur type et les régions.

Sur la piste du cancer, G. de Thé, Flammarion, 1984.

Description historique de la découverte du virus d'Epstein-Barr entre l'Afrique de l'Est et l'Angleterre et de l'épopée qui présida à la démonstration de son rôle déterminant dans le développement d'un cancer de l'enfant africain (lymphome de Burkitt).

C'est ce même virus qui est associé au cancer du rhino-pharynx en Chine et au Maghreb.

Cancer, science and society, J. Cairns, W. Freeman, 1978.

Livre déjà ancien, mais qui est signalé ici pour l'excellente critique des relations complexes existant entre la recherche fondamentale et les impératifs économiques de la société.

La Lutte contre le cancer en France. Perspectives, propositions, Y. Cachin, La Documentation française, 1985.

Le professeur Y. Cachin, président du Comité Cancer auprès du ministère de la Santé (1982-1987), fait, avec les membres de ce comité, le bilan de la lutte contre [258] le cancer en France, avec ses lumières et ses ombres. Il fait quelques propositions pour la prévention et la détection précoce des cancers, la première étant plus payante que la seconde au niveau de la santé publique.

De la biologie à la culture, J. Ruffié, Flammarion, 1976 ; Traité du Vivant, J. Ruffié, Fayard, 1982.

Ouvrages de référence d'un grand anthropologue, médecin, professeur au Collège de France, qui le premier montra les influences réciproques qui existent entre le domaine du biologique et celui du culturel et qui jouèrent un rôle déterminant dans l'évolution des groupes humains et de leurs civilisations. Ces ouvrages contiennent de nombreuses références.

America's health in the balance, H.H. Hiatt, Harper and Row, Publ. N.Y., USA, 1986.

Ce livre est une analyse lucide du système de santé des États-Unis, des profondes inégalités qu'il génère malgré les niveaux de recherches médicales et de technologies les plus élevées du monde. Il suggère des priorités nouvelles pour que tous les Américains profitent du haut niveau de connaissance qu'ont les États-Unis et pour que le coût de santé reste dans des limites acceptables.

La médecine prédictive, J. Dausset, Cahiers du MURS, no 4, 1986, 127, bd Saint-Michel, 75005 Paris.

Collection d'articles spécialisés qui résument les bases scientifiques de la médecine prédictive.

The relevance of social science for medecine. Eds Leon Eisenberg et Arthur Kleinman, Reidel Publishing Corporation, London 1981.

Une des premières analyses approfondies du rôle déterminant des sciences sociales en médecine et santé publique.

Critique de la sociobiologie, aspects anthropologiques, M. Sahlins, Gallimard, Paris 1976.

Une des bonnes critiques de la sociobiologie, dont certains aspects relèvent de l'objet de ce livre.

Nutritional anthropology : contemporary approaches to diet and culture, Eds. Jerome, Kandel et Pelto, Redgrave Publishing Company, New York, 1980 ; Cooking, cuisine and class, a study in comparative sociology, J. Goody, Cambridge University Press, 1982 ; Food in History, R. Tannahill, Stein and Day, New York, 1984 ; La Nourriture, Communications, no 31, Seuil, Paris, 1979.

Les quatre ouvrages ci-dessus représentent des ouvrages de référence d'anthropologie nutritionnelle. Ils aident à montrer les profondes racines culturelles des différentes cuisines, qui non seulement varient autour du monde, mais selon les niveaux socio-économiques et l'époque considérée dans un pays donné.

L'Alimentation dans un village yao de Thaïlande du Nord, A. Hubert, CNRS, 1985 ; Le Pain et l’Olive, A. Hubert, CNRS, 1984.

Ces deux publications se réfèrent aux recherches d'Annie Hubert, la seconde représentant son travail d'enquête sur les habitudes alimentaires et le cancer du rhino-pharynx en Tunisie.

[259]

The cancer prevention Diet, Michio Kuski, St. Martin's Press, New York, USA, 1983.

Exemple d'ouvrage nocif, car prétendant qu'il existe un régime et des recettes miracles, qui permettent d'éliminer tout risque de cancer.

Jane Brody’s nutrition book, Bantam Books, N.Y., USA, 1981.

Exemple de bonne vulgarisation, se basant sur des données scientifiques confirmées et donnant d'excellents conseils.

Fin du texte


1 R. Doll et R. Peto, « The Causes of Cancer », Journal of the National Cancer Institute, Vol. 66, 1981 et Oxford University Press, 1981.

2 Voir chapitre 1.

3 Voir chapitre 2.

4 Roy Walford, La Vie la plus longue, Éditions Robert Laffont, 1984.

5 Voir chapitre 3.

6 La morbidité est le nombre (absolu ou relatif) de malades dans un groupe donné pendant un temps déterminé.

7 Dever G.E.A., « Model for Health Policy Analysis », Soc. Ind. Res., 1976, vol. 2, p. 465.

8 Ou maladie du baiser chez les adolescents dans les pays occidentaux.

9 Prolifération cancéreuse de cellules lymphdides, la tumeur de Burkitt et son association avec le virus d'Epstein-Barr a été décrite en détail et l'aventure de sa découverte relatée dans l'ouvrage Sur la piste du cancer par Guy de Thé, Flammarion, 1984.

10 Voir chapitre 7.

11 Sur la piste du cancer, p. 128.

12 ADN et ARN sont l'abréviation de respectivement acide désoxyribonucléique et acide ribonucléique. L'un et l'autre sont des acides nucléiques, du latin nucleus, noyau, ce qui correspond au fait qu'on les a d'abord trouvés dans le noyau de la cellule.

13 La raison de la croyance en l'immuabilité de l'information génétique de la cellule est largement d'origine historique. Les biologistes et en particulier les généticiens étaient très soucieux d'écarter toute spéculation les entraînant dans la direction du néo-lamarckisme et des « théories » de Lyssenko, c'est-à-dire de l'hérédité des caractères acquis et par suite de la modification du génome à partir du soma. Cette position n'excluait évidemment pas les mutations génétiques et chromosomiques que l'on connaissait depuis longtemps et que l'on savait pouvoir être provoquées par des rayonnements ionisants, par certaines substances chimiques, ou encore survenir par accident au moment de la reproduction de la cellule. De telles mutations ont un caractère catastrophique puisqu'elles correspondent à une destruction locale ou à une altération résultant d'une erreur de copie d'une partie de l'information génétique. Ce qui était contesté, par contre, c'était la possibilité de réécrire de façon ordonnée et systématique une partie de cette information, comme le font par exemple les rétrovirus.

14 L'anémie falciforme, qui tire son nom de la forme caractéristique en faucille des globules rouges des personnes atteintes, est considérée comme protégeant jusqu'à un certain point du paludisme, ce qui expliquerait la persistance en Afrique de cette mutation par ailleurs négative.

15 Voir La Vie la plus longue et Un régime de longue vie du Pr Roy Walford, même collection, même éditeur.

16 Voir Le Cerveau de l'enfant du Dr David Restak, même collection, même éditeur.

17 Un clone est la descendance d'une cellule donnée ou plus précisément l'ensemble des cellules qui est constitué par une ou plusieurs générations successives de cette descendance.

18 Fox, AJ. et Adelstein, A.M. : "Occupational Mortality : work or way of life", J. Epid. Comm. Health, 1978, 32 : 73-78.

19 Fayard, Paris, 1982.

20 En toute rigueur, cette approche laisse place à au moins deux présupposés sur lesquels on reviendra. Le premier est que toutes les populations présentent les mêmes risques génétiques de développer un cancer. Le second est que certains comportements pourraient induire un type de cancer tout en protégeant d'un autre. Les incidences minimales pour chaque type de cancer seraient alors sous-évaluées.

21 Burkitt avait découvert en 1958 une tumeur de l'enfant en Afrique-Équatoriale, liée étroitement à des facteurs environnementaux (un virus découvert en 1968 par Epstein et Barr et le paludisme). L'histoire de ces découvertes est relatée dans le livre Sur la piste du cancer, par Guy de Thé, Flammarion, 1984.

22 Voir chapitre 2.

23 Voir le détail de cette aventure dans le livre de G. de Thé : Sur la piste du cancer, Flammarion, 1984.

24 Petits poissons séchés, collation courante pour les enfants.

25 La dent de narval se présente comme une longue corne torsadée, pouvant atteindre deux mètres de long : les célèbres cornes de licorne du Moyen Age.

26 Bottes fourrées.

27 Un des anoraks portés par les momies de Qilakitsok est entièrement doublé de fines peaux d'oiseaux couvertes d'épais duvet.

28 Il s'agit de phoque enterré plusieurs semaines dans le sol jusqu'à décomposition partielle et consommé en hiver. Cet aliment procure une certaine sensation d'ivresse, due à un léger empoisonnement à la ptomaïne. Certains en sont morts, comme le célèbre ethnologue dano-groenlandais Knud Rasmussen.

29 Lew E.A. and Garfinkel L. Variations in mortality by weight among 750,000 men and women. J. Chronic Dis. 1979 ; 32 : 563-56.

30 Carroll KK. Experimental evidence of dietary factors and hormone-dépendent cancers. Cancer Res. 1975 ; 35 : 3374-3384. Voir aussi : Carroll KK, Lipids and Carcinogenesis. J. Environ. Pathol. Toxicol. 1980 ; 3 : 253-271.

31 Linsell CA and Peers FG. Field studies on liver cell cancer : in Hiatt HH, Watson JD, Winston JA Eds. Origins of human cancer. Cold Spring Harbor Lab. 1977 549-556.

32 Hirayama T. Mortality in Japanese with life-styles similar to seventh-day Adventists : Strategy for risk reduction by life-style modifiction. Natl. Cancer Inst. Monograph 69 : 143-153, 1985. Voir aussi : Hirayama T. Diet and Cancer. Nutr. Cancer I : 67-81, 1979.

33 Retinoid-binding-protein.

34 Burkitt D. Related disease - related cause. Lancet 1969 ; 2 : 1229-1231.

35 Bingham S, Williams DR, Cole TJ et coll. Dietary fibre and regional largebowel cancer mortality in Britain. Br. J. Cancer 1979 ; 40, 456-463.

36 Voir à ce sujet, La Vie la plus longue et Un régime de longue vie, de Roy Walford, même collection, même éditeur.

37 P. Bourdieu, La Distinction, Paris, 1980.

38 Cf. chapitre 14.

39 Voir : The cancer prevention diet, 1983, St-Martin Press, USA, 1983.

40 Décrite pour le public dans l'ouvrage Sur la piste du cancer, Flammarion, 1984, déjà cité.

41 R. Doll and R. Peto : The Causes of Cancer, Oxford Un. Press, 1981.

42 Centre international de recherche sur le cancer de l'OMS, Lyon.

43 Cette évaluation s'applique au groupe dans son ensemble et pas nécessairement à tel ou tel agent du groupe.

44 Cette évaluation s'applique au groupe dans son ensemble et pas nécessairement à tel ou tel agent du groupe.

45 Il apparaît comme certain que ces composés ont un effet protecteur contre le cancer de l'ovaire et le cancer de l'endomètre.

46 Cette évaluation s'applique au groupe dans son ensemble et pas nécessairement à tel ou tel agent du groupe.

47 Cette évaluation s'applique au groupe dans son ensemble et pas nécessairement à tel ou tel agent du groupe.

48 Cette évaluation s'applique au groupe dans son ensemble et pas nécessairement à tel ou tel agent du groupe.

1   ...   12   13   14   15   16   17   18   19   20

similaire:

Recherche cnrs, directeur adjoint du laboratoire \"Sociétés Santé Développement\" (cnrs université Bordeaux 2) iconBiographie Christian Pihet
«Christian Pihet, professeur de géographie à l’université d’Angers est chercheur à l’umr du cnrs «Espaces et sociétés». IL est également...

Recherche cnrs, directeur adjoint du laboratoire \"Sociétés Santé Développement\" (cnrs université Bordeaux 2) iconDirecteur de Recherche au cnrs (1ère classe) Adresse professionnelle
«Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes» de l’Université Blaise Pascal Clermont II

Recherche cnrs, directeur adjoint du laboratoire \"Sociétés Santé Développement\" (cnrs université Bordeaux 2) iconMécanique : En route vers la voiture propre
«Énergétique des moteurs à combustion interne» (emci), au Laboratoire de mécanique des fluides (lmf) (Laboratoire cnrs école centrale...

Recherche cnrs, directeur adjoint du laboratoire \"Sociétés Santé Développement\" (cnrs université Bordeaux 2) iconRecherche, cnrs (ihpst), Paris curriculum vitae
«chose même» en philosophie sous la direction de Françoise Dastur (mention tb)

Recherche cnrs, directeur adjoint du laboratoire \"Sociétés Santé Développement\" (cnrs université Bordeaux 2) iconC2m institut Charles Gerhardt Montpellier, Equipe C2M, umr 5253 cnrs,...

Recherche cnrs, directeur adjoint du laboratoire \"Sociétés Santé Développement\" (cnrs université Bordeaux 2) iconThématiques et terrains de recherche post-doctoral 2015-2016
«Évolution, patrimoine naturel et sociétés», spécialité emts «Environnement : Milieux, Techniques et Sociétés» parcours «Ethnoécologie,...

Recherche cnrs, directeur adjoint du laboratoire \"Sociétés Santé Développement\" (cnrs université Bordeaux 2) iconInstitut Méditerranéen d’Ecologie et de Paléoécologie (imep, umr cnrs 6116)

Recherche cnrs, directeur adjoint du laboratoire \"Sociétés Santé Développement\" (cnrs université Bordeaux 2) iconInstitut Méditerranéen d’Ecologie et de Paléoécologie (imep, umr cnrs 6116)

Recherche cnrs, directeur adjoint du laboratoire \"Sociétés Santé Développement\" (cnrs université Bordeaux 2) iconCompte rendu de l’entretien entre Catherine Bréchignac et Arnold...
«hommes et milieux, patrimoines culturels, etc.», comportent évidemment une part importante de shs et IL n’y a qu’un pas pour penser...

Recherche cnrs, directeur adjoint du laboratoire \"Sociétés Santé Développement\" (cnrs université Bordeaux 2) iconQuestionnaire d’inscription de societes d’exercice de laboratoire de biologie medicale








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com