Le tissu conjonctif est une trame tridimensionnelle qui supporte les épithéliums et les autres tissus. C'est le milieu intérieur du corps et en général n'a pas








télécharger 112.63 Kb.
titreLe tissu conjonctif est une trame tridimensionnelle qui supporte les épithéliums et les autres tissus. C'est le milieu intérieur du corps et en général n'a pas
page1/3
date de publication07.01.2017
taille112.63 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3







Tissu conjonctif
En général :
Le tissu conjonctif est une trame tridimensionnelle qui supporte les épithéliums et les autres tissus. C'est le milieu intérieur du corps et en général n'a pas de forme propre. Il forme un tout continu interposé entre les vaisseaux et les organes et tissus. Le tissu conjonctif constitue le stroma, la charpente de soutien des organes, sauf dans la substance grise et blanche du système nerveux central.
Dérivation :
Tous les différents types de T.C. dérivent du mésenchyme embryonnaire (des cellules à potentialité multiple ou cellules souches). Cela fait leur unité, tout en étant différents dans leurs apparences et fonctions.
Composition :
Si les autres tissus (épithélial, musculaire et nerveux) sont constitués essentiellement de cellules, le tissu conjonctif comporte outre les cellules, des fibres et de la substance fondamentale amorphe. Les cellules représentent la partie vivante, les fibres la partie structurée et la substance fondamentale amorphe (SF) la partie non structurée de la matrice extracellulaire. Ces trois constituants existent en proportions variables dans les différents types de tissu conjonctif. Ce sont certaines cellules du T.C., qui forment les fibres et la SF.
Fonction :
Ses fonctions sont diverses et innombrables mais on peut les résumer en trois essentielles : le soutien, la défense et la nutrition.


Vue systématique du tissu conjonctif




Cellules

Cellules fixes

  • fibroblastes/-cytes

  • chondroblastes/-cytes

  • ostéoblastes/-cytes

  • adipocytes

Cellules mobiles

  • histiocytes/macrophages

  • mastocytes

  • leucocytes :

    • granulocytes

    • monocytes

    • lymphocytes

    • plasmocytes




Substance Extracellulaire

=

Matrice Extracellulaire

Fibres :

  • collagènes

  • réticuline

  • élastiques

substance fondamentale amorphe (SFA):

  • glycosaminoglycanes

  • protéoglycanes

  • glycoprotéines

  • liquide tissulaire




Fonction

Soutien :

  • fibres

  • SFA

Défense :

  • cellules mobiles

Nutrition :

  • SFA

  • adipocytes

Dérivation

Mésenchyme (=tissu conjonctif embryonnaire)





Pendant la vie embryonnaire les cellules conjonctives dérivent des cellules mésenchymatiques; mais des cellules à potentialités multiples persistent en forme latente dans l'organisme adulte, elles sont capables de se différencier en cas de nécessite, dans les différents types de cellules conjonctives. Ces cellules souches sont petites, difficilement reconnaissables sur les coupes histologiques, souvent localisées près des vaisseaux ; en microscopie électronique, elles présentent une chromatine dense, peu de mitochondries et un REG (RER) très peu développé.
Dans le T.C. et selon les différentes variétés on distingue deux types :

1. Cellules fixes :


  • Fibrocytes et -blastes*,

  • Adipocytes,

  • Cellules endothéliales**,

  • Ostéocytes et -blastes*,

  • Chondrocytes et -blastes*.


* les blastes sont des cellules différenciées dans ce contenu, qui produisent de la matrice extracellulaire. Les cytes sont des cellules en repos avec peu de turn-over.
** les cellules endothéliales, étant de dérivation mésenchymatique, peuvent être considérées aussi des cellules conjonctives.
2. Cellules mobiles :


  • Histiocytes

  • Monocytes mononuclées (macrophages)

  • Mastocytes

  • Plasmocyte

  • Leucocytes* (granulocytes, monocytes et lymphocytes)

* Elles seront décrites avec le sang.
Cellules :
Fibroblastes :

Les fibroblastes sont les cellules principales du T.C. qui synthétisent les précurseurs de la substance intercellulaire du T.C. (fibres et SF), elles dérivent des cellules mésenchymateuses. Ils représentent la forme cellulaire en prolifération et active dans la synthèse des composants extracellulaires, en microscopie optique ils ont une forme plus ou moins allongée avec de nombreux prolongements, un cytoplasme basophile, et nucléoles évidents.
Fibrocytes

Le fibrocyte proprement dit du T. C. adulte est au repos, a une forme plus allongée (souvent adhérant aux fibres collagènes), ses prolongements viennent en contact avec ceux d'autres fibrocytes (tight et gap junction), il est plus ou moins fixe, cytoplasme acidophile (= éosinophile).
Remarque :

  • Les fibrocytes peuvent, en cas de besoin, se transformer en fibroblastes.


http://www.unifr.ch/anatomy/elearningfree/francais/bindegewebe/zelle/images/zel_bg_zellen.gif


1.

Plasmocyte

7.

Microfibrilles collagènes

2.

Fibrilles élastiques

8.

Granulocyte neutrophile

3.

Mastocyte

9.

Fibres de réticuline

4.

Macrophage

10.

Fibroblaste

5.

Fibre nerveuse

11.

Capillaire avec endothélium

6.

SF

12.

Adipocyte


Adipocytes :

Les adipocytes sont aussi des cellules conjonctives ubiquitaires qui peuvent se trouver isolées ou en petits groupes. Mais souvent et dans des localisations particulières ils se regroupent en lobules pour former un type de tissu conjonctif, le tissu adipeux qui sera considéré à part. Ici nous considérons la cytologie de l'adipocyte. C'est une cellule très grande (50 à 150 µm de diamètre), elle dérive d'une cellule mésenchymateuse à travers une forme jeune, le lipoblaste.
Les adipocytes sont les seules cellules conjonctives entourées par une membrane basale, renforcée par des fibrilles réticulées. En microscopie optique, et avec les méthodes histologiques classiques, les adipocytes apparaissent vides, en effet la cellule est occupée par une énorme goutte lipidique, qui lors de la déshydratation du tissu est enlevée par les solvants organiques (alcool, xylol) ; cette goutte n'est pas délimitée par une membrane.
Remarques :

  • Dans les cellules les gouttes sont entourées par des microfilaments (pas par une membrane)

  • Le noyau est déplacé au bord par la goutte lipidique.

  • Lipoblaste: précurseur des adipocytes, il y a plusieurs gouttes lipidiques dans le cytoplasme, qui confluent plus tard.


http://www.unifr.ch/anatomy/elearningfree/francais/bindegewebe/zelle/images/fettgewebe_goldner.jpg
Macrophages :

Ou phagocytes mononuclés, représentent environ 30 à 50% des cellules dans le T. C. lâche, ils dérivent des monocytes du sang sortis des veinules post capillaires par diapédèse mais ils peuvent se multiplier aussi dans le T.C. où ils ont une durée de vie de 2-3 mois et sont ensuite phagocytés par d'autres macrophages; leur fonction principale est la phagocytose. On parle d'histiocytes pour des cellules plus ou moins fixes, peu actives, n'ayant pas encore phagocyté. Les macrophages manifestent par contre une grande activité phagocytaire et la capacité de détruire bactéries, cellules mortes, débris cellulaires, est les substances qu'ils ont phagocytées grâce aux enzymes hydrolytiques de leurs lysosomes. Histiocytes et macrophages représentent deux phases fonctionnellement différentes d'un même type cellulaire.
Localisation des histiocytes et macrophages

Les histiocytes-macrophages sont ubiquitaires. Mais toutefois dans certaines localisations ils assument des fonctions encore plus spécifiques et parfois une appellation particulière. Voilà quelques exemples de cellules phagocytaires :


  • Histiocytes-macrophages proprement dits : dans le t. c. lâche, très repandus (30-50% de toutes les cellules)

  • Microglie (D): dans le SNC

  • Monocytes précurseurs des histiocytes - ils se trouvent dans le sang. Quand ils sont utilisés dans le t. c. ils quittent les vaisseaux par diapédèse.

  • Cellules de Kupffer: intercalées dans la paroi des capillaires sinusoïdes du foie

  • Macrophages alvéolaires : dans les alvéoles pulmonaires, ils phagocytent les poussières et charbon de l'air.

  • Ostéoclastes: macrophages de l'os

  • Cellules de Langerhans : dans l'épiderme - elles phagocytent des particules entrées à travers la peau.

  • Cellules dendritiques et interdigitées pour les lymphocytes T et B dans les organes lymphatiques - présentant les antigènes - phagocytant des petits débris cellulaires

  • Cellules géantes : si le corps étranger est trop grand pour une cellule, les macrophages fusionnent et forment des cellules géantes.


Plasmocytes :

Les plasmocytes sont en général rares au sein du tissu conjonctif excepté dans la lamina propria de la muqueuse de l'appareil digestif ; ils sont nombreux par contre lors d'inflammation chronique et dans les processus d'immunisation.
Ils manquent dans le fœtus et chez le nouveau-né. Ils dérivent des lymphocytes B à travers une forme activée, ne se multiplient pas une fois différenciés et ont une durée de vie d'environ 10 à 30 jours : ce sont les principaux producteurs d’anticorps, synthétisés en réponse à un antigène.

Remarques :

  • Noyau à la périphérie en forme de roue ou une face d’une montre.


Mastocytes :

Les mastocytes (mästen = engraisser, nourrir) sont des cellules conjonctives ubiquitaires, localisées surtout près des vaisseaux et particulièrement abondantes dans le T.C. lâche des laminae propriae des muqueuses, dans le mésentère, dans le derme, dans la paroi des artères de gros calibre. Elles dérivent d'une cellule souche originaire de la moelle osseuse et arrivent dans le tissu conjonctif par voie sanguine. Ici elles se différencient en mastocytes, dont la durée de vie est assez longue (plus que 10 mois chez le rat) et ils maintiennent un faible taux de mitoses. Les mastocytes interviennent dans les phénomènes d'allergie et d'inflammation, dans le métabolisme de la SF et des lipides. Ce sont des cellules ovalaires, de 20-30 µm de diamètre avec un noyau central, leur cytoplasme est rempli de nombreux granules basophiles et métachromatiques (histamine, héparine).
Remarques :

  • Granules d’histamine : l'histamine provoque une dilatation des vaisseaux.

  • Granules d’héparine : l'héparine empêche la coagulation sanguine.


Mastocyte au ME

http://www.unifr.ch/anatomy/elearningfree/francais/bindegewebe/zelle/images/mastzelle.gif


1.

Granules bien foncées au ME

2.

Noyau

3.

Nucléole


Résumé

Type cellulaire

Activité ou 
production principale


Fonction

Fibroblastes
Chondroblastes
Ostéoblastes

production des fibres
et
de la substance fondamentale amorphe (SF)

structure

Adipocytes

réserve de gras neutres, production de chaleur

réserve d'énergie 
production de chaleur
protection mécanique

Macrophages
Granulocytes Neutrophiles

phagocytose des substances étrangères 
phagocytose des bactéries

défense

Granulocytes éosinophiles

phagocytose des complexe
antigène-anticorps 

immunologique

Lymphocytes

production de cellules immunocompétentes

immunologique

Plasmocytes

production des anticorps

immunologique

Granulocytes basophile 
Mastocytes

libération des substances pharmacologiquement actives (héparine, histamine)

défense/allergie


Matrice extracellulaire
La matrice extracellulaire (MEC) est un terme collectif pour tous les composants matriciels dans l'espace extracellulaire de tous les 4 types de tissus. Dans ce module nous parlons de la MEC du t. C. Il s'agit des macromolécules, qui sont produites par des cellules et sécrétées dans l'espace extracellulaire, où elles sont immobilisées par des interactions avec d'autres molécules. Le volume relatif de la MEC dans le T.C. est grand comparé avec celui des autres types de tissus. Donc sa fonction est assez importante. La matrice extracellulaire du t. C. contient les fibres et la substance fondamentale :
  1   2   3

similaire:

Le tissu conjonctif est une trame tridimensionnelle qui supporte les épithéliums et les autres tissus. C\In l’Histoire du cnrs : Les recherches sur l’environnement à Marseille...
«retour sur soi». En une période de rapide renouvellement des effectifs universitaires, IL n'est pas inutile non plus que les recrues...

Le tissu conjonctif est une trame tridimensionnelle qui supporte les épithéliums et les autres tissus. C\Non en francais pas de termes anglais
«la coupe sélective» c'est-à-dire, grâce à la précision de la fréquence de vibration entre 24 et 32 kHz, l'insert peut couper les...

Le tissu conjonctif est une trame tridimensionnelle qui supporte les épithéliums et les autres tissus. C\La philosophie aristotélicienne de la vie : Aristote (384 av. J. –C. – 322 av. J. – C. )
«Ce n’est pas le corps séparé de son âme qui est en puissance capable de vivre : c’est celui qui la possède encore.» De l’Ame, II,...

Le tissu conjonctif est une trame tridimensionnelle qui supporte les épithéliums et les autres tissus. C\Extrait d’une publicité pour Pilkington Glass, la première vitre...
«un» des nanotechnologies pour ce qui est de la science des matériaux. Ce qui est déjà un exploit ! Démonstration avec un tissu totalement...

Le tissu conjonctif est une trame tridimensionnelle qui supporte les épithéliums et les autres tissus. C\Philosophie et theorie de l’identite
«mais qu’est-ce donc que je suis ?» Et IL répond aussitôt : «Une chose qui pense. Qu’est-ce qu’une chose qui pense ? C’est-à-dire...

Le tissu conjonctif est une trame tridimensionnelle qui supporte les épithéliums et les autres tissus. C\Objectif : Déterminer les acteurs de cette réaction de défense et ses étapes
«couches» de la peau, les vaisseaux sanguins, et le tissu conjonctif (fibres de collagène)

Le tissu conjonctif est une trame tridimensionnelle qui supporte les épithéliums et les autres tissus. C\Objectif : Déterminer les acteurs de cette réaction de défense et ses étapes
«couches» de la peau, les vaisseaux sanguins, et le tissu conjonctif (fibres de collagène)

Le tissu conjonctif est une trame tridimensionnelle qui supporte les épithéliums et les autres tissus. C\Résumé Abstract Resumen Introduction Cadre théorique de référence...
«Les concepts ne se distinguent pas des autres notions, conventionnelles ou annexes, à l'intérieur d'une discipline»

Le tissu conjonctif est une trame tridimensionnelle qui supporte les épithéliums et les autres tissus. C\Pour les articles homonymes, voir
«induction» est donc venu à signifier un genre de raisonnement qui n'assure pas la vérité de sa conclusion en étant donné les prémisse...

Le tissu conjonctif est une trame tridimensionnelle qui supporte les épithéliums et les autres tissus. C\Emmanuel Kant
«ce qui constitue que la condition qui seule peut faire que quelque chose est une fin en soi, cela n’a pas seulement une valeur relative,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com