Preface








télécharger 3.55 Mb.
titrePreface
page1/37
date de publication18.10.2016
taille3.55 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   37

Sommaire PREFACE



Ce document est le fruit d’une recherche systématique, commencée il y a quelques années, pour pallier le manque d’outils permettant de faire varier les textes au C.P. et d’étudier plus facilement l’orthographe.
Quelle que soit la pédagogie utilisée dans l’apprentissage de la lecture ou de l’orthographe d’usage, chaque enseignant aimerait avoir à sa disposition un nombre suffisant d’exemples des difficultés étudiées.
Etant donné que j’avais commencé ce travail et que les moyens modernes m’ont permis de le systématiser, j’ai décidé de mettre le fruit de mon travail à la disposition de mes collègues et de tous ceux qui ressentent le besoin d’offrir à leurs élèves un plus grand choix de textes et d’exemples orthographiques.
Le nombre de mots et la difficulté de reproduire le classement sur un livre normal, m’ont fait choisir de préparer ce travail sous forme de documents téléchargeables : logiciel multimédia et liste classée de mots.
Pour m’en être servi presque tous les jours en CP et souvent au CE1 des deux formes : logiciel multimédia et listes de mots, je pense que chaque forme a ces avantages : la recherche est plus fine avec le logiciel sur Hyperstudio, la liste de mots permet d’imprimer une partie choisie.
Voici l’organisation que j’ai adoptée dans l’élaboration de cet outil visant à simplifier et enrichir le travail de préparation des lectures et leçons par mes collègues :


Ce document comporte deux parties :


  • Un classement phonétique systématique, organisé selon les phonèmes entendus. Pour chaque phonème ce classement est fait selon la place du son dans le mot. Les différentes graphies sont séparées et les mots classés selon des ressemblances permettant d’émettre des hypothèses sur certaines régularités orthographiques.


Les voyelles simples, puis les sons-voyelles et enfin les consonnes sont étudiés et plus de 12000 mots ainsi répertoriés, le même mot pouvant se trouver en plusieurs endroits selon son degré de complexité.
Un sommaire avec liens hypertextes permet de retrouver rapidement le son ou la difficulté orthographique que l’on veut étudier.


  • Un second classement regroupe d’abord les mots ne posant pas de problèmes d’usage et permettant de travailler la conscience phonologique et de pouvoir dicter des mots simples. Puis suit une recherche de mots contenant une difficulté qui correspond à certaines règles accessibles au C.P. et au C.E.1. comme par exemple le m devant le b et le p, les 2 ss entre 2 voyelles, le son « k » devant les voyelles e, i, è, é, y, et ainsi de suite.


Le premier classement phonétique des mots courants est affiné : pour certains phonèmes, les différents graphèmes sont subdivisés selon la lettre qui précède ou qui suit le son choisi quand ces lettres déterminent le choix de la graphie :


  • esse, ette, enne, elle, erre ; er, el, es, ef, ep, en, ex, et ;

  • ill, eill, euill, ueil ; oy, ay, uy ; ion, ien, ia, io, iau, ieu, ié, ier, iè, iet;

  • ie, ian ; ille, eille, aille, ouille, euille ; ail, il, euil, ueil, eil, ouil ;

  • qui, quin, qué, quet, quette, que, queu ;

  • ge, gi, gé, ger, gè, gen, geu ;

  • ci, cé, cer, cè, ce, ceau, cette, celle, cen, ceu ; tion, tie, tieu, tie…


Ce premier classement est également affiné selon les analogies d’écriture et de sens, permettant de rendre explicite quelques régularités d’écriture :

  • les différents préfixes et suffixes,

  • la terminaison de certains noms féminins ou masculins ( ée, er, ie, et …)

  • la terminaison des adjectifs selon le genre (-eux, -euse, -et, -ette…)

  • les classes de verbes selon leur infinitif,

  • pour faciliter la recherche quand il y a trop de mots, une séparation est faite entre des formes de syllabes différentes (pr-, pl-, -ap, -ip, -ep…).


Chaque enseignant peut utiliser cet outil différemment selon le niveau de sa classe, sa méthode d’apprentissage et ses objectifs : apprentissage de la lecture, étude de l’orthographe d’usage ou phonétique, mise en évidence par les élèves et apprentissage de règles d’écriture…

Possibilités d’utilisation de cet outil.
Au Cours Préparatoire :


  • Si vous utilisez un manuel, les phonèmes et leurs graphèmes sont étudiés les uns après les autres dans un ordre établi. Cet outil peut vous permettre d'enrichir les textes proposés à vos élèves et de les adapter à leurs intérêts. Il vous suffit de rechercher dans la liste correspondant au phonème à étudier les mots en fonction des phonèmes déjà étudiés.




  • Si vous utilisez une méthode basée sur la phonétique, cet outil est particulièrement adapté à vous. Il vous permet, après une recherche faite par les élèves, d’enrichir leur capital de mots comprenant ce phonème, selon la place où on l’entend, et de proposer des textes adaptés à vos élèves pour travailler la compréhension.




  • Si vous utilisez une méthode naturelle où l’élève construit son apprentissage à partir d’hypothèses, cet outil vous permet de posséder un capital de mots suffisant pour l’élaboration des textes à découvrir selon les mots déjà mémorisés et les indices que vous voulez privilégier dans la lecture.




  • Au début de la systématisation de l’apprentissage du code, vous pourrez donner plus de mots comportant le phonème ou le graphème choisi.




  • Dans tous les cas cet outil comprenant un choix important de mots vous permet de compenser les côtés négatifs d’une méthode utilisée d’une manière exclusive.


Au cours élémentaire en lecture :


  • Cet outil permet de travailler les sons difficiles. Leur classement dans ce livre est affiné. Par exemple les [ j ] sont classés selon qu’il s’agit d’un [ j ] voyelle (en milieu de syllabe)ou d’une consonne, selon la voyelle qui précède ou suit le son et selon sa place.




  • Par un choix de mots à classer selon des critères donnés ou à découvrir, les élèves prennent peu à peu conscience de certaines régularités, de certaines analogies qui leur permettront d’intégrer des règles d’écriture par une recherche personnelle, suivie d’un référent commun.




  • Par le nombre d’exercices et de recherches lancées sur l’orthographe, portés par l’enthousiasme de l’enseignant pour cette matière vivante ( il faut savoir partager ses connaissances sur l’origine des mots) les élèves apprendront à aimer ce qui leur semble rébarbatif.


En rééducation ou en remédiation :


  • Cet outil permet de trouver rapidement du matériel pour travailler une difficulté spécifique rencontrée par un enfant que ce soit une confusion ou un problème sur les graphèmes multiples d'un phonème.




  • Il favorise donc, sans demander un travail de recherche trop important, une meilleure individualisation du travail.


Pour tous les niveaux en orthographe :


  • Vous pouvez vous faire une idée de la fréquence de certaines graphies dans les mots : par exemple, certaines consonnes sont à peu près systématiquement suivies d’un “e” final : che, be... ; il y a beaucoup plus de mots commençant par “en” que par “an”... Cela vous permet de donner quelques "trucs" permettant de choisir plus facilement l’orthographe d’un mot inconnu.




  • Pour l’apprentissage spécifique des graphèmes correspondant à un phonème donné, cet outil comporte une multitude de mots permettant de laisser les élèves remarquer les analogies et les différences.




  • Vous aurez à votre disposition un moyen d’utiliser la répétition de mots présentant la même syllabe pour aider les élèves en difficulté sur un son ( ga , go, gou, gon, gui, gue, gué par exemple). Vous les aiderez à créer des tableaux de références fonctionnels.




  • Dans la mise en place de l’orthographe d’usage, vous pourrez faire bénéficier les élèves de plusieurs exemples d’une même difficulté pouvant s’expliquer par une cause phonétique ou étymologique identique (par exemple les accents circonflexes, les pluriels en aux...) et ainsi attiser leur curiosité vis-à-vis de l’origine des difficultés de l’orthographe française.


Le français écrit étant très difficile, les élèves doivent considérer l'orthographe comme un défi lancé par des personnes ayant voulu garder un privilège et les exclure.
Grâce à ce document et à vos idées, aidez-les à relever ce "défi-orthographe" !

A vous et à eux de jouer !

Marie-Odile CHATENOUD


SOMMAIRE


Il vous suffit de cliquer sur le son recherché pour vous y retrouver tout de suite !
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   37

similaire:

Preface iconPRÉface

Preface iconPreface (2 pages) introduction

Preface iconPreface et objectifs du document 1

Preface iconEssai préface de Vittorio prodi

Preface iconSommaire Préface de Sylvie Simon

Preface iconPréface : L’idéal éducatif du collégien

Preface iconPreface a l'edition allemande de 1872

Preface iconPRÉface
«métapsychiques» a fait de remarquables progrès en France surtout du côté physiologique, et, pourrait-on dire, scientifique

Preface iconPréface
«La prise en compte des dimensions linguistiques de toutes les matières scolaires : équité et qualité en éducation»

Preface iconSommaire Préface : Un peu d’histoire Introduction : Présentation des Actes du Congrès
«L’homme est le meilleur ami de la femme, à condition que l'un comme l'autre apprennent à se faire respecter.»








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com