Thèse présentée par Sylvie kerger








télécharger 3.72 Mb.
titreThèse présentée par Sylvie kerger
page1/78
date de publication19.01.2018
taille3.72 Mb.
typeThèse
b.21-bal.com > droit > Thèse
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   78



UNIVERSITE NANCY 2
GRAPCO, LabPsyLor (EA 3947)

Le rôle du sexe dans les intérêts et choix scolaires pour les branches scientifiques et techniques.

Thèse présentée par Sylvie KERGER

en vue d’obtention du Doctorat en Psychologie
JURY :
Marcel CRAHAY, Professeur à l’Université de Genève, président

André FLIELLER, Professeur à l’Université Nancy 2, directeur de thèse

Pierre-Yves GILLES, Professeur à l’Université de Provence, rapporteur

Romain MARTIN, Professeur à l’Université du Luxembourg, co-directeur

Pierre VRIGNAUD, Professeur à l’Université de Nantes, rapporteur

10 Novembre 2005
REMERCIEMENTS

Nombreux sont ceux et celles qui, pendant ces dernières années, nous ont encouragée et aidée à la réalisation de ce travail.
Nous tenons à remercier Monsieur le Professeur André Flieller, qui a accepté la direction de cette thèse.
Ce travail a bénéficié des échanges réguliers avec Monsieur le Professeur Romain Martin qui a accepté la co-direction non officielle, dont nous le remercions sincèrement. Il nous a aidée à progresser dans la mise au point du cadre théorique et dans le processus des analyses des données. Il nous a guidée par ses conseils pertinents et judicieux, à côté de ses nombreuses autres occupations et il nous a encouragée pendant ces dernières années.
Tout un ensemble d’amis nous ont soutenue et motivée au cours de la période de réalisation de la présente recherche, et nous en sommes très reconnaissante à l’égard de chacun d’eux. Nous remercions en particulier Monsieur Lucien Kerger et Madame Mariette Kerger-Scheller pour leur encouragement et pour leur lecture de correction de ce travail.
Nous tenons encore à exprimer notre reconnaissance vis-à-vis de nos collègues de l’équipe de psychologie et de recherche de l’Université du Luxembourg qui nous ont soutenue pendant la dernière année.
Enfin, nous remercions de tout cœur notre fiancé Monsieur Ramon Da Silva pour tout ce qu’il nous a apporté, pour sa patience et son affection qui nous ont permis de mener à bien ce travail.


Résumé
Cette étude essaye d’une part de trouver les facteurs qui influencent les choix des orientations scolaires qui mènent à une minorité de femmes dans les professions scientifiques et techniques et d’autre part de rapprocher les filles des sciences. À la recherche des variables qui font que les sciences sont moins attractives pour les femmes que pour les hommes, les facteurs suivants ont été analysés : les intérêts précoces (opérationnalisés par les jeux de la petite enfance), les traits de la personnalité le concept de soi scolaire et des variables cognitives, auprès d’un échantillon qui se compose d’élèves du lycée secondaire avec une moyenne d’âge de 14 ans (n=849). Pour réaliser l’autre objectif, à savoir de trouver une solution pour remédier aux différences, nous avons suivi la piste qui s’est avérée la plus prometteuse. Nous avons présenté les branches scientifiques et techniques dans un contexte féminin qui intéresse davantage les filles et dans un contexte masculin qui intéresse davantage les garçons. Les modèles structuraux ont montré que le sexe et les jeux de la petite enfance jouent le plus grand rôle dans la prédiction des intérêts pour les branches scientifiques et techniques. Les garçons et les sujets qui se sont occupés davantage avec les jeux masculins pendant leur petite enfance s’intéressent plus aux branches scientifiques et techniques que les filles et les sujets qui se sont occupés davantage avec les jeux féminins. Il est intéressant de noter que les variables cognitives n’influencent pas les intérêts pour les branches scientifiques et techniques. Il faut donc prendre en compte davantage des intérêts individuels en adaptant les branches aux intérêts des filles et des garçons dans les livres scolaires afin d’atteindre une augmentation des intérêts pour ces branches scientifiques et techniques.

Abstract
This study tries, on the one hand, to find the factors which influence the choice of school orientations which lead to women’s minority in scientific and technical professions and, on the other hand, to rapproche girls to the sciences. In the research of the variables which contribute to the sciences being less attractive to women than to men, the following factors have been analyzed: the pre-academic interests (operationalized by the early childhood games), the personality traits, the academic concept of self and cognitive variables, on the basis of a sample constituted by students of the secondary school, with an age average of 14 years (n=849). To achieve the other goal, namely to find a solution to counteract the differences, we followed the most promising way. We have presented the scientific and technical subjects in a feminine context which interests the girls more, and in a masculine context which interests the boys more. The structural models have shown that the biological sex and the games of the early childhood play the greatest role in the prediction of interests in scientific and technical branches. The boys and subjects who spent more time with masculine games in their early childhood are more interested in scientific and technical subjects than the girls and those subjects who spent more time with feminine games. It is interesting to note that the cognitive variables do not influence the interests for scientific and technical subjects. The individual interests must therefore be taken into account when adapting the subjects to the girls’ and boys’ interests in the text books in order to achieve an increase of interest for these scientific and technical subjects.

TABLE DES MATIÈRES


I.INTRODUCTION 23

1.Contexte général et apperçu global 23

2.Clarification conceptuelle 33

2.1.L’intérêt 33

2.2.Le choix professionnel 34

2.3.Termes et concepts liés au genre et au sexe 35

2.4.La personnalité 35

2.5.La cognition 36

2.6.Branches ou professions techniques et scientifiques 36

2.7.Le rôle des jeux 36

2.8.Les stéréotypes 37

2.9.La « biologie » de l’homme 37

II.LES INTERÊTS POUR LES BRANCHES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES ET LES ORIENTATIONS SCOLAIRES ET PROFESSIONNELLES SELON LE SEXE 39

3.Historique 39

4.Évolution du nombre de femmes dans les filières scientifiques et techniques 43

5.La répartition des filles et des garçons dans l’enseignement secondaire au Luxembourg 47

5.1.Orientation vers l’enseignement classique ou l’enseignement technique 47

5.2.Le nombre d’élèves dans l’enseignement classique selon le sexe 49

5.3.Le nombre d’élèves dans l’enseignement technique selon le sexe 50

6.Représentation des femmes dans les études et dans les professions 57

7.Statistiques européennes du nombre de femmes dans les professions scientifiques (She Figures 2003) 61

8.Bref aperçu sur ce chapitre 67

III.MODÈLES EXPLICATIFS ET « REMÈDES » QUI EN DÉCOULENT POUR UNE RÉPARTITION PLUS ÉQUITABLE DANS LES ORIENTATIONS SCOLAIRES ET PROFESSIONNELLES 69

9.Variables de la personnalité 71

9.1.Le concept de soi 71

9.2.L’estimation de la propre intelligence 73

9.3.L’efficacité de soi 74

9.4.L’anxiété 75

9.6.Bref aperçu sur ce chapitre 78

10.Développement de la cognition 79

10.1.L'évolution comme source des différences 79

10.2.Taille du cerveau 80

10.3.Influences hormonales 82

10.4.Habilités spatiales et habilités verbales 87

10.5.Différents styles de pensée 90

10.6.Différences de performances en lecture, en mathématiques et en sciences selon des études internationales 91

10.7.La cognition comme facteur influençant les choix scolaires et professionnels 95

10.8.Bref aperçu sur ce chapitre 97

11.Formation des intérêts chez l’enfant 99

11.1.Développement des intérêts 99

11.1.1.Apprentissage social 101

11.1.2.Formation de stéréotypes 102

11.1.3.Rôle féminin et rôle masculin 105

11.1.4.Préférences des jeux pendant la petite enfance 107

11.1.5.Interaction avec les pairs 108

11.1.6.Interaction avec les parents 109

11.1.7.Interaction avec le corps enseignant 115

11.2.Les intérêts dans le cadre scolaire 118

11.2.1.L’intérêt pour les branches scientifiques et techniques 119

11.2.2.Expériences précoces 121

11.2.3.L’intérêt pour la physique 123

11.2.4.L'intérêt pour l’informatique 126

11.2.5.L’intérêt pour la chimie 128

11.3.L’intérêt et la performance en mono-éducation et en co-éducation 129

11.3.1.Les intérêts scolaires en mono-éducation et en co-éducation 129

11.3.2.Conditions expérimentales : mono-éducation ou co-éducation ? 132

11.4.Les choix professionnels 134

11.4.1.Structure des intérêts professionnels 135

11.4.2.Différents stades des intérêts professionnels 136

11.4.3.Les choix professionnels et l’efficacité de soi 138

11.4.4.Les traits de la personnalité dans les choix professionnels 139

11.4.5.Professions masculines versus professions féminines 140

11.4.6.Statut et prestige professionnels 142

11.4.7.Profession et famille 145

11.5.Bref aperçu sur ce chapitre 146

12.Différentes théories sur l’origine des différences d’intérêts entre les sexes 149

12.1.Théorie sociale 149

12.2.Théorie biologique 150

12.3.Théorie bio-sociale 151

154

13.Comment intéresser davantage les filles aux branches scientifiques et techniques ? 155

13.1.Présentation des branches scientifiques et techniques dans différents contextes : les effets du contexte de présentation 157

13.2.Exemples concrets 159

13.3.Classification des sujets selon leurs intérêts 165

13.4.Bref aperçu sur ce chapitre 168

IV.OBJECTIFS DE LA RECHERCHE ET ÉLABORATION D’HYPOTHÈSES 169

V.PARTIE MÉTHODOLOGIQUE 179

14.Description des échelles des questionnaires et lien théorique 179

14.1.Items personnels 181

14.2.Jeux de la petite enfance (plus jeune que 8 ans) 181

14.3.Rappel 182

14.4.Traits de la personnalité 183

14.5.Concept de soi scolaire 185

14.6.Tests cognitifs 187

14.6.1.Test de rotation mentale 187

14.6.2.Test de fluidité verbale 188

14.7.Les branches scientifiques et techniques, présentées dans différents contextes, les sciences sociales et les sciences de l’ingénieur 189

14.8.Intérêt général pour une branche 198

14.9.Choix des branches (3 items) 198

14.10.Professions 198

14.11.« Empatizing quotient » et « systemizing quotient » 199

14.12.Les branches scientifiques et techniques, présentées dans des contextes parallélisés, les sciences sociales et les sciences de l’ingénieur 202

VI.ANALYSES 207

15.Enquête 1 207

15.1.Objectifs de l’enquête 1 207

15.2.Description de l’échantillon de l’enquête 1 209

15.3.Passation du questionnaire 209

15.4.Description des échelles du questionnaire 210

15.4.1.Jeux de la petite enfance 210

15.4.2.Rappel 215

15.4.3.Traits de la personnalité 216

15.4.4.Concept de soi 220

15.4.5.Tests cognitifs 221

15.4.6.Les branches scientifiques et techniques, présentées dans différents contextes, les sciences sociales et les sciences de l’ingénieur 223

15.5.Choix faits par les garçons et par les filles 231

15.6.Corrélations 234

15.6.1.Corrélations entre les variables de la personnalité 234

15.6.2.Corrélations entre les branches 235

15.6.3.Corrélations entre l’intérêt pour les branches et le choix des branches 236

15.7.Comparaison entre le contexte masculin et le contexte féminin 237

15.8.Variables psychologiques prédisant l’intérêt pour les branches 242

15.9.Prédiction de l’intérêt pour les branches à partir de modèles structuraux 249

15.9.1.Modèles structuraux des variables psychologiques 250

15.9.2.Modèles structuraux de l’intérêt pour les branches 256

15.9.3.Effet du sexe sur les variables psychologiques et sur l’intérêt pour les différentes branches 270

15.9.4.Prédiction de l’intérêt pour chaque branche à partir du sexe et des traits de la personnalité, illustrée par des modèles structuraux 271

15.9.5.Prédiction de l’intérêt pour chaque branche à partir du sexe et du concept de soi, illustrée par des modèles structuraux 279

15.9.6.Prédiction de l’intérêt pour chaque branche à partir du sexe et des jeux de la petite enfance, illustrée par des modèles structuraux 287

15.9.7.Prédiction de l’intérêt pour chaque branche à partir des traits de la personnalité et des jeux de la petite enfance, illustrée par les modèles structuraux 295

15.9.8.Prédiction des tests cognitifs à partir du sexe, illustrée par un modèle structural 302

15.9.9.Comparaison de la variance expliquée pour les branches entre les différents modèles 304

15.9.10.Modèle structural, englobant toutes les branches scientifiques et techniques, les sciences sociales et les sciences de l’ingénieur 306

15.9.11.Résumé des principaux effets de causalité entre les variables psychologiques et l’intérêt pour les branches 313

15.10.Regroupements des sujets à partir des jeux de la petite enfance et des traits de la personnalité et l’effet de ces groupes sur l’intérêt pour les branches 314

15.11.Vérification des hypothèses et conclusions de l’enquête 1 325

VII.ENQUÊTES COMPLÉMENTAIRES 335

16.Enquête 2 : La rétrospection des jeux 335

16.1.Objectif de l’enquête 2 335

16.2.Description de l’échantillon 336

16.3.Passation 336

16.4.Description des échelles du questionnaire 337

16.4.1.Échelles des jeux de la petite enfance 337

16.4.2.Différences entre les enfants de l’école primaire et les adolescents du lycée, concernant les jeux de la petite enfance 339

16.4.3.Échelles des professions 341

16.4.4.Prédiction de l’intérêt pour les professions à partir des jeux de la petite enfance 348

16.5.Vérification des hypothèses et conclusions de l’enquête 2 349

17.Enquête 3 : Les filles de l’enseignement mono-éducatif 353

17.1.Objectif de l’enquête 3 353

17.2.Description de l’échantillon 354

17.3.Passation 354

17.4.Description des échelles du questionnaire 354

17.4.1.Jeux de la petite enfance 355

17.4.2.Traits de la personnalité 356

17.4.3.Concept de soi 356

17.4.4.Tests cognitifs 357

17.4.5.Les branches scientifiques et techniques, présentées dans différents contextes, les sciences sociales et les sciences de l’ingénieur 357

17.5.Différences entre les filles de l’école co-éducative et les filles de l’école mono-éducative 358

17.6.Vérification des hypothèses et conclusions de l’enquête 3 361

18.Enquête 4 : Changement de l’intérêt en fonction des branches présentées 363

18.1.Objectif de l’enquête 4 363

18.2.Description de l’échantillon 364

18.3.Passation 365

18.4.Description des échelles du questionnaire 366

18.5.Comparaison du premier, du deuxième et du troisième choix du questionnaire réduit au contexte féminin et de ceux du questionnaire réduit au contexte masculin 368

18.6.Comparaison des choix faits dans l’enquête 1 et dans l’enquête 4 372

18.7.Vérification des hypothèses et conclusions de l’enquête 4 379

19.Enquête 5 : Paralléliser les contextes des branches 383

19.1.Objectif de l’enquête 5 383

19.2.Description de l’échantillon 384

19.3.Passation 384

19.4.Description des échelles du questionnaire 385

19.4.1.Jeux de la petite enfance 385

19.4.2. « Empatizing quotient» et « systemizing quotient » 386

19.4.3.Les branches scientifiques et techniques, présentées dans des contextes parallélisés, les sciences sociales et les sciences de l’ingénieur 389

19.5.Comparaison des choix des branches entre l’enquête 1 et l’enquête 5 398

19.6.Corrélations entre les branches parallélisées 401

19.7.Comparaison entre le contexte masculin et le contexte féminin des branches scientifiques et techniques parallélisées 402

19.8.Variables psychologiques prédisant l’intérêt pour les branches scientifiques et techniques parallélisées 407

19.9.Corrélations entre les jeux de la petite enfance, l’ « empatizing quotient » et le « systemizing quotient » 409

19.10.Prédiction des jeux de la petite enfance à partir de l’ « empatizing quotient » et du « systemizing quotient » 410

19.11.Modèles structuraux, englobant le sexe, les jeux de la petite enfance, l’ « empatizing quotient » et le « systemizing quotient » 411

19.12.Vérification des hypothèses et conclusions de l’enquête 5 416
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   78

similaire:

Thèse présentée par Sylvie kerger iconTHÈse présentée par

Thèse présentée par Sylvie kerger iconTHÈse présentée par

Thèse présentée par Sylvie kerger iconThèse pour l’obtention du diplôme de Docteur en Socio-Économie de...

Thèse présentée par Sylvie kerger iconThèse présentée

Thèse présentée par Sylvie kerger iconTHÈse présentée à Nancy

Thèse présentée par Sylvie kerger iconThèse présentée en vue d’obtenir

Thèse présentée par Sylvie kerger iconTHÈse présentée et soutenue publiquement le

Thèse présentée par Sylvie kerger iconThèse Présentée à la Faculté de Pharmacie de Montpellier

Thèse présentée par Sylvie kerger iconThèse présentée en vue de l'obtention du grade de

Thèse présentée par Sylvie kerger iconThèse présentée pour l’obtention du grade de Docteur








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com