Dépôt de cristaux de pyrophosphate de calcium








télécharger 16.25 Kb.
titreDépôt de cristaux de pyrophosphate de calcium
date de publication04.03.2017
taille16.25 Kb.
typeDocumentos

Définition :

Dépôt de cristaux de pyrophosphate de calcium
Epidémiologie :

  • Prévalence augmente avec âge (10-15% entre 65-75 ans, puis 30% > 75 ans)

  • Homme > 50 ans +++


Etiologies :

  • Primitive +++

  • Secondaire

  • Hémochromatose

  • Hyperparathyroidie primitive

  • ± hypomagnésémie (= SyndromeGitelman), hypophosphatasie


Diagnostic :


  • Clinique :

Arthrite aigue

  • Début brutal




  • Signes généraux

  • Fièvre




  • Signes locaux

  • Douleur intense

  • Inflammation locale




  • Localisation

  • Poignet

  • Genou

Formes arthrosique

- Hanche, genou, poignet, cheville, épaule

Arthropathie destructrice rapide

  • Hanche, épaule

  • Destruction os sous chondral

Atteintes rachidiennes

  • Calcifications discales

  • Discopathies destructrices




  • Paraclinique :

  • Biologie

  • Syndrome inflammatoire

  • Hyperleucocytose




FD - CHONDROCALCINOSE

Ponction articulaire +++ (cytologie, bactériologie, anapath en lumière normale et polarisée)

  • Liquide inflammatoire à prédominance PN

  • Cristaux PPCD (courts, carré/rectangulaires,négativement biréfringents, dissous par EDTA)

  • Analyse bactériologique négative




  • Radiographie

  • Liseré calcique

  • Ligament triangulaire du carpe

  • Symphyse pubienne

  • Articulation fémoro-tibiale


Evolution :

  • Guérison en 7 jours

  • Récidive fréquente


Bilan de CCA :

  • Radiographie standards

  • Ponction articulaire (après hémostase)

  • NFS VS CRP




  • Diagnostic étiologique :

  • Bilan phosphocalcique

  • PTH

  • CST + ferritinémie

  • Magnésium

  • Si < 50 ans = RX genoux F des parents 1er degré


Prise en charge thérapeutique :


  • Hospitalisation

  • Traitement non pharmacologique

  • Repos + orthèse

  • Glace

  • Traitement pharmacologique

  • AINS 5-7 jours (alternative = Colchicine, corticoides)

  • Traitement étiologique (si secondaire)


Références = Rhumatologie COFER 3e édition 2008, Rhumatologie Khalifa VG 2009

similaire:

Dépôt de cristaux de pyrophosphate de calcium iconDépôt de cristaux d’urate de sodium dans articulations liée hyperuricémie chronique

Dépôt de cristaux de pyrophosphate de calcium iconRapport Demande de contrôle judiciaire
«le résultat sans précédent de plusieurs années de consultations, de discussions, de dialogues et d’études». L’annonce de ce dépôt...

Dépôt de cristaux de pyrophosphate de calcium iconAdresse de dépôt des candidatures
«cinpharm», société spécialisée dans la fabrication des produits pharmaceutiques, recherche des techniciens de laboratoire pour les...

Dépôt de cristaux de pyrophosphate de calcium iconMontant des travaux H. T €
«Travaux d’accessibilité des bâtiments communaux de la commune de Conques-en-Rouergue» conformément aux obligations définies par...

Dépôt de cristaux de pyrophosphate de calcium iconAnalyse des colorants des «M&M’s» par chromatographie sur couche mince
«M&M’s», en utilisant des capillaires fins, de section nette et différents pour chaque solution. Sécher entre chaque opération au...

Dépôt de cristaux de pyrophosphate de calcium iconLa protection du patrimoine culturel et naturel
«père». le patrimoine est donc d’abords un héritage, un dépôt que l’on a reçu de ses ancêtres et que l’on doit conserver et enrichir...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com