Dr. Jean Pierre Petit








télécharger 443.33 Kb.
titreDr. Jean Pierre Petit
page1/5
date de publication31.03.2017
taille443.33 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > littérature > Documentos
  1   2   3   4   5






Dr. Jean Pierre Petit


SUPUESTA CARTA DE UMMO
RECIBIDA POR EL Dr. J.P. PETIT


ALLEGED UMMO LETTER
ADDRESSED TO DR. J.P. PETIT
( Documento Nº 4.393 en el “UmmoCat” )

©

INFORMACIÓN EN EL ARCHIVO DE MADAME GODELIEVE VAN OVERMEIRE ( BRUSELAS , BÉLGICA ).

Documents from the private files of
Madame Godelieve Van Overmeire
( Brussels , Belgium )
************************************************************************************************************************************************************************************
DOCUMENT: *JS88.
TITRE: PLAN D'INTERVENTION POUR SAUVER LA TERRE
KEYWORD: *INTERVENTION
COMMENTAIRES : Manque les notes 3,4 et 5. Ce document n'est pas numéroté à la Darnaude.
RECUE PAR Javier Serra LE 30-1-1988

UMMOAELEWE

Langue : Espagnol

Nombre de copies : 2

Reçue le 30-1-1988

Chers hommes de OYAAGAA ( Terre ) : Nous sommes un groupe expéditionnaire

d'explorateurs provenant d'un astre froid dont le nom exprimé phonétiquement peut se

verbaliser ainsi en espagnol : UMMO.
Nous vivons de manière transitoire sur votre monde, mélés à vous puisque notre morphologie

anatomique est semblable à celle que vous possédez.
Nous savons combien il est difficile d'accepter cette affirmation de notre part. L'attitude la plus

prudente pour vous est de ne pas accepter notre identité si nous ne vous apportons pas de

preuves suffisantes.
Nous vous exhortons à ce que vous agissiez toujours ainsi. Que jamais vous n'avalisiez une

affirmation ou une hypothèse quelconque qui ne soit pas associée à un modèle mathématique de

comportement suffisamment prédictif ou qui ne puisse être constatée avec une véritable rigueur.

Ne comptez pas uniquement sur les méthodes dialectiques inductives ou déductives. Ce que

vous appelez, en espagnol, "sens commun" ne doit pas être considéré comme un étalon pour la

formulation scientifique. Ce "sens commun" s'obtient par voie intuitive; l'intuition, bien qu'elle

reste quelquefois pour vous très précieuse pour résoudre un problème ou créer des modèle et

des idées, structurer des résequx et des systèmes et même engendrer des créations artistiques,

est aussi la source de graves erreurs.
Le "sens commun" et l'intuition sont sources de graves erreurs. Ces formes de processus mental

vous dictent des notions phénoménologiques que vous même avez découvert être fausses. Ainsi

les sophismes acceptés par le populaire, tels une boule d'acier tombe plus rapidement qu'une

boule de coton, que le temps s'écoule à la même vitesse pour un voyageur que pour son frère

qui par rapport à lui reste immobile, ou que la vapeur qu'une YIEE (femme) voit sortir d'un

récipient d'eau bouillante est de la vapeur d'eau (la vapeur est invisible. Ce qui se perçoit

visuellement ce sont les fines gouttes sphériques d'eau liquide).
L'échec de beaucoup d'écoles de pensée de la Terre consista à accepter comme des vérités des

concepts qui provenaient du "sens commun", de l'intuition, du témoignage humain, de la

révélation hypothétique d'êtres inspirés ou de la perception sensorielle.
De plus, vous pouvez nous interroger sur les raisons pour lesquelles nous ne garantissons pas

notre identité par des preuves consistantes.
En d'autres occasions nous avons insisté sur la famille de raisons qui nous empêchent de la

faire. Observez que nos rapport sont toujours didactiques. Quand nous parlons d'IBOOZO UU

ou du MultiCosmos nous ne vous offrons jamais un modèle mathématique de celui-ci, ni le

moyen d'utiliser ou de mesurer les paramètres qui permettraient de la confirmer.
Evaluons les mobiles de notre obstention.

Notre loi morale (UAA) nous empêche en effet d'interférer dans le processus évolutif de la

culture d'une humanité galactique. Si nous le faisions, ceci engendrerait un désordre

considérable dans votre réseau social. Un ensemble de connaissances ne peut être assimilé

brutalement. Le processus d'assimilation de certaines informations doit s'opérer son un laps de

temps important. Par ailleurs, si nous vous apportions un modèle théorique avancé concernant

la nature de la masse, de l'information et de l'énergie, ceux-ci seraient aussitôt utilisés à des

fins non éthiques. Ainsi, à partir d'une technologie qui vous permettrait de résoudre le

problème du cancer, en accédant à des séquences de l'ADN et en les modifiant, vous pourriez

créer des armes biotechnologiques qui provoqueraient beaucoup plus de morts et de

souffrances que la maladie elle-même.

Par ailleurs, il est pratiquement impossible de vous fournir un fragment de connaissance

avancée, par exemple sur la cristallographie, sans fournir du même coup un équipement

mathématique avancé et un nouveau paradigme. Si nous souhaitions vous apporter une

technologie correspondant au niveau qui est le nôtre, nous devrions en même temps vous

apporter tout le corpus de nos connaissances.

Imaginez que vous vouliez apporter à un alchimiste du Moyen-âge le concept de la

supraconduction. Comment pourriez-vous mener à bien ce projet sans lui enseigner au

préalable le calcul différentiel et intégral, la mécanique quantique, les lois de Maxwell, la

nature du courant électrique et la thermodynamiques. En parallèle il vous faudrait l'initier à la

cryogénie, à l'électrotechnique, en plus d'idées clires sur la chimie, la cristallographie .... Et

qui à cette époque aurait construit les composants du laboratoire sans une infrastructure

industrielle, et avec celle-ci un système d'ordre politico-économique qui serait indispensable à

ce stade de l'humanité médiévale? Combien de temps aurait il fallu pour former un ingénieur à

cette époque? De plus comment aurait il été possible sa formation dans un environnement

social où une quelconque idée ou phénomène qui s'écarterait des conceptions de pensée

théologique de l'époque était considéré comme diabolique ?
Ceux de vos frères qui nous demandent un quelconque apport scientifique ne se rendent pas

compte des conséquences que ceci entraînerait si nous nous avisions de répondre à leur

demande. Seul un transfert lent et progressif de connaissances serait envisageable pour que

celles-ci puissent être assimilées et c'est précisément ce que nous sommes en train de faire à

travers nos rapports.
Nous ne souhaitons pas vous convaincre que nous venons de Ummo. Au contraire notre

anonymat est nécessaire pour que nous puissions mener à bien notre mission : l'étude de

l'évolution turbulente de votre culture, de vos institutions, de vos tensions géopolitiques, sans

que votre réseau social en soit affecté. Une intervention ouverte de notre part, amplifiée par les

media, les scientifiques et les hommes d'état, altérerait profondément ce que nous sommes

précisément en train d'analyser.
Il est nécessaire, parvenus à ce point, de vous révéler que nous sommes obligés de procéder à

des interventions importantes.
Lisez avec attention ce qui va suivre.
Hommes de la Terre, notre éthique nous empêche de violer le principe de non-intervention

dans le libre-cours évolutif du réseau social d'un astre froid habité par des cerveaux

intelligents et humains. Nous venons d'une entité planétaire située à environ 14 années lumière

de la Terre et notre groupe explorateur réside parmi vous depuis le 29 Mars 1950 (date de la

Terre) mélé à la population de différents pays. En cette occasion mémorable, notre point

topologique d'attérissage se situa dans les environs d'un petit centre urbain du Midi de la

France.
Il nous fût possible d'étudier vos language, vos rôles et vos moeurs, et dotés comme nous le

sommes d'une anatomie corporelle de traits morphologiques semblables à ceux de l'espèce

"Homo-sapiens sapiens" de la Terre, nous pouvons nous débrouiller sur la Terre sans avoir

besoin de nous identifier.
Nous ne sommes pas venus pour perturber le cours de votre évolution et nos intentions ne sont

pas agressives. Nous avons été impressionnés par l'immensité de la culture de la Terre, la

richesse de vos coutumes et votre prodigieuse avance dans le domaine artistique, le seul dans

lequel vous nous dépassiez de plusieurs niveaux. Par contre notre niveau de connaissances de

la structure physico-biologique non seulement de l'univers perceptible mais encore du système

global cosmologique auquel les astrophysiciens et les cosmologistes de la Terre n'ont pas

encore accès est beaucoup plus élévé.
Notre astre froid comporte un continent unique et notre réseau social n'est pas, comme chez

vous, fragmenté en une multitude d'ethnies. Nous possédons un gouvernement centralisé, régi

par les oemii ( humains ) sélectionnés en fonction de leur développement neuro-cortical. Ils

sont assistés pour leurs décisions par un réseau étendu de traitement des informations, conçu

pour engendrer des décisions intelligentes, planifier le réseau complexe de relations

économiques et sociales. Ce réseau fournit des directives dans des domaines très divers

concernant la recherche scientifique, l'enseignement, la conduite morale des individus.
Notre étude de la Terre s'étend à ces caractéristiques géologiques, météorologiques, à sa

biosphère et écosystèmes correspondants et en outre à l'analyse des caractéristiques du système

planétaire de l'étoile à laquelle vous êtes liés.
Nous avons prélevé sur votre planète et nous avons emmené sur Ummo des documents inédits

d'une grande valeur archéologique ainsi que différents objets : petit mobilier, outils, pièces de

machines et composants de systèmes techniques. Ceux-ci ont été dupliqués grâce à notre

technique iboouaxoo onnee, qui permet d'analyser la structure d'un objet molécule par molécule

et de créer son double avec précision. Les originaux ont été renvoyés sur la Terre, mais nous

conservons un grand nombre d'objets découverts par nous, d'un énorme intérêt historique et que

nous vous restituerons en temps voulu.
Nous n'avons emmené sur Ummo aucun humain de la terre. Pour des raisons d'incompatibillité

biologique toute interfécondations est impossible entre nous et vous.

Quelques uns de vos frères, avec qui nous sommes en contact téléphonique, nous ont maintes

fois demandé d'intervenir sur votre société disloquée, où règne une grande souffrance morale et

physique. Nous pourrions évidemment intervenir pour vous communiquer des formules quasi-

magique pour combattre des maladies aussi graves que les altérations atypiques des tissus, les

graves cardiopathies et les attaques virales de votre système immunologique ( sida ). Nous

pourrions vous communiquer des recettes pour produire économiquement de l'énergie, de

manière non-polluante ainsi que des protéines et des lipides alimentaires, de matière massive.

Nous pourrions vous indiquer un système pratique de gouvernement conduisant à un respect des

droits fondamentaux des humains et à une justice sociale. Ceci pourrait restructurer votre

humanité qui deviendrait alors un eden.
Vous pouvez être tentés de voir en nous des anges rédempteurs ou de nouveaux messies

capables de vous libérer de la faim, de la misère, de l'oppression, de l'injustice et de la

méchanceté de vos congénères. Aussi notre inhibition volontaire, notre refus d'intervenir,

doivent vous sembler paradoxaux, égoïstes, d'autant plus que nous devons admettre en toute

honnêteté que nous possédons de telles formules, que nous pourrions vous céder.
Notre biotechnique et notre contrôle génétique nous a permis depuis longtemps de vaincre

n'importe quel agent infectieux viral ou monocellulaire pathogène.
Nous pouvons produire de l'énergie aisément en confinant de l'anti-matière, en suspension

antigravitationnelle à l'intérieur d'une enceinte sous vide. Nous libérons progressivement celle-

ci en la faisant réagir avec une quantité équivalente de matière ordinaire. L'énergie résultante

est alors canalisée dans des processus de fusion. Avec une telle source d'énergie nous pouvons

opérer des transmutations d'éléments chimiques sans aucun problème. Ainsi nous pouvons

produire non seulement des protéines mais n'importe quelle substance ( fer, titane, césium,

pentane, hémoglobine, dérivés complexes du germanium et du silicium ), à partir de matières

premières aussi simple que l'eau, l'oxygène, ou le sable. Notre système iboouaxoo onnee nous

permet de reproduire n'importe quel objet. Il nous suffit simplement de disposer de l'original.

Ceci est la base de notre système de production. Ses coûts sociaux sont minimes et l'énorme

capacité de production rend les produits accessibles à tous nos frères de Ummo. Nous avons

surmonté depuis longtemps le problème de la faible offre de biens qui sur OYAGA (la Terre)

provoque de brutaux déséquilibre distributifs à cause de la pénurie et de l'enchérissement

subséquent de ceux-ci.
Notre organisation sociale monolithique n'est pas affectée, comme sur la terre, par une

fragmentation en nationalités et par une diversité culturelle et linguistique. Le mode de gestion

de notre réseau social empêche toute tentation et toute dérive totalitaire.

Un tel modèle peut vous sembler idyllique et vous pouvez trouver décevant que nous nous

refusions à transformer la Terre de cette façon, mais nous vous invitons à réfléchir sur cette

illusion. Si le cerveau de l'homme terrestre était semblable au nôtre une telle transplantation

serait possible, avec toute la progressivité voulue (que celle-ci soit opportune est autre

chose). Au cas où les encéphales seraient identiques un tel transfert d'information serait inutile.

En effet l'intelligence collective et la disposition harmonique des cerveaux vous permettrait

d'arriver à un tel résultat par vous-mêmes et en un temps équivalent.

Mais l'erreur intrinsèque d'un tel raisonnement apparaît dans toute sa clarté si vous considérez

qu'à un stade donné d'évolution cérébrale il est impossible d'assimiler des schémas et des

règles d'un comportement supérieur sans compromettre gravement la stabilité du réseau social

planétaire.

La terrible tragédie de la Terre est centrée sur la disharmonie, très étrange pour nous, que l'on

observe entre les différents cerveaux que possèdent les êtres humains de votre planète.

Dans la quasi totalité des astres froids que nous connaissons, y compris le notre, il existe des

différences neurophysiologiques à l'intérieur du même schéma cérébral qui expliquent les

différences intéllectuelles et émotionnelles entre individus. Cependant la dispersion n'est pas

excessive et les sujets affectés par des traits psychoneuronnaux atypiques (très en dessous ou
  1   2   3   4   5

similaire:

Dr. Jean Pierre Petit iconRésumé Cette note de synthèse rédigée en vue de soutenir une habilitation...
«permanent» du laboratoire qu’il dirigeait, Jean-Pierre Hansen, Christian Gautier et Nicolas Balacheff

Dr. Jean Pierre Petit iconAvec sa grosse queue touffue et son petit museau de hamster, ce rongeur...

Dr. Jean Pierre Petit iconSous préfecture de largentière affaire suivie par Jean-François martin...

Dr. Jean Pierre Petit iconSuperieur et de la recherche un Peuple Un But Une Foi
...

Dr. Jean Pierre Petit iconPierre Morhange répond au téléphone. IL se crispe. Sûrement une mauvaise...

Dr. Jean Pierre Petit iconIl faut être reconnaissants à Jean-François mattei, avons-nous dit, d’avoir écrit
«nous n’avons pas d’existence propre, nous ne voulons pas, nous ne voulons d’aucune façon, qui serait nécessairement particulière,...

Dr. Jean Pierre Petit iconPierre Janet’s evolutionism lies in his psychology more than in his psychiatry
«Les tendances sont des sytèmes de faits physiologiques et psychologiques associés entre eux au cours de l’évolution…» (Janet, 1909a)....

Dr. Jean Pierre Petit iconDouleurs chroniques du bas-ventre chez une femme
«Le bas-ventre», répond-elle en montrant la partie concernée. Elle va parler de sa constipation ou de ses brûlures urinaires, et...

Dr. Jean Pierre Petit iconSeigneur Jésus, né d’une femme et descendu dans les eaux du Jourdain,...
«le Seigneur de tous», dans le discours de Pierre à Césarée (2ème lecture). Pierre fait référence au Baptême de Jésus dans le Jourdain...

Dr. Jean Pierre Petit iconLa course au toujours plus petit








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com