Génétique et société : une lecture de l’innéisme contemporain 1








télécharger 423.52 Kb.
titreGénétique et société : une lecture de l’innéisme contemporain 1
page12/12
date de publication18.01.2018
taille423.52 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   12
« Le genre humain » n° 5 - 1982.



47 E. Sullerot : « Quels pères? Quels fils? » - Fayard - 1992.



48 H. Mendras : «  La seconde Révolution française » - 1988-Gallimard.

49 R. Sennet : « Tyrannie de l’inimité » - 1976 - Seuil. Voir aussi les travaux d’Ehrenberg « La fatigue d‘être soi »  - O. Jacob - 1998.



50 Nelkin et Lindee : op. cit.



51 Pour une approche de la représentation du gène dans l’histoire de la biologie, voir A. Pichot : « Histoire de la notion de gène » - Champs Flammarion - 1999.



52 Simmel : « Problème de sociologie des religions » - Archives de sciences sociales des religions - 1964.

53 A. Rey : « Dictionnaire historique de la langue française » - Le Robert - 1992.



54 C’est notamment la lecture qu’en fait R. Boudon dans le « dictionnaire critique de la sociologie » - P.U.F. - 1983

55 J. J. Rousseau : «  Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes ».

56 Y. Christen : « L’heure de la sociobiologie » - Albin Michel - 1979.



57 L. Malson : « Les enfants sauvages » - 10/18 - 1964



58 Pour plus de détails voir : L. Muchielli : « La découverte du social » - 1998 - La Découverte.



59 La volonté de discrimination est plus ou moins forte suivant les auteurs. On peut se référer à P. A. Taguieff : « La couleur et le sang » - Ed. Mille et une nuits -1998.



60 H.V. Vallois : « Les races humaines » - P.U.F. - 1976.

61 H. V. Vallois : op. cit.

62 Motulsky et Vogel : « Human genetics » - Springer - 1979. Cité par A. Jacquard dans « Biologie et théorie des élites » - Le genre humain n°1 - 1981.

63 J. Marks :  « La race, théorie populaire de l’hérédité » - La Recherche n° 302 - Octobre 1997.

64 H. V. Vallois : « Anthropologie de la population française » - Ed. Didier - 1943.



65 H.V. Vallois : « Les races humaines » - Que Sais-je? - P.U.F. -1976.

66 Pour plus de précision, voir par exemple, les ouvrages d’A. Jacquard, notamment « Au péril de la science » - point Seuil - 1983.



67 A. Langaney : «  Les hommes » - Armand Colin - 1988.



68 Christian Delacampagne : « L’invention du racisme » - Fayard - 1983.



69 Cité par L. Poliakov :  « Le mythe aryen » - Calmann-Lévy - 1971.

70 Hua Linshan :  « Les années rouges » - Seuil - 1987.



71 « Sport et vie » Hors-série n°8 : « Trente ans de sciences du sport » - Juillet 1998.



72 Pour une approche du même problème, on peut consulter G. Kamiya : « Pourquoi les dieux du stade sont ils noirs? » - Courrier International -n° 494 du 20 au 26 Avril 2000.

73 J. Marks : « La race, théorie populaire de l’hérédité » - Pour la Recherche n°302 - Octobre 1997.

74 Il est possible q’il y ait deux catégories de taxinomie, populaire et scientifique. Voir sur ce point les idées suggestives de E.T. Hall : « Au delà de la culture » p. 122 Points-seuil - 1979.



75 J. Marks : op. cit.



76 «(...) les grecs croient et ne croient pas à leurs mythes; ils y croient, mais ils s’en servent et cessent d’y croire là où ils n’y ont plus intérêt; il faut ajouter, à leur décharge, que leur mauvaise foi résidait plutôt dans la croyance que dans l’utilisation intéressée (...) La coexistence en une même tête de vérités contradictoires n’en est pas moins un fait universel.» P. Veyne - « Les grecs ont ils crû à leurs mythes? » - Seuil - 1983. p.94.



77 S. Huet et J.P. Jouarry : « Sciences : les français sont ils nuls? » - Jonas éditeur - 1989.



78 1: « les deux à la fois » 2 : « oui » 3: « moins vite » 4: « oui »



79 H. Atlan : op. cit.

80 A. Carrel : « Réflexions sur la conduite de la vie » - 1950 - Plon.

81 Gouyon, Henry, Arnould : « Les avatars du gène » - 1996 - Belin.



82 Il faut avoir entendu Luc Ferry, président du conseil national des programmes, expliquer à la radio, dans l’émission « rue des entrepreneurs » du 4 Septembre 1999, qu’il faudrait enseigner les mécanismes de marché au lycée et comment il faudrait le faire; ce monsieur ignorant apparemment ce que font les professeurs de S.E.S. et de S.T.T. depuis près de trente ans.


83 Il va de soi que je ne remets pas en cause les caractères objectifs des sciences dures et que je ne m’inscris pas dans une perspective « ultra-relativiste » à la manière de certaines approches « post-modernes ».



84 R. Caillois : « Ponce Pilate » - Gallimard - 1961.


1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   12

similaire:

Génétique et société : une lecture de l’innéisme contemporain 1 iconGénétique et société : une lecture de l’innéisme contemporain 1

Génétique et société : une lecture de l’innéisme contemporain 1 iconMémoire d’étude janvier 2004
«Sciences et Société» dans une bibliothèque de lecture publique : une approche globale pour la Médiathèque du Bachut

Génétique et société : une lecture de l’innéisme contemporain 1 iconUne anthropologie du corps dans le monde contemporain

Génétique et société : une lecture de l’innéisme contemporain 1 icon«Qu’est-ce qui permet de devenir vraiment un homme?»
«Comment le xxème siècle a-t-il modelé l’homme moderne ?». En ce qui concerne la modalité de lecture de l’œuvre, j’ai opté pour un...

Génétique et société : une lecture de l’innéisme contemporain 1 iconGénétique des populations – Génétique évolutive
«classique» : on connait ou on cherche à connaitre le génotype des individus et de leur descendance. «Vous portez l’allèle muté,...

Génétique et société : une lecture de l’innéisme contemporain 1 iconLe diagnostic prénatal
«un diagnostic porté sur l'embryon ou le fœtus humain in utero, qu'il s'agisse de déceler une anomalie morphologique ou une maladie...

Génétique et société : une lecture de l’innéisme contemporain 1 iconAu cours de la gamétogenèse IL y a une répartition aléatoire des...

Génétique et société : une lecture de l’innéisme contemporain 1 iconCours d’Anna Guilló Sommaire
«Dessin contemporain» dispensés en 1e et 2e année de Licence suivant une progression qui nous a paru s’adapter aussi bien aux exigences...

Génétique et société : une lecture de l’innéisme contemporain 1 iconUne note de lecture détaillée et précise de Stephane Menia pour Econoclaste

Génétique et société : une lecture de l’innéisme contemporain 1 iconQu'est-ce qu'un organisme génétiquement modifiés (ogm) ?
«génie génétique» pour lui conférer une caractéristique ou une propriété nouvelle. Ce processus s’inspire des techniques de sélection...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com