Alexandre, le grand hélleniste








télécharger 12.44 Kb.
titreAlexandre, le grand hélleniste
date de publication18.01.2018
taille12.44 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
ALEXANDRE, LE GRAND HÉLLENISTE

Le plan d’urbanisme d’Alexandrie d’Egypte

La tradition attribue à Hippodamos de Milet la paternité de la planification urbaine.

Cet architecte, planificateur urbain, physicien, mathématicien, météorologiste et philosophe grec vécut au Ve siècle av. J.-C.. On lui attribue la conception de villes tracées sur des axes octogonaux, avec une séparation entre aires sacrées et aires publiques et privées, faites à dimension de 10.000 habitants. Ce type de plan était déjà connu en orient, mais Hippodamos sut l’organiser en un système réglementé, et y insuffler un nouvel esprit, jouant sur les effets perspectifs et scénographiques.



Plan d’urbanisme d’Alexandrie

Alexandrie d’Egypte, qui fut fondée en 332 av J.-C. par l'architecte grec Dinocrate de Rhodes, sur ordre d’Alexandre, devint la capitale du règne des Ptolémée.

La ville a un plan en damier, comme la plupart des anciennes villes grecques, avec deux rues principales qui se croisent à angle droit, créant un réseau de quartiers.

Nous distinguons trois quartiers d’habitation : celui des Egyptiens, des Juifs et des Grecs. Les Juifs étaient établis à Alexandrie depuis sa fondation.

La mer étant l'élément principal du paysage, Dinocrate oriente les rues afin qu'elles bénéficient des brises rafraîchissantes venant du nord en été. Les rues étaient si spacieuses que chars et chevaux pouvaient y circuler facilement. (ce qui émerveillait les voyageurs qui nous ont donné ces témoignages (Ex. Strabon).

Des bâtiments typiques de la cité grecque (l’agora ou forum) ainsi qu’un urbanisme géométrique hérité des colonies grecques y étaient associés à la grandeur et au faste des monuments orientaux. Des portiques et des voies à colonnes sur des centaines de mètres sont le fruit du mécénat propre aux souverains hellénistiques (ex : l’heptastadion de 1240 m : la digue reliant Pharos à la terre ferme).

Les sculptures ptolémaïques viennent confirmer le raffinement de l’art alexandrin

Conformément aux nouveaux besoins naissent de nouveaux bâtiments :

Palestres, gymnases, stades et hippodromes sont les lieux dont les Grecs ne peuvent se passer.

L’Amphithéâtre et les thermes sont des lieux typiquement romains.

Le « Palais » a été construit par Cléopâtre en l’honneur de César

Le temple de Sérapis : comme Isis et Osiris, cette divinité a été adoptée par les Romains. C’est le lieu de toutes les sectes. Le Serapeum était considéré par les Anciens comme marquant la réconciliation entre les architectes des pyramides et les créateurs de l'Acropole d'Athènes. D'après eux, cela représentait le mélange de la grande envergure de l’art égyptien avec la grâce et la beauté de la Grèce.

Les théâtres sont adaptés pour répondre au nouveau goût décoratif des façades et offrent des effets scénographiques et illusionnistes, très chers au gout hellénistique.

La ville, ponctuée de palais et bâtiments publics, tel le dikasterion (tribunal) est agrémentée de nombreux jardins publics (élément hellénistique lui aussi)...

Les souverains favorisent la construction d’infrastructures pour le savoir collectif : les bibliothèques et musées.

Les musées, littéralement « sanctuaires des muses » étaient des centres académiques où les savants pouvaient trouver tous les instruments nécessaires à leurs recherches : collections, jardins géologiques et botaniques...

La littérature connut une grande vitalité avec la renaissance de la poésie lyrique, l’affirmation de la Philologie et la diffusion de la comédie et des disciplines historiques.

La philosophie continua à représenter une des branches les plus vives de la culture grecque avec deux conceptions éthiques prédominantes: l’Epicurisme (l’éthique du plaisir) et le Stoïcisme (éthique du devoir et du sacrifice).

Les mathématiques triomphent avec Euclide et Archimède ; la biologie et la médecine furent souveraines à Alexandrie.

Dans l’architecture privée, l’accent est mis sur les péristyles internes et sur les salles à colonnes, ce qui influencera l’architecture romaine. (Voir plus loin l’Egyptomanie)

Définir les termes éclectisme et mécénat. Qui fut Mécène ?

Les grands ouvrages publics innovateurs et visibles sont les ports, arsenaux, bibliothèques, structures militaires…

LE PORT

Alexandrie était située à l’ouest du delta du Nil et son port était protégé des tempêtes par l’île de Pharos. Le port comprenait plusieurs installations : le port de guerre, le port royal et la tour de l’île de Pharos.

similaire:

Alexandre, le grand hélleniste icon1. russie (Alexandre 1er)Russies

Alexandre, le grand hélleniste icon«Quand le mensonge oblige l’éloignement»
«La Fin du Monde»; c’est-à-dire après le moment où Liz a été obligée de faire croire à Max qu’elle avait couché avec Kyle, pour qu’il...

Alexandre, le grand hélleniste iconL’homme qui a consacré à la pensée de l’enfant tant de pages et tant...
«L’homme qui a consacré à la pensée de l’enfant tant de pages et tant d’observations minutieuses, celui que l’on considère unanimement...

Alexandre, le grand hélleniste iconLe grand hamster d’alsace

Alexandre, le grand hélleniste iconLe Grand Hamster (Photo G. Baumgart)

Alexandre, le grand hélleniste iconGauche : Élanion à queue blanche. Droite : Grand-duc d’Amérique

Alexandre, le grand hélleniste iconGauche: Élanion à queue blanche Droite: Grand-duc d’Amérique

Alexandre, le grand hélleniste iconAvertissement à ceux qui entendent (danger de négliger un si grand salut) 2;1-4

Alexandre, le grand hélleniste iconAnglais 1 grand cahier de 200 pages à diviser en 2 parties (cours/exercices)

Alexandre, le grand hélleniste icon«Requins : au-delà du malentendu»
«Les dents de la mer» n’a pas vraiment contribué à sensibiliser le grand public à la protection de cette espèce…








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com