Document d’information








télécharger 494.53 Kb.
titreDocument d’information
page5/8
date de publication17.01.2018
taille494.53 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8

3.10 Le projecteur multimédia



Les arguments présentés à propos de la caméra numérique s'appliquent aussi au projecteur multimédia. De plus, cet appareil coûte quatre à cinq fois plus cher qu'une caméra numérique. Cependant, lorsque le personnel enseignant devient plus familier avec l’ordinateur et que chacun est en mesure de réaliser des diapositives, le projecteur devient rapidement un outil complémentaire intéressant.
4 LE CHOIX D’UN PORTFOLIO SUR SUPPORT NUMÉRIQUE

Dans le premier chapitre, il a été question des trois types de portfolios et de la pédagogie sous-jacente à l’utilisation du portfolio quel que soit le support utilisé. Dans le présent chapitre, on aborde de façon plus spécifique le fonctionnement d'un portfolio sur support numérique. On le présente à la fois sous l'angle d'un espace de dépôt de documents pour différents utilisateurs et sous l'angle de la gestion de cet espace de dépôt21.
Il existe différents modèles de portfolios sur support numérique. Sur le marché anglophone, le choix est plus vaste que sur le marché francophone. Pourtant, dans un cas comme dans l’autre, la même question se pose : « quel portfolio choisir? ». Plutôt que de faire l’analyse et l’évaluation des portfolios disponibles sur le marché, on propose une liste de questions correspondant à des critères de sélection d'un portfolio adapté aux besoins du milieu scolaire22.

4.1 Le fonctionnement du portfolio sur support numérique
Pour expliquer le fonctionnement du portfolio sur support numérique, on propose dans le schéma 2, Exemple dun portfolio sur support numérique, à la fin de ce chapitre, de donner une vue d'ensemble des opérations à effectuer pour utiliser un tel outil numérique. Dans ce schéma, les fonctions nécessaires à la mise en place du portfolio sur support numérique sont identifiées par des lettres. Les principaux espaces de dépôt des documents et les différents utilisateurs sont identifiés par des chiffres. Les actions menées par ces personnes sont inscrites dans les rectangles. Les flèches indiquent les relations entre ces éléments. Les parties ombrées correspondent à des zones confidentielles.

4.2 Démarche d'utilisation du portfolio sur support numérique
Dans ses activités en classe, l’élève réalise différents types de documents (Voir la lettre A sur le schéma 2) : texte, graphique, image, séquence sonore, sculpture en trois dimensions qu’il numérise par la suite, montage, etc. Quelques documents sont sur papier, d’autres sont réalisés avec le traitement de texte, le numériseur ou la caméra numérique. Dans certaines disciplines comme en science et technologie, des appareils numériques servant à mesurer le temps et la vitesse sont utilisés en classe. D'autres types d'appareils reliés à l’ordinateur sont employés dans les cours de musique. Pour réaliser un document, l'élève utilise différents logiciels23. Il pourra également créer des hyperliens entre ses divers documents. Tous ces documents ainsi que les commentaires et les annotations qui les accompagnent seront rangés dans le portfolio numérique de l’élève, certains dans la zone confidentielle à accès limité, d’autres dans la zone de présentation et de consultation publique.
Parmi les documents produits par l’élève, plusieurs sont sauvegardés sur le serveur du réseau (E). Ainsi en est-il des messages reçus ou expédiés par courrier électronique (B). De même, le branchement au réseau permet de rechercher une information (image, son, texte, vidéo, etc.) pour compléter une production en cours de réalisation.

Toutes les productions d'un élève ne sont pas nécessairement insérées dans le portfolio. L’élève en sélectionne quelques-unes ou plusieurs qui doivent être obligatoirement sous forme numérique pour être rangé dans le portfolio numérique, sinon l’élève n’inscrira qu’une brève description de l’œuvre et une référence au lieu de rangement (D). Ou alors l’élève numérisera un document manuscrit ou encore en fera la saisie avec le traitement de texte avant de le sauvegarder dans son portfolio numérique.
Les productions que l’élève verse dans son portfolio doivent être protégées des regards indiscrets et certaines informations comme les renseignements nominatifs (nom, adresse, numéro de téléphone, etc.) doivent être inaccessibles aux visiteurs. C’est par l’entremise du réseau local de l’école ou de l’intranet de la commission scolaire que l’enseignant, les parents, les autres élèves et tout autre membre du personnel auront accès au portfolio numérique de l’élève. De même, c’est par le réseau local que le courrier électronique est transmis et reçu et que les fichiers sont échangés. Le réseau informatique (E) de lécole et celui de la commission scolaire doivent donc être fiables tout en offrant le moins de contraintes possibles pour ce qui est de laccès aux documents et de la vitesse de transmission.

4.3 L’analyse du portfolio sur support numérique
Pour faciliter l’analyse des logiciels et des systèmes de portfolios offerts sur le marché, l’enseignant aura intérêt à poser une série de questions sur les fonctions disponibles et à faire certaines observations sur leur facilité d’emploi.
Ceux qui procéderont à l'analyse d'un logiciel ou d’un système de portfolio numérique à partir de ces questions et du schéma auront l'impression que la démarche associée au portfolio est rigide et linéaire. Cette impression est due à deux causes principales. D'abord, en informatique, la simultanéité est une illusion qui provient de la rapidité du traitement des données. L’usager peut penser que les tâches sont exécutées simultanément par l’ordinateur. En réalité, l’ordinateur traite les données de façon séquentielle, c'est-à-dire les unes à la suite des autres. Quand on illustre par un schéma le traitement des données qui transitent dans le portfolio d’un dossier à un autre et d’une section à une autre, la séquence des opérations devient alors perceptible et peut sembler linéaire, rigide et monotone. Ensuite, pour être en mesure de procéder à une analyse, on décompose les actions des utilisateurs (élève, enseignant, parent), ce qui accentue l'effet de morcellement. Toutefois, l'analyse du logiciel ne devrait pas faire perdre de vue toute la dynamique de la démarche associée à l'utilisation du portfolio en classe. La composition, la correction, la manipulation et le rangement des documents dans le portfolio constitueront toujours un processus de création dynamique.
Rappelons que les composantes essentielles d’un portfolio sur support numérique sont :
a) un logiciel de gestion des élèves (inscription de l’enseignant responsable et fonction de création de groupes d’élèves, inscription, classement, attribution du mot de passe, des privilèges et de l’espace disque pour chacun des élèves);
b) un logiciel ou une fonction de gestion des documents (identification, classement multicritériés, déplacement, copie, effacement des documents pour chacun des élèves);
c) un logiciel ou une fonction d’inscription et de gestion des commentaires et annotation de l’élève, de l’enseignant et des parents relativement aux travaux de l’élève;
d) un logiciel ou une fonction daffichage des travaux de l’élève et de consultation limitée et sécurisée des commentaires attachés à ces travaux;
e) un logiciel ou une fonction de gestion des zones et des fichiers sécurisés sur le réseau télématique et son serveur.

Accès de l’élève (1)
 L’accès au portfolio de l’élève est-il protégé par un mot de passe?

 Y a-t-il une fonction « Aide »?

Accès de l’élève au dossier d’apprentissage (2)
 Y a-t-il une fonction « Aide » pour l’élève?

 Y a-t-il une fonction d’identification du document?

 Y a-t-il une fonction d’indexation des documents qui permet de le rappeler facilement après son dépôt dans le portfolio? (Il peut s'agir d'une liste de documents, une table des matières, de mots clé par discipline ou par projet.)24

 Y a-t-il une zone confidentielle dans laquelle peuvent être sauvegardés des documents de réflexion, d’évaluation personnelle, les raisons invoquées pour le choix des documents, etc.?

 Quelle protection y a-t-il?

Accès de l’élève au dossier de présentation (3)
 Y a-t-il un mode de présentation suggéré?

 Y a-t-il une fonction qui permet à l’élève de choisir le document qu’il veut déposer dans ce dossier?

 Y a-t-il une fonction « Aide »?

 Y a-t-il une fonction d’identification des documents?

 Y a-t-il une fonction d’indexation des documents?

 Y a-t-il une zone confidentielle dans laquelle peuvent être sauvegardés des réflexions et des commentaires?

 Y a-t-il une fonction pour le transfert d’un document du dossier d’apprentissage au dossier de présentation?

 Y a-t-il une fonction pour le transfert d’un document de la zone confidentielle du dossier d’apprentissage à la zone confidentielle du dossier de présentation?

Accès de l’élève au dossier d’évaluation (4)
 Y a-t-il une fonction pour que l’élève transfère un document qu’il veut déposer dans ce dossier?

 Y a-t-il une fonction « Aide »?

 Y a-t-il une fonction d’identification du document?

 Y a-t-il une fonction d’indexation du document?

 Y a-t-il une zone confidentielle dans laquelle se trouvent les documents de réflexion et les commentaires?


1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Document d’information iconInstructions pour une bonne utilisation du modèle de Document d’information et consentement

Document d’information iconL’enseignement des Sciences de la Vie et de la Terre
Les systèmes dynamiques complexes renferment une certaine information et sont capables de moduler cette information en fonction de...

Document d’information icon2.– Domaine d’application du document

Document d’information iconDocument théorique sommaire

Document d’information icon2– Domaine d’application du document

Document d’information iconPreface et objectifs du document 1

Document d’information icon2– Domaine d’application du document

Document d’information iconDocument 1 : Recettes de floniarde et crumble

Document d’information iconQuestionnaire et document pré-anesthesiques

Document d’information iconDocument 2 L’insertion professionnelle des diplômés d’iup








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com