Document d’information








télécharger 494.53 Kb.
titreDocument d’information
page1/8
date de publication17.01.2018
taille494.53 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8



LE PORTFOLIO

SUR SUPPORT NUMÉRIQUE

Document d’information



DIRECTION DES RESSOURCES DIDACTIQUES
MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION DU QUÉBEC
Mai 2002
AVANT-PROPOS

L’usage du portfolio numérique se répand peu à peu dans le milieu scolaire québécois et ailleurs dans le monde. Cela ne va pas sans quelques problèmes de nature technique et quelques interrogations d’ordre pédagogique. Quel portfolio choisir? Comment promouvoir une pédagogie qui intègre l’utilisation du portfolio conforme aux orientations de la réforme en éducation?
Afin d’offrir informations et références utiles à l’ensemble du milieu scolaire sur ce sujet, la Direction des ressources didactiques du ministère de l’Éducation a confié à un groupe de travail le soin d’examiner cette question sous différents angles et de produire un document susceptible d’apporter un éclairage sur le sujet du portfolio sur support numérique comme outil d’enseignement et d’apprentissage.
Je souhaite que ce document d’information contribue à la réflexion, à la sélection et à l’intégration des ressources numériques les plus aptes à favoriser la réussite éducative des élèves.

Le directeur,
Roger Vézina
TABLE DES MATIÈRES


SOMMAIRE 5

INTRODUCTION 9



  1. Le portfolio 11


1.1 Une définition 11
1.2 Les types de portfolios 12
1.2.1 Le portfolio : dossier d’apprentissage 12

a) La description 12

b) Le but 13

c) Les personnes concernées 13

d) La façon de faire 14
1.2.2 Le portfolio : dossier de présentation 14

a) La description 14

b) Le but 14

c) Les personnes concernées 15

d) La façon de faire 15
1.2.3 Le portfolio : dossier d’évaluation 15

a) La description 15

b) Le but 16

c) Les personnes concernées 16

d) La façon de faire 16
1.2.4 Le cheminement d’un document dans les divers dossiers 16
1.3 La pédagogie sous-jacente à l’utilisation du portfolio 17
1.3.1 Le rôle du personnel enseignant 17

1.3.2 Le rôle de l’élève 18

1.3.3 Le rôle des parents 18
1.4 Synthèse 18



  1. Le portfolio sur support numérique 21


2.1 Les caractéristiques du portfolio sur support numérique 21
2.2 Les avantages du support numérique 21
2.3 Les défis du support numérique 22
2.4 La place du portfolio dans l’enseignement 22

2.4.1 Les programmes d’études à privilégier 23

2.4.2 Le type de portfolio à privilégier 23



  1. La mise en place du portfolio sur support numérique 25


3.1 L’équipement de base indispensable 25
3.2 Les ordinateurs 26
3.3 Le nombre d’ordinateurs 26
3.4 L’espace disque 26
3.5 Les logiciels utiles 27
3.6 Le réseau de télécommunication 27
3.7 L’imprimante 28
3.8 Le numériseur 28
3.9 La caméra numérique 28
3.10 Le projecteur multimédia 29

4 Le choix d’un portfolio sur support numérique 31
4.1 Le fonctionnement du portfolio sur support numérique 31
4.2 Démarche d’utilisation du portfolio sur support numérique 31
4.3 L’analyse du portfolio sur support numérique 32
4.4 Autres considérations 35

5 Confidentialité, sécurité et droit d’auteur 37
5.1 La confidentialité 37
5.2 La protection des renseignements personnels 38
5.2.1 Dans la vie de tous les jours 38

5.2.2 Dans la vie scolaire 39
5.3 La sécurité de la navigation dans Internet 41

5.4 Le droit d’auteur 42

WEBOGRAPHIE 45

BIBLIOGRAPHIE 51

ANNEXE 55




SOMMAIRE



Le vent de la réforme pousse le portfolio jusque dans la classe. Sa popularité grandissante s’explique par la nécessité pour les enseignantes et les enseignants de trouver des instruments de régulation et d’évaluation liés aux nouvelles pratiques pédagogiques et aux nouvelles approches en éducation. Le portfolio se veut un témoin et un instrument de développement des compétences de l’élève.
Il existe une multitude de définitions du terme « portfolio », de la plus usuelle : « Collection d’œuvres propre à refléter le talent de son auteur », à la plus éducationnelle : « Collection des travaux d’un élève qui fait foi de sa compétence montrant des traces pertinentes de ses réalisations » 1.
On identifie trois types de portfolios ayant chacun leur rôle et leurs fonctionnalités : le dossier d’apprentissage, le dossier de présentation et le dossier d’évaluation.
Le portfolio, dossier dapprentissage comprend des travaux de toutes sortes et des réflexions sur ces travaux qui font foi des progrès de l’élève sur une période donnée. Certains travaux sont choisis par l’élève, d’autres sont sélectionnés conjointement avec l’enseignant. Les élèves composent leur dossier d’apprentissage sur une base journalière. Ils ajoutent régulièrement des documents à leur collection, y inscrivent des remarques, réorganisent le contenu, toutes ces activités donnant lieu à des discussions avec l’enseignant ou avec d’autres élèves, soit directement en classe ou par réseau télématique. La polyvalence et la flexibilité du support numérique s’expriment alors avec toute sa puissance et sa pertinence.
Le portfolio, dossier de présentation, donne à voir les meilleures productions de l’élève. C’est celui qui s’apparente le plus au portfolio que l’artiste présente lors d’une entrevue. L’élève est le principal responsable du critérium des travaux. En sélectionnant ses meilleures oeuvres à partir de son dossier d’apprentissage, et en justifiant ses choix, l’élève apprend à porter un regard critique sur son travail, à en assurer la régularité et à s’autoévaluer.
En affichant ses plus belles réalisations, que ce soit lors d’une exposition, sur cédérom ou encore sur le Web, l’élève éprouve un tel sentiment de fierté que le climat de la classe s’en trouve amélioré. L’utilisation de ce type de portfolios a généralement un effet positif sur la motivation de l’élève. Cet usage nous interpelle évidemment quant à la confidentialité des informations et à la protection des renseignements personnels.
Le portfolio, dossier dévaluation, sert à évaluer le niveau de développement des compétences de l’élève. La pratique du portfolio s’inscrit dans un processus d’évaluation continue qui consiste à cumuler les informations de différentes origines afin de rendre compte des apprentissages de l’élève. Y sont compilées, en quantité moins importante certes que dans le dossier d’apprentissage, les productions de l’élève, des observations diverses et des autoévaluations.
Afin qu’un tel projet éducatif porte fruit eu égard à l’utilisation d’un outil aussi polyvalent et accessible que le support numérique il ne saurait être mis en oeuvre sans que s’établisse un réel climat de confiance dans la classe.
Le portfolio est-il un instrument au service de l’enseignant, qui lui sert à faire l’évaluation des élèves, ou est-il un outil au service de l’élève pour aider celui-ci à assumer ses apprentissages et son suivi? Est-il un moyen d’évaluation ou un dispositif d’apprentissage et de présentation? Les membres du comité de travail croient et espèrent qu’il sera un outil polyvalent et flexible.
Actuellement le document officiel pour communiquer les résultats de l’évaluation est le bulletin. Le déploiement du portfolio pose sans aucun doute la question de la pertinence du bulletin dans sa forme actuelle. Cette question et bien d’autres alimentent les discussions qui ont cours présentement sur la communication aux parents. Les membres du comité de travail pensent qu'il revient aux écoles de définir le rôle du portfolio à cet égard.
Le portfolio numérique, lieu d’entreposage et d’indexation, est aussi un lieu de réflexion, de suivi et d’évaluation. Doit-il être pour autant un lieu de création? Doit-il offrir notamment, les éditeurs de texte et de graphique? Les membres du comité de travail ne le croient pas. Toutes ces applications existent déjà en dehors du portfolio, lequel devrait être exclusivement un lieu de consignation et de gestion des œuvres des élèves et de leur évaluation, laissant à chacun l’opportunité d’utiliser les logiciels outils qui lui sont familiers.
L’intégration du portfolio numérique en classe peut poser problème car son accessibilité requiert un ordinateur, préférablement relié à un réseau local ou à Internet. Si tous les élèves y accèdent en même temps, l’usage du portfolio numérique risque de surcharger les réseaux de transmission et de malmener les serveurs informatiques. Le multimédia offre de la souplesse et de la versatilité, mais le texte, l’image et la séquence sonore ou vidéo réclament de l’espace disque pour l’entreposage, de la puissance du microprocesseur pour le traitement et de la bande passante pour la diffusion.
L’utilisation du support numérique demande un équipement informatique plus ou moins sophistiqué, selon que l’on choisit d’utiliser une approche « tout numérique », c’est-à-dire que tous les travaux des élèves sont réalisés sur ordinateur et appareils numériques, ou que l’on choisit une approche « hybride », c’est-à-dire que des travaux réalisés sur divers médiums voisinent des documents sur support numérique, ou que l’on choisit une approche ou le portfolio n’est qu’un « index informatique » permettant de retrouver des documents non numériques conservés dans un classeur.
Ces conditions techniques étant par ailleurs rassemblées, le portfolio numérique est accessible de partout plus aisément et plus commodément que le portfolio sur support traditionnel. Il permet de chercher de l’information dans de nombreuses banques de données, d’interroger et de retrouver rapidement un document ancien ou récent, de le manipuler, de le modifier, de le sauvegarder et de le ranger en un tournemain. L’engin « portfolio numérique » s’avère être un gestionnaire puissant, efficace, performant, rapide, à la mémoire infaillible et à l’accès universel.
À qui appartient le portfolio numérique? Appartient-il à l’élève, à l’enseignant ou à la commission scolaire qui fournit le serveur et les outils informatiques de gestion? Il en est pour soutenir que les travaux et les commentaires contenus dans les divers dossiers du portfolio appartiennent à l’élève alors que les contenus et les outils informatiques d’administration et de gestion pédagogique appartiennent à la commission scolaire.
L’élève respecte-t-il le droit d’auteur dans l’usage qu’il fait de documents glanés au hasard de ses recherches sur le Web? Ce qu’il affiche dans son portfolio dossier de présentation est-il libéré des contraintes du droit commercial? Il est évident que l’exposition universelle qu’offre Internet exacerbe cette problématique à laquelle les usagers du portfolio numérique devront porter une attention particulière.
L’élève est parfois sollicité afin de fournir une variété de renseignements nominatifs sur lui-même et sur sa famille dans le cadre d’activités et de projets scolaires. L’exposition de ces renseignements sur le Web peut porter atteinte à sa sécurité et aux lois relatives à la protection des renseignements personnels. L’usage du portfolio réclame une grande circonspection sous ce rapport et une gestion sécuritaire des accès télématiques et des données.
En publiant ce document sur le portfolio sur support numérique, le comité de travail souhaite aider le personnel scolaire à utiliser et à intégrer cet instrument de travail puissant, flexible, convivial et moderne. Les caractéristiques techniques minimales ici énoncées continueront d’évoluer avec les technologies certes, mais surtout avec l’expérience que le personnel scolaire et les élèves acquerront dans l’usage et l’exploitation du portfolio numérique.

  1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Document d’information iconInstructions pour une bonne utilisation du modèle de Document d’information et consentement

Document d’information iconL’enseignement des Sciences de la Vie et de la Terre
Les systèmes dynamiques complexes renferment une certaine information et sont capables de moduler cette information en fonction de...

Document d’information icon2.– Domaine d’application du document

Document d’information iconDocument théorique sommaire

Document d’information icon2– Domaine d’application du document

Document d’information iconPreface et objectifs du document 1

Document d’information icon2– Domaine d’application du document

Document d’information iconDocument 1 : Recettes de floniarde et crumble

Document d’information iconQuestionnaire et document pré-anesthesiques

Document d’information iconDocument 2 L’insertion professionnelle des diplômés d’iup








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com