Notes de lecture de l’édition Pocket Micromégas + Ingénu = 2 étrangers curieux; «débarquent»








télécharger 323.09 Kb.
titreNotes de lecture de l’édition Pocket Micromégas + Ingénu = 2 étrangers curieux; «débarquent»
page1/7
date de publication20.01.2018
taille323.09 Kb.
typeNote
b.21-bal.com > loi > Note
  1   2   3   4   5   6   7
Micromégas : notes de lecture de l’édition Pocket


  • Micromégas + Ingénu = 2 étrangers curieux ; « débarquent » d’1 autre planète ou continent lointain.

  • Altérité et relativité (> critique politique et philosophique).

  • Micromégas :

    • Entre allégorie et parabole, publié en 1752 mais date de 1739 = bilan de toutes les lectures faites par Voltaire à l’époque)

    • 2 adj grecs : petit et grand => tout est relatif ; tout géant qu’il soit, il n’est qu’un nain pour les habitants d’autres planètes.

    • Leçon de sagesse et de modestie.

    • Bien et mal sont relatifs aussi.

    • Voyage ds l’espace = voyage de l’esprit, plein d’enthousiasme face à l’immensité du savoir.

    • Que peut-on savoir et comment ?


Chapitre I : Voyage d’un habitant du monde de l’étoile Sirius dans la planète Saturne.

Narrateur personnage : « je », historien voyageur, a rencontré Micromégas.

Micromégas = 8 lieues de haut = géant pour nous. Il vit sur une des planètes gravitant autour de Sirius = planète qui doit être gigantesque pour abriter de telles créatures. Lois de l’algèbre. Qd il n’avait pas encore 250 ans, Micromégas au collège des Jésuites de sa planète. Esprit vif doué pr les maths.

A 450 ans (soit au sortir de l’enfance) : biologie. Jugé hérétique, procès qui dure 220 ans

  • Banni de la cour du muphti : 800 années d’exil.

  • Voyage pour se former l’esprit et le cœur.

  • Va d’une planète à l’autre comme 1 oiseau, utilise les lois de la gravitation, l’attraction des comètes.

  • Arrive sur Saturne, où les Saturniens ne mesurent « que » 2000 mètres, + petits que le Sirien.

ANALYSE : Certains éléments font penser soit à un début de conte / soit à un récit véridique.

  • Conte : lieu vague et fantaisiste ; « il y avait un jeune homme » ; trait de caractère dominant : son esprit.

  • Récit véridique : le narrateur dit avoir connu le héros.

  • Taille : nombreuses précisions chiffrées, calculs qui donnent le vertige, ccl humoristique : « rien n’est plus simple et plus ordinaire dans la nature ». Durée de vie proportionnelle à sa taille (cf Gargantua).

  • Comme Voltaire : Jésuites ; foudres des autorités religieuses ; exil, occasion de voyager, de voir autre chose (ex : Allemagne, Angleterre).


Chapitre II : Conversation avec le Secrétaire de l’Académie de Saturne (philosophe = Fontenelle)

« La nature est comme la nature. Pourquoi lui chercher des comparaisons ? Je ne veux point qu’on me plaise, je veux qu’on m’instruise. » (Micromégas) Sur Saturne, les hommes ont 72 sens (1000 sur Sirius) mais savent qu’ils sont peut de choses, et vivent 15000 ans, ce qui est trop peu pour apprendre tout ce qu’il y a à connaître. Discussion autour des propriétés de la matière. Micromégas : « Il n’y a pas un visage qui ne soit différent de tous les autres » parmi ceux qu’il a vus. Le philosophe de Saturne apprend auprès de Micromégas // et réciproquement.

  • Ils continuent le voyage ensemble : « faire ensemble un petit voyage philosophique ».

ANALYSE : Tradition du roman de découverte : rencontre un interlocuteur qui lui fait découvrir sa planète.

  • = Fontenelle, caricature + sympathie. Vulgarisateur, n’invente rien / transmet les pensées des autres.

  • Anonyme : désigné sous forme de périphrases de plus en plus solennelle au fur et à mesure que le texte progresse puis décroît jusqu’à en faire un homme ordinaire : « le petit homme de Saturne ».

  • Style fleuri : Micromégas le lui reproche > discours + dépouillé.

  • Insatisfaction : trop peu de sens, vie trop courte. Débuts du spleen, « vapeurs anglaises » selon Diderot.


Chapitre III : Voyage de 2 habitants de Sirius et de Saturne

La maîtresse du Saturnien lui reproche de l’abandonner, et va se consoler avec un autre. Ils partent avec de nombreux instruments mathématiques, et avec leur suite. Passent une année sur Jupiter, puis passent près de Mars (toute petite donc ils passent leur chemin), puis arrivent sur la Terre, « petite lueur ». Ils débarquent le 5 juillet 1737.
Chapitre IV : Ce qui leur arrive sur le globe de la Terre

Ils mangent 2 montagnes à déjeuner. Font le tour de la Terre en 36 heures. Approchent de « cette mare imperceptible qu’on nomme la Méditerranée » puis de « cet autre petit étang connu sous le nom du Grand Océan ». Tellement grands qu’ils ne voient pas que la Terre est habitée par des hommes.

  • Ce n’est pas parce qu’on ne voit pas certaines choses que celles-ci n’existent pas.

Micromégas casse 1 collier de diamants, ceux-ci tombent à terre : à travers la loupe constituée par les pierres précieuses, il aperçoit une baleine dans la mer Baltique, la prend entre ses doigts. Il attrape ensuite un vaisseau, + gros que la baleine, le place sur son ongle = expédition française de scientifiques et philosophes de Maupertuis, qui revient du cercle polaire, en 1737.

ANALYSE : 2 parties :

  • Discussion théorique sur la méthode scientifique : la Terre peut-elle être habitée ? Echange vif, abondance de « mais » (réparties). Le Saturnien écoute en premier ses sens ; tandis que Micromégas est plus cartésien, a + de recul, ne se fie pas aux sens, qui sont faibles. Pour Voltaire, les débats infinis sont forcément stériles.

  • Observation qui montre la supériorité de l’expérience sur la théorie : importance du hasard (collier cassé). 2 attitudes opposées : Micromégas observe patiemment, l’autre s’empresse de commenter, de juger. Le Saturnien ne réfléchit pas assez.

  • Conte + réalité : rencontre d’une expédition bien réelle ! Voltaire fournit ainsi une explication concernant la fameuse tempête dont l’expédition Maupertuis aurait été victime et qui aurait retardé son retour de plusieurs mois.


Chapitre V : Expériences et raisonnements des 2 voyageurs

Navire = étrange animal. Micromégas sent quelque chose le chatouiller : hommes = « êtres imperceptibles ». « Nous ne sommes que des infiniment petits », des atomes. 2 géants tt excités qd ils les voient enfin. Pensent qu’ils sont en train de se reproduire = d’où vient tte cette agitation. En fait, non.
Chapitre VI : Ce qui leur arriva avec les hommes

Micromégas se fabrique un haut parleur avec un de ses ongles : entendent parler français alors qu’ils sont au niveau de la mer Baltique. Le Saturnien explique aux hommes leur présence. Comparaison abeilles / hommes p.46.
Chapitre VII : Conversation avec les hommes

Micromégas croit que le bonheur doit être sur la Terre. Non. 1 des philosophes français explique que les hommes sont fous => guerre.

Discussion mathématique et physique : âme, esprit / matière ; différentes visions de l’âme, Dieu. Les infiniment petits ont un orgueil infiniment grand. Le Sirien offre d’écrire le compte-rendu de ces discussions dans un livre et de le leur faire parvenir = livre tout blanc !

ANALYSE : Micromégas est émerveillé par les connaissances mathématiques des humains (ces « atomes pensants ») à qui il refusait pourtant une âme, au début. Il les prend pour de « purs esprits » prêts « à aimer et à penser ». Or il apprend bien vite que le mal règne sur Terre (guerre, tueries).

  • Guerre = thème récurrent ds l’œuvre de Voltaire. Effets (voc violent, chp lexical du massacre) puis causes (rois irresponsables, sadiques).

  • Ironie voltairienne = scientifiques terriens s’occupent de disséquer des mouches, mesurer des lignes, assembler les nombres… + hommage sincère aux travaux scientifiques.

  • Disproportion entre la taille minuscule des hommes et l’étendue de leurs connaissances, aussi vaste que leur capacité à s’autodétruire. Ce sont des « micromégas », eux aussi !

  • Mais l’éloge devient blâme : immense confusion sur le thème de l’âme = ridicules ! Satire des différentes écoles philosophiques en simplifiant de façon caricaturale leurs doctrines (entéléchies d’Aristote, idées innées de Descartes, Vision en Dieu de Malebranche, harmonie préétablie de Leibniz, idées de Locke) > hommes = marionnettes philosophiques.

  • Livre blanc : Il est vain de chercher à discuter sur ce qu’on ne peut pas connaître. Ne pas chercher à tout comprendre à tout prix.

SQ n°2 de 1ère STG

L’esprit des Lumières : étude de Micromégas de Voltaire.
Objets d’étude : Mvt littéraire et culturel (Lumières). L’argumentation par l’apologue (récit à visée argumentative).

Problématique : Comment le conte philosophique permet-il de délivrer une leçon de sagesse ?

Thèmes : Le regard étranger et la relativité permettant la satire sociale. Le conte et le dialogue philosophiques. L’ironie voltairienne.

Lecture cursive : Voltaire, L’Ingénu (dans le même volume que Micromégas, édition Pocket).

    • Pour la séance 1 : Porter le manuel.

    • Pour la séance 2 : Lire Micromégas.

    • Pour la séance 5 : Lire L’Ingénu.



SQ2, s.1 : La philosophie des Lumières





  1. Histoire littéraire

a) Contexte historique : frise chronologique, l’essentiel du XVIIIe siècle

1715-1723 : Mort de Louis XIV, Régence de Philippe d’Orléans

1723-1774 : Règne de Louis XV.

1774-1789 : Règne de Louis XVI

1789-1802 : Révolution française puis Empire (Napoléon Ier)



b) Contexte social : XVIIIe siècle = profonde transformation de la vie culturelle.

  • De + en + d’écrivains luttent pour faire valoir leurs droits. Certains, comme Voltaire, parviennent à vivre de leur plume, ce qui leur garantit une certaine indépendance de pensée.

  • Les livres sont + largement diffusés et lus à haute voix à ceux qui ne savent pas lire.

  • Les salons (lieux de rencontre, de discussion et d’échange d’idées) se multiplient. Les gens cultivés se retrouvent dans des cafés pour débattre.

  • Développement de la correspondance (communication par lettres) qui prolonge les conversations.

  • Apparition des premiers journaux et gazettes quotidiennes.



c) La philosophie des Lumières :

« Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières. » (Emmanuel Kant, philosophe allemand du XVIIIe siècle). Entendement = raison.

Le nom « Lumières » désigne métaphoriquement le mouvement intellectuel qui naît en Europe au XVIII°siècle (principalement Diderot, Voltaire, Rousseau, Montesquieu en France). L’image évoque le passage de l’obscurité à la lumière d’un jour nouveau, c’est-à-dire d’une société bornée, qui repose sur la tradition et la religion, à une société qui privilégie la connaissance rationnelle et l’esprit critique.

1750-1772 : apogée des Lumières avec la publication de L’Encyclopédie par Diderot et d’Alembert. Ceux qui y collaborent viennent de tous les horizons : d’Alembert est mathématicien, Dumarsais grammairien, Montesquieu juriste, alors que Voltaire et Diderot sont avant tout des écrivains.

d) Le philosophe des Lumières : Dans l’article « philosophe » de L’Encyclopédie, Dumarsais le définit ainsi :

  • Intellectuellement, c’est un homme qui ne se fie qu’à sa raison, qui rejette le dogme (préjugés imposés par l’Eglise) et qui croit en la liberté d’expression.

  • Socialement, il aime vivre en société puisque la société est la source du progrès.

  • Politiquement, il rejette le despotisme et se bat pour une monarchie éclairée (idéal d’un roi philosophe !).

  • Moralement, c’est un homme droit, tolérant et responsable, conscient de ses devoirs envers la société et qui pense avoir droit au bonheur.

Extrait : « Les autres hommes sont emportés par leurs passions, sans que les actions qu’ils font soient précédées de la réflexion ; ce sont des hommes qui marchent dans les ténèbres ; au lieu que le philosophe, dans ses passions mêmes, n’agit qu’après la réflexion ; il marche la nuit, mais il est précédé d’un flambeau. Notre philosophe (…) est un honnête homme qui veut plaire et se rendre utile. » Dumarsais, Encyclopédie, article « Philosophe ».


  1. Montesquieu, Lettres persanes (1721), « Les caprices de la mode », manuel p.112

    1. Lecture du chapeau. Essentiel à noter :

  • Roman épistolaire (goût de l’époque pr la correspondance), voyage : 2 Persans en Europe, étrangers à Paris.

  • « Relativiser » : considérer par rapport à autre chose, comparer.

  • Satire = critique sociale. Faire réfléchir le public à travers des textes plaisants.

    1. Lecture du texte + travail individuel : questions 3 et 5 p.113. Correction : Ici la satire porte d’abord sur les changements de la mode parisienne (rendue ridicule par les antithèses et les hyperboles), puis sur le peuple français qui se laisse façonner, berner par son Roi = critique sociale et politique.




    • Ecriture d’invention p.113 à rendre : Une différence ds les mœurs ou ds les habitudes sociales vous a paru critiquable lorsque vous étiez à l’étranger. Ecrivez une lettre à un ami pr lui en faire part sur le mode du registre satirique. Vous conclurez votre lettre sur la nécessité de la tolérance.

Questionnaire sur Micromégas + les Lumières



SQ2 - Contrôle. Rédigez toutes vos réponses.
1°) Voltaire, Micromégas, 1752

1) Où habite Micromégas ? Quelle est sa particularité physique ? /2

2) Pour quelle raison quitte-t-il sa terre natale ? /1

3) Sur quelle planète rencontre-t-il le philosophe qui l’accompagne dans son voyage ? /1

4) De quelle manière les deux voyageurs se déplacent-ils d’astre en astre ? /1

5) En quelle année débarquent-ils sur la Terre ? /1

6) Comment les deux voyageurs comprennent-ils que la Terre est une planète peuplée d’animaux et d’hommes ? /2

7) Comment les voyageurs extra-terrestres considèrent-ils les humains ? /1

8) Citez deux thèmes abordés lors de la discussion que les voyageurs de l’espace ont avec les Terriens. Détaillez. /2
2°) Les Lumières

9) Citez le nom de quatre philosophes des Lumières français. /2

10) Citez la phrase-clé des Lumières, rédigée par Emmanuel Kant, et expliquez-la brièvement. /3

11) Quelle grande œuvre collective représente à elle seule l’esprit des Lumières ? Donnez les dates de début et de fin de cette entreprise. /2

12) Au XVIIIe siècle, où se retrouve-t-on pour débattre et échanger ses idées ? /1

13) Quelle est la position politique du philosophe des Lumières ? /1

SQ2, s.2 : Présentation de l’auteur et de l’œuvre



Questions sur la biographie de Voltaire (recherche à faire à la maison, droit à la recherche pendant le contrôle ?) :

1) Quel était son vrai nom ?
2) Qu'arrive-t-il quand on écrit un texte qui critique le Régent ?
3) Mme du Châtelet offre à Voltaire le refuge de son château de Cirey. Quelle était l'activité favorite de cette personne intelligente et cultivée ?
4) Quel « despote éclairé » appelle Voltaire à sa cour ?
5) Quel est le nom de la dernière demeure du philosophe située en France, près de la Suisse ?
6) Dans son domaine, il devient " l'aubergiste de l'Europe " car il entretient une large correspondance. Quel est le nom de la tsarine de Russie à qui il écrit ?
7) Un calviniste est roué pour le meurtre de son fils qu'il a pourtant nié. Voltaire agit pour obtenir sa réhabilitation. Comment s'appelle cette affaire ?
8) Quel écrivain, de dix ans plus jeune, a quitté ce monde la même année que Voltaire en 1778 ?
9) Citez des contes philosophiques de Voltaire.
10) A la suite d'un tremblement de terre meurtrier au Portugal, Voltaire ne croit plus à la Providence. Il doute de la bonté de Dieu. Quel est ce texte de 1756 ?
11) Quel personnage de Voltaire va de désillusion en désillusion et découvre par l'expérience qu'il ne vit pas " dans le meilleure des mondes possibles " ?
12) Quel domaine artistique passionne particulièrement Voltaire et constitue un sujet de discorde, un de plus !, avec Rousseau ?


      1. Voltaire (Paris 1694 - Paris1778)

  • Nom : François Marie Arouet (anagramme de Arouet L(e) J(eune) en latin : AROVETLI = VOLTAIRE).

  • Education : collège de Jésuites Louis-le-Grand, éducation rigide (grec, rhétorique… = manier la langue française). 17 ans : dit à son père qu’il veut être homme de lettres et non avocat comme celui-ci le désirait.

  • Prison : A 22 ans, il écrit des tx qui critiquent les mœurs du Régent P. d’Orléans > 11 mois à la Bastille.

  • 1ères oeuvres 1718 théâtre Zaïre = succès. Dramaturge et poète mondain. Il triomphe dans les salons et publie un long poème épique La Henriade en 1723 (cf Henri IV).

  • Exil en Angleterre (1726-1729) suite à 1 altercation avec 1 noble (chevalier de Rohan, jeune arrogant = répliques cinglantes, chacun cherche à humilier l’autre. Voltaire est roué de coups par les hommes de main de Rohan et réclame justice > Voltaire à nouveau arrêté, libéré à la condition qu’il s’exile) : admiration pr la monarchie britannique, rencontre des physiciens et philosophes = inspire Lettres philosophiques, 1734.

  • Vit avec Mme du Châtelet (mathématicienne, physicienne) qui lui offre le château de Cirey (Hte-Marne).

  • 1750 : l’empereur de Prusse, Frédéric II, appelle Voltaire à sa cour = amitié puis brouille.

  • Voltaire s’installe sur la propriété de Ferney, près de Genève en Suisse : bien que retiré loin de la cour, Voltaire est célèbre, on attend ses publications avec impatience ! Là-bas, il correspond avec + de 700 personnes : correspondance de 20 000 lettres, écrites à Frédéric II, à la tsarine Catherine II de Russie…

  • Années 1760, prend position ds l’affaire Calas : un Toulousain est condamné à mort pour le meurtre de son fils, qu’il a pourtant nié. Voltaire multiplie les démarches pour obtenir sa réhabilitation ! Obtient réparation.

  • Religion : déisme (refuse les préjugés de la religion catholique mais se refuse à l’athéisme : il affirme simplement qu’il croit en un dieu, grand créateur et ordonnateur de l’univers – d’où le terme déisme).




      1. Genèse (création) de Micromégas (1752)

  • Sous-titre « histoire philosophique » = conte philosophique comme Zadig (1748), Candide (1759), Jeannot et Colin (1764) et L’Ingénu (1767) : instruire en amusant (cf Montesquieu, « Les caprices de la mode »).

  • Publié en 1752 mais date sans doute de 1739, bcp + tôt (indices : expédition polaire datant de 1737) = bilan de ttes les lectures faites par Voltaire à l’époque = Micromégas serait donc son 1er conte philosophique !

  • Nom du héros éponyme (donne son nom à l’ouvrage) à partir de 2 adj grecs : Micro = petit, Mega = grand.

    • Comment peut-on interpréter le choix de ce nom ?

    • Tout est relatif : Micromégas est un géant pour les Terriens mais un nain pr les habitants d’autres planètes (Saturnien : géant sur Terre, « nain » par rap à son compagnon).

  • Ce conte est souvent considéré comme le 1er récit de SF : voyage ds l’espace et personnages extra-terrestres.

SQ2, s.3 : Extrait du chapitre I (« Dans une de ces planètes… 800 années »)





Lecture + vocabulaire

  • La Moscovie = région de Moscou, Russie.

  • Euclide : géomètre de l’Antiquité grecque.

  • Blaise Pascal : mathématicien, physicien et philosophe français du XVIIe siècle, célèbre pour ses Pensées : l’homme se situe quelque part entre l’infiniment grand (l’univers) et l’infiniment petit (l’atome).

  • La métaphysique : partie de la philosophie qui étudie la nature de l’homme et du monde.

  • Le muphti : chef de la religion musulmane, chargé de résoudre les conflits juridiques et religieux.

  • Vétillard : qui s’intéresse aux détails sans importance.

  • Hérétique : qui va contre la religion catholique.

  • Des colimaçons : des escargots.

  • Des jurisconsultes : conseillers en droit.


Question posée par l’examinateur : Quelles sont les particularités de cet incipit ?

    • Association d’idées avec « particularités » : spécificités, originalités, fonctions et thèmes particuliers.


Introduction pour l’oral

  1. Contexte (phrase d’amorce) : Le XVIIIe siècle est caractérisé par l’esprit des Lumières. Des philosophes tels que Diderot, Rousseau et Voltaire défendent des valeurs comme la raison, la liberté et la tolérance.

  2. Présentation auteur et œuvre : En 1752, Voltaire, de son vrai nom François Marie Arouet, publie Micromégas, un conte philosophique mettant en scène un géant venu de Sirius : c’est le héros éponyme. Néanmoins, ce texte a été écrit bien + tôt, dès 1739, et représente donc le 1er conte philo. de Voltaire.

  3. Situation du passage dans l’œuvre : L’extrait étudié constitue l’incipit, les 1° lignes du conte. L’incipit, ds un récit, a pr fonction de présenter le cadre spatio-temporel ainsi que le perso principal. Ce texte est dc tiré du chapitre I, intitulé « Voyage d’un habitant du monde de l’étoile Sirius dans la planète Saturne ».

  4. Lecture du texte (un élève le (re)lit).

  5. Problématique (on rappelle la question) : En quoi cet incipit est-il original ?

  6. Annonce du plan.



I/ Un incipit entre conte et réalisme

a) Eléments du conte (qui nous entraîne loin de notre univers habituel)

  • lieu + déterminants « dans une de ces planètes »  lieu vague, fantaisiste, merveilleux, SF.

  • expression « il y avait un jeune homme »  rappelle la formule « il était une fois / il y avait une fois ».

  • 1° § : le héros se définit par 2 traits dominants :

    • son esprit (« beaucoup d’esprit ») = qualité intellectuelle,

    • sa taille (« huit lieues de haut ») = marque physique,

 présentation simplifiée, minimale (comme souvent dans les contes).

  • 1° et 4° § : temps du passé majoritaire : imparfait, passé simple  temps du conte.

  • 4° § : présence du « muphti »  dépaysement supplémentaire, exotisme (traduction des contes des Mille et une nuits achevée par Antoine Galland (spécialiste de manuscrits anciens pour Louis XIV) en 1717, peu de temps avant que Voltaire n’écrive Micromégas : influence).

  • 1 situation initiale : vie et études de Micromégas sur sa planète.

  • 1 élément perturbateur / déclencheur : la condamnation de son livre > exil (comme Voltaire !).

  • éléments invraisemblables : taille, durées évoquées…

b) Volonté de réalisme

  • 1ère personne du singulier « je » apparaît plusieurs fois (« j’ai eu l’honneur de connaître », 1er § par ex)  Le narrateur intervient plusieurs fois et dit avoir connu le héros = témoignage, illusion de la réalité.

  • Recours au présent de l’indicatif : il « a » (2° §), il « sait » (4° §)  comme s’il le connaissait vraiment.



II/ Un protagoniste étonnant

    1. Par sa taille exceptionnelle :

  • Champ lexical de la grandeur > taille exceptionnelle, géant = 32 KILOMETRES de haut !

  • Avalanche de chiffres > donnent le vertige.

  • Exp Terre minuscule (« notre petite fourmilière », « notre petite terre ») > comparaisons dévalorisantes.

    1. Du fait de son statut social très élevé :

Désignations (« Micromégas » x2, « M. Micromégas » 2° §, « Son Excellence » 3°§) + « j’ai eu l’honneur de » > respect, personnage important, haut rang social = il est grand par sa taille et par son statut social.

    1. Grâce à son esprit hors du commun :

  • Répétition de l’adverbe « beaucoup » (3 occurrences) > démesure, exceptionnel.

  • Agé de presque 250 ans (âge proportionnel à sa taille !!!) : formé au collège de Jésuites (comme Voltaire !).

  • Expressions élogieuses : « beaucoup d’esprit » (1°§), « un des plus cultivés que nous ayons », « il sait beaucoup de choses » (4°§) > supériorité intellectuelle.

  • Choix des vbs (début 4°§) : « il sait bcp de choses, il en a inventé quelques-unes » > connaissance + création.

  • Réf à Euclide et à Pascal qu’il surpasse + chiffres (« + de 50 », « 18 de + ») > don exceptionnel pr les maths.

  • A 450 ans, champ lexical de la biologie ( ! « petits insectes qui n’ont pas 100 pieds de diamètres » !! déjà énormes !) > intérêt pour les sciences naturelles, écrit un livre qui lui vaut l’exil.


III/ La portée critique de cet incipit

a) Critique des mathématiciens :

  • 4°§ : adjectifs péjoratifs en chiasme pour qualifier Pascal : « un géomètre assez médiocre et un fort mauvais mathématicien » > blâme.

  • 2° § : longue et ennuyeuse démonstration, chiffres et calculs (en +, la mesure d’une lieue variait à l’époque selon les pays : difficile de faire le calcul !) > contraste avec le ton léger du 1° §, lourdeur.

  • En +, le calcul de la circonférence est faux (erreur volontaire) > se moque des mathématiciens et montre qu’il ne faut pas tout croire aveuglément : il faut utiliser son entendement !

  • Ironie « rien n’est + simple et + ordinaire dans la nature » > en fait, calcul très compliqué et même erroné.

  • Ironie « gens toujours utiles au public » > veut exprimer le contraire de ce qui est dit, moquerie, satire.

b) Critique de l’étroitesse d’esprit :

  • Faits invraisemblables (taille, âge du personnage, indications de durée – par ex, celle du procès) doivent pourtant être acceptés par le lecteur puisque le tx ressemble à un vrai témoignage > ne pas être borné, il faut ouvrir son esprit.

    1. Critique de la religion et de la justice :

  • Adj péjoratifs pour qualifier le Muphti (« gd vétillard et fort ignorant ») + suffixe péjoratif en –ard > blâme.

  • Accumulation d’adjectifs négatifs pour qualifier la façon dont le livre de Micromégas est perçu par les gouvernants (« propositions suspectes, malsonnantes, téméraires, hérétiques, sentant l’hérésie ») alors que le sujet est tout à fait anodin (les escargots et les puces !!) > disproportion, jugement injuste, les idées de Micromégas ne sont pas rejetées pour raisons scientifiques, mais par idéologie religieuse. Le Muphti représente l’obscurantisme religieux.

  • Exp « Par des jurisconsultes qui ne l’avaient pas lu » > procès qui n’a aucun sens, jugement absurde.

  • Exp qui traduisent le pouvoir du Muphti (« fit condamner le livre », durée énorme « huit cents années ») > intérêt de cet exil ? Micromégas va transformer cet exil en voyage formateur – sinon il n’y aurait pas d’aventures !


Conclusion pour l’oral :

- un incipit : permet de présenter le cadre, le personnage principal, et de lancer l’intrigue

- peu banal : abondance d’éléments fantaisistes qui rapproche ce texte du conte destiné à amuser + portée critique destinée à faire réfléchir, à instruire.

- rapprochement avec le tx de Montesquieu, Lettres persanes.



Exercice : réorganiser le plan d’une étude en vue de l’explication orale.
2° question possible : Quelles critiques cet extrait contient-il ?

        1. Critique de la religion et de la justice

        2. Critique des mathématiciens

        3. Critique de l’étroitesse d’esprit


3° question possible : En quoi peut-on dire que le monde de Micromégas est à la fois extrêmement différent et très semblable au nôtre ?

I. Un monde merveilleux

  • cf conte

  • données invraisemblables

  • perso de Micromégas

II. Une transposition du monde de Voltaire

  • même organisation sociale

  • même travers sociaux

=> permet la critique.



SQ2, s.4 : Extrait du chapitre II (« Après que… précisément la même chose. »)


Lecture + vocabulaire

  • Conjectures : hypothèses.

  • Révolutions: tours.

  • Affliger : désespérer, chagriner.

  • Fontenelle : secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences en France, entre 1699 et 1741.


Introduction pour l’oral

  1. Contexte (phrase d’amorce) : XVIIIe siècle, esprit des Lumières, ap siècles d’obscurantisme (préjugés de la religion, superstition). Philosophes comme Diderot, Rousseau et Voltaire = raison, liberté, tolérance.

  2. Présentation auteur et œuvre : En 1752, Voltaire (F-Marie Arouet), publie Micromégas, un conte philo mettant en scène les voyages d’un géant venu de Sirius. Tx écrit dès 1739 = 1er conte philo de Voltaire.

  3. Situation du passage dans l’œuvre : Notre tx est extrait du 2nd chapitre du conte, qui en compte 7 (titre). Au 1er chap, exil du héros et rencontre avec le secrétaire de l’Ac des Sc de Saturne = conversation.

  4. Lecture du texte.

  5. Problématique : En quoi cet échange représente-t-il bien l’esprit des Lumières ?

  6. Annonce du plan 
I/ La forme dialoguée

    1. Une sorte de débat (que faut-il pour rendre un débat intéressant ?)

  • 2 personnages venus d’horizons très différents :

      • d’un côté : le « Saturnien » anonyme / « le secrétaire » / « l’académicien » / « pt homme de Saturne » ; « 72 » sens, vivent « 15 000 ans ou environ » (éléments de merveilleux).

      • de l’autre : Micromégas / « Son Excellence » (haut rang social), « le voyageur », « le Sirien » ; « près de 1000 ans », « vie 700 fois + longue ».

  • Topos (thème récurrent) du roman de découverte : le héros rencontre un interlocuteur qui lui fait découvrir sa planète = comparaison possible, échange. On cherche à connaître l’autre.

  • Ponctuation du dialogue + verbes de dialogue : échange entre les 2 protagonistes.

  • Phrases exclamatives + interrogatives : échange animé, vif.

  • Hyperbole : ils « s’épuisèrent alors en conjectures » : conversation trop riche pr que le narrateur la relate entièrement. Cf conversations, échange d’idées au XVIIIe ds les cercles cultivés (cafés, salons, lettres).

    1. La supériorité de Micromégas

  • Nombreux points de suspension : il interrompt le Saturnien = peu d’importance des propos de ce dernier.

  • Vbs à l’impératif (« laissez là », « commencez ») : Micromégas guide son interlocuteur et mène le dialogue.

  • 3 comparaisons utilisées par le Saturnien (l. 4-10) : contraste efficacité des paroles de Micromégas / détours ridicules du Saturnien = Fontenelle : style chargé, trop précieux pr Voltaire, 1 mondain qui a l’art de la conversat°, pas 1 scientifique.

  • Demandes d’infos : « combien les hommes » (l.15), « Combien de temps ? » (l.38) : curiosité de Micromégas.

  • Micromégas surenchérit par rap. à ce que lui dit l’Académicien : son espèce est + évoluée.

  • Phrase-clé : « Je ne veux point qu’on me plaise, je veux qu’on m’instruise » (13-14) : autorité, s’enrichir.

  • Exp qui montrent que Micromégas a voyagé : « J’ai un peu voyagé » (modestie, l.28), « j’arriverai peut-être un jour » (l.32) + répétit° de « voir » (l.29-30) : « j’ai vu », « j’en ai vu », « je n’en ai vu » : expce, observat°, connaissance directe.


Bilan/transition : Le recours au dialogue permet de mettre en valeur Micromégas par rap à son interlocuteur. Cela permet aussi de mettre en scène la curiosité et l’ouverture d’esprit qui caractérisent les philosophes des Lumières. Le choix d’un personnage voyageur permet de proposer une leçon de sagesse et de relativisme.

II/ La portée critique du texte

Même si pas Terriens, les 2 persos représentent les hommes = sortes de porte-paroles.

  1. Critique de la perpétuelle insatisfaction humaine :

  • Chp lexical du malaise : « nous nous plaignons » (l.17, répété l.41, ), « nous ennuyer » (l.23, renforcé par l’énumération juste avant des choses qui paraissent extraordinaires sur Saturne), « désir vague, inquiétude » (l.26) : mal de vivre.

  • Notations temporelles : « ts les jours » (l.17), « tt le temps » (l.23), « toujours » (l.41): insatisfaction constante.

  • Sources d’insatisfaction (à partir de la ligne 16) :

    • trop peu de sens,

    • trop de besoins qu’on n’arrive pas à assouvir (Saturnien : « notre imagination va au-delà de nos besoins » l.18, Micromégas idem : « je n’en ai vu aucuns qui n’aient + de désirs que de vrais besoins, et + de besoins que de satisfaction » l.30-32= on veut trop de choses inutiles, accessoires, et de tte façon on n’est jamais contents !)

    • vie trop courte :

      • champ lexical de la mort : « rendre son corps », « mourir », « mourir », « la mort ».

      • tours restrictifs : « ns ne vivons que 500 révolut° » (l.23), « A peine a-t-on commencé » (l.48)

      • énumérat° : « Notre existence est 1 point, notre durée 1 instant, notre globe 1 atome ».

      • antithèse : « avoir vécu 1 éternité ou avoir vécu 1 jour, c’est précisément la même chose »

    • « le pays où il ne manque rien » (l.33) = utopie = endroit idéal qui n’existe pas : on veut ce qu’on n’a pas, dc éternellement insatisfaits. Pr les philo = faire avec ce qu’on a pr être heureux ; pr Voltaire : considérer la mort comme une « métamorphose » de la matière.

  1. Critique de l’anthropocentrisme (= anthropos = homme ; centre => anthropocentrisme = tt ramener à l’homme en croyant qu’il est au centre de l’univers = position chrétienne qui montre tout l’orgueil humain) :

  • Evocat° des voyages de Microm : autres mondes possibles inconnus : ouvrir son esprit, se montrer tolérant.

  • Importance de la comparaison + antithèses :

    • « notre vie est 700 fois + longue que la vôtre » (l.56),

    • « nous sommes peu de choses ; il y a des êtres bcp + parfaits » (l.27-28),

    • « des mortels fort au-dessous de nous », « fort supérieurs » (l.29-30),

    • le Saturnien : « je me trouve comme une goutte d’eau dans un océan immense » (l.51).

    • Même Microm est « gd-petit » (cf nom) : peu importe la taille, tte créature est très petite / ridicule ou très grande / développée par rap à d’autres (relativisme). Leçon d’humilité, de modestie pr les humains (n’ont que 5 sens, durée de vie insignifiante).


Conclusion pour l’oral :

- Bilan : En mettant en scène un dialogue entre 2 personnages extra-terrestres très différents, qui ont bcp à apprendre l’un de l’autre, Voltaire donne une leçon de sagesse aux Terriens. Ce passage est fidèle à l’esprit des Lumières dont on retrouve les grands thèmes : tolérance, humilité, connaissance, soif de savoir, quête du bonheur. La fiction et le dialogue sont ici au service de la critique sociale pour permettre à l’homme de mieux vivre = on peut parler d’un apologue (récit à visée argumentative).

- Ouverture : rapprochement avec L’Ingénu : le Sirien et le Saturnien s’instruisent mutuellement, tout comme L’Ingénu et Gordon, à la Bastille = circulation, transmission du savoir.

Exercice : réorganiser le plan d’une étude en vue de l’explication orale.
2° question possible : Quel intérêt le recours au dialogue présente-t-il dans cet extrait ?

3° question possible : En quoi Micromégas est-il le porte-parole de Voltaire ds ce texte ?

                    I/ La supériorité de Micromégas ds le dialogue

          1. Il mène le débat

          2. Il a bcp voyagé

                    II/ Micromégas représente les idées des Lumières

a. Son goût pr la connaissance, la curiosité

b. Sa vision du bonheur (se contenter de ce qu’on a, ne pas tjrs penser à la brièveté de l’existence ni penser à la mort comme à une fin mais comme 1 métamorphose)

          1. Sa vision de la place de l’homme

4° question possible : Quelles critiques ce passage contient-il ? Autre plan :

I/ Critique de l’étroitesse d’esprit et de l’obscurantisme :

a) la curiosité, l’envie d’apprendre et de découvrir

b) contre l’anthropocentrisme et pour la tolérance (autres mondes possibles)

                    II/ Critique de l’insatisfaction humaine = fausse vision du bonheur :

a) vie trop courte et façon de considérer la mort

b) se contenter de ce qu’on a

SQ2, s.5 : Extrait du chapitre VI (« Insectes invisibles… où je suis descendu. »)


Entrée dans le texte

  • Situation du passage ? Que s’est-il passé avant ? Qu’est-ce que le « microscope » dont parle le Saturnien ?

  • Qui commence à parler ? Qui prend la parole en dernier ? > forme circulaire de l’extrait.

  • Au milieu, qui parle ? A qui ?

  • Pourquoi les extra-terrestres sont-ils si étonnés ?

  • Quelles qualités sont mises en valeur chez les Humains ? Chez les extra-terrestres ?


Vocabulaire :

* « pinnules » = instrument de mesure de longueur.

* « toise » = unité de longueur du XVIIIe = environ 1m80.

* « le Dr Swift » = Jonathan Swift, , écrivain irlandais auteur des Voyages de Gulliver (1726, qqs passages censurés – héros se retrouve, ap un naufrage, sur une île inconnue puis au pays des géants notamment).
Elaboration de l’explication sous forme de commentaire (révision de la méthode, noté).

  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Notes de lecture de l’édition Pocket Micromégas + Ingénu = 2 étrangers curieux; «débarquent» iconNotes de lecture sur quelques vocables modernes du domaine alpin

Notes de lecture de l’édition Pocket Micromégas + Ingénu = 2 étrangers curieux; «débarquent» iconNotes de lecture
«drafts» et les «preprints» pour rester à jour des dernières recherches qui se font dans leur domaine et ainsi avancer leur propre...

Notes de lecture de l’édition Pocket Micromégas + Ingénu = 2 étrangers curieux; «débarquent» iconRegles du jeu de cartes tic tac boum " pocket "

Notes de lecture de l’édition Pocket Micromégas + Ingénu = 2 étrangers curieux; «débarquent» icon40e édition du concours de la bande dessinée scolaire. Une édition...
«portes ouvertes», gratuites et animées par l’équipe du musée qui réservera aux visiteurs un accueil spécifique et privilégié. Daac...

Notes de lecture de l’édition Pocket Micromégas + Ingénu = 2 étrangers curieux; «débarquent» iconCours 1 : Hérédité Mendélienne
«sauter» au prochain site d’épissage : on perd un exon dans l’arnm. Si l’exon manquant est un multiple de 3, on n’aura pas de décalage...

Notes de lecture de l’édition Pocket Micromégas + Ingénu = 2 étrangers curieux; «débarquent» icon«Qu’est-ce qui permet de devenir vraiment un homme?»
«Comment le xxème siècle a-t-il modelé l’homme moderne ?». En ce qui concerne la modalité de lecture de l’œuvre, j’ai opté pour un...

Notes de lecture de l’édition Pocket Micromégas + Ingénu = 2 étrangers curieux; «débarquent» iconPreface a l'edition allemande de 1872

Notes de lecture de l’édition Pocket Micromégas + Ingénu = 2 étrangers curieux; «débarquent» iconNote argumentée
«moyenne» n’est pas la même pour toute les disciplines. La note de 8/20 peut être une note moyenne ! Pour des interlocuteurs étrangers,...

Notes de lecture de l’édition Pocket Micromégas + Ingénu = 2 étrangers curieux; «débarquent» iconDigital edition: isi-cnv of Dr. Paret

Notes de lecture de l’édition Pocket Micromégas + Ingénu = 2 étrangers curieux; «débarquent» iconDictionnaire de politique sociale (Fragnière/Girod) – Nouvelle édition








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com