Ufr psychologie, Sciences de l’Education Institut de Formation des Cadres de Santé Département des Sciences de l’Education Section Rééducation








télécharger 3.23 Mb.
titreUfr psychologie, Sciences de l’Education Institut de Formation des Cadres de Santé Département des Sciences de l’Education Section Rééducation
page3/37
date de publication20.11.2017
taille3.23 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   37

1.5 Écrire, c’est lire

L’écriture et la lecture sont indissociables. La lecture nous ouvre grand le monde des mots, des raisonnements des auteurs et élargit le champ de vision. Il ne tient qu’à nous de nous engager dans cette voie de découverte, de nous y plonger aux risques de connaître quelques angoisses à la découverte d’autres modes de pensée qui peuvent nous déstabiliser, le temps d’accéder à une nouvelle étape de construction. IL est parfois nécessaire de prendre du temps pour saisir toute la portée du sens des mots, des raisonnements et de leurs limites.

Lire pour trouver le mot juste, qui va nous permettre d’exprimer notre pensée, notre émotion, notre ressenti. Chassons le jargon professionnel, que seuls les initiés peuvent comprendre. Permettons à l’information de circuler, facilitons sa communication. Je m’aperçois que le langage écrit est en lien avec la théorie de l’information et de la communication.

Notre écrit est susceptible d’être lu par l’usager de soins et sa famille, il doit pouvoir être compris, sans ambiguïté ni par eux, ni devant la Loi si besoin était. Il est question de comprendre et de construire ce travail de liens entre notre regard de professionnel porté d’une part sur nos pratiques avec l’autoévaluation, et d’autre part sur les personnes concernées : professionnels, patients et leurs familles, en accord avec les textes législatifs comme la loi du 4 mars 2002 ainsi qu’avec les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS).

Le langage écrit semble jouer le rôle d’articulation reliant différents acteurs, qui tous progressent vers plus d’autonomie, qui évoluent vers un changement de posture selon Ardoino (2000) et son triptyque, leur permettant de passer d’une posture d’agent à une posture d’acteur ou d’auteur pour le patient et d’une posture d’expert à une posture de chercheur ou de consultant pour le professionnel.

Accompagner le patient dans cette évolution de projet de vie, d’éducation à la santé, d’autonomie ressemble à prendre ensemble l’aventure vers le grand large. Un peu, comme initier un voyage sur un bateau où patient et professionnel aurions embarqué ensemble depuis un point connu d’embarquement, avec connaissance de la destination convoitée mais dont le port d’arrivée resterait méconnu.
1.6 Écrire, c’est évaluer nos pratiques réelles par rapport à un référentiel

Mon observation dans les services de soins, me fait entrevoir une distinction d’activité scripturale entre les pratiques réelles réalisées par les rééducateurs et les pratiques prescrites ou énoncées selon les recommandations de la HAS.

Selon Nonnon (1995), il semblerait que les recommandations soient fortement codées dans du discursif avec des règlements, des codes, des procédures […] qui décrivent le travail tel qu’il devrait être réalisé par les professionnels concernés, il est donc en quelque sorte « prescrit » par une autorité hiérarchique et trouve sa place facilement dans ce moule scriptural.

Il en est tout autrement pour le travail réel, qui est par excellence le lieu des savoir-faire incorporés, le lieu des découvertes, de l’inventivité empirique plus difficile à mettre en mots. Il peut être freiné dans l’expression écrite par certains silences révélateurs de pratiques inappropriées, qui ne sont pas en concordance avec les « bonnes pratiques », et sont plus difficiles à énoncer. Il y aurait, semble t’il, un décalage entre le travail prescrit et le travail réel. Toujours, selon Nonnon, le travail réel ne donnerait pas lieu à une activité sociale de verbalisation. Ainsi, l’activité scripturale serait perturbée par les tensions induites par le décalage entre travail réel et travail prescrit. Il semblerait possible selon cet auteur, que se réalise une certaine autocensure, conséquence d’une distanciation avec la réalité qui expliquerait, en partie, la difficulté de certains professionnels à pouvoir écrire leurs pratiques.
D’autre part, selon Goody (1979), l’écriture serait un formidable outil pour construire sa pensée, construire du savoir et pour produire une trace matérielle de ce savoir. Il parle d’une « écriture capable de domestiquer la pensée sauvage ».

Ainsi, apprendre à connaître l’écriture, à savoir mieux la maîtriser, à en repérer ses enjeux, et à en reconnaître ses limites, nous permettrait par le travail personnel et collectif engagé d’acquérir cette compétence scripturale. Pendant cette année de formation et en tant que futur cadre de santé, j’envisage cette étude comme une intention de réaliser quelque chose sous-tendue par des valeurs qui me guident, me poussent à aller de l’avant. Ce projet d’étude essaie de mieux cerner d’une part les entraves à l’évolution de notre profession, et d’autre part les résistances de nos pairs à construire notre savoir savant, freinant ainsi l’émergence de notre discipline universitaire reconnue par tous.
«Le projet est avant tout une intention philosophique ou politique, une visée, affirmant, de façon quelque peu indéterminée, indéfinie, si ce n’est infinie, des valeurs en quête de réalisation ». Ardoino (1986).
2. ENQUETE EXPLORATOIRE
2.1 Méthodologie de l’enquête :

2.1.1 Les objectifs

Pour compléter l’état des lieux de la contribution et des enjeux du langage écrit dans la construction d’une affirmation scientifique professionnelle des rééducateurs, une enquête préalable est réalisée auprès de rééducateurs diplômés. L’enquête exploratoire permet une confrontation de notre question centrale avec le constat de terrain. Elle éclaire par l’apport d’éléments nouveaux, l’objet de notre réflexion pour orienter les choix. Avant de conduire cette pré-enquête, il a été mené une recherche bibliographique de l’existant sur les notions véhiculées par le langage écrit.

Selon Eymard (2003) : «l’enquête exploratoire permet de recentrer l’objet de recherche, de dépasser le stade du thème, de réduire l’investigation. Elle permet aussi de tester la pertinence de l’objet de recherche au terrain des pratiques.» Ainsi que le souligne l’auteur, cette enquête a permis «d’évaluer l’intérêt socioprofessionnel du thème de recherche, de nous distancier de nos a priori, de nos certitudes de sens commun sur l’objet».
L’objectif de cette étude est de tenter de recueillir des informations sur l’état des pratiques concernant le langage écrit chez les professionnels rééducateurs et de mieux en cerner les enjeux. Les interroger sur leurs ressentis, essayer d’identifier leurs savoirs écrits face aux savoirs savants, repérer les difficultés éventuelles et mieux comprendre l’intérêt de l’appropriation du langage écrit comme moteur d’affirmation scientifique de leur profession. Enfin les questionner sur la place accordée au langage écrit, son influence sur leur représentation professionnelle et sur leur posture.

Pour Dubar (2003), «La construction des identifications personnelles, subjectives et plurielles signifie la construction d’un autre type de collectif, différend du précédent, plus «sociétaire» librement choisi et volontairement régulé».

Dans ma future fonction de cadre, mieux cerner les pratiques scripturales des professionnels de la rééducation qui regroupent les sept professions plus haut citées, permettra de mieux comprendre les valeurs, les attitudes qui sous-tendent leurs pratiques, d’adapter mon management afin de mieux répondre et d’optimiser la démarche de professionnalisation qui nous est demandée par la réglementation actuelle.

En outre, cela me permettra de vérifier si mon ressenti personnel, basé sur une expérience personnelle de vingt cinq ans de terrain est fondé ou pas. Appréhender quels sont les enjeux (dont la réglementation) et les obstacles du langage écrit chez les rééducateurs ?

Se questionner sur la construction d’un langage écrit qui pourrait être vecteur d’affirmation scientifique des rééducateurs ? Par quelle démarche le «sujet apprenant» peut sur un plan individuel acquérir une émancipation personnelle et singulière, s’approprier une recherche sur soi qui entrouvrirait un autre regard par rapport aux autres ?

L’objet de l’enquête exploratoire a pour but de faire apparaître des concepts destinés à éclairer la problématique. « Un concept est un sens formé, référé, construit par le sujet et communicable » Eymard. (2003). Un même concept peut avoir des effets différents. Ainsi, qu’est-ce qui permet d’affirmer à ce stade de la recherche que l’appropriation du langage écrit par les rééducateurs peut être un moteur d’affirmation de leur identité professionnelle? Encore faut-il pouvoir le démontrer au travers d’un recueil de données; ceci constituera ma pré- enquête.
2.1.2 Le terrain d’enquête et la population 

Pour cette enquête, des rééducateurs diplômés ont été interrogé: cadres et non cadres de santé, des masseurs-kinésithérapeutes, des ergothérapeutes, des pédicures podologues ainsi que d’autres professionnels de rééducation, afin de chercher à diversifier la population interrogée dans des secteurs d’activité différents avec des statuts salariés (privés et publics) et libéraux.
2.1.3 Le choix de l’outil d’enquête : le questionnaire

L’outil choisi est le questionnaire qui est défini comme « une série de questions ouvertes et fermées» selon Eymard et coll. (2004), c’est un outil quantitatif. « Un questionnaire n’a pas pour but de renseigner sur ce que les gens font, mais plutôt sur ce qu’ils déclarent faire ou sur ce qu’ils pensent faire ».Eymard (2003).

Il est important de souligner qu’un questionnaire renvoie ce que les gens disent faire (perception du faire) plus que ce qu’ils font réellement (le faire).

Le questionnaire élaboré est fait de questions fermées et ouvertes. Comme le souligne Eymard. (2003) «en tant qu’outil d’enquête standardisé dans la forme des questions et le plus souvent préformé dans les réponses, le questionnaire réduit considérablement le choix des réponses et donc le type d’information recueillie».

Les réponses sont majoritairement binaires (oui-non), et ne permettent pas de nuances, c’est pourquoi, il est apparu intéressant d’y adjoindre quelques questions ouvertes afin d’ouvrir le champ qualitatif des réponses possibles. L’objectif étant de laisser un espace à l’interviewé pour s’exprimer sur son vécu, sur l’expression de son histoire personnelle et professionnelle face au langage écrit, dans le souci, toujours selon Eymard (2003) de recueillir des « données plus personnelles et sincères ».
2.1.4 Protocole suivi et présentation du questionnaire.

Le questionnaire a fait l’objet d’une régulation par le directeur de mémoire avant sa distribution. Le protocole de distribution est le suivant : les questionnaires sont remis aux destinataires soit par courrier, soit en main propre par leurs supérieurs, après autorisation de la hiérarchie s’il y a lieu et sont retournés ensuite par la poste.

Frédérique Jorge-Villemur, IFCS Montpellier 2006-2007

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Je vous remercie de m’accorder quelques minutes de votre temps pour répondre à ce questionnaire anonyme dans le cadre d’une enquête exploratoire pour mon mémoire de formation de fin d’étude de cadre de santé à l’IFCS rééducation de Montpellier et d’un Master 1 en Sciences de l’Éducation.


  1. Quel âge avez-vous ? ………ans


2- Êtes-vous : □ Une femme  □ Un homme 
3- De quelle profession de rééducation êtes-vous diplômé ?

□ Masseur- kinésithérapeute

□ Ergothérapeute

□ Pédicure podologue

□ Autre, précisez laquelle………
4- En quelle année avez vous obtenu votre Diplôme d’État (DE) ? …..
5- Êtes vous cadre de santé :

□ Oui □ Non

De quel Institut de formation de cadres de santé ? ……..

En quelle année ?……….. 
6- Exercez vous en activité (1 réponse attendue)

□ Salariale privée □ Salariale publique

□ Libérale □ Mixte
7- Exercez-vous à temps :

□ Plein □ Partiel
8- Êtes-vous formateur ? :

□ Oui □ Non

Si oui, précisez à quelles actions de formation vous participez……

9- Avez-vous effectué une formation complémentaire depuis l’obtention de votre DE et/ou du diplôme de cadre ?

□ Oui □ Non

Si oui, précisez laquelle ou lesquelles……………

Si formation universitaire, précisez quelle discipline……………………

Et le diplôme le plus élevé ………
10- Aimez vous écrire ?

□ Oui □ Non


  1. Prenez vous le temps d’écrire dans le cadre professionnel?

□ Oui □ Non
12- Dans quel but écrivez-vous au travail? (Hiérarchisez vos réponses : 1 étant le plus important).

□ Transmission d’informations dans le dossier patient

□ Rester en lien avec un collègue, une équipe de travail

□ Déclarer un fait particulier (une chute, un évènement indésirable)

□ Rédiger une réclamation administrative

□ Partager vos connaissances

□ Rédiger un article

□ Autre: préciser……
13- Avez-vous repéré des freins à l’écriture professionnelle ?

□ Oui □ Non

Si oui, précisez lesquels ?……………
14- Aimez-vous lire ?

□ Oui □ Non
15 Lisez-vous des articles ou livres en lien avec votre pratique professionnelle ?

□ Oui □ Non

Si oui, précisez lesquels ?...
16- Etes vous abonné(e) à une ou plusieurs revues professionnelles ?

□ Oui □ Non

Si oui, précisez lesquelles ?…
17-Vos activités d’écriture et de lecture modifient-elles vos pratiques professionnelles?

□ Oui □ Non

Si oui, précisez en quoi?....
18- Dans l’hypothèse d’une impasse thérapeutique pour un patient, que faites-vous ? (Hiérarchisez vos réponses : 1 étant le plus important).

□ Vous interrompez le traitement et demandez l’avis du médecin prescripteur

□ Vous continuez le traitement par obligation envers la prescription qui est contractuelle.

□ Vous partagez votre problématique avec des pairs pour trouver une solution

□ Vous discutez avec le patient pour voir avec lui quels sont les obstacles à l’amélioration de son état avant de choisir l’arrêt ou la prolongation des soins

□ Vous décidez de changer d’orientation thérapeutique et rechercher :

□ Sur Internet □ dans des livres scientifiques

□ Dans des revues professionnelles.
- MERCI POUR VOTRE COLLABORATION -
Ce questionnaire comprend 18 questions, les réponses sont enregistrées de façon anonyme. Au total, 28 questionnaires sont déposés selon ce protocole, et 26 questionnaires ont été retournés soit environ 90% (deux professionnels n’ont pas répondu, ils étaient en congé).

  • Les questions 1 à 7 questionnent sur le profil des rééducateurs (âge, sexe, profession précise, année d’obtention du diplôme professionnel, statut de cadre et année de formation, statut d’activité et taux d’activité).

  • Les questions 8 et 9 concernent la formation universitaire et/ou complémentaire.

  • Les questions 10 à 13 concernent l’écriture (le plaisir d’écrire, le temps d’écrire, les enjeux et les difficultés).

  • Les questions 14 à 16 concernent la relation à la lecture.

  • La question 17 est commune au langage écrit et questionne son influence sur les pratiques professionnelles.

  • La question 18 questionne sur la posture du rééducateur dans sa démarche thérapeutique et son degré d’autonomie par rapport à la prescription médicale.


2.1.5 Recueil et traitement des données

Traitement des données à plat, global (moyenne arithmétique simple) et par logiciel Excel pour les questions fermées. (Annexe 2, p99).

Analyse des profils des rééducateurs interrogés :

Question 1 : la moyenne d’âge est de 42 ans, c’est une moyenne représentative et significative.

L’écart-type est de 12 et l’intervalle moyen est de [30-54] ans
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   37

similaire:

Ufr psychologie, Sciences de l’Education Institut de Formation des Cadres de Santé Département des Sciences de l’Education Section Rééducation iconProgramme des Sciences de la nature
«Permettre à l’élève d’acquérir, en plus d’une formation générale équilibrée, une formation scientifique de base rigoureuse et l’autonomie...

Ufr psychologie, Sciences de l’Education Institut de Formation des Cadres de Santé Département des Sciences de l’Education Section Rééducation iconMaster 2 et Diplôme Cadre de Santé, une formation conjointe proposée...

Ufr psychologie, Sciences de l’Education Institut de Formation des Cadres de Santé Département des Sciences de l’Education Section Rééducation iconDiagnostic du produit et du marche d’emploi
«Adéquation Formation-Emploi» optimale au Département des Sciences de la Santé

Ufr psychologie, Sciences de l’Education Institut de Formation des Cadres de Santé Département des Sciences de l’Education Section Rééducation iconFormation
«Bait Alhikma» sur “les valeurs et l’école” organisé en coopération avec le ministère de l’éducation Nationale, de l’enseignement...

Ufr psychologie, Sciences de l’Education Institut de Formation des Cadres de Santé Département des Sciences de l’Education Section Rééducation icon1 L’éducation à la citoyenneté 1 1 De quelques objectifs
«éducation à la citoyenneté». Nous rapporterons enfin une première expérience menée en mathématiques dans le programme de Sciences...

Ufr psychologie, Sciences de l’Education Institut de Formation des Cadres de Santé Département des Sciences de l’Education Section Rééducation iconThèse de doctorat (N. R) en Sciences de l’Education

Ufr psychologie, Sciences de l’Education Institut de Formation des Cadres de Santé Département des Sciences de l’Education Section Rééducation iconLa Sémiologie est une méthode d’analyse qui va être en priorité celle...
«Opus» se réfère à la création et la construction de ce fait musical, de sa facture. IL rajoute un autre niveau à cette étude, l’importance...

Ufr psychologie, Sciences de l’Education Institut de Formation des Cadres de Santé Département des Sciences de l’Education Section Rééducation iconAdresse: P. O. Box 246, Tripoli, Liban
«Sciences de la Vie et de la Santé», Option : Microbiologie, Université des Sciences et Technologies de Lille, France

Ufr psychologie, Sciences de l’Education Institut de Formation des Cadres de Santé Département des Sciences de l’Education Section Rééducation iconBac assp option Structure S’approprier les contenus de formation...

Ufr psychologie, Sciences de l’Education Institut de Formation des Cadres de Santé Département des Sciences de l’Education Section Rééducation iconLe projet «Education à la santé et à la sécurité» s'adresse aux enfants...
«Education à la santé et à la sécurité» qui sera développé, depuis la semaine du goût, dans l’école portera sur








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com