C’est d’un voyage dans le néant que je reviens, exposé à l’accident. Et de me retrouver si près de la maison, loin de me rassurer, augmente mon désarroi. Je me promets de retourner voir des spécialistes. Mais des spécialistes de quoi ?








télécharger 0.69 Mb.
titreC’est d’un voyage dans le néant que je reviens, exposé à l’accident. Et de me retrouver si près de la maison, loin de me rassurer, augmente mon désarroi. Je me promets de retourner voir des spécialistes. Mais des spécialistes de quoi ?
page20/20
date de publication18.11.2017
taille0.69 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   12   13   14   15   16   17   18   19   20

Sa méthode m´a également montré que le chiffre 666 porté par la Bête de l´Apocalypse est le chiffre caché de 36, lui-même chiffre caché de 8 représentant la terre. En affirmant qu´il s´agissait d´un `` chiffre d´homme ´´, nul doute que Saint Jean voulait laisser entendre que la Bête était une émanation de la terre au deuxième degré, celle qui gît au fond de l´homme-poussière.
C´est à ce déraciné, traînant depuis sa naissance une identité nébuleuse, et à l´origine de ma prise en otage et de ma remise en liberté, que je dois l´éveil de mon intérêt pour l´Islam dont ma connaissance, plutôt sommaire, n´avait été enrichie que bien petitement par ce qu´il m´avait appris des Djinns.

Ce qui m´importe, c´est d´avoir appris et compris depuis, que le terme ‘’Islam’’ signifie se soumettre à la volonté de Dieu, ainsi que le confessent de leur côté les chrétiens dans le Pater. Que les messages des prophètes ont pour mission de rappeler et de préciser la relation avec l´Être Suprême des peuples issus d´Abraham. Qu´ils émanent de la même source divine, appelée dans le Coran ‘’Les Tables Conservées’’, ‘’Le Livre Caché’’ ou ‘’La Mère de tous les Livres Divins’’. Que la Bible et le Coran sont ouverts à tous, et que leurs versets s´adressent aux croyants qui les comprennent, c´est à dire à ceux qui les méritent. Les autres, pour les Evangiles, ayant ‘’ des yeux et ne voient pas, et des oreilles et n´entendent pas’’. Les autres, pour le Coran, ayant ‘’ un sceau sur leurs cœurs et sur leurs oreilles, et un voile sur leurs yeux’’.

Ce qui m´importe, c´est d´avoir compris, qu´au sein des nombreuses et magnifiques descendances d´Isaac et d´Ismaël, dans leur riche diversité, ‘’Les Gens du Livre’’, prisonniers de la nature, doivent transcender leurs défauts et se grandir en développant la ‘’Taqqiya’’, la qualité morale intérieure, afin de se rendre dignes de la Promesse que Dieu a faite à leur Père commun, d´établir une alliance perpétuelle avec lui et, après lui, avec les générations qui descendront de lui.
Durant cette période, j´ai excavé peu à peu une facette enfouie de mon esprit cartésien décrié par Ana Paula, tant il est vrai que pour le fondateur du rationalisme moderne, bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences n´interdisent pas de poser le sujet et l´individualité comme source de la connaissance. Son Cogito, que l´on trouve déjà chez Saint Augustin, révèle que la seule certitude sur laquelle doivent être modelées les autres certitudes à établir est subjective. Aussi, liant physique et théologie, Descartes pouvait affirmer que Dieu crée à chaque instant, en maintenant le monde dans l´être.
Il est à peu près quinze heures. Anaïs dort dans sa chambre. Ana Paula et moi écoutons de la musique à la radio, en attendant Tania et Sergio, qui ont promis de passer prendre le café. Un flash annonce le décès de Yasser Arafat.

Le téléphone sonne. Je réponds. C’est Lafranchi. Il appelle Dieu sait d’où pour prendre de nos nouvelles et de celles d’Anaïs dont il a appris la naissance. Il insiste pour savoir à qu’elle heure précise de la nuit elle est venue au monde. Car si l’on tient compte du décalage horaire, 22 heures à Rio, le 10 septembre, c’est déjà le 11 septembre de l´autre côté de l´Atlantique.

-Mais si j’ai choisi aujourd’hui, double 11, pour vous appeler, c’est en souvenir des conversations que nous avons eues à propos de ce chiffre durant votre captivité, et parce que...

-Je sais ! Arafat. Je viens de l’apprendre, et vous voulez lier l’événement au chiffre fatidique.

-Pas du tout ! Je ne voulais par vous parler de lui. Encore que …

-Encore que quoi ?

-Encore que j’aurais beaucoup de choses à dire sur la fin programmée d’Abou Ammar.

Il a dit : « Abou Ammar », que je rapproche spontanément d’ « Allahou Akbar » et d’ « American Airlines » : « A A. » Il a dit : « Durant votre captivité », que j’interprète comme un reproche : «  Captif de vos préjugés ». 

-Non ! Ce n’est pas de la disparition du Raïs que je voulais vous entretenir ; je voulais vous annoncer que votre ami Bertal a été relâché ce matin. Il vient de quitter la frontière colombienne en hélicoptère. Il sera ce soir à Manaus. Je suis content pour lui et pour vous. Quant à moi, je viendrai vous confirmer personnellement que je décroche : Je prends le large et me reconverti. Embrassez Anaïs, et à bientôt, Inchallah !

Quand je raccroche, Ana Paula perçoit mon léger soupir. Elle m’interroge du regard, et, sous l’impulsion d’une inspiration soudaine, murmure : Samuel ? Alors, comme par enchantement, la mélancolie la quitte. Elle retrouve son merveilleux sourire.

Voilà : Avec la libération de notre ami, l´ultime prédiction du chaman Ulu Kan est réalisée. Je n´ai jamais considéré qu´il s´était trompé sur le sexe de notre enfant lorsqu´il l´avait salué quand il était encore dans le sein d´Ana Paula. Je comprends qu´en le nommant Miguelitto, c´était moins à son prénom qu´il se référait qu´au fruit de son père. Je comprends aussi que dans les moments difficiles où se trouvait alors Ana Paula, il a fait preuve de compassion sans risquer de la contrarier.
Si tout semble maintenant être rentré dans l’ordre, je sens bien que l´épreuve a amorcé en moi une œuvre de transformation. Et je me demande s´il est sage de relater cet épisode de ma vie.

J’hésite à le faire quand je songe aux pensées iconoclastes qui m’ont habité, et aux inepties que j’ai servies à Tania, Anna Paula et Samuel, susurrées, j’ai tout lieu de le croire, par l´Antique Serpent, le Waswas de l’Islam ou l’Orixa importun du Candomblé. Pourtant, à m’en tenir aux événements, je dois à la vérité de reconnaître que je les ai vécus. Et, sans doute, persistera encore l´illusion que mon esprit enchaîné à quelque démon récalcitrant se nourrit des fantasmes qu´il lui distille, tandis que je serai franchement engagé ‘’ dans le beau tournant que le Seigneur m´a frayé, où tout au monde n´est que grâce’’.




1   ...   12   13   14   15   16   17   18   19   20

similaire:

C’est d’un voyage dans le néant que je reviens, exposé à l’accident. Et de me retrouver si près de la maison, loin de me rassurer, augmente mon désarroi. Je me promets de retourner voir des spécialistes. Mais des spécialistes de quoi ? iconPrésidente des Médecins Spécialistes Homéopathes
C'est grâce à des médecins comme le Dr Martine Gardénal, que l'Homéopathie a pu progressivement prendre sa place au sein de la Médecine,...

C’est d’un voyage dans le néant que je reviens, exposé à l’accident. Et de me retrouver si près de la maison, loin de me rassurer, augmente mon désarroi. Je me promets de retourner voir des spécialistes. Mais des spécialistes de quoi ? iconCeci est mon pain – ceci est la vérite
«force» liée au «plancher» reste encore à vérifier. Mais de quelle force s’agit-il ? En quoi le temps la bonifie. Ou bien doit-on...

C’est d’un voyage dans le néant que je reviens, exposé à l’accident. Et de me retrouver si près de la maison, loin de me rassurer, augmente mon désarroi. Je me promets de retourner voir des spécialistes. Mais des spécialistes de quoi ? iconSemaine 1
...

C’est d’un voyage dans le néant que je reviens, exposé à l’accident. Et de me retrouver si près de la maison, loin de me rassurer, augmente mon désarroi. Je me promets de retourner voir des spécialistes. Mais des spécialistes de quoi ? icon2. Le voyage et mon séjour
«Dans ces temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire», Georges Orwell

C’est d’un voyage dans le néant que je reviens, exposé à l’accident. Et de me retrouver si près de la maison, loin de me rassurer, augmente mon désarroi. Je me promets de retourner voir des spécialistes. Mais des spécialistes de quoi ? iconFormation
...

C’est d’un voyage dans le néant que je reviens, exposé à l’accident. Et de me retrouver si près de la maison, loin de me rassurer, augmente mon désarroi. Je me promets de retourner voir des spécialistes. Mais des spécialistes de quoi ? iconLa numérotation des paragraphes est destinée à faciliter l’utilisation...

C’est d’un voyage dans le néant que je reviens, exposé à l’accident. Et de me retrouver si près de la maison, loin de me rassurer, augmente mon désarroi. Je me promets de retourner voir des spécialistes. Mais des spécialistes de quoi ? iconRichard Johnston (traduit de l’anglais)
«l’évolution est un fait scientifique». Mais un fait est par nature irréfutable, c’est-à-dire qu’il est exact, indéniable, et qu’on...

C’est d’un voyage dans le néant que je reviens, exposé à l’accident. Et de me retrouver si près de la maison, loin de me rassurer, augmente mon désarroi. Je me promets de retourner voir des spécialistes. Mais des spécialistes de quoi ? iconLa Trilogie Bios
«American Megafauna» (voir Wikipedia), mais dans le cadre de la série de jeux Bios, IL est lié à Bios: Genesis

C’est d’un voyage dans le néant que je reviens, exposé à l’accident. Et de me retrouver si près de la maison, loin de me rassurer, augmente mon désarroi. Je me promets de retourner voir des spécialistes. Mais des spécialistes de quoi ? iconEvolution: science ou fiction ?
«l’évolution est un fait scientifique». Mais un fait est par nature irréfutable, c’est-à-dire qu’il est exact, indéniable, et qu’on...

C’est d’un voyage dans le néant que je reviens, exposé à l’accident. Et de me retrouver si près de la maison, loin de me rassurer, augmente mon désarroi. Je me promets de retourner voir des spécialistes. Mais des spécialistes de quoi ? iconAcadémie des Sciences, Débat – Climat, le 13 mars 2007
«Et bien je ne m’en fais pas, je vais retrouver les conditions que l’on a connues IL y a quelques siècles, et non pas du tout l’apocalypse...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com