Réunion et rencontre avec la nouvelle maraîchère Isabelle godard et son compagnon Charles








télécharger 22.84 Kb.
titreRéunion et rencontre avec la nouvelle maraîchère Isabelle godard et son compagnon Charles
date de publication20.05.2017
taille22.84 Kb.
typeRéunion
b.21-bal.com > loi > Réunion
Réunion et rencontre avec la nouvelle maraîchère Isabelle GODARD et son compagnon Charles.
Date : vendredi 1er avril 2011 à 20h30 salle de distribution

Nous étions 20 participants.
Charles est originaire de l’île de la Dominique et travaillait comme ouvrier polyvalent (espace vert, mécanique, petites réparations) pour la section tropicale d’Agro Paris Tech à Kourou.

Isabelle revient de la Guyane française où elle a travaillé 7 ans, au sein du CNRS, sur les bactéries des sols tropicaux. Elle travaille actuellement comme technicienne dans un laboratoire consacré à l’étude de la biologie des sols, l’ENS de Paris.

Ses parents, agriculteurs à Claye-Souilly, producteurs de céréales et éleveurs de volailles fermières partant à la retraite, Isabelle à décidé de reprendre l’exploitation en maraîchage Bio et volailles. Elle a donc fait une formation continue pour adultes : un BPREA (Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole), et demandé une subvention pour jeune agriculteur.

Bonne nouvelle, son dossier a été accepté jeudi dernier !

Ce dossier en 2 exemplaires est mis à disposition pendant la réunion pour consultation.

Elle a donc mis en place un plan sur 5 ans permettant de dégager un SMIC pour 1 personne. A partir de l’acceptation de son dossier les quelques mois qui viennent sont le délai nécessaire pour mettre en place les semences puis commencer les distributions en septembre 2011.
Terrain

2 parcelles de 1 hectare vont être cultivées. L’une était en friche, et sera donc de suite cultivée en bio. L’autre est en conversion et sera au bout de 3 ans Bio aussi.

Une partie de ces parcelles appartient à sa famille, l’autre est louée.

Pour les volailles, il y a 14 hectares de céréales. Les poulets fermiers seront mis en vente à partir de 4mois ½ (et non 1mois ½ comme dans les élevages industriels). Les œufs seront disponibles à partir du mois de mai.
Panier et coût

Isabelle débute dans le maraîchage. Pour cette raison, elle ne proposera pas au début autant de variétés que ce à quoi nous étions habitués avec Christophe, mais plutôt une vingtaine de variétés. En septembre, dans le panier (2 adultes et 2 enfants) il pourrait y avoir par exemple, des échalotes, une botte de persil, du concombre, des tomates, fèves, salades. Quelques fruits viendront s’ajouter aux légumes, selon la saison (noix et jus de pomme entre octobre et janvier, fruits rouges et rhubarbe en juin).

Le prix du panier est calculé en fonction du coût de la production, coût des amendements et de l’exploitation et devrait permettre de dégager un SMIC. Il serait de 17 euros.

Pour un exploitant il faut 2 hectares pour que le projet soit viable, et permettre de produire 70 paniers.

Isabelle Godard propose de livrer 30 paniers à l’Amap de Courtry, et 20 paniers pour une éventuelle Amap à Claye-Souilly. Le reste de sa production est en vente directe à la ferme. Nos légumes occupent donc la moitié de la surface de production.

Le partenariat avec une Amap est basé sur le partage de la récolte, elle propose cependant que, la première année, nous vérifiions que le prix du panier colle avec les prix pratiqués sur les marchés.
Volailles (voir tableau précédemment envoyé)

Il y a 4 poulaillers (poules, poulets, dindes, dindons) et 5 bandes (1 bande = 200 poussins). Le premier mois de naissance, les volailles ne sortent pas, quand il fait froid non plus. Ils sortent aux beaux jours. Il y a donc beaucoup d’œufs en été.

En principe, on garde les poules 2 ans ; elles ont 2 cycles de ponte ; à la fin du 1er cycle les poules s’arrêtent de pondre 1 mois, elles perdent alors leurs plumes, puis débute le second cycle où elles pondent de nouveau.
Suite à des questions posées :

Les volailles (dont les poules) sous le label bio sont nourries à 95% avec de l’aliment bio. La législation doit être renforcée fin 2011 pour passer à 100% d’aliment bio.

Les poussins viennent de Meaux.

Les poulets seront amenés le mercredi matin dans l’abattoir de l’ambrésis à Villeparisis et préparés pour la vente.

Visite à la ferme avec les enfants : pour des raisons sanitaires, on ne rentre pas dans les poulaillers, mais les animaux sont visibles derrière les grillages.
Aide à la ferme (voir le tableau précédemment envoyé).

Il y a toujours quelque chose à faire, si vous avez envie de venir prendre l’air (désherbage, plantation, paillage, irriguation…).

Les personnes de l’Amap pourront éventuellement venir aider le vendredi ou samedi après-midi. Voir organisation avec Chantal Delorme et Marie-Claude Le Cozannet, une feuille d’inscription circule.

Besoins d’aide indispensable au moments des moissons (entre le 15 juillet et le 15 août), au moment du ramassage des pommes de terre en septembre (juste le ramassage, elles seront sorties de terre par une machine) et besoin d’aide pour le montage de la serre en octobre.
Au niveau investissement : Achat d’une serre, d’un tracteur maraîcher avec herse rotative, un broyeur (pour le paillage végétal), d’une herse étrille et d’un désherbeur thermique.
L’eau d’arrosage vient d’un puits qui descend à 40 mètres de profondeur. Il y aura donc une réserve d’eau sur la parcelle pour arroser les plantations (bcp de frais en moins). La ferme n’est pas sur la nappe de Champigny, qui dessert la capitale en eau potable. Il sera possible de récupérer l’eau de pluie sur les serres.

Dans les serres il y a 2 à 3 degrés de plus qu’à l’extérieur. Avec un voile d’hivernage, on gagne encore qq degrés, donc pas besoin de chauffage électrique ou à gaz.
Questions sur l’origine des semences :

Très variée, proviennent de différents semenciers, et sont bio .C’est très réglementé.

Isabelle peut utiliser ses propres semences. Mais ne peut pas les vendre.

Venir à la ferme, ce n’est pas seulement pour travailler, mais aussi pour se rendre compte de ce qui s’y passe.
Pique-nique

Un pique-nique est proposé par Isabelle courant septembre à l’occasion du ramassage des pommes de terre. Nous lui en proposons aussi un en juin le samedi 11 sur la ferme pour passer un peu de temps ensemble, nous rencontrer…
A 22h Isabelle et Charles nous laissent et nous continuons la réunion pour régler quelques questions pratiques
Gonzalo trésorier fait remarquer que les nouveaux adhérents ont donné leur chèque d’adhésion mais n’ont pas rempli les bulletins d’adhésion, il suppose que les coordonnées sont les mêmes. Si ce n’est pas le cas, le lui signaler.

Est suggérée la possibilité de remettre à Isabelle en guise d’avance le premier chèque du contrat afin de la soutenir un peu financièrement (pour l’achat des semences par exemple). Proposition acceptée.
Caroline, la présidente adjointe a rappelé et insisté sur la nécessité de nous rendre à la ferme d’autant que dorénavant il n’y a plus de problème de distance, la ferme se trouvant à moins de 10mn de Courtry. Et qu’un co-voiturage est organisé.
Brigitte, la présidente a proposé que soit ajouté au contrat la possibilité de l’interrompre à condition de trouver un remplaçant comme cela se fait dans d’autres Amap.

Par ailleurs, à la demande faîte par une participante d’un contrat d’1/2 panier tous les 15 jours, Brigitte suggère que ce soit aux personnes concernées de s’organiser par elles mêmes car cela complexifie encore la distribution (il y a déjà 3 contrats proposés ; 1 panier/semaine, 1 panier/ ts les 15 jours, ½ panier/semaine). Avis divergents sur ce sujet.

A suivre…
Question : est-ce que c’est Isabelle Godard qui vous a contacté ou est-ce l’Amap ?

Brigitte répond : « c’est nous. Nous étions en recherche d’un partenariat plus proche de Courtry (sur Courtry rien de disponible pour le moment) et comme j’évoquais ce sujet auprès des responsables du réseau Amap Ile de France ils m’ont donné le contact d’Isabelle Godard fin janvier. Je l’ai contactée par mail le lendemain et nous sommes allés la rencontrer sur la ferme quelques jours plus tard. Ont suivies réunion avec le bureau « élargi » puis AG extraordinaire pour la décision finale. »
Partenariat

Notre partenariat avec Isabelle débuterait le jeudi 5 mai et ce jusqu’au 30 août 2012

La distribution des œufs commencera ce même jour à 19h30 salle de distribution, puis tous les 15 jours (sauf le 2 juin, jeudi de l’ascension remplacé par le mardi 31 mai)

Une liste de commande circule.

Pour pouvoir en bénéficier, il est légalement nécessaire de signer un contrat « panier » .Cela fera l’objet d’une commande et d’un règlement à part. (élaboration des contrats en cours…)
La distribution des paniers commencera le jeudi 6 septembre 2011. Elle se fera chaque semaine, durant toute l’année, sauf durant le mois de janvier, qui est le mois de vacances de la maraîchère.

Les contrats « paniers » seront envoyés via internet ou disponibles dans le local de la salle de distribution le jeudi 28 avril 2011 à partir de 19 heures.

Ils pourront être remis signés ce jour-là ainsi que les chèques de pré-financement de la production (prévoir un nombre de chèques suffisant)

Le 1er chèque sera donc remis et encaissé par la maraîchère dès signature du contrat, les suivants à partir d’octobre (le mois de septembre étant déjà réglé).
Il est rappelé que chaque adhérent est libre de s’engager dès le mois de mai ou plus tard en septembre par exemple (simplement il ne sera pas possible de disposer des distributions d’œufs avant signature)

Rappel aussi concernant l’organisation de notre participation au Forum des associations en septembre. Elle devra se faire au plus tard fin juin, avant les vacances d’été. C’est un moment important qui nous permettra de stabiliser un nombre minimum de 30 paniers.

Notre rencontre s’est terminée à presque 23h après avoir partagé et dégusté des meringues préparées par Caroline et du jus de pommes fait par Isabelle ! merci !
La présidente

Brigitte Maisonneuve

similaire:

Réunion et rencontre avec la nouvelle maraîchère Isabelle godard et son compagnon Charles iconJudith marie Isabelle Née le 19/08/1988 à Saint-Louis Réunion

Réunion et rencontre avec la nouvelle maraîchère Isabelle godard et son compagnon Charles iconAu delà de Paris et Nancy, «l’Ecole de Charles Richet» selon Pierre...
«l’Ecole de Charles Richet» selon Pierre Janet : son impact et ses réseaux, ses membres et son hétérodoxie de l’appel à un congrès...

Réunion et rencontre avec la nouvelle maraîchère Isabelle godard et son compagnon Charles iconRencontre avec les parents

Réunion et rencontre avec la nouvelle maraîchère Isabelle godard et son compagnon Charles iconRencontre avec les parents

Réunion et rencontre avec la nouvelle maraîchère Isabelle godard et son compagnon Charles iconRencontre 100% science avec…

Réunion et rencontre avec la nouvelle maraîchère Isabelle godard et son compagnon Charles iconRencontre avec les parents

Réunion et rencontre avec la nouvelle maraîchère Isabelle godard et son compagnon Charles iconAu moment de la rencontre avec le chef d’établissement, la famille...

Réunion et rencontre avec la nouvelle maraîchère Isabelle godard et son compagnon Charles iconVisite de l'exploitation maraîchère

Réunion et rencontre avec la nouvelle maraîchère Isabelle godard et son compagnon Charles iconLe capitaine James Kirk et son équipage doivent escorter le diplomate...
«Reculer l'impossible, mon cul !» brailla James Tiberius Kirk à son premier médecin chef. «Ils vont encore m'envoyer escorter un...

Réunion et rencontre avec la nouvelle maraîchère Isabelle godard et son compagnon Charles iconRéunion avec les championnes de haut niveau Laurence Tubiana et Hakima...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com