Centre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale








télécharger 359.51 Kb.
titreCentre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale
page5/7
date de publication17.05.2017
taille359.51 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7

Une croissance modérée mais régulière de l'activité

Pierre-Jean Chambard et Michel Poinsard

Résumé

Pour le quatrième trimestre consécutif, l'activité est bien orientée en Auvergne-Rhône-Alpes. La région gagne régulièrement de nouveaux salariés du secteur privé marchand : le dynamisme du commerce et des services ne se dément pas, mais l’emploi fléchit dans l’industrie et stagne dans l’intérim ce trimestre. Le taux de chômage fléchit de nouveau. Le redressement se poursuit dans la construction comme pour l'activité hôtelière. Enfin, les exportations régionales redémarrent.

Publication

Les gains d'emploi sont modérés mais réguliers chaque trimestre

Au deuxième trimestre 2016, l'emploi salarié marchand non agricole d'Auvergne-Rhône-Alpes gagne 3 800 emplois, soit un


accroissement de + 0,2 %, comme au niveau national (figure 1).

C'est le cinquième trimestre consécutif de hausse, certes modérée, de + 0,2 à + 0,4 %, mais qui représente à chaque fois 4 000 à 8 000 salariés supplémentaires. Le tertiaire marchand porte une nouvelle fois la progression régionale de l'emploi. La construction perd peu de salariés. En revanche, les pertes d'emplois sont fortes dans l'industrie.

Sur l'année, Auvergne-Rhône-Alpes gagne 21 000 salariés, soit une hausse de + 1,1 %, plus importante qu'au niveau national (+ 1,0 %).

Le Puy-de-Dôme et le Rhône gagnent des salariés, la Savoie en perd

Ce trimestre, l’'emploi progresse surtout dans le Puy-de-Dôme (+ 0,7 %, 1 100 salariés supplémentaires) et le Rhône (+ 0,5 %, soit 2 800 salariés en plus). Le nombre d'emplois gagnés est moins important en Haute-Loire (+ 300), mais il s'agit de la plus forte progression régionale (+ 0,9 %). À l'opposé, la Savoie perd 1 600 salariés (– 1,4 %), par contrecoup après les hausses des deux trimestres précédents. Cela est le fait notamment d'effets saisonniers plus marqués qu'habituellement. Les autres départements sont plus proches de la tendance régionale.

En glissement annuel, le Rhône compte 11 900 emplois supplémentaires (+ 2,0 %). Le département concentre 60 % des créations nettes depuis un an. La Haute-Savoie se distingue également, avec 3 300 salariés de plus qu'il y a un an (+ 1,8 %). Le Puy-de-Dôme comme la Savoie gagnent 1 500 emplois, et l'Isère 1 100, soit des progressions assez proches de celles enregistrées au niveau régional. Dans les autres départements d'Auvergne-Rhône-Alpes, le niveau de l'emploi est proche de celui relevé un an plus tôt. Une exception, cependant, l'Ardèche, qui perd des salariés (– 500 en tout, soit – 1,0% sur un an).

Stagnation de l'emploi intérimaire

La progression de l'emploi intérimaire tend à se réduire ces derniers trimestres, en Auvergne-Rhône-Alpes comme au niveau national (figure 2).



Le secteur ne gagne que 200 emplois ce trimestre dans la région (+ 0,2 %), et le nombre d'emplois intérimaires ne varie pas en France métropolitaine. En glissement annuel, du fait de hausses plus soutenues en début de période, le niveau de l'emploi intérimaire progresse néanmoins, dans la région (+ 5,5 %) comme au niveau national (+ 6,5 %).

Un emploi dynamique dans le commerce et les services, mais en baisse dans l'industrie

L'emploi est à la baisse dans l'industrie au 2e trimestre 2016. Hors agroalimentaire, tous les secteurs industriels sont concernés. Les pertes régionales dépassent 2 000 emplois (– 2 200 en tout, soit – 0,5 %) pour la première fois depuis deux ans (figure 3). On retrouve cette tendance au niveau national, mais le fléchissement est moindre (– 0,3 %).

Figure 3 - Évolution de l’emploi salarié privé par secteur (hors agriculture)




Secteur d'activités

Effectif au 2e trimestre 2016

Évolution sur un an (en %)

Évolution par rapport au 1er trimestre 2016




En effectif

En %

France métropolitaine (en %)




Champ : emploi salarié marchand en fin de trimestre (hors agriculture et salariés des particuliers employeurs).

Note : données corrigées des variations saisonnières, provisoires pour le 2e trimestre 2016.

Source : Insee, estimations d'emploi

Industrie

479 400

-1,2

-2 200

-0,5

-0,3


















































































Construction

173 400

-1,0

-300

-0,2

-0,2


















































































tertiaire marchand (1) + (2)+ (3)

1 293 100

+ 2,3

+ 6 300

+ 0,5

+ 0,4


















































































(1) commerce

370 300

+ 1,9

+ 1 800

+ 0,5

+ 0,3


















































































(2) services hors intérim

841 900

+ 2,1

+ 4 300

+ 0,5

+ 0,4


















































































(3) intérim

80 900

+ 5,5

+ 200

+ 0,2

+ 0,0


















































































Ensemble

1 945 900

+ 1,1

+ 3 800

+ 0,2

+ 0,2

















































































1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Centre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale iconCentre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale

Centre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale iconCentre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale

Centre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale iconCentre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale
«Face à une idéologie fanatique, nous devons réenchanter la nation républicaine»

Centre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale iconCentre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale
«Réinventer le progrès», ou comment concevoir les transitions de l’économie numérique et de l’écologie

Centre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale iconCentre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale
«Les élus deviennent de plus en plus gestionnaires et de moins en moins visionnaires»

Centre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale iconCentre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale
«Ce sont les entreprises réalisant plus de 750 000 euros de chiffre d'affaires qui connaissent les tendances les plus favorables,...

Centre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale iconCentre Auvergne-Rhône-Alpes

Centre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale iconI lancement de l’aap auvergne Rhône-Alpes phrci interrégional 2017

Centre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale iconForum de l’economie sociale et solidaire

Centre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale iconChapitre Ier : Principes et champ de l’économie sociale et solidaire








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com