Note Je voudrais remercier Mme Maristela Bleggi Tomasini, de Porto Alegre Rio Grande do Sul, au Brésil, avocate, qui a eu la gentillesse de nous prêter ce livre, ou plutôt ce trésor provenant de sa bibliothèque personnelle, autrement introuvable








télécharger 2.66 Mb.
titreNote Je voudrais remercier Mme Maristela Bleggi Tomasini, de Porto Alegre Rio Grande do Sul, au Brésil, avocate, qui a eu la gentillesse de nous prêter ce livre, ou plutôt ce trésor provenant de sa bibliothèque personnelle, autrement introuvable
page1/49
date de publication17.05.2017
taille2.66 Mb.
typeNote
b.21-bal.com > loi > Note
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   49



L’HOMME CRIMINEL


Criminel-né — fou moral —épileptique

Étude anthropologique et médico-légale


Par
CÉSAR LOMBROSO

Traduit sur la IVe édition italienne
par MM. Régnier et Bournet
ET PRÉCÉDÉ D'UNE PRÉFACE DU Dr CH. LÉTOURNEAU

________


PARIS
ANCIENNE LIBRAIRIE GERMER BAILLIÈRE
FÉLIX ALCAN, ÉDITEUR
108, BOULEVARD ST-GERMAIN, 108

___
1887


Un document produit en version numérique par Mme Marcelle Bergeron, bénévole,

Professeure à la retraie de l’École Dominique-Racine de Chicoutimi, Québec,

courriel : mailto:mabergeron@videotron.ca

À partir de :

César Lombroso (1887), traduit sur la 4e édition italienne par MM. Régnier et Bournet.

Une édition électronique réalisée du livre de M. César Lombroso, Félix Alcan, Éditeur, Paris, 1887, 682 pages.


Polices de caractères utilisés :
Pour le texte : Times, 12 points.

Pour les citations : Times 10 points.

Pour les notes de bas de page : Times, 10 points.

Édition électronique réalisée avec le traitement de textes Microsoft Word 2001 pour Macintosh.
Mise en page sur papier format

LETTRE (US letter), 8.5’’ x 11’’)
Édition complétée le 7 octobre, 2005 à Chicoutimi, Québec.




Note

Je voudrais remercier Mme Maristela Bleggi Tomasini, de Porto Alegre - Rio Grande do Sul, au Brésil, avocate, qui a eu la gentillesse de nous prêter ce livre, ou plutôt ce trésor provenant de sa bibliothèque personnelle, autrement introuvable.

Courriel de Mme Tomasini: mtomasini@cpovo.net ]

Avec toute notre reconnaissance.

Jean-Marie Tremblay, sociologue
directeur bénévole



Retour à la table des matières

Table des matières



Préface de Mr Letourneau.

Préface de l'Auteur.

Errata
Première partie. Embryologie du crime.
Chapitre. Premier. — Le crime et les organismes inférieurs.
I. Les équivalents du crime dans les plantes et les animaux.
1. Histoire et bibliographie. Plantes carnivores.

2. à 8. Meurtres dans les animaux inspirés par la faim, par l’ambition du commandement.

Meurtres dans les animaux ayant pour but la possession des femelles.

Meurtres dans les animaux ayant pour but la défense personnelle.

Meurtres dans les animaux par cupidité

Meurtres id. inspirés par l'esprit guerrier.

Cannibalisme simple inspiré par l'esprit guerrier.

Cannibal. compliqué d'infanticide ou de parricide
II. Le véritable équivalent du crime et de la peine chez les animaux.
1. Critique des faits exposés — Lois mosaïques.

2. Criminels-nés affectés d'anomalies crâniennes chez les animaux.

3. Meurtres des animaux par antipathie.

4. Vieillesse comme cause de meurtre.

5. Accès de rage. id.

6. Méchanceté pure. id.

7. Délits par passion.

8. Douleurs physiques, cause de crimes.

9. Meurtres par amour, par luxure.

10. Agglomérations.

11. Associations de malfaiteurs chez les animaux.

12. Escroquerie id.

13. Vol chez les animaux.

14. Alcoolisme id.

15. Aliments id.

16. Éducation id.

17. Analogie avec les crimes des hommes.

18. Causes météoriques.

19. Répugnance pour toute chose nouvelle. Physionomie spéciale.

20. Critique et conclusion de ces recherches.

21. Quoiqu’on s’efforce d’établir des distinctions…
III. Équivalent de la peine chez les animaux.
1. Le châtiment chez les animaux.

2. Le châtiment chez les animaux domestiques. — Succédanés pénaux.

Chapitre II. — Le crime chez les sauvages.
I. Étymologies.
II. Homicide.
1. Avortement.

2. Infanticide.

3. Meurtre des vieillards, des femmes et des malades.

4. Autres causes d'homicide.

5. Cannibalisme ayant pour cause la faim, un rite religieux, un préjugé, la piété filiale, la guerre, la gloutonnerie, la vanité.

6. Conclusion.
III. Vols et autres crimes.
1. Vols.

2. Autres crimes.
IV. Les véritables crimes chez les sauvages. — Contre l'usage. — Religion.
V. Principes de la peine.
1. Origine criminelle de la peine.

2. Vengeance privée.

3. Vengeance religieuse et juridique.

4. Puissance supérieure des chefs. — Crimes contre la propriété.

5. Transformation de la peine. — Le duel.

6. Amende. — Restitution.

7. Autres causes de la compensation.

8. La richesse.

9. Les chefs.

10. La religion.

11. Les sectes.

12. Anthropophagie juridique.

13. Conclusion.

14. Vestiges des anciennes tendances criminelles.

15. Vestiges des châtiments.

16. Applications aux injustices humaines.
Chapitre III.
I. La folie morale et le crime chez les enfants.
1. Colère.

2. Vengeance.

3. Jalousie.

4. Mensonge.

5. Sens moral.

6. Affection.

7. Cruauté.

8. Paresse, oisiveté.

9. Argot.

10. Vanité.

11. L'alcoolisme et le jeu.

12. Prédisposition à l'obscénité.

13. Imitation.

14. Développement de la folie morale.
II. Casuistique.
1 à 15. Observations de MM. Moreau et Vimont.

16 à 17. Obscénité chez les enfants.

18. Amours précoces.

Cas de Zambaco.

Cas d'Esquirol.

III. Statistique anthropométrique.
1. Id. des jeunes criminels.

2. Id. des jeunes gens non incriminés.

3. Id. de leurs ascendants.

4. Étude sur 29 sujets dont l'enfance est connue.
IV. Châtiment. — Moyens préventifs du crime chez les enfants.


seconde partie.Anatomie pathologique et anthropométrie du crime.

CHAPITRE Premier.
I. Examen de 350 crânes de criminels.
1. Capacité crânienne (Tab. graph.)

2. Id. selon les crimes.

3. Circonférence.

4. Semi-circonférence crânienne, etc.

5. Projections antérieures du crâne.

6. Arcs et courbes.

7. Indice céphalique.

8. Diamètre et indice vertical.

9. Indice frontal.

10. Indice crânio-mandibulaire.

11. Face. — Diamètre du front.

12. Hauteur du visage.

13. Indice nasal.

14. Mâchoire inférieure.

15. Indice facial.

16. Arée, trou occipital, capacité orbitale et indice céphalo-spinal.

17. Angle facial.
II. Anomalies du crâne.
1. Proportions des anomalies sur 343 crânes (Voir

Atlas Planch. XXIV et XXV)

2. Anomalies des criminels mâles et femelles comparés avec les normaux.

3. Normaux.

4. Anomalies crâniennes suivant le sexe.

5. Id. le crime.

6. Comparaison crânienne avec les fous.

7. Analogie crânienne entre le sauvage et l'homme criminel.

8. Détails.

9. Fossette occipitale.

10. La plagiocéphalie.
CHAPITRE II.
I. Anomalies du cerveau et des viscères chez les criminels.

1. Cerveau — Poids (Fig. 1).

2. Circonvolutions.

3. Cervelet.

4. Atypie cérébrale.

5. Vaisseaux cérébraux.
II. Histologie et anatomie pathologique.
1. Histologie pathologique du cerveau.

2. Ostéome. — Comparaison avec les fous.

3. Méningite. Id.

4. Altérations du cerveau. id.
III. Anatomie pathologique du cœur, des vaisseaux, du foie, etc.
1. Fréquence des altérations cardiaques Comparaison avec les gens honnêtes, les fous et les criminels.

2. Le foie.

3. Les parties génitales.

4. L’estomac.
CHAPITRE III.
I. Anthropométrie et physionomie de 3 839 criminels.
1. Collaborateurs.

2. Mineurs. — Taille. — Poids.

3. Adultes. — Taille et poids (V. Atlas Pl.I etc.)

4. Grande envergure (V. Atlas Pl. II).

5. Gracilité.

6. Amplitude thoracique.

7. Capacité crânienne.

8. Front.

9. Circonférence crânienne.

10. Semi-circonférence antérieure.

11. Diamètre mandibulaire.

12. Zigomes.

13. Face.

14. Indice céphalique.

Anomalies crâniennes.

Angle facial.

15. Exceptions.
II. Physionomie des criminels (V. Atlas Pl. XI, VII, V, XXXI.)
1. Physionomie normale des mêmes individus.

Physionomie des débauchés, des voleurs, meurtriers (Pl VIII et IX.).

Archéologie (Néron, Pl. XIII.)

2. Proportions des anomalies. — Les cheveux.

Iris.

Nez.

Dents.

III. Photographies et types de criminels.
1. Objections.

2. Photographies de 219 criminels mâles (Planches VIII, IX, X, XII, XXXI de l’Atlas.

Tableau comparatif des normaux et des criminels (Pl. XXXI).

Type du criminel-né.
IV. Sur les femmes criminelles. — Collaborateurs.
1. Taille et poids

Capacité et circonférence du crâne.

2. Indice.

3. Anomalies du crâne. — Cheveux. — Iris.

4. Eurignatisme. — Physionomie mongole. —Anomalie des oreilles. — Pélurie. — Lèvre supérieure aminci. — Physionomie virile. Anomalie.

Photographies (flanches XIII et XIV de l'Atlas).
V. Objections.
1. Physionom. de 818 sujets mâles vivant en liberté.

2. Proverbes sur les physionomies criminelles.

3. Les anciens Id.

4. Connaissance instinctive de la physionomie du criminel.

5. Son œil.

6. Sa genèse.

7. Résumé sur la physionomie criminelle.
Troisième partieBiologie et psychologie du criminel-né.
CHAPITRE I. — Du tatouage chez les criminels.
1. Tableau synoptique de ces observations.

2. Criminels.

3. Obscénité (V. Atlas Pl. XVI, XXXII.)

4. Multiplicité.

5. Précocité.

6. Association. — Identité.

7. Causes. — Atavisme.

8. Le tatouage chez les fous (De Paoli).

9. Blessures.
CHAPITRE II. — Sensibilité générale, physique, spécifique — Dynamométrie — Activité réflexe — Réaction vasculaire — rougeur — Longévité — Chez les criminels.
1. Analgésie.

2. Sensibilité générale.

3. Algométrie.

4. Sensibilité tactile.

5. Vision.

6. Acuité acoustique. (Bono).

7. Acuité du sens musculaire.

8. Sensibilité magnétique.

9. Id. météorique.

10. Id. olfactive.

11. Dynamométrie.

12. Mancinisme.

13. Anomalies motrices.

14. Activité réflexe.

15. Vaso-moteurs, rougeur.

16. Réaction au nitrite d'amyle.

17. Sphygmographie des crimin. (Atl. >Pl. XVII et XVIII).

18. Plétismographe.

19. Réaction.

20. Résumé. — Applications.

21. Longévité.

22. Pitié.

23. Disvulnérabilité (Bénédickt).

24. Poids et taille.

25. Mancinisme.
CHAPITRE III — Sensibilité affective.
1. Son absence (Lacenaire et Martinati).

2. Troppmann (Pl. XIX) : son autographe.

Indifférence à leur propre mort (Pl. XX).

3. Crimes commis immédiatement avant leur suppl.

Applications qui expliquent le courage des crimin.

Applications qui expliquent la disproportion entre le crime et son mobile.

4. Conclusion.
CHAPITRE IV. — Suicides chez les criminels.
1. Fréquence — Température.

2. Les prisons — Laps de temps qui s'écoule entre l'incarcération et le suicide.

3. Imprévoyance et impatience.

4. Rapports avec la tendance au crime (Plan. XX).

5. Antagonisme.

6 et 7 Suicide indirect, mélange de superstition.

8. Suicide simulé.

9. Suicide double.

10. Le suicide chez les fous criminels.
CHAPITRE V. — Sentiments et passions des criminels.
1. Sentiments.

2. Instabilité.

3. Vanité (Plan XX).

4. Vanité du crime. — Pauvreté, malpropreté.

5. Vengeance.

6. Cruauté.

7. Le vin et le jeu.

8. Autres tendances. — La table, l’amour, la danse, l’orgie. — Légèreté.

9. Comparaison avec les fous.

10. Id. avec les sauvages.
CHAPITRE VI — Récidive directe et indirecte — Morale des criminels.
1. Statistique des récidives en Italie, en Russie, en France.

2. La récidive et les systèmes pénitentiaires.

3. La rédicive et l’instruction.

4. Récidive indirecte.

Récidive selon la nature du crime.

Jeunes récidivistes.

Proverbes populaires.

5. Sens moral.

6. Idée de justice.

Ils ne sentent pas le mal, alors même qu’ils le comprennent.

Idée souvent exacte qu’ils se font de la justice.

7. Injustices réciproques.

8. Comparaison avec les fous.

9. Id. avec les sauvages.

10. Origine probable de la justice.
CHAPITRE VII — La religion des criminels.
CHAPITRE VIII — Intelligence et instruction des criminels.
1. Psychométrie.

2. Paresse.

3. Légèreté d’esprit.

4. Raillerie.

5. Imprévoyance.

6. Spécialistes du crime.

7. Empoisonneurs.

8. Pédérastes.

9. Violateurs.

10. Voleurs.

11. Escrocs.

12. Assassins.

13. Paresseux et vagabonds.

14. Criminels de génie.

15. Criminalité des savants.

16. Intelligence chez les fous.
CHAPITRE IX. — De l’argot.
1. Le nom de l’objet remplacé par celui de ses attributs.

2. Histoire.

3. Détournements.

4. Mots étrangers.

5. Archaïsmes.

6. Nature et caractère de l’argot.

7. Diffusion.

8. Genèse de l’argot.

9. L’argot dans les corporations.

10. Ses caractères. — Bizarrerie.

11. Ses causes — Contact.

12. Tradition.

13. Atavisme.

14. L’argot et la prostitution.

15. L’argot et la folie.
CHAPITRE X. — Hiéroglyphes et écriture des criminels.
1. Hiéroglyphes (Fig. 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8).

2 Écriture (Planche XXII, XXIII, et Pl. XXX.

3. Comparaison avec les fous.
CHAPITRE XI. — Littérature des criminels.
1. Bibliographie.

2. Chants composés par des prisonniers.

3. Chants des Parias.

4. Id. des Sardes et des Corses.

5. Id. des Piémontais, des Lombards, des Siciliens.

6. Lebiez, Ruschovich, Fallaci, Mottino.

7. Artistes et savants criminels.

8. Critique.

9. Comparaison avec les fous.

CHAPITRE XII. — Associations de malfaiteurs.
1. Brigandage, Mafia et Camorra.

2. Sexe. — Âge. — Profession etc.

3. Organisation.

4. Camorra.

5. Mafia.

6. Code des criminels.
CHAPITRE XIII. — Le fou moral et le criminel-né.
1. Justes hésitations.

2. Statistique.

3 Poids.

4. Crâne.

5. Physionomie.

6. Analgésie.

7. Tact.

8. Tatouage.

9. Réaction vasculaire.

10. Agilité.

11. Sexualité.

12. Sens moral.

13. Affectivité.

14. Altruisme.

15. Vanité excessive.

16. Intelligence.

17. Astuce.

18. Paresse.

19. Activité morbide.

20. Prétendues différences.

21. Préméditation.

22. Esprit d'association.

23. Vanité dans le crime. — Autobiographie.

24. Feintes.

25. Symptomatique de la folie.

26. Histologie pathologique de la folie morale.

27. Étiologie.

CHAPITRE XIV — Épileptoïdes (Planche III et XV).
1. Épilepsie.

2. Hauteur et poids des épileptiques.

3. Crâne, cerveau des épileptiques.

4. Physionomie Id. (Atlas Planche XV).

5. Anomalies dégénératives des épileptiques.

6. Sensibilité Id.

7. Latéralité et mancinisme Id.

8. Motilité, réflexes, pupille, Id.

9. Psychologie Id.

Criminalité dans les prisons.

10. Religiosité Id.

11. Amour pour les bêtes.

12. Destruction Id.

13. Cannibalisme Id.

14 Vanité.

15. Suicide

16. Tatouage.

17. Association.

18. Simulation.

19. Intermittences. — Amnésies.

20. Cas cliniques, — fous moraux, — épileptiques.

21. Statistique criminelle.

22. Épilepsie larvée sans amnésie (Pl. VII).

23. Épilepsie larvée reconnue très tard.

24. Causes de cette ignorance.

25. Obscénités et cruautés épileptiques.

26. Vertiges.

27. Physiologie de l'épilepsie.

28. Étiologie. — Géographie de l'épilepsie (Pl. VII). —

Âge des parents ; âge des épileptiques. — Cause.

29. Opinions des auteurs

30. Atavisme.

31. Différences.
CHAPITRE XV. — Force irrésistible.
1. Force irrésistible chez le fou moral.

2. Id. chez le criminel. — Confessions.

3. Autres exemples fournis par les criminels.

4 Libre arbitre.


CHAPITRE XVI. — Résumé de la Troisième Partie et du Volume.

1. Résumé.

2. Folie morale.

3. Influence de l'épilepsie.

4. Arrêt de développement.

5. Atavisme.

6. Applications.

7. Diffusion du criminel-né.


  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   49

similaire:

Note Je voudrais remercier Mme Maristela Bleggi Tomasini, de Porto Alegre Rio Grande do Sul, au Brésil, avocate, qui a eu la gentillesse de nous prêter ce livre, ou plutôt ce trésor provenant de sa bibliothèque personnelle, autrement introuvable iconNous tenons à remercier vivement les laboratoires qui ont contribué au recueil de données du

Note Je voudrais remercier Mme Maristela Bleggi Tomasini, de Porto Alegre Rio Grande do Sul, au Brésil, avocate, qui a eu la gentillesse de nous prêter ce livre, ou plutôt ce trésor provenant de sa bibliothèque personnelle, autrement introuvable iconLes faux-monnayeurs
«La vie nous présente de toutes parts quantité d’amorces de drames, mais IL est rare que ceux-ci se poursuivent et se dessinent comme...

Note Je voudrais remercier Mme Maristela Bleggi Tomasini, de Porto Alegre Rio Grande do Sul, au Brésil, avocate, qui a eu la gentillesse de nous prêter ce livre, ou plutôt ce trésor provenant de sa bibliothèque personnelle, autrement introuvable iconLe mouvement Freinet au quotidien
«livre de vies» ou plutôt de «signes de vies», signes parce qu'à la fois significatifs et signifiants par leur fond, leur forme,...

Note Je voudrais remercier Mme Maristela Bleggi Tomasini, de Porto Alegre Rio Grande do Sul, au Brésil, avocate, qui a eu la gentillesse de nous prêter ce livre, ou plutôt ce trésor provenant de sa bibliothèque personnelle, autrement introuvable iconTravaux prat encad mme gouasdon t 101 Mme novelli t 102 Mme blanc...

Note Je voudrais remercier Mme Maristela Bleggi Tomasini, de Porto Alegre Rio Grande do Sul, au Brésil, avocate, qui a eu la gentillesse de nous prêter ce livre, ou plutôt ce trésor provenant de sa bibliothèque personnelle, autrement introuvable iconAuteur de l’histoire “ chez nous ” deuxieme partie l’Institut Kashofu;...

Note Je voudrais remercier Mme Maristela Bleggi Tomasini, de Porto Alegre Rio Grande do Sul, au Brésil, avocate, qui a eu la gentillesse de nous prêter ce livre, ou plutôt ce trésor provenant de sa bibliothèque personnelle, autrement introuvable iconEn résumé : 10
«principe» de fonctionnement et à sa constitution. Nous nous ne limiterons pas au simple savon de toilette, nous étendrons le sujet...

Note Je voudrais remercier Mme Maristela Bleggi Tomasini, de Porto Alegre Rio Grande do Sul, au Brésil, avocate, qui a eu la gentillesse de nous prêter ce livre, ou plutôt ce trésor provenant de sa bibliothèque personnelle, autrement introuvable iconNous sommes tous des poissons ballon
«trésor national vivant» Mitsugoro Bando VIII, en est mort après avoir mangé quatre portions de foie en 1975. Chagrin d’amour ou...

Note Je voudrais remercier Mme Maristela Bleggi Tomasini, de Porto Alegre Rio Grande do Sul, au Brésil, avocate, qui a eu la gentillesse de nous prêter ce livre, ou plutôt ce trésor provenant de sa bibliothèque personnelle, autrement introuvable iconBresil

Note Je voudrais remercier Mme Maristela Bleggi Tomasini, de Porto Alegre Rio Grande do Sul, au Brésil, avocate, qui a eu la gentillesse de nous prêter ce livre, ou plutôt ce trésor provenant de sa bibliothèque personnelle, autrement introuvable icon«au fond chaque famille a une destinée qui passe par plusieurs phases...
«concept introuvable» aux définitions à géométrie variable (Art. 12 e 16 ddhc, art. 10 Pré. C°46)

Note Je voudrais remercier Mme Maristela Bleggi Tomasini, de Porto Alegre Rio Grande do Sul, au Brésil, avocate, qui a eu la gentillesse de nous prêter ce livre, ou plutôt ce trésor provenant de sa bibliothèque personnelle, autrement introuvable iconAcquisition des Habiletés Motrices
«ce qui, dans une action est transposable, généralisable ou différenciable d’une situation à la suivante, autrement dit ce qu’il...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com