Note de lecture








télécharger 0.74 Mb.
titreNote de lecture
page20/20
date de publication16.05.2017
taille0.74 Mb.
typeNote
b.21-bal.com > loi > Note
1   ...   12   13   14   15   16   17   18   19   20

Dimension f.

La dimension f existe dans le monde des vivants sous la forme qui se manifeste par la gravité – phénomène dont nous ressentons les effets même si ne savons en intégrer la nature réelle. Nous devons recourir à des expressions mathématiques -dans le chapitre des espaces fibrés- pour en concevoir les propriétés.

Dans le monde des diaphanes où deux de nos dimensions de l’espace continuent à exister, la dimension f devient sans doute perceptible et représentable par d’autres moyens, mais elle reste exactement la même que la nôtre.

Ce qui nous conduit à nous demander quelles possibilités diaphanes posséderaient-ils d’intervenir dans notre monde de vivants ? Si elles existent, elles utiliseraient uniquement la force de la gravité. A la limite, un diaphane pourrait rendre, pendant quelques instants, un objet plus léger ou plus lourd ! En orientant cette force autrement que verticalement -comme elle agit sur la terre des vivants- Des objets se déplaceraient sur des plans quelconques et deviendraient, par leur légèreté, des corps en lévitation ou au contraire, viendraient brusquement se fracasser contre un mur. De tels phénomènes se trouvent généralement désignés dans la littérature sous le nom de Poltergeists.

Loin de moi l’idée de me prononcer sur l’existence réelle de ces phénomènes, mais il existe, à ce propos, tant de descriptions et d’études, que nous pouvons nous demander si, de temps à autre, un Diaphane ne vient pas se manifester. Il faudrait alors admettre son individualité, sa possibilité de libre arbitre, son autocontrôle -dans son monde et dans le nôtre- son stockage de mémoire et des possibilités de prolongements d’une autre forme de vie. Je reconnais que cela peut paraître un peu excessif !

Mais, abandonnons cette polémique, à laquelle nous ne pouvons donner de réponse définitive, pour en revenir à un corollaire non négligeable qui se rapporte aux phénomènes piézoélectriques. (Rappel : si on exerce une pression sur un quartz, il émet un courant et réciproquement. Votre montre à quartz fonctionne comme cela)

Un Diaphane pourrait donc, si on accepte l’hypothèse précédente, utiliser des cristaux de quartz pour (en exerçant une pression de force f) induire des signaux électriques, donc électromagnétiques.

Nous vivons une civilisation qui utilise de plus en plus de cristaux minéraux, de transistors et d’enregistrements sur mémoires en ferrite de baryum, tels que téléphones, ordinateurs, télévisions et des milliers d’autres. Des coupe-circuit, des relais ne fonctionnent que par effet piézoélectrique.

Un Diaphane, devrait alors posséder une certaine capacité de perturber le fonctionnement de quelques appareils. Je n’irais pas jusqu’à envisager un contrôle total qui nous obligerait à entendre des voix d’outre tombe ou nous montrerait des images spéciales. Je ne veux rien exagérer. Je pense à des interventions moins importantes, mais tout aussi lourdes de conséquences. Des réveils qui s’arrêtent pour repartir avec une heure ou deux de décalage ou, au contraire, coupent votre sommeil au milieu de la nuit. Des brouillages, qui vous gênent pour bien comprendre, lors d’une conversation téléphonique. De la neige sur un écran qui vous cache certaines images, qu’il eut été préférable que vous voyiez. Un relais à quartz qui claque intempestivement ici ou là ! Bref, je songe à tout un tas d’avertissements ou d’emmerdes inexplicables.

Ce que je veux souligner dans ce propos implique que les diaphanes, du seul fait de l’évolution technique de notre civilisation, pourraient intervenir de plus en plus dans le monde des vivants. J’espère que ces élucubrations vous donneront à réfléchir et surtout à reconsidérer votre futur trépas de façon beaucoup moins dramatique. Je vous conseille aussi de penser un peu plus souvent à vos morts ... On ne sait jamais !

Fin de la Post-face.

1 Quanda = introduit la question de la différence, en temps corpusculaire, existant entre deux mondes identiques et parallèles, pour les deux protagonistes d’un Hop ou pour les AE qui les surveillent.

1   ...   12   13   14   15   16   17   18   19   20

similaire:

Note de lecture iconUne note de lecture détaillée et précise de Stephane Menia pour Econoclaste

Note de lecture iconNote argumentée
«moyenne» n’est pas la même pour toute les disciplines. La note de 8/20 peut être une note moyenne ! Pour des interlocuteurs étrangers,...

Note de lecture iconCours 1 : Hérédité Mendélienne
«sauter» au prochain site d’épissage : on perd un exon dans l’arnm. Si l’exon manquant est un multiple de 3, on n’aura pas de décalage...

Note de lecture icon«Qu’est-ce qui permet de devenir vraiment un homme?»
«Comment le xxème siècle a-t-il modelé l’homme moderne ?». En ce qui concerne la modalité de lecture de l’œuvre, j’ai opté pour un...

Note de lecture iconNote de l’éditeur Science et perception dans Descartes
«Pourrez~vous former un plan de travail ?» Un large extrait de cette lettre d'Alain est cité dans la «Note de l'éditeur» qui se trouve...

Note de lecture iconUn peu de lecture au cdi…

Note de lecture iconExamen final lecture (10 points)

Note de lecture iconCM2 Période 3 Maitrise de la langue Lecture Séquence 1

Note de lecture iconGénétique et société : une lecture de l’innéisme contemporain 1

Note de lecture iconDivers internet, Voyage, Lecture, Musique, Permis de conduire B








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com