[Note: les vidéos intégrées situées au bas de cette page.]








télécharger 66.72 Kb.
titre[Note: les vidéos intégrées situées au bas de cette page.]
page1/2
date de publication15.05.2017
taille66.72 Kb.
typeNote
b.21-bal.com > loi > Note
  1   2
Mikhail Petrovich Shchetinin - École Kin - École lycée de Tekos

Une école modèle pour l'avenir a été mis en place en Russie sous la direction de l'académicien Mikhaïl Petrovitch Shchetinin.

[Note: les vidéos intégrées situées au bas de cette page.]

Dans une petite ville dans le sud de la Russie il ya une école Lyceum remarquable. Ses étudiants proviennent de plus de 40 nationalités différentes. De nouvelles approches de l'éducation morale et intellectuelle permettent aux étudiants pour couvrir le programme scolaire complet en l'espace de quelques années, et de gagner un ou plusieurs diplômes universitaires au moment où ils sont 15-17. La préservation et la compénétration des traditions ethniques à travers le folklore, les chants et les danses de différentes nationalités offre la possibilité pour les enfants de différentes origines, cultures et religions à acquérir une meilleure compréhension de l'autre. Les idées généreuses de service à sa patrie et de hauts standards moraux, ainsi que l'assistance et le soutien mutuels, unir les enfants et les adultes de différentes nationalités dans la construction d'un avenir prometteur.

Mikhail Petrovich Shchetinin

Qu'est-ce que l'école de Shchetinin?

Il s'agit d'une école dans le sud de la Russie créé par d'autres éducateur académicien Shchetinin, où les élèves ordinaires avec peu ou pas d'aide des enseignants pour adultes couvrir la totalité de 11 ans des programmes de l'école russe en seulement deux ans, obtenir officiel baccalauréat et d'une maîtrise de accréditée universités au moment où ils sont dix-sept, et ont également conçu, construit et décoré leur campus par eux-mêmes. L'école est décrite dans le Livre 3.

Puis-je visiter l'école? Acceptent-ils les visiteurs?

Oui. Bien qu'aucune invitation spéciale ou avant dispositions ont été nécessaires jusqu'à une date récente, il est maintenant demandé de vous adresser à l'école à l'avance. En raison de l'immense intérêt et le flux constant de visiteurs toute l'année, les élèves ont été distraits de leurs études et il est demandé que vous ne laissez pas tomber à l'improviste. L'emplacement de l'école est donné dans l'un des livres.

Cliquez sur ce lien pour afficher ou imprimer ce document (y compris les photos) en ce qui concerne Mikhail Petrovich Tidings Shchetinin lumineux: % http://www.loveforlife.com.au/files/Mikhail 20Petrovich 20Shchetinin%% 20B ...

Tidings vives - sur la voie de l'homme

Nous voyons l'éducation se transforme progressivement en un mensonge à deux tranchants: les jeunes appelés font semblant d'étudier, les plus âgés prétendent enseigner. La puissante énergie de l'esprit humain se évincés par la rigidité et l'inflexibilité de la technologie éducative.

L'intégrité de l'enfant en tant qu'individu - en fait, l'intégrité de l'environnement - c'est la relation réciproque des deux principes de base qui sous-tendent le concept de l'école partagée par moi-même et mes collègues aux vues similaires. La première leçon à l'école devrait toucher sur le sens de l'existence humaine.

Dans notre monde d'aujourd'hui l'ensemble du programme d'enseignement est divisé en couches divergentes, isolés les uns des autres. Le monde de la perception se transforme en isolement «corridors», à tel point qu'il est parfois difficile pour l'élève de croire qu'ils sont tous partie intégrante d'un tout. L'art puise sa force même du fait qu'il synthétise phénomènes fractionnée, propose un système holistique de l'éducation et de l'éducation des enfants, et inculque une vision du monde holistique.

Mais l'art ne peut pleinement répondre à cette question si les enfants ne sont pas immergés dans une atmosphère où la vie de véritables valeurs sont affirmées - une atmosphère de partage du travail et des perquisitions, où chaque leçon est imprégnée d'un sens de la créativité. Ensuite, nous avons quelque chose à penser. Ensuite, nous avons une base sur laquelle les enfants pourront apprécier l'art de la compréhension. Car s'il n'y a pas de possibilité de vivre et de vivre cette grande idéale de première main, alors l'idéal élevé n'est pas vraiment perçu - il demeure un idéal à seulement un mot, et commence donc à se compromettre.

Dans notre processus éducatif, nous travaillons sur la base d'une harmonie en trois parties: «Je vois - je analyser - j'agis."

Il n'est pas juste que nous plaçons notre propre accent considérable sur la musique, les arts visuels et la danse - ils devraient se faire sentir à l'école sur une base de jour en jour, et c'est le point crucial de toute l'affaire.

Aucun programme, aucune méthode ne peut à lui seul garantir le succès dans l'éducation des enfants dans l'ensemble.

En collaboration avec les éducateurs de l'école de musique pour enfants à Kizliar (Daghestan), nous insistons sur la dépendance directe du succès dans la musique sur le niveau de développement global de la personne, plutôt que sur des particuliers, isolés talents musicaux. Il s'avère que la compétence sur un domaine de compétence est manifeste quand est montré dans de nombreux domaines de la vie.

Les jeunes sont souvent la conquête des sommets, simplement parce qu'ils n'ont jamais été convaincu que ces sommets sont irréalisables. Nous sommes d'avis que la compétence dans un domaine d'activité se compose de compétences dans d'autres. Le talent est tout un réseau de dons différents. Ce qui signifie que la tâche de développer un ensemble de compétences est étendu lorsque tous sont mis en mouvement ensemble. Et pour faire apparaître un spécialiste, par conséquent, il faut faire ressortir l'homme en général - l'homme comme un tout unifié ...

Années ... sont derrière nous maintenant. J'ai tenu à la conviction que l'homme peut tout faire! C'est précisément à travers donner un sens à ce proverbe que notre école multifonctionnel, le complexe scolaire, l'ensemble école-Man, a été développé. Notre but n'est pas la «connaissance-savoir-faire-habitudes». Il ne s'agit pas de forage sans fin et l'apprentissage par cœur, ou l'alimentation à la cuiller d'informations. Au contraire, il est l'élévation de l'homme à vivre en harmonie, d'agir en harmonie avec la société - un homme qui, quand il voit et analyse les phénomènes de la vie qui l'entourent, peuvent sentir leur interconnexion, peut percevoir le monde dans son ensemble. Et peu importe ce qu'il devient - un ingénieur, physicien, chimiste, constructeur, etc professeur - il comprendra qu'il va sortir en un tout, complet, monde unifié!

Nous sommes dans le processus de formation de la capacité de l'homme à se débrouiller dans cet ensemble, monde unifié à partir d'un âge très jeune. Dès l'enfance homme doit être soulevée à commencer par ses racines, de son essence même. Et l'essence de l'homme est son humanité. Et cela consiste à ré-unir, d'une manière ou d'une autre, ses forces vitales dans la lutte contre les forces du chaos et de désintégration. Mais le développement de l'essence de l'homme n'est pas seulement l'objectif - il est en même temps le moyen d'atteindre cet objectif.

Après tout, pourquoi l'idée de l'harmonie de l'individu si attrayant et si productive? Parce qu'elle seule est capable d'apprécier l'harmonie du monde comme le trésor le plus précieux, capable de préserver cette intégrité, cette harmonie même qui a été prise dans le cours de millions d'années d'évolution ...

Dans les écoles ordinaires, nous remarquons que nos fois attentif, les yeux écarquillés élèves semblent tomber loin de nous. Nous voyons l'éducation se transforme progressivement en un mensonge à deux tranchants: les jeunes appelés font semblant d'étudier, les plus âgés prétendent enseigner. La puissante énergie de l'esprit humain se évincés par la rigidité et l'inflexibilité de la technologie éducative. Il gèle, il est rare provoquant des ondulations faibles et pitoyables de perturbation des classes monotones long et ennuyeux. Mais il suffit de regarder comment se résume l'énergie de l'école plus entre les classes! Au cours de ces longs moments de désespoir il rappelle les convulsions d'un géant en train de mourir.

En règle générale, la très grande majorité des élèves n'ont que deux ou trois cours par jour dans lequel ils sont actifs, attentif, concentré et participer en tant que créateurs actifs dans le processus d'apprentissage. Plus des deux tiers du temps passé à l'école est consacré à l'inactivité. C'est comme si le cerveau était endormi. Mais ce n'est pas un sommeil de détente. Il s'agit d'un sommeil qui est nocif pour la santé.

L'activité de l'échange d'information engendre l'activité d'échange d'énergie. Un état de somnolence et un débit lent processus de pensée se traduit par un ralentissement des fonctions psychophysiques, dans un écoulement retardé d'échange d'énergie. L'organisme et le système nerveux sont littéralement subir une mort lente. La situation de celui qui est «dormant» est aggravé encore plus loin en étant dans un état d'anxiété et de tension résultant d'une tentative pour éviter d'être découragé par son inactivité ...

Le résultat est que, pour la plupart du temps le corps est dans un état opprimés. Peut-être c'est pourquoi la courbe de la santé sur son dossier scolaire tombe de grade en grade, avec l'extinction de ses forces mentales. L'école traditionnelle n'est pas en harmonie avec la nature pour les enfants. Ce n'est pas vraiment pour eux. Il ne contribue pas non plus à l'épanouissement de leurs talents ou au développement de leur santé spirituelle, physique et morale. Comme une lame de couteau, il est destiné à une cible très étroite: la connaissance du savoir-faire-habitudes. L'accent est mis non pas sur l'enfant et non sur l'individu, et non pas sur le développement de la gamme infinie des capacités dont il est doté, de son individualité universelle ensemble, mais simplement sur la production d'un produit du processus d'enseignement.

Mikhail Petrovich Shchetinin

"Sur le chemin de l'homme"

Pédagogie contemporaine (Pedagogika nashikh dnei)

ed. Shalva Amonashvili et al.

Krasnodar: Knizhnoe Izdatel'stvo, 1989, pp 381-401.

Traduit par John Woodsworth

Tidings vives DVD

Une école modèle pour l'avenir a été mis en place en Russie sous la direction de l'académicien Mikhaïl Petrovitch Shchetinin.

Dans une petite ville dans le sud de la Russie il ya une école Lyceum remarquable. Ses étudiants proviennent de plus de 40 nationalités différentes. De nouvelles approches de l'éducation morale et intellectuelle permettent aux étudiants pour couvrir le programme scolaire complet en l'espace de quelques années, et de gagner un ou plusieurs diplômes universitaires au moment où ils sont 15-17. La préservation et la compénétration des traditions ethniques à travers le folklore, les chants et les danses de différentes nationalités offre la possibilité pour les enfants de différentes origines, cultures et religions à acquérir une meilleure compréhension de l'autre. Les idées généreuses de service à sa patrie et de hauts standards moraux, ainsi que l'assistance et le soutien mutuels, unir les enfants et les adultes de différentes nationalités dans la construction d'un avenir prometteur.

Le film a été traduit en anglais et sous-titré. Remarque: il est pour l'instant seulement disponible en système NTSC.

Ce DVD peut être acheté à partir d'ici

Un extrait des livres Modifié Cedars sonnerie

Lien: http://loveforlife.com.au/node/1125

Cette école de la forêt redéfinit complètement notre compréhension de "l'éducation"!

À cette école, les enfants ont conçu, construit et décoré leur propre campus - sans surveillance d'un adulte! Ils couvrent le programme de mathématiques ensemble de l'école secondaire en un an et obtenir des diplômes de Master officiel au moment où ils sont dix-sept. Ils cuisiner leurs propres repas, faire le travail administratif, et d'écrire leurs propres manuels. Ces étudiants vont et viennent comme ils s'il vous plaît et leurs parents ne paient pas de frais de scolarité!

Megre décrit sa première visite au Tekos ...

"... Une route étroite de gravier conduit de la route principale dans la forêt, dans une vallée nichée au milieu des sommets. La route en vint bientôt à sa fin en face d'un plus insolite de deux étages manoir. Il était encore en construction. De l'une des fenêtres sans cadre flottait encore les sons de la voix des enfants qui chantent une chanson folklorique russe.

«Ce bâtiment faisait partie de la vision Anastasia m'avait montré de retour dans la forêt de la taïga, mais maintenant, il a été une expérience tout à fait réel.

"Sans un mot à personne que j'ai fait mon chemin à travers divers matériaux de construction pour toucher cette maison de mes propres mains.

"Comme je l'ai approché, j'ai vu une petite fille, d'environ dix ans, l'escalade adroitement descendre une échelle. Elle se dirigea vers un tas de cailloux de rivière et a commencé à sélectionner et déposer des pierres dans une boîte hareng vieux. Quand elle a commencé à l'échelle, je montai derrière elle, dans la direction de la musique séduisante déversant d'en haut.

«Il ya au deuxième étage je regardais comme un groupe d'enfants comme elle, certains un peu plus âgés, prenaient galets lisses d'une boîte et de les attacher avec un mélange de ciment au mur, ce qui rend un modèle incroyablement belle. Deux petites filles une fois soigneusement lavé chaque pierre nouvellement attaché avec des chiffons humides. Ils se mirent à leur tâche au sérieux, en chantant pendant qu'ils travaillaient. Aucun des adultes étaient présents.

«Plus tard, j'ai découvert que tout le fondement, en effet, chaque brique de cette structure, avaient été posées par la main d'un enfant. Les enfants étaient venus avec toute la conception par eux-mêmes, y compris tous les coins de l'immeuble.

"Et ce n'est pas le seul bâtiment sur le campus de telles peu. Dans ce cadre exceptionnel enfants construisent non seulement leurs bâtiments, de leur campus, mais leur avenir ensemble dans le processus.

"Et ils chantent! Voici une petite fille de dix ans est capable de construire une maison, faire des dessins magnifiques et des repas de cuisine, pour ne pas mentionner sachant pas de danse de salon et la maîtrise des fondamentaux de la Russie art. 3 martiale

"Les enfants de cette école de la forêt sont familiarisés avec Anastasia. Ils se m'a dit à son sujet. Trois cents élèves de différentes villes russes étudier ici.

«À cette école, les enfants prennent un an, mais de maîtriser l'ensemble de dix ans des écoles publiques cursus de mathématiques, ainsi que d'étudier trois langues étrangères. Ils ne produisent ni recruter des enfants prodiges. Ils ont tout simplement donner aux enfants une chance de découvrir ce qui se trouve déjà à l'intérieur.

«École académicien Mikhaïl Petrovitch Shchetinin vient relevant du ministère de la fédération russe de l'Education. Il ne perçoit pas de frais de scolarité. Même si l'école n'a pas lui-même la publicité, il n'a pas de postes vacants. En effet, il ya déjà une liste d'attente de 2.500 espoirs pour une ouverture inattendue.

"Il est difficile de trouver les mots pour décrire la joie sur les visages de ces enfants radieux ... (suite)

Megre parle à l'un des étudiants:

"On a l'impression que chaque brique de votre immeuble est ici rempli de l'énergie lumineuse d'une grande puissance."

"Oui, c'est vrai», répondit un vieux jeune fille rousse. "Tant de choses dépendent des personnes qui les touchent. Nous avons fait tout cela avec amour, nous essayons avec notre attitude mentale d'apporter seulement ce qui est bon et heureux de notre avenir. "

"Qui a conçu ce bâtiment, les colonnes et les tableaux?"

"Ceci est le résultat de notre unis, la pensée collective."

«Est-ce que cela veut dire que si chacun est à l'extérieur à travailler sur leur propre tâche individuelle, en réalité, elle représente une pensée collective?"

"C'est vrai. Chaque soir, nous nous réunissons et de planifier ou de visualiser, la journée à venir. Nous venons avec les images que nous souhaitons voir exprimée dans la conception de notre maison. Certains élèves prennent ici le rôle d'architecte - ils donnent une forme spécifique de notre travail commun, tout lier ensemble ".

"Quelle image est exprimée dans la chambre que nous sommes debout maintenant?"

«L'image de Svarog2 - l'élément primordial du feu céleste. Vous pouvez le voir ici dans les symboles, dans les amulettes de galets. "

"Est-ce que votre groupe reconnaît un des siens en tant que principal ou supérieur?"

"Nous avons un leader, mais en gros, c'est la pensée collective qui est à l'œuvre ici - lave, on l'appelle."

"Répète - pensée de la lave?"

"C'est vrai - un état d'esprit, une image, un désir."

«Avez-vous tous les travaux avec grand plaisir que tel, tout le monde sourit, tout le monde avec des yeux pétillants - tout le monde si joyeux?"

"Oui, notre vie est comme ça, depuis que nous faisons ce que nous voulons, ce que nous pouvons, en faisant ce que nous aimons faire."

"Vous avez dit chaque pierre a son propre pouls et le rythme?"

"Oui, et ce pouls bat une fois par jour -. Juste une fois"

«Est-ce comme ça avec toutes les pierres, ou faire un peu de rythme deux fois par jour?"

«Pouls Chaque pierre bat une fois par jour."

"N'est-il pas pour vous que votre maison est quelque chose comme un temple?"

"Un temple n'est pas une forme, mais un état d'esprit. Par exemple, les coupoles - ils tout simplement vous aider à accéder à un état d'esprit particulier. La forme est moulée par le sentiment. Et ce n'est pas par hasard que la forme d'une coupole ou d'un toit en croupe est venu nous - ils représentent nos aspirations pour le ciel et la descente de la grâce céleste ".

«Ce bâtiment, où chaque pierre est posée avec une bonne pensée, est-il capable de guérir?"

"Bien sûr."

"Et ça guérir?"

"Oui, c'est vrai ... (suite)"

Dans la sonnerie Cèdres série, Anastasia redéfinit complètement le concept de «l'éducation». Elle insiste sur le fait que la connaissance universelle est accessible à chacun d'entre nous - et elle nous oriente vers un modèle entièrement nouveau de l'éducation où les enfants apprennent à regarder à l'intérieur pour trouver leurs propres questions et réponses innées. Elle révèle à l'auteur de l'existence de cette «école de la forêt" où les enfants, en utilisant les méthodes qu'elle décrit, sont l'accomplissement des résultats au-delà de nos rêves les plus fous.

Vous pourrez en savoir plus à propos de cette école dans ces livres, puis de regarder un DVD de 30 minutes, disponible ici. Les mots et les images de ces enfants vous déplacer aux larmes - et toucher le cœur même de votre être - que vous êtes rappelé l'extraordinaire beauté en chaque être humain.

NOTES:

1. Mikhail Petrovich Shchetinin (1944 -) Directeur (principal) de l'École Tekos près Gelendzhik. A l'origine un professeur de musique de profession, Mikhail Petrovich a eu une longue et brillante carrière dans l'enseignement expérimental. Le récipiendaire de plusieurs prix, en 1991, il a été honoré du titre Akademik (académicien) de l'Académie russe de l'éducation.

2. Svarog - dans la mythologie russe et slave, le dieu du feu, le père et la lumière divine de feux célestes et terrestres, qui a créé (en russe: svarganil) de notre Univers (le sanskrit et l'ancienne Russie: svarga). Svarog battu et capturé un serpent géant malveillant ou dragon (Zmey), dont il se servait pour tirer une charrue, séparant la terre des vivants (ou le monde visible, Yav) sur les terres de la mort (ou le monde invisible, Nav) et donc mettre de l'ordre (ou de justesse, Prav). Dans le christianisme, il est associé, entre autres, l'archange Michel.

Kinsman (Rodochelovek)

Chaque individu est l'homme le Primordial éternelle. Tant le résultat éternelle et la source éternelle. Je parle Kinsman. C'est sur cette théorie, le concept et la philosophie de notre école, l'école russe Kin est fondée.

La seule pensée que l'homme fait partie de la Grande Cosmos donne le temps de réfléchir sur l'idée que le moi humain doit être, comme Vernadsky l'a dit, un «quelque chose de cosmique» qui garantit son existence active dans l'ensemble du fleuve cosmique illimité de la vie. Pour vivre dans le Cosmos, c'est comprendre et portant sa structure à l'intérieur de soi-même, cela signifie clairement connaître les lois par lesquelles elle exerce ses activités, le sens de son existence, et d'avoir maîtrisé les techniques d'exister en elle.

Les dimensions spatiales du Cosmos (c.-à-infini), sa durée de vie dans le temps (c'est à dire, l'éternité), les infinies variations qui ont lieu avec chacun de ses éléments constitutifs, font de l'homme conscience de la nécessité non seulement de savoir à propos de tout ce qui se place dans le fleuve cosmique de la vie, mais aussi participer activement à elle, être en parfaite harmonie avec ses aspirations à chaque instant d'événements cosmiques. Tout cela suppose l'existence au sein du moi humain d'un pouvoir et la capacité de saisir (ou «capture»), les signaux d'innombrables cosmos incommensurable - de posséder en soi-même une base de données qui facilitera une réponse précise et instantanée à l'évolution constante cosmique l'information, de sorte que celui qui est intrinsèquement penser à ce qui arrive aux conclusions suivantes:

(1) Le «quelque chose de cosmique» est une sorte de matrice de structure de type informatif, engendré et nourri pendant des milliards d'millénaires de vie de l'homme. C'est pourquoi nous ne pouvons pas imaginer cet homme comme une entité limitée à un seul âge, une manifestation unique, ou en particulier à l'espace de quelques années, voire des décennies. L'homme est un enfant de l'éternité, et c'est pourquoi il constitue sa propre famille (en russe: tige), composé de lui-même d'une infinité de manifestations de son existence.

(2) L'homme comme Kin (Rod), par un effort d'imagination, ne peut pas être entièrement prises en compte au sein de l'artificiel, flux impersonnel de l'apprentissage organisé par nos écoles contemporaines, tous calculés sur la base d'une minuscule, partielle, d'une entité primitive avec une manifestation unique de l'existence. Et si l'enfant-géant - Kinsman - les rebelles, les manifestations et rejette, il apparaît comme l'exact opposé de son environnement social, de la société qui l'a préparé de manière étrange pour la vie et le travail. L'École de Kinsman devrait être préparé par Kinsman. Cela signifie que les enfants, comme les adultes, doivent devenir des enseignants-chercheurs et les créateurs de l'école de Kinsman. De la même manière que les adultes, comme les enfants, doivent devenir des étudiants en partenariat avec les enfants de ce système modèle éducatif.

Par conséquent, les principes de l'école Kin devrait être comme suit:

1. Le principe des nationalités (narod), ou Kin même image (Rodoobraznost). Langue, des chansons, des danses nationales, l'artisanat, les coutumes, les traditions, les arts militaires, ainsi que la culture de la perception, le son et le mouvement visuel - toutes les composantes de la notion de nationalité - ce sont les conditions de vie pour introduire l'enfant - Kinsman dans un monde développé par le Kin, représenté et s'est déroulée en lui et par lui.

2. Le principe de la suprématie de la vérité ou de fait-sens correspondance. Pour "Je suis la Vérité», dit le Seigneur. La signification de tous les événements dans le cosmos revient en dernière analyse à la réalisation de la pleine harmonie de tous les composants - de tous les éléments de l'amour ou de la Vérité. Tout ce qui fait la vie de l'école - toutes les lois de la physique, la chimie, les mathématiques, la biologie, la découverte par les enfants avec des adultes - devrait servir à aligner complètement leur relation au monde et à eux-mêmes. Seulement de cette façon que l'école correspondent à la signification de ses élèves de vie. L'aspiration à la vérité, pour un harmonisé, juste existence dans le monde et la correspondance d'actions on à la vérité fournissent l'atmosphère que dans les individus en bonne santé, morales et spirituelles peuvent être développées.

3. Le principe de l'existence d'âge. Le Kinsman n'a pas d'âge. La mémoire du Kin - concentré en nous, ou manifeste (comme il nous semble) dans des concepts tels que la conscience, l'étincelle divine, fondement matrice de l'individu, l'esprit - est un trésor inestimable qui se déploie en nous par l' puissance inépuisable provenant de s'en prévaloir et se tournant vers elle. Nous pouvons voir que la division d'une population scolaire en classes d'âge établit la domination d'un homme simple manifestation et son expérience dans une vie simple manifestation, coupant ainsi la mémoire du Kin, ou le présent connaissances cosmique dans l'homme. Le principe de agelessness établit chez l'enfant l'homme Pristine, et met l'accent loin du corps minuscule au Grand Esprit.

Une population d'âge scolaire sans se charge de la tâche de créer le système actuel de l'éducation, affecte et réaffecte rôles entre les membres de la population en fonction de la qualité et les caractéristiques des fruits de leurs travaux, les traits des individus de caractère, de leur inclinaisons, etc, mais jamais selon les statistiques d'âge. Le primogenitor ne se contente pas de jouer avec les mots. Le primogenitor utilisé des mots pour désigner l'essence de chaque phénomène, objet ou processus qu'il voyait.

Le principe de agelessness est soutenu par l'identification du mot russe deti (enfants) avec dedy (grands-pères). Cela nous montre que les arêtes de l'arbre généalogique présenté à notre époque contemporaine ont été appelés par un nom unique: deti, dedy ou dedi. Cela met en évidence l'unité sous-jacente des enfants (deti) avec grands-pères (dedy). Parler avec un enfant que l'on pourrait avec un grand-père, c'est parler avec un grand-père. Nous pouvons voir que ce qui se rapporte aux enfants n'est rien moins que incommensurable. La principale caractéristique distinctive des enfants est l'incommensurabilité de leurs aspirations, que nous définissons comme souvent maximalisme. Impossible de sonder les profondeurs de la pensée des enfants avec notre imagination, nous, dans un effort pour nous couvrir, finissent par étouffer nos enfants, nous les amener à batifoler, nous les transformons en marionnettes, nous les minimiser.

4. Le principe de la pureté et la clarté de l'information. Le monde est un flux de la Parole de Dieu. Le Pantareimerem Parole signifie que tout ce qui existe est informé et informe lui-même - une pensée qui se trouve légèrement sur l'âme. Les deux axiomes: (1) le cosmos est un système et (2) le cosmos est infini - ne serait pas possible sans une troisième et une quatrième:

(3) Le cosmos comme un système serait impossible sans un échange mutuel d'informations entre ses éléments constitutifs.

(4) Les étendues incroyables de l'espace cosmique ne sont possibles que dans les conditions de l'harmonie et de l'harmonisation mutuelle de mouvement selon un tout autre sens, selon une image entière de la vie, voyage, accepté par tous comme un incontournable, constante indestructible.

L'acceptation de soi-même au sein d'un sens plénier pour son voyage par chaque composant de ce Tout donne la vie au système d'éléments ainsi que chaque élément en particulier. L'acceptation de la signification par chacun est une condition de leur harmonisation mutuelle en tant que système. Ce fut la base de la veche russe et la lave Cosaque - en fait, pour la formation d'un peuple comme un tout unique. C'est la condition fondamentale de l'existence d'un organisme ou d'un organisme, ou toute symbiose micro ou macro. Quand nous acceptons le sens plénier à l'intérieur, son image est évidemment ce que nous découvrons partout comme notre ressemblance propre.

Cette ressemblance à tout ce qui se trouve en nous qui nous lie - nous concerne - à tout le monde. Tous sont liés à nous par la connaissance et la conscience de lui-même du sens plénier permet à l'Homme non seulement de lire le livre des étoiles, mais à vivre selon ce qu'il lit dans les étoiles en une seule formation avec eux ...

1. Homme (avec une majuscule) un équivalent du mot russe Chelovek, se référant à un individu humain que représentent les espèces, sans référence au sexe - la race humaine, l'humanité.

2. Kinsman (avec un K majuscule) un équivalent du mot russe Rodochelovek, - Un homme partageant les mêmes origines raciales, culturelles ou nationales comme un autre.

3. Kin école (en russe: Rodovaya shkola) - comme Rodochelovek (traduit ici par «Kinsman ').

4. Vladimir Ivanovich Vernadsky (Mars 12, 1863 [OS Février 28] - 6 Janvier 1945) était un minéralogiste russe-ukrainien et géochimiste dont les idées de noosphère étaient une contribution importante à la cosmisme russe. Il était un père fondateur de plusieurs nouvelles disciplines, y compris la géochimie, la biogéochimie, et radiogeology.

5. Kin (avec un K majuscule) un équivalent du mot russe Rod - indiquer conection avec les parents proches et lointains, le droit à notre premier père, le Dieu. King (majuscule initiale) - Dieu (Kin,-ing) Rod - un ancien mot slave désignant d'abord Dieu comme la source de toute vie, y compris, mais aussi la notion de famille. La tige racine apparaît aussi dans plusieurs autres mots russes, y compris (rodstvenik) «kinfolk», (srodni) «analogues», (Rodina) «mère patrie» et (priroda) «nature».

6. deti, dedy - l'auteur prend un peu plus loin et pose un original racine combinée dedi.

7. veche - ancienne assemblée populaire russe, une sorte de parlement. Ancienne forme russe de l'autonomie gouvernementale qui a mis la vie compréhension de la vraie liberté d'un homme et son expression de soi. Existait en Russie jusqu'à environ le milieu du XVIe siècle.

8. lave - mêmes principes de l'autonomie gouvernementale comme dans veche. Cosaque finalement dérivé d'un terme turc signifiant sociale Qazaq «aventurier» ou «homme libre». Ce terme est d'abord mentionné dans une chronique du ruthène 1395.

Mikhail Shchetinin Professeur, Directeur de l'État lycée, professeur émérite de la Russie Membre à part entière, "RAO" (Académie russe de l'éducation) Article originaire de Uchitel'skaya gazeta, n ° 31 (1999) Traduit par John Woodsworth

Présenté par l'École de Kin -. Lycée de Tekos, Russie, 1999 Article original en russe

Ces articles proviennent directement des chercheurs et sont transmises à tout le monde. La société n'assume aucune responsabilité pour tout contenu dans ces articles.

Cliquez sur ce lien pour afficher ou imprimer ce document (y compris les photos) en ce qui concerne Mikhail Petrovich Tidings Shchetinin lumineux: % http://www.loveforlife.com.au/files/Mikhail 20Petrovich 20Shchetinin%% 20B ...

ÉCOLE Tekos - L'EDUCATION POUR L'AVENIR - Ce que les écoles obtiennent le droit

C'est l'école fondée par Mikhaïl Shetinin qui Anastasia présente dans ses livres comme un puissant exemple de la façon dont l'autonomisation éducation devrait être de faire ressortir le meilleur à nos enfants.

Les enfants sont valorisés et respectés pour les êtres sages et ils sont appréciés pour la sagesse innée et des capacités créatives, ils ont tous.

L'éducation est considérée comme l'élaboration de ce dehors, ne pas mettre l'information po Il n'ya pas d'enseignants pour adultes.

Les enfants ont une responsabilité dans leur propre éducation, l'apprentissage et l'enseignement ainsi que l'autre en petits groupes d'âges mixtes (8 et 17 ans) et couvrant le programme scolaire élevé dans un an ou deux, tout en gérant l'école, son administration, les repas , maintenance etc par eux-mêmes.

Ils se concentrent sur un seul sujet à la fois académique, maîtrise de ses principes de base avant d'ajouter le "gras" autour de cette avant de passer à un autre domaine.

Ils sont encouragés à fouiller aussi profond qu'ils le désirent dans un sujet, se déplaçant dans l'université - il n'existe aucune restriction à leur apprentissage. Tous les domaines de l'apprentissage sont liés et compris comme des parties d'un grand puzzle que tous s'emboîtent parfaitement.

Il s'agit d'un environnement discipliné ordonnée encore les enfants se sentent libres et indépendants à se développer à leur plein potentiel. Les étudiants eux-mêmes ont construit et décoré de l'école à partir de zéro, brique par brique et écrit leurs propres manuels.

L'école développe la personne tout entière avec beaucoup de temps étant consacré chaque jour aux arts: la musique, la danse, l'exploration de la culture, l'exercice, et tout cela dans un environnement sain en plein air, l'apprentissage de la nature, dans la nature et avec la nature.

Il s'agit d'une école d'avenir où le modèle obsolète de notre système scolaire actuel est sérieusement remis en question et un exemple inspirant de la façon dont les choses peuvent et doivent être présenté.

Mikhail Shetinin avec Leonid Sharaskin, qui a introduit les livres sonnerie Cedars dans le monde anglophone, étudient les moyens d'apporter cet exemple positif de l'éducation dans le monde occidental. Shetinin livre sur sa philosophie de l'éducation, nous l'espérons sera disponible en anglais dans un proche avenir. Une tournée internationale de Shetinin et ses élèves est prévue pour fin 2010.

L'école: nouvel avenir de l'humanité

  1   2

similaire:

[Note: les vidéos intégrées situées au bas de cette page.] iconNote liminaire, page 7

[Note: les vidéos intégrées situées au bas de cette page.] iconDescription des capa et cap pour revenir à cette page, cliquer sur...

[Note: les vidéos intégrées situées au bas de cette page.] iconNote de l’éditeur Science et perception dans Descartes
«Pourrez~vous former un plan de travail ?» Un large extrait de cette lettre d'Alain est cité dans la «Note de l'éditeur» qui se trouve...

[Note: les vidéos intégrées situées au bas de cette page.] iconDouleurs chroniques du bas-ventre chez une femme
«Le bas-ventre», répond-elle en montrant la partie concernée. Elle va parler de sa constipation ou de ses brûlures urinaires, et...

[Note: les vidéos intégrées situées au bas de cette page.] iconNote liminaire, page 7
...

[Note: les vidéos intégrées situées au bas de cette page.] iconNotes de cours, de sites internet Conventions adoptées
«//») et les changements de page par «/p. Xx/», où XX est le numéro de la nouvelle page (par exemple : «/p. 25/»)

[Note: les vidéos intégrées situées au bas de cette page.] iconNote argumentée
«moyenne» n’est pas la même pour toute les disciplines. La note de 8/20 peut être une note moyenne ! Pour des interlocuteurs étrangers,...

[Note: les vidéos intégrées situées au bas de cette page.] iconNote liminaire, p. 2 Début, p. 9 Table des matières, p. 3 et p. 429...
«non pas seulement du nom mais des noms du père». Ce séminaire se réduira à une seule leçon du fait que le professeur

[Note: les vidéos intégrées situées au bas de cette page.] iconOn note m = max{Xi; 1  I  5}
«X1 = k», avec 0 Toutes les boîtes sont ensuite entreposées ensemble. On prend au hasard une boîte dans l’entrepôt. Soit X la variable...

[Note: les vidéos intégrées situées au bas de cette page.] iconCours de biologie. Chapitre 22 : l’appareil génital féminin. Livre page 230 Page sur 5








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com