Manuel Bonjour Henri !!!








télécharger 2.56 Mb.
titreManuel Bonjour Henri !!!
page57/60
date de publication04.03.2017
taille2.56 Mb.
typeManuel
b.21-bal.com > loi > Manuel
1   ...   52   53   54   55   56   57   58   59   60

24/4/2007 les bandes dessinées

il y avait le cinéma avec les films de westerns mais nous avions aussi des bandes déssinées, qui se souvient de Blek le roc, de david crocket, de pim pam poum, des pieds nicklés, et tant d'autres? j'avais droit de lire des livres pendant la sieste, mes grands parents étaient sûrs comme ça d'être tranquilles et de pouvoir faire une bonne "ronflette"....

Adrienne

ah, les BD, c'est tout un monde!

mon premier ALBUM a été "l'oreille cassée" de tintin, sous vichy

à la Libération, qui est intervenue pour nous le 8 nov 1942

(enfin, à peu près...)

toutes sortes d'industries se sont developpées

grace à la coupure d'avec la métropole

dont des petits journaux

techniquement approximatifs

(imprimés noir et rouge décalés)

"tourbillon" "petit claude" pour moi (faits par radio algérie)
les industries locales n'ont pas résisté à la Libération de 45

et on a eu chez hérard la presse métropolitaine

"coq hardi" resistantialiste ("mousquetaires du maquis")

"donald" avec la technique de pointe de walt disney

magnifiques nanas drapées (prince vaillant) en couleur

(pas de nanas alors dans la bd française)

pim pam poum, guy l'éclair, donald et picsou bien sûr

plus tard Picon m'a passé sa collection de Spirou

que j'achète encore chaque semaine

jjk
Sous Vichy, je me souviens d'avoir eu en cadeau un album de ZOZO .

Ce personnage était un petit aventurier noir africain. Il était en vitrine chez Roidot. Il me faisait envie, mon oncle me l' offert.

Mais, pour moi, la meilleure BD française de l'immédiate après-guerre, dans le journal COQ HARDI , c'était " Les Mousquetaires du Maquis ". Jamais de mort ni de blessé. mais le soldat allemand y était ridiculisé. Par exemple, l'officier capturé qui avance à coups de pied dans le cul, donnés par "l'Avocat" l'un des personnages, et qui salue en disant "Aïe Hitler!".

Jacques
au temps de coq hardi et donald

les seuls que ma "semaine" me permettait d'acheter

j'en lisais d'autres en pirate chez le marchand hérard

notamment ceux des scouts "coeurs/âmes vaillant(e)s"

dans le style "réaliste" - les autres étaient en "caricature"

avec des histoires de trappeurs scalpés

et un "strip" 3 images où les petits scouts

faisaient des niches à un petit diable nommé boutaki

on vendait aussi des images-enigmes genre "trouvez le chat"

JJK
Dans les bandes dessinées il y avait aussi Aggie, pour ma part je lisais chaque semaine "Nous deux" que j'allais acheter pour ma tante, ces couvertures faites en dessin me faiscinaient la jeune fille était magnifique et le garçon on en aurait mangé, ma tante les gardait et comme Adrienne je les lisais pendant la sieste

(je lance un appel celle ou celui qui posséderait un exemplaire de ce magazine entre 1950 et 1960) qu'il pense à moi j'ai fait tous les vide greniers existant et makache je n'en ai pas trouvé un seul datant de cette époque, si vous en avez plusieurs encore mieux amitiés à tous

Annie de sba
qui se souvient de "Sciucia" une bande déssinée relatant les aventures d'un petit italien

(Napolitain peut-être )qui vivait dans la rue,au temps où les américains envahirent

l'Italie

Jorge

bonjour

j'ai rencontré une référence à ce personnage dans des jeux dramatiques pour la jeunesse; mais quelqu'un pourrait -il m'en dire davantage sur ses aventures ? je m'y intéresse car je crois que c'était une rprésentation du diable, mais jen e me souviens plus bient ( et je n'ai plus les illustrés de ma jeunesse)

merci

Christiane
25/04/2007 région d’origine

Et si, pour changer un peu du sport et du foot, chacun de nous disait de quelle région d'Espagne est originaire sa famille ( paternelle et maternelle )...N'oublions pas qu'en 1887 notre ville de SBA comptait 10291 Espagnols pour 3682 Français...

Pour ce qui me concerne, côté paternel la famille vient d'ASPE ( région d'Alicante ) et côté maternel elle vient d'Almeria...

ça vous dit?.

Raymond
bonne idée Ramonico, donc voilà côté

paternel : ULEILA DEL CAMPO provincia de ALMERIA

Maternel : MOJACAR (ALMERIA aussi je ne sais pas peut être que Manuel pourra me le confirmer provincia de Ameria o no)

donc tous andalous (une race à part avec le sang chaud et la tête froide!!!!), tu vas voir à force on va se trouver des liens de parenté...

petite précision Ramonico, il faudrait peut-être mettre les noms aussi ?

donc pour le village de Uleila : le nom est LOPEZ NAVARRO

et DE LA HIGUERA RONDAN

pour celui de Mojacar : le nom est HERNANDEZ et GARCIA

Adrienne
Bueno, pour l'instant nous sommes 2 sur le sondage, les autres réfléchissent...tu sais certains ne souhaiteront peut-être pas donner leurs noms...pour moi, côté paternel, Galipienso et Pavia ( Aspe ) et côté maternel, Lopez ( Arboleas ) et Navarro ( Hondon de los Frailes - près d'Aspe ) . Voilà. à suivre...

Raymond
GARRIDO- VIRUEGA

AMAT

GRANADA-NERJA-almeria PETREL- alicante

JPA
Coté paternel, le berceau de mon patronyme : Planes au-dessus d'Alicante, village fortifié ayant résisté aux Maures ! célèbre pour fournir jadis les amandes du Turron . Mais...mon ancêtre est allé chercher à côté son épouse à Bénimassot, village d'origine maure où les espagnols ont jadis sué le burnous pour cultiver en espalier des arbres fruitiers. côté maternel moitié Asturies qui se glorifie d'avoir résisté aux Maures (lieu de pélérinage toujours vivant), moitié franco-espagnole : Madrid et El Pito (Cudillero, Asturies) ou mon arrière grand-père jardinier français a créé au début 20ème les magnifiques jardins de la Quinta de la famille Selgas, dernier lien dans Sitorama page 2.

Henri
Coté maternel Ahuir Pinoso (Alicante) coté paternel Lopez Novelda (Alicante) Ce sont mes deux grands du coté de ma mère. Du coté de mon père c'était un italien et une lorraine. Colette
mon gd pere maternel josé PISANA né à marquesa (alicante) c'est pou ça que je suis blond et ma grand mere maternelle vicenta GOMEZ née à saida originaire de ? pour la petite histoire coté paternel c'est moitié italien moitié grec et cela fait un français .bonne nuit à tous

Gérard
hé porqué no on ne donnerait pas les noms, en ce qui me concerne il faut que je fasse des recherches, j'ai les livrets de famille de mes grands-mères, je vous dirai ça demain sans faute buenas noché à todos

Annie


Mes grands parents paternels (que je n'ai malheureusement pas connu): CANTON-IBANEZ Pedro, né à la Canada (Alméria),AGUILERA-RODRIGUEZ Maria, née à la Canada (Alméria);

mes grands parents maternels : DIAZ-TORTOZA Miguel, né à Gador (Alméria), CAMACHO-GOMEZ Carmen, née à Gador (Almeria).

Mon père, Juan (Juanico) est né à la Canada, ma mère est née à SBA.

Paul
Origine de mes ascendants: paternels, Botella-Cerdan:ASPE( prés d'Alicante), maternels,Martinez-Torres:ALMERIA( Andalousie).

D'autres noms d'ancêtres d'Aspe:Coves,Barals,Garcia.

D'Alméria:Cordova,Ségura,Cerdan,Médina...

Combien de petits cousins parmis vous?

Alain
grand père : Hernandez-Garcia, Nijar (alméria)

grand-mère : Lopez (?)

Ascendants : Ruiz, Montoya

Adrienne, on doit être cousins !!!

Geo
mais oui Geo on doit être cousins!!!!

par contre j'ai été en Andalousie, j'ai fait des recherches

je n'ai plus de famille la bas, ils sont à CAPO DE GATA, MADRID

JEREZ DE LA FRONTERA et surtout à BUENOS AIRES, ETAS UNIS ET PEROU

Voilà nous sommes plus qu'éparpillés petit à petit je retrouve ma famille mais c'est long j'en ai retrouvé à BUENOS AIRES, PATAGONIE (merci internet et webcam)j'envisage de faire un voyage en Décembre cette année pour tous les voir y compris ceux des E.U et ceux du Pérou on se retrouverait tous à PLATA DEL MAR en ARGENTINE..... Voilà vous savez tout ou...........presque.

Adrienne

Nos origines.

Mes ascendants:100% Andalous de la province d'Almería

I)Grands-parents maternels:

-grand-mère :Alías- Jurado née à Nijar ( Almería)

grand-père: Salazar- Méndez né à Cabo de Gata ( Almería)

Grands-parents paternels:

- Grand-mère:Ruiz- Guirado, née à Tabernas ( Almería)

grand-père: Jimenez- Rodríguez né à Nijar (Alméría)
II) les ascendants de mon épouse :25% Andalous et 75% d'Alicante.

Grands-parents maternels:

- Grand-mère:?- Ramirez née à Monóvar ( Alicante)

- Grand-père: Navarro - Almira né à Sidi-bel-Abbès, origines Cox et Novelda( Alicante)

Grands-parents paternels:

- grand-mére: Valero- López née à Sidi-Bel-Abbès, origine Arbolea (Almería)

- Grand-père: Mas- Ruiz né à Oran, origines Crevillente( Alicante).

Manuel

Origines: côté paternel De Haro et Gimenez de Pulpi (Almeria)

Galdeano de Adra (Almeria)

côté maternel Belmonte et Soriano de Tabernes (Almeria)

Si vous trouviez des analogies merci de m'en faire part. Cordialement,

JPdeH

Mes arrieres grands parents maternels sont arrivés en Algerie en 1881

je dois avoir des petits cousins quelque part sur ce forum
La famille Garcia

Le Père - Joseph né à Valencia en 1853 époux d’Andréa Lopez

Enfants : Joseph né à Valencia en 1875 (Futur transporteur)

Antoine né à Valencia en 1880

Thomas né à Sidi bel Abbés en 1883 (mon grand père)

Jean né à Sidi bel Abbés en 1886 (Maçon)

François né Sidi Bel Abbes en 1889 (Relève les compteurs d’eau)
La Famille Barrancos

Le père-- Joseph né en 1857 à Almeria époux de Marie Delmonte

Enfants : François né à Sidi Bel Abbes en 1882

Maria née à Sidi bel abbés en 1884

Isabel née -----idem-------- en 1886 ( ma grand mère)

Joseph né –idem-------- en 1888 (employé chemin de fer)
Du côté paternel tous mes ancêtres sont nés en Allemagne

jorge

Jorge
En cette période électorale quoi de plus normal donc que de participer moi aussi à ce sondage original. Je préciserais à cet effet que du côté paternel, tous les Pavia étaient originaires d'Aspe (province d'Alicante ).Ma grand mère, Antonia Garcia, était elle de Novelda, un patelin tout proche. Côté maternel, mon grand père Santana était né lui à Bel abbès, en 1879, déjà au Mamelon. Ces parents étaient, je crois, des malagueños.

Quant à ma grand mère maternelle, une Castello, elle devait être

originaire de la province de Valencia.

Toute leur descendance , sans exception et jusqu'à notre départ en 62, a vu le jour à Bel Abbes.

Antoine
Chez les Bernabé

Avec ma famille je pourais faire un roman. Mon pére Raymond est né en 1923 son pére Manuel en 1888 à Sidi Bel Abbes.

Mon arriére grand pére Laurent à Valmy en 1863.Son pére corsaire venait de Malte né???? souche Anglaise et Espagnole.

La mére de mon pére Carmen Lopez Quesada est née à Sidi Bel Abbes

sa mére venait dé Los Molinos quartier d'Almeria, et son pére du côté de Murcia.

Chez les Segura Lopez Besera Finos

Ma mére à la Canada à Almeria

La mére de ma mére à la Canada et toute sa famille à la Canada

L'arriére grand mére c'est faite empoisonner par son mari et la femme de ménage?

Une aïeule était dama dé capa à la cour d'Isabelle la catholique.

Mon grand pére Juan Segura est né à Viator prés d'Almeria

Son une personne trés pieuse et trés bonne guérisseur, il avait adopté un enfant d'une fille de grande famille. Donc mon grand pére avait un demi frére qui vivait aussi à Bel Abbes ?

Je trouve que cela est trés passionnant de rechercher nos racines , on découvre parfois bien des surprises.

mon grand pére est de Viator:

Nicole
Alors que je ne dise pas de bêtise en consultant les livrets de famille que je possède :

ma grand-mère paternel est née à bel-abbés s'appelait Rose PASTOR le 13 juillet 1891 fille de Gabriel Pastor né en aout 1864 à bel-abbés et de Isabel Maria CERVANTES née en janvier 1867 à Alméria

ma grand-mère maternelle est née à Yecla province de Murcie le 1 Décembre 1892 et s'appelait Térésa Carmen BORRAS et mon grand-père maternelle s'appelait Francisco Antonio CANILLOS mais lui était né en 1892 à bel-abbés, je n'ai rien trouvé sur mon grand-père paternel
Annie

Je me lance également :

-Rodriguez Antonio José Francisco (journalier) né à Viator province d'Alméria (espagne le 04/03/1876 fils de Sanchez Dolorès et de Rodriguez Francisco (Viator, province d'Alméria).

-Vicente Maria Del Carmen Tomaza née à Cabo de Gata (province d'Alméria (espagne le 21/12/1881) fille de Vicente Alonso zr de Garcia Maria Del Carme, de Cabo de Gata.
Leurs desendance :

Rodriguez Juan Manuel né le 22/051905 à SBA

Rodriguez Antonio né le 26/01/1907 à SBA

Rodriguez Francisco José né le 01/07/1909 à SBA

Rodriguez Maria Del Carmen née le 12/02/1911 à SBA
La descendance de Rodriguez Juan Manuel :

Rodriguez Marie

Rodriguez antoinette

Rodriguez Vincent

Rodriguez Carmen

Rodriguez Juan "dit Jeannot"

Rodriguez andré

Rodriguez Françine

Rodriguez Florence

VRodriguez
C'est à Viator ( Almería)que se trouve un régiment de la Légion espagnole.

Mon grand-père maternel " Francisco Salazar Méndez" est bien né à Cabo de Gata en 1870 mais il a émigré vers l'Oranie en 1877. Il avait 7ans et c'était le plus jeune d'une"caterva" d'enfants qu'une veuve avait toutes les peines du monde à nourrir.

Il n'est jamais retourné et il ne se souvenait que d'une chose: "en Almería, sal y esparto" , des salines et des champs d'alfa .

J'y suis retourné plusieurs fois, non pas pour photographier leur maison, il ne se souvenait de rien et apparemment plus de famille dans le coin.

D'ailleurs la localité de Cabo de Gata a tellement changé avec des quartiers résidentiels composés de villas appartenant aux gens d'Almería, tout un paseo front de mer moderne ,des commerces, des banques..etc .

Les vieilles chaumières où mes arrière grands-parents avaient dû habiter avaient été rasées depuis belle lurette.

A la Mairie( ou plutôt chez le curé) pas une seule trace de l'état civil: détruit lors de la guerre civile 36-39.

Au cimetière, je n'ai retrouvé la tombe que d'un seul Méndez, de la génération du grand-père.Quel lien de parenté?

Merci quand même Nicole pour ta proposition de prendre des photos.

Si tu passes devant le petit village de'" Fernán Pérez"( Nijar), non loin de Cabo de Gata,il y a un puits en bordure de la route, à l'entrée de la localité. C'est là que ma grand-mère maternelle allait chercher l'eau chaque jour avec sa mère. Elle avait 8 ans.

Tu penseras à moi!

Elle me racontait toujours qu'elle n'avait jamais oublié ces lieux et que si on la déposait devant chez elle, les yeux bandés, elle retrouverait sans problème le chemin qui menait à ce puits.

J'en ai une photo, sous les yeux, sur mon bureau.J'espère qu'il existe toujours.

Manuel

Merci Nicole de Votre réponse, quand à savoir exactement les rues je ne sais pas trop j'ai bien des actes de naissances de mes arrières Grands parents du registro Civil de Viator (Alméria) mais ce ne sont que des photocopies pratiquement illisible trés foncées aves des bandes noires en certains endroits. J'ai essayé de reconstituer et de traduire mais c'est difficile, on peut quand même y lire : Calle Del Olivo et Calle Vinal de Alméria(? Vinal je pense). Voilà j'avance à petits pas et c'est tout ce que je peux vous dire car les recherches en Espagne sont longues et diffiles, surtout à traduire mais qui c'est peut être qu'un jour je pourrais aller dans cette région d'Espagne que je ne connais pas et y retrouver mes racines et surement de la famille que je ne connais pas. Encore merci Nicole et bonne journée.

VRodriguez
Manuel on disait aussi Almeria esparto y lagana!

Et à Nija je vais aller car il y a de l'eau de source et nous buvons cette eau à table et biensur acheter des poteries bien connues.

Nicole
On était encore plus méchant !

On disait:" Almería? Mocos y lagañas!"

Lors d'une visite touristique à Grenade, je conversais avec des Catalans de Barcelone et l'un d'eux me servit soudain ce qui est écrit ci-dessus!

Je lui fis remarquer que si la Catalogne n'avait pas bénéficié d'une forte émigration Andalouse depuis les 50 dernières années, il y a longtemps qu'elle serait morte.

Il s'éloigna subrepticement de moi et je ne le revis plus.

Manuel

Voici quelques résultats du sondage, arrêtés le 26/4 vers 15h30.

Participants : 15 intervenants habituels du forum. N’ont pas participé : environ 7 ( dontje ne citerai pas les noms, ah ah ah).

Il en ressort que les familles de nos camarades qui ont répondu

( 2/3 ) proviennent de :

- Province d’Almería = 46 %

- Province d’Alicante = 28 %

- Autres Provinces d’Espagne = 12 %

- Provinces Françaises = 4 %

- Autres Pays = 10 %

« …et tout ça fait d’excellents Français. » dit notre webmaster Henri.

Donc 86 % des familles des sondés sont d’origine Espagnole.

Mais où sont donc passés les Bel-Abbèsiens de souche Française ? …

Cela confirme ce qu’on savait déjà, à savoir que l’Oranie était une « autre province d’Espagne » ( que Franco voulait récupérer à un moment donné…).

On s’aperçoit qu’il y a eu très peu de « mélanges » entre Espagnols et Français. Les mariages se faisaient entre familles originaires d’une même province ou d’un même village, et bien sûr d’un même quartier de la ville.

Cela explique pourquoi une forte majorité des messages du forum font appel à la langue espagnole ( citations, histoires, chansons, expressions, traditions)…

Espérons que ce petit sondage sans prétention permette à certains d’entre nous de se découvrir des familles communes. Un exemple : tous les PAVIA ( Antoine ) sont originaires de ASPE ; et bien, mon arrière grand’mère paternelle Antonia était une PAVIA de ASPE ( 1850 ) ; je pense qu’à cette époque-là, dans ce petit village alicantin, tous les PAVIA étaient cousins…

Je me sens donc un peu cousin avec Antoine…mais aussi avec vous tous.

« Mekerra’s, el sitio de los primos. »

Si vous désirez enrichir ( ou critiquer ) mes commentaires, n’hésitez-pas

Ramón
Tu es un vrai chef Ramonico, ton sondage au moins est fiable!!!!

effectivement il doit y avoir des petits cousins à travers MEKERRA

mais en lisant tous les messages on peut se rendre compte que c'est une province bien déterminée et les villages tiennent dans un mouchoir de poche, surtout en Andalousie. Donc désertification pour une "terre meilleure" mais l'ont-ils trouvée ?

l'Andalousie qui attire tant de touristes maintenant et dont les terres sont si fertiles ? et Tabernas qui doit sa réputation à tous les films tournés la bas ? en interrogeant des anciens du coin, ils m'ont dit quelque chose, que j'ai beaucoup de peine à assimiler encore, c'est que toute cette partie désertique et pelée de Tabernas était, il y a 50 ANS, une forêt!!!!!!! je n'arrive pas à l'imaginer.

bon tout cela pour te dire BRAVISSIMO HUMBRE.

Adrienne
Etant partagé entre Sète et le Havre, tous les papiers de mes grands parents se trouvent à Sète ( livret de famille..........) je disais donc que quand je rentrerai après Nîmes, j'essaierai de donner les lieux de naissance de mes grands parents maternels et paternels.

mes grands parents paternels que je n'ai pas connus, étaient arrivés en 1889.

Mon grand père paternel avait eu aux dires de mon père, une concession d'un bout de forêt entre Bossuet et Slissen,les coupes de bois servant à en faire du charbon.

Mon père né en 1899, avait un demi-frère d'un premier mariage de sa mère: Parra.plus tard (il entra au CFA, cheminot)et trois soeurs

Mon père RUEDA François à l'âge de 12 ans descendait avec son père à SBA la charrette remplie de charbon, afin de le vendre, sa mère habitant dans le quartier Barrio Alto vers la sortie Détrie près du deuxième passage à niveau.

Mes grands parents maternels: Perez né en (1870 ?) à Nijar marié avec Perez Rosa née en (1871 ?) à Cabo la Gata, Province d'Alméria. Ayant eu ensemble 7 enfants 6 filles et 1 garçon.

A vérifier.

Souvenirs.

René
Bravo Raymond, tu travailles avec cette chaleur ! j'espère qu'on va approfondir encore. Mes cousins, où êtes-vous ? J'attends avec impatience de trouver un de vos ancêtres venant de Planes ou Benimassot (province d'Alicante). A l'époque il ne devait pas y avoir plus de 200 familles pour Planes et 100 maxi pour Benimassot.

Henri
Il se trouve que Parra de perpignan sa maman est une petite cousine de ma maman.

les Bernabé et Bernabeu de Bel Abbes ont un lien de parenté,

vous allez me dire ! et pourquoi? parce que un éscribouillard de l'état civil c'est trompi en écrivant Bernabé il a écrit beu;donc 2 fréres n'ont pas le même nom de famille,mon grand pére a un cousin germain qui se nomme Bernabeu; ouala

Qué jaelo!!!

Nicole
j ai ecris viruega de nerja : erreur fallait dire nijar !!

arriere grand mere maternelle : mendes : toutes cette famille voyagea jusqu a santa fe argentine, la rumeur familiale leur attribue une reussite dans les transports à la mesure du nouveau monde.

quant à FRANCO, son contentieux avec la france depuis 36, fit qu il aida les independantistes algeriens !!!

JPA
Je ne sais pas si Franco aida la rebellion Algérienne mais s'il l'a fait ce n'est sûrement pas pour se venger de la France de 36.

En effet sous gouvernement Front populaire , elle observa une neutralité à toute épreuve, laissant la République espagnole se débrouiller comme elle pouvait.

Lire ce que Camus en disait à l'époque.

D'autre part qui a pu affirmer qu'il y a 50 ans la région de Tabernas (Alméría) était recouverte de forêts? Ma grand-mère maternelle est née là et c'était à l'époque un véritable désert. Elle émigra avec ses parents vers 1880.

Le cinéma américain et ses villages de Western ont fait un peu revivre le coin mais si peu.

Même ces dernières années, lorsque je repassai par là, je ne pouvais que comprendre pourquoi ils émigrèrent: pas d'industrie, pas d'agriculture avec un climat semi-désertique.

Merci Ramonico pour tes observations.

"Donc 86 % des familles des sondés sont d’origine Espagnole.

Mais où sont donc passés les Bel-Abbèsiens de souche " nous fait remarquer Raymond dans son message.

Rassure-toi fils! Il y en a.Je suis sûr que beaucoup nous lisent mais...ils n'osent pas participer.

C'est bien dommage! car nous sommes tous d'excellents bilingues et nous savons adapter notre langage à tous les niveaux.

Nous les attendons !

Manuel

Et voilà j'ai encore avalé des couleuvres, quoique j'ai bien dit que j'avais du mal à assimiler ce que ce viel homme m'avait dit et il me l'a dit très sérieusement, j'avoue qu'un an et 1/2 après je le dis sur "la pointe des pieds", donc merci Manuel de cette remarque bien sentie.

Adrienne
Mas vale tarde que nunca !

J'ai attendu jusqu'à maintenant car je n'avais pas toutes les informations concernant mes ancêtres paternels.Mon frère qui possède ce livret de famille est en vacances !!!! donc, je me lance.

Mon grand père paternel : Juan RODRIGUEZ (Juan, de père en fils) né aux environs de 1885 à Almeria.

Cantonnier à SBA. Je me rapelle, l'avoir vu avec sa cartera, mangé, assis sur un trottoir à midi, devant l'école Gaston Julia. Il habitait rue Mogador (centre ville) et il n'avait bien sûr pas le temps ni la santé pour faire l'aller et retour le midi.

Ma Gd mère Paternelle : Anna Maria ..... née en 1988 à Alméria.

éleva ses 5 enfants. Ils ne parlaient pas et ne comprenaient pas le Français.

Mon Gd père maternel: José Manuel Ciriaco PICON né le 4.05.1886 à La Cañada Province d'Almeria; Maçon ( confectionna entre autres l'escalerica de la cote, qui donne sur la rue du chemin de fer au Barrio Alto) Mort à 40 ans, accident cardiaque, et travaillant à l'ancienne, à la confiance, tout ce qui lui était dû, pour son travail, ne lui fût jamais payé !!!!

Ma Gd mère maternelle: Josefa Felixa PICON née le 14 .01.1988 à La Cañada, éleva pratiquement toute seule ses 7 enfants.

Donc, Français à 100%

Remarque:" En toute Gentillesse " C'est vrai qu'en traversant la Sierra Leone aux environs de 13 heures, les seuls oiseaux que j'ai vus, volaient sur le dos pour ne pas voir la misère qu'il y avait dessous.

JCR
Je me demande si les familles qui venaient de la Canada n'on pas un lien de parenté car la Canada était un quartier d'Almeria pas trés grand et toute les familles se connaissaient, j'en déduit que nous sommes surement des petits cousins de la cuisse gauche et de l'oeil droit!

Nicole

1   ...   52   53   54   55   56   57   58   59   60

similaire:

Manuel Bonjour Henri !!! iconHenri Atlan «Science et sagesse Des déterminismes et de la liberté»
«La science est-elle inhumaine ? Essai sur la libre nécessité» (Bayard, 2014), l’Institut français de Tel Aviv reçoit Henri Atlan...

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconBibliographie Ouvrages. Association Henri Capitant, La publicité

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconIntervention du Dr Henri Lafont sur «L’embryon : Sujet ou Objet»

Manuel Bonjour Henri !!! iconLa Bibliothèque électronique du Québec
Bonjour, Oh-là-là ! fit Dick Forrest en l’accueillant avec un sourire des yeux et des lèvres

Manuel Bonjour Henri !!! iconHello. My name is Amy and I was born in Quito, Ecuador. I'm 16 years...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com