Manuel Bonjour Henri !!!








télécharger 2.56 Mb.
titreManuel Bonjour Henri !!!
page4/60
date de publication04.03.2017
taille2.56 Mb.
typeManuel
b.21-bal.com > loi > Manuel
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   60

24/12/2006

l’histoire toujours écrite par les vainqueurs ne nous a pas épargnee!!!!

la foudre a deracine cet arbre pieds noirs au point de vouloir l’abattre!!

et bien non, la replantation et les nouvelles pousses sont plus solides et plus belles!!

de cette societe destructuree est nee une élite defiant toutes statistiques !!!( politique 33°/°) ,economique, culturelle, j en passe et des meileures!!

naturlich, les pieds noirs vehiculent un patrimoine genetique d’ancêtres de grande valeur y compris dans leur modestie!!

voila notre revanche !!! et notre reponse!!

ces ancêtres doivent etre fiers la haut!!
oui c'est sûr on a fait des trucs, il faudrait voir cela dans les divers secteurs d'activité

pour les bel-abbésiens "ed. nationale"qui sont restés toute leur vie à l'école comme moi enseignants ou administratifs

(je suis parti à bac+48 environ) voyez le sujet "profs d'espagnol etc" ci dessous et l'enrichir au besoin

JJK

25/12/2006

Bonjour à tous, je découvre le forum aujourd'hui.

Je lis qu'Adrienne est en pleine forme. C'est bien.

Nous habitions rue de la Fontaine Romaine.

Pour ce premier message, et puisque l'on est dans une serie chanson, qui peut rappeler les paroles que nous chantions le 1er janvier : Bonne année, Bonne santé, la paille au ''cul '' pour toute l'année etc... avant de recevoir bonbons ou petite pièce.

Meilleurs voeux à tous avec plein de souvenirs de chez nous.

JPR
Bonjour Jean Pierre

Pourrais-tu nous dire où tu habitais, Rue de la fontaine romaine.

Côté sud? côté nord? patio des Hernandez et Pastor ou patio Cerdan, Montero....etc Quel âge as-tu?

Je vois que tu n'as pas perdu de temps pour nous ressortir des classiques de Nouvel An. C'est ce que nous attendons de tout le monde.

je rebondis donc avec: "Bonne année, bonne santé, ouvre - moi ton porte-monnaie" et même"ton portamoné".

"Salud y pesetas y fuerza en la bragueta".

En valencien. Les hommes seuls se le permettaient:

"Salut y força al canut!"

el canut= canuto en castillan, un morceau de roseau à qui on souhaite ici une éternelle vigueur.

Il doit y en avoir d'autres qui ne me viennent pas à l'esprit.

Manuel
Bonjour Manuel,

J'habitais an n°5, entre les deux patios, en face des bains douches et de l'école maternelle.Voisins: Garcia, Brotons, Lloris, Anton, Cazorla, Perret...

J'ai 60 ans, 4 fréres et une soeur.

Elève de L'école Marceau ( qui se souvient de Mr Rabier, génial instituteur)et de Leclerc.

Mon père, que je vais appeler après ce message, travaillé a la Sncfa et a été joueur et dirigeant de l'ASBA.

Pour ce qui est des classiques, un petit rappel à l'adresse des jeunes filles qui voulaient jouer à la demoiselle :

Holà, no té pongas los zapatos de vernis, qué los vas ensouciar de bagali, titata...(air de samba)

A bientôt

Jean-Pierre
Bonjour JP!

Je revois bien les bains-douches et son gérant Mr Capelet, avec sa casquette ,dont je connaissais bien le fils, Aimé; le lavoir, le fleuriste Picot ou Pico mais pas l'école maternelle

Je me souviens bien de la cour de l’école Marceau (année 58-59) . J’ai connu Mr Rabier. Il avait sa classe à côté de celle de Mlle Chuvin.Il y avait aussi Nicolas, Riu, Ombert, Fieller, Cascales, Berthalon,Dahlen, Kremer , Mme Bénamara et Gibou comme directeur.

A propos des paroles que tu évoques( Mari! No te pongas los zapatos de" vernis "), elles se chantaient sur l’air d’une chanson des Caraïbes « El cucurucho de maní ».( maní=cacahuete dans les caraíbes)

C’est le manicero, marchand de cacahuètes, qui la chantait dans les rues pour attirer l'attention des clients.:

"Maniiiiiii! Maniiiii!

Caserita no te acuestes a dormir

Sin comerte un cucurucho de maní.

La la la! La la la la!»

C'était un air de samba lente, plutôt rumba.

Nous avons inventé ensuite des paroles tout en gardant l’air de cette chanson.

Je retrouve avec plaisir le mot bien de chez nous ,« bagali », la boue. On entendait aussi « engalifarse » ou « embagalifarse », se remplir de boue.

Manuel
je vois que J. Pierre découvre ce site hum..........

je pense que tout le monde a passé de bonnes fêtes de Noêl

avec tout leur petit monde, et l'émerveillement des petits enfants.

vacances pour l'instant donc profitons en

Pour la chanson moi je ne me souviens pas de ces paroles

nous on chantait bonne année bonne santé la paille au nez pour toute l'année... c'est pas ça ? et bien désolée.

HASTA LA VISTA

Adrienne
25/12/2006

Quoique élève de laperrine et fils de prof de laperrine, j'ai des souvenirs de leclerc, "collège moderne" à l'époque

d'abord, lorsque mon père est revenu de l'armée en 44, nous étions quasi sdf, des amis nous ont hébergé rue montagnac je crois

puis on a logé dans un dortoir desaffecté au 2e etage du collège grand mais spartiate,

avec batterie de robinets sur lavabo collectif. c'était sur l'arrière je crois, il y avait un jardin en bas, pendant un an peut-être, j'étais en 6e

le principal s'appelait Salvat je crois, il avait des fillettes jumelles marrantes. Plus tard j'ai connu legrand qui était économe du collège

tres sympa, il nous a amenés à la pêche : rascasses, poulpes avec ses enfants vers 54 sur le port d'Arzew qui était petit et charmant à l'époque

merveilleux souvenir

JJK
26/12/2006

puisqu'on en est aux chansons "hispaniques"

à la cité universitaire de ben aknoun les "constantinois" chantaient avec défi:

"à philippeville au moins,

il y a le pont romain,

à constantine y'a le pont suspendu...

************* "

et les "oraniens" répliquaient:

"la novia, la novia ... de pepe,

*******y pepe, rabioso, le dice:

*******"

il s'agit de chansons d'étudiants

et c'est ici un site bien élevé

je mets donc des étoiles

à la place des passages peu convenables

amitiés

JJK
28/12/2006

Nous aimerions voir apparaître sur notre forum des Bel-Abbésiens natifs des quartiers Est de la ville, désespérément absents.

Je pense bien sûr "au Mamelon", à la gare de l'Etat, la cité Montplaisir .

Gambetta, Le Mâconnais, le Barrio alto nous manquent beaucoup également.

Le centre ville n'est pas écarté, est-il besoin de la rappeler.. Mais.....il appartient à tout le monde.

Qu'on se le dise!

Manuel
Présente ! Je suis née rue Beaumarchais .Fille PONS , j'ai fréquenté l'école des Trinitaires(Maternelle),le Lycée Laperrine(élémentaire),le collège et le lycée de Jeunes Filles .

Actuellement à la retraite , mes pensées parcourent fréquemment les rues du Mamelon , la Place Carnot ...

Jeannine
Ils sont là, ceux du Mamelon! Je suis né rue Lazare Carnot, en 1951, j'ai fréquenté l'école Eugène Etienne,( détruite aux dernières nouvelles) j'ai fait parvenir une photo de classe de 1959, qui n'apparaît plus sur le site, j'ai aussi fréquenté le collège Leclerc, année scolaire 1962/1963.

A bientôt.

Paul
mais moi je suis native de ces quartiers là je suis née rue Descartes qui se trouvait à la gare de l'état c'est l'avenue Fallières qui nous séparait, d'ailleurs Raymond Galipienso est aussi de la gare de l'état et c'est grâce à Mekerra que j'ai retrouvé une amie d'enfance pas vue depuis 45 ans, la soeur de Raymond, le nom de famille m'a interpellé et je l'ai interrogé, voilà ce Noël a été exceptionnel grâce à tout cela.

J'allais à l'école Molière et ensuite au Collège Moderne de jeunes filles, vous avez fait pas mal de choses entre garçons au lycée Laperrine et nous entre filles on ne donnait pas notre part au chien loin de là.

donc l'appel à témoins a été concluant???? j'ai honte je suis la seule fille......

Adrienne
Bonjour à tous les Bel-abbésiens

Je me décide à intervenir pour répondre à Manuel. Même si je suis un pur produit de la calle del sol ( de par mes grands parents Galipienso et Lopez ) j'ai habité plusieurs endroits à SBA: je suis né rue des Pyramides ( touchant la Place carnot ) et j'ai donc été scolarisé dans une école du centre ville. J'ai habité ensuite la rue du Dépôt ( après le passage à niveau et la gare ).

J'ai habité longtemps la rue Elysée Reclus ( au faubourg Thiers, à 200m de la Mekerra ). Puis la Gare de l'Etat car mon père était cheminot. Juste avant de quitter le pays, j'ai habité la rue du soleil ( chez ma grand mère Lopez ). Cela m'a permis de connaître un peu tous ces quartiers. Mais les meilleurs souvenirs sont ceux du faubourg Thiers ( écoles, jardin, rivière... ) et de la rue du soleil ( une rue très vivante et très colorée où on rencontrait tant d'"Hispanophones" comme dit Manuel, et donc les origines et les coutumes de ma famille.J'en profite pour féliciter Henri pour son site, un point de rencontre vraiment sympa, et Adrienne pour sa "pêche"! Bonne année 2007 à tous.

Raymond
28/12/2006

Quand j'étais gamin, une dizaine d'années, je me souviens qu'un garde champêtre, en tenue avec képis , passait dans les rues du quartier. Il faisait une pause tous les cents mètres environ , il déposait son vélo le long d'un mur, empoignait son clairon et en jouait durant quelques instants.

Tous les enfants sortaient des maisons, des patios, comme une volée de moineaux et et accouraient aux nouvelles.Ils étaient toujours les premiers arrivés .

C'était l'annonce d'une coupure de courant , une coupure d'eau ou un avis quelconque émanant de la mairie.

Curieux, nous escortions ce préposé à l'information directe, pendant un ou deux arrêts encore. C'était l'attraction dans la calle del sol.

Ce monsieur que tout le monde connaissait bien, c'était Mr Parra. Il habitait le patio, rasé depuis pour laisser place à l'actuelle mosquée.

Quelquefois le dimanche matin, voulant arrondir ses fins de mois, il reprenait du service , la tenue et le képis en moins, et faisait de la pub pour un commerçant du faubourg.

Ça donnait à peu près ceci: "Avis à la population!

Aujourd'hui chez Mr Jacques( le boucher) vous avez ........et il énumérait les promotions en boucherie et leur prix, défiant toute concurrence. Il terminait toujours son annonce par le rituel" Qu'on se le dise!"

Je me souviens maintenant que les enfants moqueurs reprenaient en choeur, après le mot "avis", ces paroles:

"Avis! Arroz con perdiz!

la carne pa mí,

los huesos pa ti!"

C'était une rime facile comme d'habitude, mais cela nous amusait toujours.

Manuel
Dans notre faubourg, c'était un "algérien" qui faisait office de garde champêtre, il claironnait et il sillonnait le Barrio Alto; la cité Perret,et le Mâconnais.

Je n'ai plus en tête son nom, mais il fut élu Adjoint au Maire et je crois même que son fils en France était un repésentant des Harkis.

il devait habiter près du marché couvert; glacis Nord.

René
29/12/2006

Comme beaucoup d'entre nous j'attends de voir le docu tourné sur "la véritable histoire des PN " en 3 parties total 160 mn.

1)les années romantiques 2) les années dramatiques 3) les années mélancoliques

J'ai donc envoyé un mail à FR3 Aquitaine ( dont je dépends )qui m'a aimablement donné les jours de passage du film sur son antenne:

les 13 - 20 et 27 janvier 2007. N'hésitez pas vous aussi à contacter FR3 si ce film vous intéresse..

Raymond
31/12/2006

Meilleurs voeux et bonne année à tous les "abonnés" du site, partiulièrement à l'initiateur Henri Lavina.

Amicalement.

Paul.
Bonne année bonne santé la paille....

Meilleur voeux à tous

Geo
tous mes voeux à toi et à henri et à tous

je vous fais la bise de minuit

un tout petit peu en avance

felizes pascuas!

JJK
Meilleurs voeux, bonne année a tous avec plein de reves et de souvenirs agréables de SBA.

JPR
Meilleurs voeux pour 2007 à tous les pn et en particulier à tous les belabbesiens, santé, tendresse amour et surtout retrouvailles que vous puissiez retrouver vos 15 ans vos 20 ans etc....

à bientôt sur ce site je viendrai de temps en temps mettre mon grain de sel............. comme toutes les femmes dis!!!!!!!

bisous à tous

Adrienne
2/1/2007

nous étions solidement "encadrés" autrefois, cependant nous avions des activités non-scolaires souvent élaborées.

Nos parents en avaient fait de belles aussi et nous les racontaient en me limitant au clandestin discret (pas les chahuts)

je commence ici une liste:

JEUX

-morpion (salut andré thiedey, champion de ma classe)

-petits carrés, course auto sur papier, bataille navale

AUTRES

-polichinelles collés au plafond

(ancestral - j'ai un texte de mon père, comme élève, là-dessus)

-election de miss philo par petits papiers

-les mouches, omniprésentes

-décompte des tics verbaux des profs

("n'est-ce pas", etc)

-caricatures

-textes satiriques (mon père, comme élève, là aussi)

etc... à vous

JJK
2/1/2007

Tout en rappelant le respect dû à ce brave Monsieur Bruschini, notre prof

de sciences, je ne résiste pas à citer la phrase qui le rendit célèbre

lorsqu'un certain matin, en réaction à notre trop vif empressement à quitter

sa classe au tintement de la cloche annonçant le fin des cours, il s'était

écrié noblement :" Où allez vous comme ça ? restez assis, sachez qu'il n'y

a qu'une seule cloche ici, c'est moi ! "

On n'avait pas osé le contredire.
"brusquin" est un de ces profs "oecuméniques" qui ont pratiqué plusieurs établissements (au moins Leclerc et Laperrine)

Bérard, lui, a fait sonis Leclerc et Laperrine, il est sur toutes les photos avec ses grosses lunettes et son air renfrogné)

Chez nous aussi brusquin était réputé avoir dit ça pour la cloche. Je me souviens d'un jour où il a attaché une cordelette

à une patère et puis il a agité l'autre bout verticalement

et il nous a dit, j'étais là: "voilà, c'est une sinusoïde

vous ne fichez rien de toute façon vous ne méritez pas mieux comme expériences de cours"

à propos d'expériences de cours , on n'en avait pas, ni TP pourtant il y avait un garçon de labo

Cependant un jours nous arrivons chez Soulès devant lui la large paillasse était couverte de manips variées

ça tournait, clignotait et barbotait dans tous les coins... c'était le jour de l'inspecteur

JJK
En sc nat vers 51 il y avait un prof nommé saumade méridional fort gentil ses classes étaient une joyeuse pagaille bon enfant

c'est bien simple, les filles jetaient leurs chaussettes à travers la classe lors des cours sur "les nerfs"

il nous expliquait que ceux-ci avaient une gaine isolante "le Manchon de myéline"

- il disait my-é-line cela déclenchait une forte et longue hilarité que, métropolitain, il n'a jamais comprise

car à ces mots les élèves pensaient à un personnage alors notoire d'un bout à l'autre de l'algérie

(aide : il ne s'appelait pas Myéline)

JJK
Oui, l'histoire de la cloche de "Bruschin" est restée célèbre.

Mr Berard a navigué dans tous les établissements. C'est vrai!

C'était un plaisantin . Avec mon copain de table on s'amusait à compter les" vous comprenez!" qu'il ne cessait de répéter pour ponctuer ses phrases.

Il nous disait: "les gens qui me voient arriver au collège, avec mon sac en bandoulière et boitant bas ont le choix pour me surnommer: 6...4, 6....4 ou bien, le vendeur de loterie....Et il riait aux éclats.

Hackem le prof de Physique chimie de laperrine répétait sans cesse: Parconsquent!( Par conséquent).

Pastorell, lui, lorsqu'il surprenait un élève pris de fou rire lui disait:" Un bon conseil X, un conseil d'ami, avant que je ne te brise l'échine, la prochaine fois , change de place!"

Manuel
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   60

similaire:

Manuel Bonjour Henri !!! iconHenri Atlan «Science et sagesse Des déterminismes et de la liberté»
«La science est-elle inhumaine ? Essai sur la libre nécessité» (Bayard, 2014), l’Institut français de Tel Aviv reçoit Henri Atlan...

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconBibliographie Ouvrages. Association Henri Capitant, La publicité

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconIntervention du Dr Henri Lafont sur «L’embryon : Sujet ou Objet»

Manuel Bonjour Henri !!! iconLa Bibliothèque électronique du Québec
Bonjour, Oh-là-là ! fit Dick Forrest en l’accueillant avec un sourire des yeux et des lèvres

Manuel Bonjour Henri !!! iconHello. My name is Amy and I was born in Quito, Ecuador. I'm 16 years...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com