Manuel Bonjour Henri !!!








télécharger 2.56 Mb.
titreManuel Bonjour Henri !!!
page3/60
date de publication04.03.2017
taille2.56 Mb.
typeManuel
b.21-bal.com > loi > Manuel
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   60

24/12/2006

Pour ceux qui en connaissent l'air et qui auront envie de le chanter ce soir....sous l'oeil horrifié des petits enfants. Pas tous tout de même!

/Un chant de Noêl , vieux comme le monde, qu'on trouve très rarement dans les manuels scolaires que j'ai appris à la maison bien avant d'étudier l'espagnol au collège.

Arre borriquito! Arre burro arre!

Que mañana es pascua y llegamos tarde.

Arre borriquito. Vamos à Belén!

Que mañana es pascua y al otro también.
Nota: Arre!= Hue!.....pasca= fiesta.....Belén= Bethléem....al otro también= le lendemain aussi.

Manuel
j'avais complètement "zapé" ce chant, je m'en rappelles bien maintenant l'air m'est venu immédiatement et c'est sûr je vais le chanter ce soir, pas en "anglais" mais bien en espagnol.

quel Noël plein de souvenirs depuis que je vous ai découvert....

allez bourriquito vamos a belem ole viva la sambomba y el bourriquito

en préparant le repas je chantonnais la chanson de arre borriquito arre.... il m'est venu une autre en tête est ce que vous pouvez me rappeler les paroles qui étaient à peu près cela :

vamos a la escuela, vamos sin tardar que la escuela es reina de moralidad est ce ca ? mais la suite, ma grand mère me chantait cela quand je ne voulais pas me lever pour aller à l'école.

que de souvenirs merci Manuel cette noche buena pour moi va avoir un retour en arrière de 45 ans, c'est sûr qu'au milieu des rires de mes petits enfants je vais retrouver les miens autour d'un feu de bois.

Adrienne
Et voilà la fille du faubourg maconnais qui arrive !! avec pleins d'étoiles dans les yeux et tant de souvenirs dans son coeur..

il y avait égalment et je dirai en ce qui me concerne puisque j'ai toujours les cassettes des villancicos..la fameuse chanson si douce et belle excusez mon ortographe :

La virgen se sa peïnaaado

entre cortina y cortiiina

Los cabello son dé oooro

El peiné dé plata fiiina

Pero mira como beben los peses en el iro

pero mira como beben por ver a dios nacido

beben y beben y vuerben a beber

los peses en el iro por ver à dios nacer....

voilà je suis andalouse arrivée en 1954 à sidi bel abbes après quelques jours passés chez mon oncle au Bario alto, maman vint s'installer au 11, rue de la Vigne Faubourg maconnais..

et là je réponds au message "appel à témoins" j'espère que d'autre personnes de ce faubourg me feront signe car j'ai lancé une bouteille à la mer dans chaque site destiné aux bélabesiens..

B O N N E E T H E U R E U S E A N N E E

Antonia
Olé! On a retrouvé une Andalouse du Macônnais.

Le villancico que tu nous proposes est toujours à la mode aujourd'hui en Espagne. Il est peut-être le plus apprécié des enfants.

Il est vrai qu'arriver en 1954 à Bel-Abbès, ce n'est pas tout à fait la même chose qu'arriver en 1877 comme mes grands-parents. Il est donc normal que tes villancicos soient plus modernes que nos "Aguilandos".

Parle-nous un peu de ce faubourg Nord de Bel-Abbès.

Bienvenida seas Antonia!

Manuel
Tous ces villancicos, je les écoute en boucle tous les ans au moment des fêtes de fin d'année ce qui fait que ma fille les connais très bien et aujourd'hui c'est ma petite fille de 3ans qui chante "la virgen se esta peinado" c'est merveilleux de pouvoir transmettre, c'est pour cette raison que depuis longtemps j'écris tout ce qui me vient en mémoire que je garde toutes les photos de cette époque afin de transmettre à mes petites filles afin qu'elles se souviennent que leur Nany était une espagnole émigrée par la faute de certains politiciens... et c'est pour cela également que je leur transmet l'amour de l'autre quelque soit sa différence..

Il est exact aussi que mes racines ne sont pas de SBA, ceci n'empêche pas que pour moi les plus belles années de ma vie c'est bien au maconnais que je les ai passées..

Depuis toutes ces années il ne se passe pas une semaine sans que je rêve être la bas toujours enfant étrange n'est-ce pas ? Je me souviens comme si c'était hier, les copines dont je ne sais plus rien d'elles Anne Marie Ruiz, Marie Thérèse Cazorla.. dans la cour où j'habitais il y avait les familles Montésinos, Vidal, Torres, Molina.

Les soirées d'été c'était qu'un vrai régal,lorsque nos mères sortaient les chaises "paillées" pour prendre le frais comme elles disaient, elles parlaient de tout jusque très tard dans la nuit tant la chaleur à l'intérieur des maisons était étouffante. Nous les enfants nous jouions à estourbir les chauves souris qui tournaient autour du réverbère,lorsque nous arrivions à en attraper une c'était génial ! ces petites bêtes étaient si douces au toucher..

Je me souviens aussi de monsieur Forquès (veuf) il était peintre et vivait avec ses deux filles, Paule et Andrée, par la suite il sont rentrés en France bien avant nous.

Il y avait également la famille Férété à mes yeux la famille la plus riche du quartier. sans oublier l'épicerie de monsieur Soto.. je me souviens très bien de tout sauf un petit soucis je ne connaissais pas le nom des rues ce qui parfois me chagrine lorsque je lis certains messages et que je me demande si je résidais près ou loin de cette rue.. Que ce soit sur ce site, celui de Djamila ou Khayi, lorsque je lis tous ces messages qui me rappellent SBA j'en ai toujours les larmes aux yeux...

Alors à vous tous un grand merci du plus profond de mon coeur !!!

et si l'un d'entre vous a des photos de cette jolie rue qu'était la rue de la vigne je ne vous cache pas que je suis preneuse...

Voilà cher Manuel un peu l'histoire de la petite andalouse débarquée à SBA un beau matin d'avril 54

Antonia
Pour Antonia del [Maconé].

Ce que te chantait ta grand-mère était à peu près ceci:

"Vamos a la cama, vamos sin tardar,

Que la escuela es reina y hay que madrugar."

Manuel
Merci Manuel, car ce n'est pas Antonia a qui sa grand mère chantait cette chanson mais à moi et effectivement c'est bien ces paroles que j'ai un peu transformé avec le temps. et bien alors il n'y a que 2 filles et vous les confondez!!!!!

Avez vous l'intégralité de la chanson? je suis preneuse si vous avez toutes les paroles merci encore de tous ces souvenirs

amitiés belabbesiennes ADRIENNE
Mille excuses Adrienne.

Comme j'ai des ennuis avec ma livebox qui fonctionne à mi-temps et me laisse des fois 24h sans ordinateur, je fais mes messages un peu stressé, avant qu"elle ne se remette à clignoter.

Et voila" pos je me suis équivoqué" comme disaient nos mamies.

Manuel
no te disculpe; eso no es nada

muchas gracias para todo

Adriana
Merci Manuel de nous avoir fait revivre la 'Nochebuena ' qui est aussi avant tout la noché del nacimiento !!!!

Le chant de Arré Boriquito a été pour moi le cerise sur la buche de Noêl !!!Ma grandmère et ma mère (90 ans) nous la chantaient au son de la sambomba !!!Encore aujourdhui elle la chante à ses arrières petits- enfants .Nous avions une culture et des traditions hibériques de nos ancêtres qui se sont estompées avec l'histoire de notre tragédie .Nous sommes arrivés avec tout cela dans nos valises, dispersés aux quatres coins du monde ils nous a fallu apprendre de nouvelles traditions !!! mais la notre resteras toujours au fond de notre coeur !!!Nos contes de Noêl se sont ceux que nous avons vécus dans la France de notre enfance !!!

J'arrête là car les larmes me viennent doucement en pensant à nos oêl de làbàs !!! Joyeux Noêl à tous !!!

JPH

23/12/2006

Joyeux Noël à tous les participants au site et au forum et à nos lecteurs Belabésiens.

Mais n'oubliez pas la Nochebuena et si la Zambomba n'est déjà plus à la mode, vengez -vous sur le Turrón.

Amitiés

Manuel
Feliz Navidad tambien, a tous et bien sûr le turron fera partie de notre noche buena tout comme les fruits secs, les oranges, la sambomba peut se fabriquer avec une boîte de conserve une peau tendue et un roseau mais bon comme vous dîtes c'est démodé, alors je vais demander à mon époux de jouer de son instrument de musique (la batterie) ça va faire un peu plus de bruit mais il y aura toujours l'ambiance.un feu de cheminée, une petite chaise basse les petits assis par terre prês de l'âtre et voilà on va se croire "comme là bas dis"....

BONNES FETES A TOUS

Adrienne
23/12/2006

La famille s'agrandissant et la course à la consommation ayant atteint des proportions déraisonnables, depuis quelques années, nous avons instauré pour le réveillon de Noël "les cadeaux jolata". Un jeu où petits et grands peuvent s'amuser. Voici la recette.

Constituer un lot de cadeaux très bon marché et si possible amusants, phase qui nécéssite de l'imagination. Les emballer de façon amusante, trompeuse ou insolite etc...

Choisir ou imaginer un jeu pour désigner un maître de cérémonie.

Ce dernier distribue les cadeaux soit en demandant à l'assistance "pour qui celui-là ? soit en instaurant un jeu pour les distribuer.

Les cadeaux sont ouverts : c'est la phase de découverte, commentaires et de franche rigolade.

Un vote final est organisé pour élire le cadeau le plus jolata. A vous d'imaginer la façon de faire traîner cette étape.

L'heureux élu est récompensé par un cadeau surprise plus substantiel(attention aux ex aequo, penser aux modalités du vote)

Pour ma part, j'avoue que je n'oublierai pas la première fois ou il a fallu expliquer à l'assemblée composée en majorité de métropolitains le mot Jolata. j'avoue que je ne m'attendais pas à voir ressurgir avec succés ce mot coloré de notre jeunesse.

(A Bel Abbès, nous avons eu pendant un an un prof d'espagnol qui ne pouvait pa prononcer la jota. Dans la famille, tout le monde connait et prononce maintenant la jota)

Evidemment, le jeu de la jolata ne remplace pas les cadeaux aux enfants qui croient encore au père-Noël

Henri
Alors en voilà une bonne idée, "jolata" veut bien dire ce que ça veut dire et l'idée d'Henri est super je l'ai donc instauré aussi à la maison et j'ai expliqué ce que voulait dire "jolata" déjà pour la prononciation ça a été du délire (car mariée à un patos tous mes invités étaient bien sûr des métropolitains de pure souche)mais ça ne me gène guère au contraire j'accentue toujours un peu. Donc petits et grands se sont bien amusés les cadeaux pas toujours à la hauteur mais je ferais mieux l'année prochaine.

Merci pour l'idée.

Adrienne
Bonjour

Adrienne a raison de mettre un peu le "feu à la barraque" car ça somnolait. Elle qui est notre unique représente de la gente féminine.

Comme le rappelait Henri, tous les Bel-Abbésiens sont les bienvenus dans notre site et forum. Si ce qui s'y raconte les intéresse bien sûr.

Quant aux thèmes ou sujets divers abordés , tout ce qui contribue à nous rappeler des souvenirs, a tout à fait sa place. Le collège Leclerc est un thème parmi tant d'autres.

P ar exemple,Henri a eu la bonne idée de nous ressortir le terme" jolata", camelote , objet de peu de valeur.Cela nous fait sourire et nous amuse.Il y avait aussi le mot arabe "haraka"et même "haraka supérieure"

" Jolata" vient de "hojalata", le fer blanc qui comme chacun sait n'est pas un métal précieux.

Manuel
sur les prononciations

-à dix ans je jouais aux echecs avec M. Sanchez au café Alba. Ce réfugié républicain prof d'espagnol etait un des rares dans le secteur

à prononcer la zeta à la castillane (en zozotant). J'ai une amie prof d'italien quoique d'origine tridentine (par la normandie) elle était incapable de rouler les "r"

chaque année à Marseille elle demandait un élève sachant le faire, il le faisait et elle disait "voilà, faites comme ça, moi je ne sais pas"

amitiés

jjk
22/12/2006

c'est vrai que la ségrégation était organisée et quasi-totale de notre temps

c'était vraiment la méditerranée les déambulations du "boulevard" étaient par groupes unisexes

et les profs assortis à quelques exceptions près (une ou deux dames , musique, "miss pocket" en sc nat lap)

les rares "amoureux" se retrouvaient à la piscine les classes n'étaient mixtes que peu et par nécessité

les terminales, ou quelques sections rares ("C", latin) comme le dit henri les rares filles entraînaient de l'agitation

meme en fac d'alger, les cités univ (ben aknoun) étaient unisexe ou par pavillons distants avec intervisite interdite ("article 13")

(même à paris, on dit que cela déclencha 68) je me souviens d'une fois à la cantine de ben aknoun

deux filles s'étaient risquées à la porte un quart d'heure de hurlements ont suivi, avec bruits de vaisselle c'était vraiment la brousse

amitiés

JJK
25/12/2006

Nous nous retrouvons tous en famille et nous essayons d'entretenir les traditions et coutumes ..autant que faire se peut.

Heureux les Français Basques, Alsaciens, Corse, Auvergnat,Bretons , Provincaux..etc qui peuvent revenir en ces jours de fête dans leur terroir ,revoir leurs amis,se retremper dans les coutumes, reparler leur langue ou dialecte régionaux.Ils en ont de la chance!

Français sans province de rattachement,trop dispersés, et bien que fiers de nos origines,nous nous "diluons" inexorablement dans l'ensemble hexagonal.

Oui! nous vivons chaque année ce petit drame. Nos enfants un peu moins, conjoint oblige. Quant à nos petits-enfants.... Dios dirá.???

Continuons donc de témoigner!

Manuel
22/12/2006

comme le dit henri la plupart des gens de leclerc ont fait terminale à Laperrine avec mon papa

il n'y avait pas en effet de terminales à leclerc sauf une science-ex à la fin je ne sais pas s'il y en a eu ailleurs, des terminales (college de filles? sonis? fenelon?)

pour laperrine et autres je recommande le site photo-de-classe.com le plus gratuit, le moins embêtant on en est à 32 photos pour lap, beaucoup mises par moi

(si vous en avez d'autres envoyez-les à eux ou a moi merci) et aussi le site oranais danmarlou

je me réponds=il y a eu au moins une terminale chez les filles, elle est meme sur ce site date=?; prof philo=borely

amitiés

jjk
La photo de terminale philo est celle de l'année scolaire 59-60. La création d'une terminale philo au Lycée "Saint-Exupery" (???) de JF remonterait aux années 55-56. je n'ai pas plus de précisions. c'est une estimation : l'ex élève philosophe que je connais n'a pas internet. je tâcherai d'en savoir plus. Donc après cette date,seules les scientifiques allaient à Laperrine.

Henri
oui j'ai vu une photo de philo college filles 56,

dans l'album de gandini je crois

par ailleurs pas de C chez les filles,

line collado vint à laperrine pour ça

j'ai eu des filles dès la seconde dans mes classes AB

je trouve aussi=

-des classes primaires à laperrine et fenelon, et sonis(7e)

-des modernes à laperrine , au moins une 1ere en 54

JJK
23/12/2006

les potaches du lycee leclerc, se faisaient un devoir de decompter, le

temps restant avant les vacances, par marquage en tous endroits à la

craie, le sigle

tgn 45jours

puis tgn 44jours, etc

tgp pour paques, tggv pour grandes vacances!!!!

joyeux noel!!!

jp
eh oui c'est comme la "quille" des bidasses!

ils étaient un peu captifs eux aussi

à propos, les linguistes!

je crois que le sens potache=pensionnaire

est un "bel-abbesisme"

en "métropolitain" ça veut dire simplement collégien

JJK
"ils" ont bien inventé "poser problème" moi, je ne connaissais que "poser

culotte" Et puis je croyais que c'était TGV (tangente vacances) et je me disais : ben

nous on l'a inventé avant eux ! Et puis je crois bien que "potache" est le sens premier du mot "interne" .

Avec tous les bouillons ingurgités...Il y aura bien un linguiste pour nous éclairer.

JP
Tg signifiant tangente cf. l'expression "prendre la tangente"

Manuel
L'étymologie de potache (1840) n'est pas certaine. Il pourrait être une abréviation de pot à chien, qui est soit une sorte de chapeau porté par les collégiens, soit une insulte. Ou bien être une déformation de potagiste, "nouveau pensionnaire" qui partage le potage, ou encore un dérivé direct de pot (au sens de "cantine d'un collège").

Ne se disait au départ que des élèves internes.
Le Robert donne une précision surprenante sur l'origine du mot "potache".

Ce terme, né au milieu du 19ème siècle, tirerait son étymologie d'un

chapeau assez original que seuls les collégiens portaient à l'époque et

qu'on appelait alors "pot-de-chien". Ce même chapeau fut même par la

suite, dévolu aux malheureux cancres condamnés au petit coin. Le

chapeau d'âne en quelque sorte. Mais là, nous risquons de toucher un

sujet subversif que je me garderais bien d'aborder.

Joyeux Noël à tous.

Antoine
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   60

similaire:

Manuel Bonjour Henri !!! iconHenri Atlan «Science et sagesse Des déterminismes et de la liberté»
«La science est-elle inhumaine ? Essai sur la libre nécessité» (Bayard, 2014), l’Institut français de Tel Aviv reçoit Henri Atlan...

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconBibliographie Ouvrages. Association Henri Capitant, La publicité

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconIntervention du Dr Henri Lafont sur «L’embryon : Sujet ou Objet»

Manuel Bonjour Henri !!! iconLa Bibliothèque électronique du Québec
Bonjour, Oh-là-là ! fit Dick Forrest en l’accueillant avec un sourire des yeux et des lèvres

Manuel Bonjour Henri !!! iconHello. My name is Amy and I was born in Quito, Ecuador. I'm 16 years...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com