Manuel Bonjour Henri !!!








télécharger 2.56 Mb.
titreManuel Bonjour Henri !!!
page11/60
date de publication04.03.2017
taille2.56 Mb.
typeManuel
b.21-bal.com > loi > Manuel
1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   ...   60

16/1/2007

Sur la photo envoyée par Antoine, seuls les visages des Batigne, Michel, Hassani et De Haro m’étaient familiers, ils faisaient partie des grands quand je suis arrivé au collège, et puis Hassani et De Haro devaient revenir comme pions un peu plus tard.

Quelle peste ce De Haro, il ne pouvait nous laisser un moment de répit, toujours à nous harceler, à faire jouer son autorité toute neuve, pour pouvoir enfin subtiliser notre balle en caoutchouc et ne nous la rendre, en un grand sourire, qu’après avoir exécuté, pas de deux, petit dribble et passe. Il allait, la plupart du temps, un journal soigneusement plié, coincé sous le bras, la main dans la poche de son pantalon. Il nous accompagnait même pour nos matches de foot du jeudi. Un « pion » quoi ! Non, un grand frère !

Jean Paul, tu dois être ce De Haro là ! Alors, cette presse qui te passionnait tant, c’était quoi ?

Amitiés

Geo
Le journal, ça ne pouvait être que l'"Equipe".

Antoine
17/1/2007

Curiosité bien féminine vous me direz mais tant pis je ne résiste plus, qui est le beau blond en premier plan sur cette photo ?

Est ce l'un de vous ? c'était une denrée rare les petits blonds donc on les remarque.......
Adrienne, tu es tombée sous le charme de Monsieur MICHEL.

Geo
...Après la déclaration d'Adrienne, je vais avoir du mal à trouver une photo aussi "esthétique" sur la page d'accueil

Henri
bah!

essaie des BLONDES, ça lui apprendra!

JJK
Peut etre la photo de mme LENEPVEU ???orth??

JP
mais quelle méchanceté (risa) on peut reconnaître quand même ce qui est esthétique et beau non ? je suis certaine qu'Alexis sera de mon avis.....

mais dans les brunes il y en a aussi de très jolies (allez dans les bruns aussi....)

Adrienne
je ne m'étonne plus que vous ayez fait des prouesses en athlétisme...... pourquoi nous n'avions pas les mêmes profs au collège de jeunes filles, je suis sûre qu'on aurait aussi pulvérisé tous les records, y compris le relais..........;

Adrienne
Monsieur Michel ne savait pas seulement transformer les " torpe " de Leclerc en sportifs de trés bon niveau .. Il avait réussi à constituer une équipe féminine de Basket avec le peu de filles qui avaient eu la chance de franchir la grande grille du Lycée Leclerc en 1960 pour faire Sciences Ex à Leclerc .

Qui se rappelle du match qui avait opposé cette équipe avec celle du lycée de Tlemcen ?

Nimbus
Je n'ai pas vu le match, j'ai oublié pourquoi. La confrontation basket filles Tlemcen-SBA devait être une classique. ouvrir ce lien : (fichier/ouvrir/copier le lien/coller/OK) http://oran1950.free.fr/TLEMCEN%20COLLEGE%20DE%20JEUNES%20FILLES/slides/COLLEGE%20DE%20JEUNES%20FILLES%20TLEMCEN%201956%20BASKET%20CONTRE%20SIDI%20BEL%20ABBES.html

Henri

Sur la photo en dehors de l'encadrement ASSU (Michel-Lavina-Fort)

on reconnaît Rodriguez Marcel, sportif polyvalent et cadet en 51.

JpdeH
Encore plus beau que ça !!! il avait un atout non visible sur la photo : une musculature superbe sans dopage !!!

JP
eh, c'est comme dans king kong, le film, le premier

les héros débarquent dans une ile

où ils vont trouver le singe, grand comme une maison purée

il y a des naturels genre papou

le chef propose d'échanger la star platinée

contre six de ses épouses

et le dialogue explique (économie politique)=

"-oui, les blondes sont rares dans ces régions"
bon ne faites pas attention à moi

répondez à adrienne

c'est vrai que cette photo n'est pas légendée

moi je crois savoir, sauf un

JJK
17/1/2007

Qui se souvient comment on appelait, en espagnol, les billes( jeu de billes)dans les faubourgs et peut-être ailleurs, chez nous.

Ne perdez pas de temps à chercher dans les dictionnaires.

Les arabophones auront plus de chance de trouver.

Manuel
"nabli"

Geo
Mon père me disait parfois "corre à jugar à los nablis " pour me dire d'aller voir autre part au lieu de m'occuper de se qu'il faisait .

Donc je confirme "Nabli"

JPH
Pendant qu'à côté ça bagarre entre amoureuse de blonds et amoureux de brunes, moi j'ai trouvé 3 copains pour jouer aux billes.Je suis" ni plus content!"

Bravo Geo, Jp Amat et Antoine c'est bien le mot "nabli" ( pluriel "nablis"[nablisses]qui désignait les billes.

Curiosité ou caprice de langue vivante, nous avions laissé de côté "las bolitas" ou "las canicas" et adopté le mot arabe "en'nibli".

JP nous précise que son papa disait "corre a jugar a los nablis".

Dans le même esprit nous avions aussi:

"Vas faire des cages, vas!"

ou alors :

"Vas te faire une soupe de Fèves, vas!"

Encore une expression dans le même style:

"Anda por ahí a enviscar martas!" ( difficile pourtant de prendre des singes à la glu);Tout un programme!

Manuel
Manuel ,

Mefie toi de Geo , il était fort aux billes et il va te "cafoler" sinon , il va faire "raco" ....

Bigli
Bien joué Bigli!

Encore une expression à joindre au jeu de billes .

je l'ai "cafolé" = plumé.

j'ai même entendu "trifolé"= plus que plumé.

Origine de ces mots? Le grand mystère! Dur! Dur!

Manuel
17/1/2007

Antoine ,

Ne te prends plus la tête à propos du " peigne cul " qui signalait qu ' on

faisait payer l ' eau !!

Cette légende a la peau , plus dure , que celle qui prétend que , pour

sécher son chat , quelqu 'un l ' avait mis dans un four à micro onde !!!

Basta de nous justifier !!! .Avec l ' ouverture des archives , la VERITE est

en marche et ce film en est l ' illustration . Dis toi bien que nous ne serons

plus de ce monde quand elle deviendra l' HISTOIRE des PIEDS NOIRS (

A propos Quid de la carte postale de Boukanéfis !!!! ).

Continuons à nous éclater sur "MEKERRA'S" et laissons à nos enfants et

petits enfants assez de preuves de notre belle hitoire pour qu ' à leur tour

ils exigent la VERITE et qu ' ils puissent clouer le bec aux " peigne culs "

car malheureusement , il y en aura toujours .

Henri a crée le premier maillon d ' une chaine ...Adrienne , Jeanine,

Antonia ,Nimbus , Manuel , Antoine , Raymond , Géo , Jean Pierre , Jean

Paul A. , Jean Paul De H.,Kessis , JP Poveda , JP Rodriguez , André ,

Hernandez A Jean Paul H , Alexis , Jean Michel , Paul ,René ... sont les

autres maillons de la chaine qui nous unis , maintenant .

Il y a un an , nous étions seuls . Aujourd' hui , nous avons plaisir a ouvrir le

site et faire ... le boulevard !!!.

Antoine , ton peigne cul ( j ' allais l ' oublier celui là .. )ne peut sûrement

pas en dire autant alors ...laisse le ....dans son jus et sa bêtise .

Bigli.
Tout à fait Norbert ! Tout à fait !

Putain, c’est une histoire connue ! Manquerait plus que nous nous y noyons dans ce verre d’eau. Moi, mon père, ma mère, mon frère, mon cousin, ma tata, mon tonton, ma cousine, nous n’avons jamais refusé un verre d’eau. Notre porte était grande ouverte et notre table accueillante. Deux amies, à qui j’aurais bien offert une épaule protectrice, ont préféré le prestige de l’uniforme et les brumes de la métropole. Et toi, et toi, et toi, et toi : lequel d’entre vous à une histoire différente ? Même les « jaï » de la « calle del sol » peuvent la revendiquer, ceci sous ton contrôle Manu. Une expression me vient « Andar a pescar ranas » : ne serait-elle pas appropriée ?

Il est plus important de dire la vie, les traditions, de tout ce petit peuple immigré, ses joies, ses peines, ses souffrances, sa misère, sa douleur, sa fierté, évoquer les visages disparus, parler des amis encore là-bas, avec émotion bien sur, mais sans passion.

Pour l’anecdote : lorsque nous étions gamins, s’il nous arrivait d’avoir soif, très soif au cours de nos pérégrinations, nous buvions l’eau de la Mékerra : elle était délicieuse. Alors la Mékerra un égout…..

Geo
A propos du"verre d'eau": Il y a quelques années en vacances d'hiver avec un groupe de retraités nous vîmes s'installer près de nous un monsieur distingué, dont mes voisines de table m'informèrent avec un soupçon d'admiration qu'il était Préfet. Nous étions il est vrai obligeamment hébergés dans un centre du Ministère de L'Intérieur et ce Monsieur préférait sans doute notre compagnie à celle de ses policiers.Après s'être présenté il commença à participer à nos échanges et notant certaine particularité de notre accent, pendant un aparté entre un ami oranais et moi, il découvrit, sans grand mérite il est vrai,

que nous étions Pieds-Noirs et il nous ressortit ce fameux pêché originel. Il n'alla pas plus loin car je le repris aussitôt pour lui dire que si lui, avec son statut et son âge qui lui interdisait d'avoir connu Notre Algérie, se permettait de diffuser ce genre de "connerie"comment espérer que le Français

moyen puisse un jour connaître la vérité. 10 ans plus tard nous en sommes toujours au même point !

PS/ Le Préfet ne revint plus "se mettre à table" en notre compagnie.

JPdeH
Qu'est-ce que cette histoire de verre d'eau?

Je suis complètement largué.....

JPC
Un verre d'eau en algérie !!!Allez sur Google et vous avez à boire et à manger !!et surtout prenez un verre d'eau !!!

Vous allez découvrir des réactions sur le film et toutes les traditions sur le verre d'eau !!!

Jean-Paul avait sorti les mitraillettes, Norbert le" bazouka "

Je me suis servi des deux !!! mais jamais on ma refusé un verre d'eau !!!Voilà ma petite histoire d'eau qui se transforme en vin !!

Avec mon régiment nous étions en opérations à Mondovi près de Bône et étions hébergés par un viticulteur et notre dortoir se trouvait dans la cave !!! nous dormions sur les barriques de vin rosé ou rouge !!!Nous lui avions demandé à notre arrivée le point d'eau qu'il nous indiqua en nous disant que l'eau était fraiche dans son puit , mais lorsque nous lui avions démandé 1/2 litre de vin et par personne par jour ( nous étions 25) il nous dit que cela n'était pas possible !!!Alors "nous étions des guerriers mais aussi des bricoleurs " avec une mèche ou vrille nous avons soutiré rosé et rouge avec modération !!! nous percions et rebouchions proprement les barriques à notre départ il nous remercia pour notre discipline quand à l'eau et le vin .Mais tout le monde dans les rangs pensait la même chose " il va faire un arrêt cardiaque lorsqu'il va s'apercevoir de la supercherie !!!

Donc l'histoire du verre d'eau a été et sera toujours une histoire de " PATOS" Car chez nous les Pieds-noirs ont avait le sens de l'hospitalité !!!!

JPH
Cette légende du verre d eau a peut être sa source, en oranie ou avant la

mise en service du barrage de Beni badel, l eau consommée à Oran et

région était saumâtre.

Dans les rues des algériens, avec une outre en peau de chèvre, et un

petit quart , en jolata ,vendaient dans les rues de l eau douce, à boire !!!

JPA
je pense qu'il ne faut pas répondre à ces personnes qui sont une minorité,

qui fait mal bien sûr, mais ça ne reste qu'une minorité.

j'ai été sur un autre forum de FR3 et alors là c'est un lynchage pas

possible, mais j'ai remarqué qu'il y avait seulement 2 pseudos

donc des provocateurs et comme.......... on a la réputation d'avoir le "sang

chaud" on monte tout de suite comme une mayonnaise. Norbert a raison

on a notre conscience pour nous moi je vais acheter ce film je vais le faire

voir à mes petits enfants et je vais continuer à leur raconter mon histoire

grâce aux souvenirs que vous tous ravivez en moi.

Merci pour tout et laissons hurler les "chacals" de leur côté.

Adrienne
Je vous signale que 400.000 soldats du contingent Métropolitains en

Algérie, ça fait pas mal de monde concerné.

Pour eux , une seule préoccupation:la quille.

Inutile de vous dire qu'ils étaient terriblement contrariés par ces

pieds-noirs qui s'accrochaient à leur terre natale ou qui ne supportaient

pas de devoir la quitter aussi vite et dans quelles conditions?

Le staff au pouvoir,nous montrait du doigt en amalgamant tout, pêle-

mêle. Nous étions les coupables de la poursuite du conflit.

Alors le chien avai bien la gâle , c'était évident!

Il faut que sans cesse nous disions, nous écrivions pour dénoncer toutes

ces contrevérités.

Non! Nous n'étions pas dans notre immense majorité, des spoliateurs, des

profiteurs, , des persécuteurs...etc Mes enfants ont été bien heureusement

les témoins des marques d'affection pour ne pas dire plus manifestées par

les gens que je connaissais: mes vousins, mes copains de collège.Ils ont

pu entendre ce qu'ils disaient de ce passé en commun.

Nos grands ennemis sont hélas, les hommes au pouvoir en Algérie et tous

ceux issus du FLN et ici en Métropole, les médias ( radio et télé)presque à

l'unanimité. Désespérant non?

Nous voterons bientôt! N'attendez pas de moi que je vous dise pour qui

devraient aller nos suffrages.

Ecoutez! Ecoutez bien, avec beaucoup d'attention tout ce que diront les

candidats au cours leur campagne et soyez impitoyables pour celui ou

celle qui fera un écart de langage (ou une connerie) dans son allusion à

la colonisation de l'Algérie.

44 ans après! Il y en a marre!

Manuel
Que le FLN déverse sur nous toutes sortes de calomnies, je peux encore

l'accepter : c'est son fonds de commerce et nos amis Algériens ne s'y

laissent plus prendre depuis longtemps. Que les responsables politiques

français ne veuillent pas entendre parler du rôle positif de la colonisation,

là aussi je peux comprendre : c'est faux mais la Raison d'Etat doit rester

prioritaire; mais que de minables péquenots s'autorisent dans leur

ignorance abyssale à porter des accusations aussi ineptes pour jeter le

discrédit sur notre communauté, ça je ne peux l'admettre. Il existe des lois

anti-racistes dans ce pays et dans ce genre d'affaire calomnieuse, je

pense qu'il faudrait les appliquer.

Cela dit, je pense, comme Adrienne, qu'étant la dernière génération

pouvant encore témoigner sur ces événements historiques, il nous

appartient plus que jamais d'apporter la vérité, toute la vérité, à nos

petits-enfants pour qu'ils puissent être fiers de leurs origines envers et

contre tout..

Antoine
Tout à fait d'accord avec toi Antoine.

Il existe des lois antiracistes, il faudrait s"en servir; car ce rejet systématique de notre peuple, je dis bien de notre peuple, pas de la petite poignée de gros possédants qui faisait hélas la pluie et le beau temps chez nous, confine avec le racisme.

La LICRA, SOS Racisme , le Groupe des Antillais, sont tous extrêmement chatouilleux dès que l'on touche à un de leur cheveu. Je ne parle même pas des islamistes.Eux alors sont malades!

Toutes ces associations ne cessent de tirer sur tout ce qui bouge et intentent procés après procès contre n'importe qui.

Lors de débats à la télé autour de notre problème, ceux chargés d'apporter la contradiction sont balayés par les excités en face d'eux qui ne parlent que de tortures et de gros colons. Ils sont tièdes ou peu convaincus et le meneur de jeu leur coupe parfois la parole pour changer de sujet.

Et nous sommes là à suivre ces débats, avec une foule d'arguments qui se bousculent en nous et une envie folle de casser la télé ou d"aller nous coucher.

Nous manquons d'une grande figure qui puisse nous défendre.

Un Camus n'aurait pas manqué d'élever la voix au nom du peuple des "petits blancs" comme il nous appelait.Aurait-il réussi?

Avant de mourir tout le gratin intellectuel Parisien lui avait déjà tourné le dos. Ses prises de position n'allaient pas dans le sens de l'Histoire. Moi, je dirais plutot n'allait pas dans le sens de la lâcheté.

Manuel.
J'oubliais de répondre à Georges a propos de boire dans la Mekerra.

Mon père me disait qu'il lui était arrivé, avec les copains, de boire de l'eau dans l'oued. Avant de boire ils disaient quelques mots en espagnol en battant l'eau deux ou trois fois avec la paume de la main, dans le sens du courant , avant de ramener celle-ci à la bouche avec le précieux liquide.

Hélas , je ne me souviens plus de ces mots ou Dieu et les mauvais esprits intervenaient je crois.

Adrienne au secours!

A+
ola humbre no lo se!!!!!!!!!!!!!!!que pena....

Adrienne

1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   ...   60

similaire:

Manuel Bonjour Henri !!! iconHenri Atlan «Science et sagesse Des déterminismes et de la liberté»
«La science est-elle inhumaine ? Essai sur la libre nécessité» (Bayard, 2014), l’Institut français de Tel Aviv reçoit Henri Atlan...

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconBibliographie Ouvrages. Association Henri Capitant, La publicité

Manuel Bonjour Henri !!! iconFiche de poste hopitaux universitaires henri mondor

Manuel Bonjour Henri !!! iconIntervention du Dr Henri Lafont sur «L’embryon : Sujet ou Objet»

Manuel Bonjour Henri !!! iconLa Bibliothèque électronique du Québec
Bonjour, Oh-là-là ! fit Dick Forrest en l’accueillant avec un sourire des yeux et des lèvres

Manuel Bonjour Henri !!! iconHello. My name is Amy and I was born in Quito, Ecuador. I'm 16 years...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com