Bibliographie 647 2cartes conceptuelles 677 3 677  abstraction (méthodologie) André Lalande «Action de l’esprit considérant à part un élément (qualité ou relation d’une représentation ou d’une notion) en portant spécialement l’attention sur lui, et en négligeant les autres.








télécharger 4.41 Mb.
titreBibliographie 647 2cartes conceptuelles 677 3 677  abstraction (méthodologie) André Lalande «Action de l’esprit considérant à part un élément (qualité ou relation d’une représentation ou d’une notion) en portant spécialement l’attention sur lui, et en négligeant les autres.
page4/225
date de publication07.01.2017
taille4.41 Mb.
typeBibliographie
b.21-bal.com > loi > Bibliographie
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   225

ALLIE (philosophie)

  1. Francis Alföldi

« Comment définir l’allié ? Le mot s’applique à deux acteurs qui poursuivent un dessein commun. L’allié dispose d’un pouvoir, il détient des armes, possède des forces et présente des faiblesses. Les circonstances du combat quotidien font qu’à un moment donné il paraît pertinent, fondé, intelligent d’unir ses forces à celles d’un ou de plusieurs alliés pour mieux faire face à l’adversité. Mais attention, l’alliance ne saurait endormir la méfiance, car les alliés deviennent facilement ennemis. Quand d’aventure les intérêts divergent, l’allié passe promptement dans le camp opposé. L’histoire des peuples regorge d’épisodes au cours desquels les états perdirent ou gagnèrent leurs frontières, au gré des revirements de leurs alliances militaires, économiques et politiques.»
  1. ALFÖLDI F., 2016, L’analyse des pratiques en travail social, Paris, Dunod, p.§§§172




  • L’alliance entre Charles de Gaulle et Franklin Roosvelt


« L’alliance favorable unit les alliés dans une collaboration pleine et entière. D’autres fois, les enjeux contraires et les rapports ambigus plombent la relation d’alliance. Charles de Gaulle en fit l’expérience en la personne de Franklin Roosvelt. Les relations des deux hommes, entre 1941 et 1945, illustrent l’alliance difficile et peu gratifiante. Rien à voir avec Winston Churchill, l’allié fervent mais aussi l’ami fidèle, pour Charles de Gaulle, les Etats-Unis et leur chef représentent très exactement l’allié incontournable, puissant et efficace au point de pulvériser l’ennemi vainqueur : Adolphe Hitler et son Reich. Mais les obstacles ne manquent pas. Sur le plan personnel Franklin Roosvelt ne tient pas le général français en haute estime ; sur le plan stratégique l’allié recherché se double d’un ennemi potentiel : en fonction des mouvements sur l’échiquier politique le géant américain soutiendra ou non son ancêtre européen. Ainsi les Etats-Unis tentent-ils de plébisciter Philippe Pétain tant qu’il tient les leviers de la machine française ?
Franklin Roosvelt et le pays dont il avait les rênes représentèrent à la fois, le moyen pour sortir la France du péril nazi, mais aussi la menace d’irruption d’un nouveau prédateur ! L’ambiguïté des relations et le déséquilibre du rapport de force obligèrent Charles de Gaulle à composer en permanence avec la puissance de son allié. Franklin Roosvelt ne voulait pas de lui : comment faire alliance avec quelqu’un qui ne le veut pas. L’homme de Colombey les Deux Eglises dût établir bien des alliances dans son combat pour la France, celle qui mit Franklin Roosvelt sur sa route lui posa de sérieux problèmes (De Gaulle, 1999 ; Gallo, 1998). »
  1. ALFÖLDI F., 2016, L’analyse des pratiques en travail social, Paris, Dunod, p.§§§172





 carte L’approche philosophique

AMOUR (philosophie)
  1. André Lalande

Le troisième sens est ici retenu comme essentiel : « Tendance essentiellement opposé à l’égoïsme : 1° soit qu’elle aikt pour objet le bien d’une autre personnne morale : amour des malheureux, amour du prochain ; 2° soit qu’elle ait pour objet une idée en face de laquelle on fait plus ou moins complètement abnégation de son intérêt et même de son individualité : amour de la science, de l’art, de la justice. »
  1. LALANDE A., 1997, [1926], Vocabulaire technique et critique de la philosophie, Paris, PUF, vol.1., 4ème éd., p.47

  2. Léon Tolstoï

« Le véritable amour a toujours pour base le reconcement au bien individuel. »
  1. LALANDE A., 1997, [1926], Vocabulaire technique et critique de la philosophie, Paris, PUF, vol.1., 4ème éd., p.47

  2. Le sens primitif


C’est le second sens mentionné par André Lalande : « Se dit de l’inclination sexuelle sous toutes ses formes et à tous ses degrés. » »
  1. LALANDE A., 1997, [1926], Vocabulaire technique et critique de la philosophie, Paris, PUF, vol.1., 4ème éd., p.47

  2. Critique


« Le mot présente des sens très divers, dont quelques-uns peuvent aller jusqu’à une véritable opposition. » »
  1. LALANDE A., 1997, [1926], Vocabulaire technique et critique de la philosophie, Paris, PUF, vol.1., 4ème éd., p.47

  2. Dans l’acception psychanalytique

  3. Le mot de Georges Bernard Shaw

« Etre amoureux, c’est surestimer outre mesure la différence entre une femme et une femme »
  1. FREUD S., 1984, [1923], Essais de psychanalyse, Paris, Payot, p.213




  1. L’idéal du moi propre

« Dans maintes formes de choix amoureux, il devient même évident que l’objet sert à remplacer un idéal du moi propre, non atteint. On l’aime à cause des perfections auxquelles on a aspiré pour le moi propre et qu’on voudrait maintenant se procurer par ce détour pour satisfaire son narcissisme » .
  1. FREUD S., 1984, [1923], Essais de psychanalyse, Paris, Payot, p.177




  1. Origine narcissique

« L’amour provient de la capacité qu’a le moi de satisfaire une partie de ses motions pulsionnelles de façon auto-érotique, par l’obtention du plaisir d’organe. A l’origine, l’amour est narcissique, puis il s’étend aux objets qui ont été incorporés au moi élargi et exprime la tendance motrice du moi vers ces objets en tant qu’ils sont sources de plaisir ».
  1. FREUD S., 1940, [1915], Métapsychologie, Paris, Gallimard, p.42




1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   225

similaire:

Bibliographie 647 2cartes conceptuelles 677 3 677  abstraction (méthodologie) André Lalande «Action de l’esprit considérant à part un élément (qualité ou relation d’une représentation ou d’une notion) en portant spécialement l’attention sur lui, et en négligeant les autres. iconBibliographie 657 2cartes conceptuelles 687 3 687  abstraction (méthodologie)...
«Action de l’esprit considérant à part un élément (qualité ou relation d’une représentation ou d’une notion) en portant spécialement...

Bibliographie 647 2cartes conceptuelles 677 3 677  abstraction (méthodologie) André Lalande «Action de l’esprit considérant à part un élément (qualité ou relation d’une représentation ou d’une notion) en portant spécialement l’attention sur lui, et en négligeant les autres. iconRésumé Abstract Resumen Introduction Cadre théorique de référence...
«Les concepts ne se distinguent pas des autres notions, conventionnelles ou annexes, à l'intérieur d'une discipline»

Bibliographie 647 2cartes conceptuelles 677 3 677  abstraction (méthodologie) André Lalande «Action de l’esprit considérant à part un élément (qualité ou relation d’une représentation ou d’une notion) en portant spécialement l’attention sur lui, et en négligeant les autres. iconCours de méthodologie de la recherche documentaire en sciences exactes...
«Si j'ai vu plus loin que les autres, c'est parce que j'étais assis sur les épaules de géants.» Newton, Isaac (1642-1727)

Bibliographie 647 2cartes conceptuelles 677 3 677  abstraction (méthodologie) André Lalande «Action de l’esprit considérant à part un élément (qualité ou relation d’une représentation ou d’une notion) en portant spécialement l’attention sur lui, et en négligeant les autres. iconAction d’une protéine sur une molécule unique d’adn

Bibliographie 647 2cartes conceptuelles 677 3 677  abstraction (méthodologie) André Lalande «Action de l’esprit considérant à part un élément (qualité ou relation d’une représentation ou d’une notion) en portant spécialement l’attention sur lui, et en négligeant les autres. iconContribution à une étude sur la représentation collective de la mort

Bibliographie 647 2cartes conceptuelles 677 3 677  abstraction (méthodologie) André Lalande «Action de l’esprit considérant à part un élément (qualité ou relation d’une représentation ou d’une notion) en portant spécialement l’attention sur lui, et en négligeant les autres. iconNotes pour une présentation sur l’infini et autres curiosités mathématiques
...

Bibliographie 647 2cartes conceptuelles 677 3 677  abstraction (méthodologie) André Lalande «Action de l’esprit considérant à part un élément (qualité ou relation d’une représentation ou d’une notion) en portant spécialement l’attention sur lui, et en négligeant les autres. iconAcquisition des Habiletés Motrices
«ce qui, dans une action est transposable, généralisable ou différenciable d’une situation à la suivante, autrement dit ce qu’il...

Bibliographie 647 2cartes conceptuelles 677 3 677  abstraction (méthodologie) André Lalande «Action de l’esprit considérant à part un élément (qualité ou relation d’une représentation ou d’une notion) en portant spécialement l’attention sur lui, et en négligeant les autres. iconLes fraises bio ont une meilleure qualité nutritive
«modernes» en nutriments. Alors qu’une pêche suffisait en 1950 pour absorber une bonne ration de vitamine A, IL faudrait aujourd’hui...

Bibliographie 647 2cartes conceptuelles 677 3 677  abstraction (méthodologie) André Lalande «Action de l’esprit considérant à part un élément (qualité ou relation d’une représentation ou d’une notion) en portant spécialement l’attention sur lui, et en négligeant les autres. iconTâche : Conception d’une maquette fonctionnelle représentant le système...

Bibliographie 647 2cartes conceptuelles 677 3 677  abstraction (méthodologie) André Lalande «Action de l’esprit considérant à part un élément (qualité ou relation d’une représentation ou d’une notion) en portant spécialement l’attention sur lui, et en négligeant les autres. iconI. action d'une pensée sur une autre penséE








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com