Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l'auteur a publié un bon nombre de livres, qui traitent de la politique et de la foi. Une grande partie de son travail est








télécharger 0.84 Mb.
titreSous le pseudonyme de Harun Yahya, l'auteur a publié un bon nombre de livres, qui traitent de la politique et de la foi. Une grande partie de son travail est
page7/22
date de publication07.01.2017
taille0.84 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   22

L'entropie et l'ordre

Dans le but de comprendre le concept d'ordre dans l'univers, il nous faut d'abord parler de la Seconde Loi Thermodynamique, l'une des lois physiques universelles fondamentales.

Selon cette loi, des systèmes organisés, abandonnés à eux-mêmes, deviendraient, avec le temps, de moins en moins stables et organisés. Cette loi est aussi appelée la Loi de l'Entropie. En physique, l'entropie est le degré de désordre qui existe dans un système. En d'autres termes, la transition d'un système stable à un système instable correspond à une augmentation de son entropie. L'instabilité d'un système est donc directement liée à son entropie.

Un bon nombre d'exemples de ce phénomène bien connu peuvent être observés dans notre vie quotidienne. Si vous abandonnez votre voiture dans un coin pendant une année ou si ce n'est même que pendant un ou deux mois, vous ne vous attendrez certainement pas à la retrouver dans l'état dans lequel vous l'avez laissée. Vous trouverez sans doute une voiture aux pneus crevés, aux fenêtres cassées, au moteur et à la carrosserie endommagés, etc. De même, si vous négligez de prendre soin de votre maison pendant quelques jours, la poussière s'accumulera très vite et le désordre augmentera avec le temps. Ces exemples sont des genres d'entropie qui peuvent être contrés en nettoyant, en ramassant vos affaires, et en jetant les poubelles.

La Seconde Loi Thermodynamique est en règle générale considérée comme valable et incontournable. Einstein, l'un des scientifiques les plus connus de notre siècle, considère cette loi comme étant "la première loi de toutes les sciences". Le scientifique américain Jeremy Rifkin fit un commentaire à ce sujet dans Entropy : A New World View :

La Loi de l'Entropie régnera comme le paradigme directeur de la période historique à venir. Albert Einstein a dit qu'elle est la première loi de toutes les sciences : Sire Arthur Eddington y réfère en tant que loi métaphysique suprême de l'univers entier.47

Il est important de réaliser que la Loi de l'Entropie rejette d'emblée beaucoup d'arguments matérialistes. En effet, supposons qu'il existe un dessein et un ordre définis dans l'univers ; la loi maintient qu'au fil du temps, ceux-ci seraient annulés par l'univers lui-même. Cette observation nous mène à deux conclusions :

1) Abandonné à lui-même, l'univers ne pourrait exister éternellement. Selon la Seconde Loi, l'entropie serait maximisée à travers l'univers sans une intervention externe quelconque, entraînant un état d'homogénéité total.

2) L'affirmation selon laquelle l'ordre qui nous entoure n'est pas le résultat d'une intervention extérieure n'est pas non plus valide. Juste après le Big-Bang, l'univers se trouvait précisément dans un état désorganisé identique à une situation dans laquelle l'entropie aurait été maximisée. Pourtant, ceci a changé, comme nous nous en rendons compte en regardant simplement autour de nous. Ce changement a violé l'une des lois fondamentales de la nature, celle de l'Entropie. Il n'existe simplement pas d'autre moyen d'expliquer ce changement que de reconnaître une sorte de création surnaturelle.

Peut-être qu'un exemple clarifiera-t-il le second point mentionné ci-dessus. Imaginons que l'univers est une énorme cave pleine d'un mélange d'eau, de rochers, et de saleté. Quittons la cave pendant quelques milliards d'années et revenons ensuite pour y jeter un coup d'œil. A notre retour, nous remarquons que la taille de certaines pierres a diminué, alors que d'autres ont disparu, que la quantité de poussière et de boue a augmenté, et ainsi de suite. En général, tout sera bien plus désorganisé, comme il fallait du reste s'y attendre. Par contre, si des milliards d'années plus tard, nous trouvons certaines pierres délicatement sculptées en forme de statue, nous serions forcés d'admettre que cet ordre des choses ne peut plus être expliqué par les lois de la nature. La seule et unique explication sera alors qu'un 'esprit conscient' enclenche ces phénomènes.

L'ordre qui règne dans cet univers est donc la preuve la plus probante de l'existence d'une conscience supérieure. Le physicien allemand Max Planck, lauréat du Prix Nobel, explique l'ordre dans l'univers :

Dans tous les cas, il nous faudrait dire, en résumé, que selon tout ce qui a été enseigné par les sciences exactes à propos de l'immense réalité de la nature dans laquelle notre planète minuscule joue un rôle insignifiant, un certain ordre domine – un ordre qui est indépendant de l'esprit humain. Malgré tout ceci, dans la mesure où nous pouvons nous en assurer avec nos sens, cet ordre peut être formulé en termes d'une activité déterminée. Il existe donc des preuves de l'existence d'un ordre intelligent dans l'univers.48

Paul Davies explique de la façon suivante le triomphe de cet équilibre merveilleux et de cette harmonie sur les théories matérialistes :

Partout où nous regardons dans l'univers, des galaxies éloignées au plus profond de l'atome, nous trouvons de l'ordre... Le concept de l'information se trouve au cœur de l'idée d'un univers spécial, et en ordre. Un système hautement structuré, qui présente une activité organisée, nécessite l'usage de beaucoup d'information afin d'être décrite. En d'autres mots, nous pouvons sans autre statuer qu'il contient beaucoup d'information.

Nous nous trouvons donc face à une étrange situation. Si l'information et l'ordre ont une tendance naturelle à disparaître, d'où provient donc, à la base, toute l'information qui fait du monde un endroit si spécial ? L'univers est comme une horloge qui se dérègle petit à petit.. Mais comment donc fut-elle mise en route en tout premier lieu ?49

Einstein fait référence à cet ordre comme étant un événement inattendu. De plus, il dit que celui-ci devrait être considéré comme un miracle :

A priori (en raisonnant de cause à effet), on peut envisager que le monde suit certaines lois (c'est à dire qu'il est soumis à certaines lois et à un certain ordre) mais seulement dans la mesure où nous (les êtres humains) intervenons en utilisant notre capacité d'organisation... (Pourtant, à la place de cela, nous trouvons) dans le monde objectif un haut degré d'ordre auquel nous ne nous y attendions pas. Ceci est un "miracle" qui est, de plus, encore renforcé par le développement de notre connaissance.50

En bref, l'ordre qui existe dans l'univers exige une compréhension et une connaissance approfondies et exhaustives. Cet ordre a été conçu, organisé et préservé par Allah.

Allah révèle, dans le Coran, que les cieux et la terre sont préservés par une puissance suprême :

Allah retient les cieux et la terre pour qu'ils ne s'affaissent pas. Et s'ils s'affaissaient, nul autre après Lui ne pourra les retenir. Il est Indulgent et Pardonneur. (Sourate Fâtir : 41)

L'ordre divin qui règne dans notre univers démontre la faiblesse des matérialistes qui considèrent l'univers comme étant une simple masse de matière abandonnée à elle-même. Ceci est révélé dan un autre verset du Coran :

Si la vérité était conforme à leurs passions, les cieux et la terre et ceux qui s'y trouvent seraient, certes, corrompus… (Sourate Al-Mouminoun : 71)

Le système solaire

Le système solaire est l'un des exemples les plus merveilleux de l'harmonie magnifique qui peut être observée.

Il existe neuf planètes avec cinquante-quatre satellites connus et un nombre inconnu de corps plus petits. Les planètes majeures, en partant du Soleil, sont Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, et Pluton. La Terre est la seule planète sur laquelle il y a de la vie. Elle est clairement la seule planète sur laquelle les êtres humains peuvent vivre et survivre indépendamment, grâce à l'abondance d'eau, de terre, et l'existence d'une atmosphère respirable.

De plus, on trouve, dans la structure du système solaire, un autre exemple magnifique d'équilibre : L'équilibre entre la force centrifuge d'une planète et l'attraction universelle de son primaire. (En astronomie, un primaire est un astre autour duquel tourne un autre corps. Le primaire de la Terre est le Soleil ; le primaire de la lune est la Terre). Sans cet équilibre, tout ce qui se trouve dans le système solaire se perdrait dans les profondeurs effrayantes de l'espace. L'équilibre qui règne entre ces deux forces a pour résultat les chemins (orbites) que les planètes et d'autres corps suivent autour de leur primaire. Si un corps se déplace trop lentement, il entrera en collision avec son primaire. S'il se déplace trop vite, son primaire sera incapable de le retenir, ce corps se perdra alors dans l'espace. Pourtant, chaque corps se déplace à la vitesse exacte qui lui permet de se maintenir sur son orbite. De plus, cet équilibre doit être différent pour chaque corps, étant donné la distance différente qui sépare les planètes du Soleil. Il en est de même pour la masse de chaque corps. Par conséquent, chaque planète doit avoir une vitesse d'orbite qui lui soit propre afin de ne pas être attiré dans le Soleil ou encore pour ne pas se perdre dans l'espace.

L'astronomie matérialiste affirme que l'origine et la survie du système solaire sont le résultat d'une coïncidence. Durant ces trois dernières décennies, un bon nombre de matérialistes ont spéculé sur la manière dont cet ordre merveilleux aurait été amené à terme, mais ils n'ont atteint aucun résultat satisfaisant. Donc, pour le matérialiste, l'équilibre et l'ordre du système solaire demeurent un mystère inexplicable.

Certains astronomes comme Kepler et Galilée, qui sont parmi les premiers à avoir découvert cet équilibre superlatif, reconnaissent que l'ordre qui règne dans notre univers résulte d'un dessein délibéré et qu'il signale l'existence d'une intervention divine. Isaac Newton, qui est reconnu comme étant l'un des plus grands esprits scientifiques de tous les temps, écrivit, il y a longtemps :

Ce système extrêmement élégant constitué de soleils, de planètes et de comètes pourrait avoir émergé à la suite de la volonté et de la souveraineté d'un être intelligent et puissant... Il les dirige tous, non pas comme un esprit mais comme un seigneur souverain Qui est communément appelé "Seigneur Dieu le Tout-Puissant."51
La position de la Terre

Les découvertes astronomiques récentes ont démontré l'importance de l'existence d'autres planètes pour la Terre. La taille et la position de Jupiter, par exemple, semblent être cruciales.

Les calculs astrophysiques montrent que, étant la plus grande planète du système solaire, Jupiter fournit une certaine stabilité aux orbites de la Terre et de toutes les autres planètes. Le rôle protecteur de Jupiter auprès de la Terre est expliqué dans l'article "How special Jupiter is" de George Wetherill :

Sans la présence d'une planète volumineuse positionnée exactement là où se trouve Jupiter, la Terre aurait été frappée, dans le passé, des milliers de fois plus fréquemment par des comètes, des météores et par d'autres débris interplanétaires. En d'autres termes, s'il n'y avait pas eu Jupiter, nous ne serions pas là à étudier l'origine du système solaire.52

En bref, la structure du système solaire fut spécialement conçue pour que l'humanité puisse y vivre.

Considérons aussi la place du système solaire dans l'univers. Notre système solaire est localisé dans l'une des immenses spirales de la Voix Lactée, plus proche du bord que du centre. Quels sont les avantages d'une telle position ? Michael Denton, dans Nature's Destiny, explique :

Il est vraiment frappant que le cosmos semble être très approprié non seulement pour notre propre existence et pour nos adaptations biologiques, mais aussi pour notre intelligence... Parce que notre système solaire est situé au bord de notre galaxie, nous pouvons voir, pendant la nuit, certaines lointaines galaxies plus précisément et nous pouvons acquérir des connaissances sur la structure générale du cosmos. Si nous étions positionnés au centre de notre galaxie, nous n'aurions jamais pu observer la beauté en forme de spirale de notre galaxie et nous n'aurions non plus aucune idée de la structure de notre univers.53

En d'autres termes, même la position de la Terre dans la galaxie, tout comme toutes les lois physiques, constitue une preuve que cette planète ait été destinée à permettre l'apparition de la vie

La claire vérité est que l'univers a été créé et organisé par Allah.

Certaines personnes ne peuvent comprendre ceci car elles sont aveuglées par leurs propres préjugés. Pourtant, toute personne objective, dotée de raison et sans préjugés, devrait aisément comprendre que l'univers fut créé et organisé par Allah afin de permettre l'apparition de la vie, tout comme ce fut révélé :

Nous n'avons pas créé le ciel et la terre et ce qui existe entre eux en vain. C'est ce que pensent ceux qui ont mécru. Malheur à ceux qui ont mécru pour le feu (qui les attend) ! (Sourate Çâd : 27)

Cette compréhension profonde est encore révélée dans un autre verset du Coran :

En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l'alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d'intelligence, qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, évoquent Allah (toujours) et méditent sur la création des cieux et de la terre (en disant) : "Ô notre Seigneur ! Tu n'as pas créé (tout) cela en vain. Gloire à Toi." (Sourate Ali-Imrân : 190-191)

CHAPITRE V

LA PLANETE BLEUE
La Terre, avec son atmosphère, ses océans, sa biosphère complexe, sa croûte terrestre composée de roches relativement oxydées, riches en silices, sédimentaires, ignées ou métamorphiques recouvrant [un manteau en silicium de magnésium et un noyau] de fer métallique, avec ses sommets glacés, ses déserts, ses forêts, sa toundra, ses jungles, ses prairies, ses lacs d'eau fraîche, ses lits de charbon, ses gisements d'huiles, ses volcans, ses fumerolles, ses usines, ses automobiles, ses plantes, ses animaux, son champ magnétique, son ionosphère, ses crêtes sous-marines, son manteau convaincant... est un système d'une complexité étonnante.
J.S. Lewis, géologue américain54
Un voyageur spatial imaginaire en provenance d'un espace interstellaire rencontrerait une scène très intéressante en approchant le système solaire. Imaginons que nous sommes de tels voyageurs et que nous arrivons au niveau de l'écliptique - le grand cercle de la sphère céleste dans laquelle toutes les planètes majeures de notre système solaire se déplacent. La première planète que nous allons rencontrer est Pluton. Il y fait assez froid. La température y est de -238 °C. La planète possède une fine couche atmosphérique qui n'est à l'état gazeux que lorsqu'elle se rapproche du Soleil dans son orbite elliptique. En d'autres périodes, son atmosphère devient une masse de glace. Pluton est, en bref, une sphère sans vie enveloppée de glace.

Ensuite, en s'approchant du soleil, nous rencontrerions Neptune. Il y fait aussi froid, à peu près -218°c. L'atmosphère y est composée d'hydrogène, d'hélium et de méthane qui est un mélange nocif pour la vie. Les vents soufflent à proche de 2.000 kilomètres à l'heure à travers la surface de la planète.

La troisième planète que nous rencontrerions est Uranus qui est gazeuse avec des rochers et de la glace à la surface. La température y est de -214°C et son atmosphère est également composée d'hydrogène, d'hélium et de méthane- un lieu qui n'est donc pas non plus approprié pour les êtres humains.

Après Uranus, nous atteindrions Saturne qui est la deuxième plus grande planète de notre système solaire. Cette planète est particulière car elle est encerclée d'un système d'anneaux constitués de gaz, de rochers et de glace. De plus, Saturne est entièrement composée de gaz (75% d'hydrogène et 25% d'hélium) dont la densité est bien plus faible que celle de l'eau. Si vous vouliez "atterrir" sur Saturne, il faudrait dessiner votre navire spatial en forme d'un bateau gonflable ! La température en moyenne est également très basse : -178°C.

Nous arriverions ensuite a Jupiter, la plus grande planète du système solaire qui est environ 318 fois plus grande que la Terre. Tout comme pour Saturne, Jupiter est aussi une planète gazeuse. Puisqu'il est difficile de différencier "l'atmosphère" de la "surface" de telles planètes, il est difficile de définir leur "température en surface". Mais, si l'on considère les hautes altitudes de l'atmosphère, la température est de - 143°C. L'un des aspects remarquables de l'atmosphère de Jupiter est ce que l'on appelle le "Grand Espace Rouge" qui fut observé pour la première fois il y a environ 300 ans. Les astronomes savent maintenant qu'il s'agit d'un énorme complexe de tempêtes qui s'élève dans "l'atmosphère de Jove" depuis des siècles. Il est assez grand pour avaler jusqu'à deux planètes de la taille de la Terre. Bien que Jupiter soit visuellement impressionnante, elle ne peut non plus abriter des êtres humains, qui mourraient sur-le-champ en raison de la température glacée, des vents violents et d'une intense radiation.

Après avoir passé Jupiter, nous atteindrions Mars dont l'atmosphère est surtout composée de dioxyde de carbone et qui ne peut non plus permettre l'apparition de la vie. Sa surface est uniformément criblée de cratères qui sont le résultat des éternels impacts de météores et de vents violents qui provoquent des tempêtes de sable qui peuvent persister pendant des jours, voire des semaines sans s'arrêter. La température varie mais peut surtout baisser jusqu'à -53°C. On a beaucoup spéculé sur la possibilité que Mars abrite de la vie, mais toutes les preuves montrent qu'il n'y pas de vie sur cette planète.

En s'éloignant rapidement en direction de Mars et en s'approchant du Soleil, nous apercevrions une planète bleue que nous laisserions de côté pour un moment, le temps de poursuivre notre exploration. Nous tomberions alors sur Vénus. Cette planète est enveloppée de toutes parts de nuages blancs et brillants. Sa température en surface est de 450°C, ce qui est bien assez suffisant pour faire fondre du plomb. Son atmosphère est en grande partie composée de dioxyde de carbone. A sa surface, la pression atmosphérique est égale à 90 atmosphères terrestres ; il faudrait, sur Terre, descendre à plus d'un kilomètre au-dessous du niveau de la mer pour atteindre une pression aussi élevée. L'atmosphère de Vénus contient des couches d'acide sulfurique gazeux d'une profondeur de quelques kilomètres. Quand il pleut sur Vénus, il pleut de l'acide et non de l'eau.. Il est clair qu'il ne peut exister de vie dans un tel lieu infernal ; un être humain ne pourrait y survivre plus d'une seconde.

En reprenant notre route, nous rencontrerions Mercure, une petite planète rocheuse et brûlante sous la chaleur et les radiations solaires. Mercure se situe tellement proche du Soleil qu'elle ne peut faire que trois rotations complètes sur son axe dans la durée de temps qu'il lui faut pour tourner deux fois autour du soleil. En d'autres termes, deux "années" à Mercure sont équivalentes à trois de ses "jours". En raison de son cycle diurne prolongé, un côté de Mercure devient extrêmement chaud alors que l'autre côté est très froid. La différence de température entre le jour et la nuit sur Mercure peut monter jusqu'à 1.000°C. Il est évident qu'un tel environnement ne peut être vivable pour les humains.

En résumé, nous avons jeté un coup d'œil sur huit planètes. Aucune, en prenant en compte leurs cinquante-trois satellites, ne pourrait abriter la vie. Chacune d'entre elles est une boule sans vie, pleine de gaz, de glace et de rochers.

Mais comment la situation se présente-t-elle sur la planète bleue que nous avons laissée de côté il y a un instant ? Celle-ci est vraiment différente de toutes les autres. Il semblerait qu'elle ait été spécialement conçue pour abriter la vie avec son atmosphère hospitalière, les caractéristiques de sa surface, ses températures ambiantes, son champ magnétique, son approvisionnement en éléments et sa distance tout à fait convenable par rapport au Soleil.

Et, comme nous allons le découvrir, elle a en effet été conçue dans ce but.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   22

similaire:

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\D. U. K. E catalogue Livres – Décembre 2014 Chapitre 2
«Cerbe», qui est d'une grande beauté bien que son visage ne comporte ni bouche, ni nez, ni oreilles, mais un seul œil, énorme, à...

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2
«Cerbe», qui est d'une grande beauté bien que son visage ne comporte ni bouche, ni nez, ni oreilles, mais un seul œil, énorme, à...

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\Bouquinorium Catalogue Livres – Janvier 2016 Chapitre 2
«Cerbe», qui est d'une grande beauté bien que son visage ne comporte ni bouche, ni nez, ni oreilles, mais un seul œil, énorme, à...

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\La quatrième et dernière partie est plus personnelle et n’engage que son auteur…

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\Document d’information
«portfolio», de la plus usuelle : «Collection d’œuvres propre à refléter le talent de son auteur», à la plus éducationnelle : «Collection...

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\Politique et vérité
«Écartons tous les faits» (le géré, l’idéologique) permet ainsi de poser la question de la politique : celle d’une distinction dont...

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\Dany et encore, je vous préviens, c’était pas du 100% j’en garde...

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\Résumé 17 Première partie repenser le gouvernement 22 Face au populisme,...
Vous qui cherchez des festins gratuits / Et qui, les jours travaillés comme les dimanches

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\Résumé 17 Première partie repenser le gouvernement 22 Face au populisme,...
Vous qui cherchez des festins gratuits / Et qui, les jours travaillés comme les dimanches

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\RÉsumé Dans le contexte industriel actuel, l’innovation est une question...
«familiale» qui conçoit et fabrique des produits intégrant des éléments mécaniques, électroniques et informatiques dans le domaine...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com