Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l'auteur a publié un bon nombre de livres, qui traitent de la politique et de la foi. Une grande partie de son travail est








télécharger 0.84 Mb.
titreSous le pseudonyme de Harun Yahya, l'auteur a publié un bon nombre de livres, qui traitent de la politique et de la foi. Une grande partie de son travail est
page10/22
date de publication07.01.2017
taille0.84 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   6   7   8   9   10   11   12   13   ...   22

De l'ultraviolet à l'infrarouge

Comme nous l'avons vu, l'ampleur de la variation des tailles des longueurs d'ondes électromagnétiques est de l'ordre de 1/1025. Nous avons également vu que la quantité d'énergie transportée dépendait de la longueur d'onde. Les plus courtes transportent plus d'énergie que les plus longues. Une autre différence est liée à la façon dont les radiations interagissent avec la matière en fonction de leur longueur d'onde.

Les plus courts types de radiation (dans l'ordre croissant de longueur d'ondes) sont appelés les "rayons gamma", les "rayons X" et la lumière ultraviolette. Ils ont aussi la capacité de diviser des atomes en raison de la quantité énorme d'énergie qu'ils transportent. Tous trois sont capables de provoquer l'éclatement de molécules et, tout particulièrement des molécules organiques. En effet, ils divisent la matière au niveau atomique ou moléculaire.

Les radiations dont les longueurs d'ondes sont supérieures à celles de la lumière visible commencent par les infrarouges et s'étendent jusqu'aux ondes radio. Elles ont moins d'impact sur la matière car elles transportent moins d'énergie.

Cet impact sur la matière dont nous parlons a quelque chose à voir avec les réactions chimiques. Un bon nombre de réactions chimiques ne peuvent avoir lieu que grâce à l'addition d'énergie. L'énergie nécessaire à la mise en marche de la réaction chimique est appelée son "seuil d'énergie". Si l'énergie est inférieure à ce seuil, la réaction ne se produira jamais. Si, au contraire elle lui est supérieure, la réaction ne sera pas bénéfique. Dans chacun des deux cas, l'énergie aura été gaspillée. De tout le spectre électromagnétique, seule une petite bande possède une quantité d'énergie légèrement au-dessus de ce seuil. Sa longueur d'onde s'étend de 0.70 à 0.40 microns. Si vous désirez la voir, cela vous sera possible en levant la tête et en regardant autour de vous. Il s'agit de la lumière visible. Cette radiation cause des réactions chimiques dans vos yeux ; celles-ci vous permettent de voir.

La lumière du Soleil est composée à 41% de radiations connues sous le nom de lumière visible bien qu'elles occupent moins d'1/1025 du spectre électromagnétique total.

Dans son célèbre article "Life and Light" (La vie et la lumière) paru dans Scientific American, le physicien, George Wald, traite de ce problème:

"La radiation qui entraîne des réactions chimiques ordonnées, contient en majeure partie celle du Soleil ".67

Le Soleil irradie de la lumière de manière si précise qu'il permet la vie. Ceci est en fait un exemple extraordinaire de conception.

Le reste de la lumière que le Soleil irradie est-il utile à quelque chose?

Quand nous regardons cette partie de la lumière, nous nous apercevons qu'une grande partie de la radiation du Soleil qui tombe en dehors de la zone de lumière visible se trouve dans la section du spectre appelée "quasi-infrarouge". Ceci commence où la lumière visible finit et occupe de nouveau une petite partie du spectre total- moins de 1/1025.68

La lumière infrarouge est-elle utile à quelque chose ? Oui, mais cette fois-ci, il est inutile de regarder autour de soi car l'on ne peut observer ce phénomène à l'œil nu. Cela dit, l'on peut facilement le ressentir : La chaleur que vous ressentez lors d'un jour d'été clair et ensoleillé n'est qu'autre que la radiation infrarouge qui provient du Soleil.

La radiation infrarouge du Soleil est en fait ce qui transporte l'énergie thermique qui tient la terre au chaud. C'est un phénomène aussi important pour la vie que celui de la lumière visible. Ce qui est fascinant est que notre Soleil semble avoir été créé uniquement pour remplir ces deux fonctions car ces deux types de lumière constituent la majeure partie de la lumière totale du Soleil.

A propos de la troisième partie du soleil : Est-elle d'un quelconque bénéfice ? Vous pouvez sans autre le parier. Il s'agit en fait d'une "lumière quasi-ultraviolette" et elle constitue la fraction la plus courte de la lumière du soleil. Comme toutes les lumières ultraviolettes, elle contient beaucoup d'énergie et peut causer des dégâts pour les cellules vivantes. La lumière ultraviolette du Soleil est la "moins inoffensive" dans la mesure où elle est la plus proche de la lumière visible. Bien qu'on ait démontré qu'une trop grande exposition à la lumière ultraviolette peut causer un cancer ou des mutations cellulaires, elle comporte néanmoins un bénéfice vital : La lumière ultraviolette concentrée dans cette bande minuscule69 est nécessaire à la synthèse de la vitamine D chez les humains et chez les autres vertébrés. (La vitamine D est nécessaire à la formation et à l'alimentation des os : Sans ceci, les os deviennent mous et mal formés, qui est en fait une maladie au nom de rachitisme. Cette maladie arrive lorsque certaines personnes sont privées de la lumière du Soleil pendant de grandes périodes.

Autrement dit, toutes les radiations émises par le Soleil sont essentielles à la vie : Aucune d'entre elles n'est gaspillée. Ce qui est étonnant, c'est que cette radiation est limitée à un intervalle de 1/1025 sur tout le spectre électromagnétique. Ceci est néanmoins suffisant pour nous maintenir au chaud et pour permettre à toutes les réactions chimiques nécessaires à la vie de se produire.

Même si toutes les autres conditions nécessaires à la vie et celles qui sont mentionnées ailleurs dans le livre existaient, si la lumière irradiée par le soleil tombait dans n'importe quelle autre partie de son spectre électromagnétique, il ne pourrait y avoir de la vie sur Terre. Il est certainement impossible d'expliquer la réalisation de cette condition avec une logique de coïncidence d'une probabilité d'1 sur 1025.

Et si tout ceci n'est pas encore suffisant, la lumière nous rend aussi un autre service : Elle nous nourrit !
La photosynthèse et la lumière

La photosynthèse est un processus chimique qui est familier à tout le monde, même à ceux qui ne sont pas allés à l'école. Cela dit, beaucoup de personnes n'arrivent pas à réaliser à quel point ce processus est fondamental pour la vie sur terre et à quel point ses mécanismes sont méconnus.

Avant tout, rafraîchissons la chimie que vous avez apprise au lycée et jetons un coup d'œil à la formule de la photosynthèse.

6H20 + 6C02 + la lumière du Soleil --> C6 H12 O6 + 6 O2

Le glucose

Verbalement, cela signifie :

L'eau et le dioxyde de carbone ainsi que la lumière du Soleil produisent du glucose et de l'oxygène.

Pour être plus précis, cette réaction chimique combine six molécules d'eau (H2O) avec six molécules de dioxyde de carbone CO2 dans une réaction qui est vitalisée par la lumière du soleil. Quand la réaction est achevée, il ne reste qu'une seule molécule de glucose (C6H12O6) -un sucre simple qui est un indispensable élément pour notre nutrition- et six molécules de dioxyde d'oxygène gazeux (O2). Le glucose, la source de toute alimentation, contient énormément d'énergie.

Malgré la simplicité de cette réaction, elle est en réalité d'une extrême complexité. Il existe seulement un endroit où elle peut se produire : Dans les plantes. Les plantes de ce monde produisent l'alimentation élémentaire pour toutes les espèces vivantes. Toutes les autres espèces vivantes sont nourries d'une façon ou d'une autre par le glucose. En effet, les herbivores mangent des plantes et les carnivores des animaux ou/et des plantes. Les êtres humains ne sont pas une exception à cette règle : On tire toute notre énergie de la nourriture que nous mangeons et celle-ci provient de la même source. Toutes les pommes, les pommes de terre, le chocolat, la viande ou quoique ce soit d'autre vous nourrissent grâce à l'énergie qui émane du Soleil.

Mais la photosynthèse est également importante pour d'autres raisons. La réaction contient en effet deux produits : En plus du glucose elle libère aussi six molécules d'oxygène. Ce qui se déroule est que les plantes sont sans cesse en train de nettoyer l'air "pollué" par la respiration des êtres humains et des animaux, dont l'énergie provient de la combustion dans l'oxygène, une réaction qui produit du dioxyde de carbone. Si les plantes ne relâchaient pas d'oxygène, les consommateurs d'oxygène utiliseraient toute la quantité d'oxygène disponible et disparaîtraient. A la place, l'oxygène dans l'atmosphère est constamment remplacé par les plantes.

Sans la photosynthèse, la vie des plantes n'existerait pas. Cette réaction chimique merveilleuse, qui n'a jamais pu être reproduite en laboratoire, se déroule dans le plus profond de l'herbe sur laquelle vous marchez et dans les arbres que vous ne remarquerez peut-être même pas. Elle s'est déroulée précédemment dans les légumes que vous vous apprêtez à manger dans votre assiette au dîner. C'est un des processus fondamentaux de la vie.

Ce qui est intéressant, c'est à quel point la photosynthèse est extrêmement bien conçue. Quand nous l'étudions, nous ne pouvons nous empêcher de penser qu'il y a un équilibre entre la photosynthèse des plantes et la consommation en énergie de ceux qui respirent l'oxygène. Les plantes fournissent de l'oxygène et du glucose. Les consommateurs d'oxygène brûlent du glucose dans l'oxygène contenu dans leurs cellules pour obtenir de l'énergie, et ils relâchent du dioxyde de carbone et de l'eau (en fait, ils renversent le processus de la photosynthèse) pour permettre aux plantes de fabriquer encore plus d'oxygène et de glucose. C'est de cette manière que le processus se déroule sans cesse. Ainsi continue ce cycle, du nom de "cycle de carbone", qui est mû par l'énergie du Soleil.

Pour savoir à quel point ce cycle est créé de manière vraiment parfaite, concentrons-nous sur un seul des éléments de ce cycle, à savoir la lumière du Soleil.

Dans la première partie de ce chapitre, nous avons observé le Soleil et nous nous sommes rendus compte que ses composantes des radiations avaient été faîtes de manière à permettre la vie sur terre. La lumière du Soleil pourrait-elle également avoir été délibérément conçue en fonction de la photosynthèse ? Ou bien est-ce les plantes qui sont assez flexibles pour permettre la réaction en question peu importe le type de lumière qui leur parvient ?

L'astronome américain, George Greenstein, discute de ce phénomène dans son livre intitulé The Symbiotic Universe :

La chlorophylle est la molécule qui permet la réalisation de la photosynthèse... Le mécanisme de la photosynthèse est initié par l'absorption de la lumière du soleil par une molécule de chlorophylle. Mais pour que cela se produise, il faut que la lumière soit de la bonne couleur. Une lumière avec une couleur qui ne convient pas ne fera pas l'affaire.70

On peut comparer ce phénomène avec celui d'un poste de télévision. Pour que le poste de télévision reçoive une chaîne donnée, il doit se raccorder avec cette chaîne. Si vous la branchez de manière différente, la réception n'aura pas lieu. Le processus est identique pour la photosynthèse. En suivant cette analogie, le soleil serait en quelque sorte le transmetteur et la molécule de chlorophylle le récepteur du poste de télévision. Si la molécule et le soleil ne sont pas branchés ensemble de la même manière, l'association couleur - photosynthèse n'aura pas lieu. Si la photosynthèse se produit, c'est que la couleur du soleil est conforme.

Dans le chapitre précédent, nous avons attiré votre attention sur l'erreur inhérente du concept d'adaptation à la vie. Certains évolutionnistes proclament que "si les conditions étaient différentes, la vie aurait évolué parfaitement en harmonie avec ces conditions."

Si on réfléchissait de manière superficielle à la photosynthèse et aux plantes, on arriverait à une conclusion similaire : "Si la lumière du soleil était différente, les plantes auraient évolué en fonction de cela."

Mais ceci est en fait impossible.

Même si Greenstein est lui-même un évolutionniste, il admit qu' :

On pourrait penser qu'il y a eu ici une sorte d'adaptation : La vie des plantes s'est adaptée aux propriétés du Soleil. Après tout, si la température du Soleil était totalement différente, une autre molécule qui absorbe une lumière d'une couleur différente n'aurait-elle pas pu remplacer la chlorophylle ? Absolument pas, car à l'intérieur de larges limites toutes les molécules absorbent une lumière de couleur similaire. L'absorption de la lumière est accomplie grâce à l'excitation des électrons dans les molécules pour atteindre des états plus énergétiques. Et ceci est le cas de toutes les molécules. De plus, la lumière est constituée de photons pleins d'énergie, et les photons comportant une quantité insuffisante d'énergie ne peuvent tout simplement pas être absorbés... Comme dans la réalité, il existe une situation harmonieuse entre la physique des étoiles et celle des molécules. Si cette harmonie n'existait pas, la vie n'aurait pas été possible.71

En d'autres mots, ce que Greenstein dit est qu'aucune plante ne peut réaliser la photosynthèse à moins qu'elle ne se situe dans un petit intervalle de longueurs d'ondes lumineuses. Et cet intervalle correspond exactement à la lumière diffusée par le Soleil.

L'harmonie qui existe entre la physique moléculaire et stellaire que Greenstein mentionne est d'une perfection si extraordinaire qu'on ne peut l'expliquer par le hasard. Il avait une chance sur 1025 que le Soleil fournisse le type de lumière conforme et que les molécules de notre monde soient capables d'utiliser cette lumière. Cette harmonie parfaite est la preuve incontestable qu'il y a eu une conception délibérée et intentionnelle.

Autrement dit, il n'y a qu'un seul Créateur, Celui qui règne sur la lumière des étoiles et des molécules des plantes, Qui a tout créé avec harmonie comme il l'a été révélé par le Coran :

C'est Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c'est Lui le tout Puissant, le Sage. (Sourate Al-Hachr : 24)

La lumière que vous percevez

Nous avons vu que la lumière qui nous parvient du Soleil n'est constituée que de seulement trois bandes étroites du spectre électromagnétique :

1) La lumière infrarouge, dont les longueurs d'ondes sont plus longues que celles de la lumière visible, qui maintient la terre à une température ambiante.

2) Une petite quantité de lumière ultraviolette, dont les longueurs d'ondes sont plus courtes que la lumière visible, qui est nécessaire à la photosynthèse, entre autres, de la vitamine D.

3) La lumière visible, qui rend notre vision possible et contribue à la photosynthèse.

L'existence d'un champ de "lumière visible" est tout aussi importante pour l'entretien de la vision biologique que pour la photosynthèse. La raison est que l'œil biologique ne peut percevoir aucunes des bandes du spectre qui se trouvent hors de celles de la lumière visible et d'une petite section de lumière quasi-infrarouge.

Pour en expliquer la raison, nous devons d'abord comprendre la manière dont la vision fonctionne. En premier lieu, des particules de lumière appelées photons passent à travers la pupille de l'œil pour se retrouver sur la surface de la rétine située derrière l'œil. La rétine, quant à elle, contient des cellules très sensibles à la lumière. Elles sont si sensibles que chacune a la capacité de reconnaître quand un seul et unique photon la touche. L'énergie de ce photon active alors une complexe molécule appelée "rhodopsine", présente en de larges quantités dans les cellules. La rhodopsine active à son tour d'autres cellules, qui activent à leur tour d'autres cellules et ainsi de suite.72 Finalement, un courant électrique est généré puis transporté jusqu'au cerveau par les nerfs optiques.
1   ...   6   7   8   9   10   11   12   13   ...   22

similaire:

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\D. U. K. E catalogue Livres – Décembre 2014 Chapitre 2
«Cerbe», qui est d'une grande beauté bien que son visage ne comporte ni bouche, ni nez, ni oreilles, mais un seul œil, énorme, à...

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2
«Cerbe», qui est d'une grande beauté bien que son visage ne comporte ni bouche, ni nez, ni oreilles, mais un seul œil, énorme, à...

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\Bouquinorium Catalogue Livres – Janvier 2016 Chapitre 2
«Cerbe», qui est d'une grande beauté bien que son visage ne comporte ni bouche, ni nez, ni oreilles, mais un seul œil, énorme, à...

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\La quatrième et dernière partie est plus personnelle et n’engage que son auteur…

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\Document d’information
«portfolio», de la plus usuelle : «Collection d’œuvres propre à refléter le talent de son auteur», à la plus éducationnelle : «Collection...

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\Politique et vérité
«Écartons tous les faits» (le géré, l’idéologique) permet ainsi de poser la question de la politique : celle d’une distinction dont...

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\Dany et encore, je vous préviens, c’était pas du 100% j’en garde...

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\Résumé 17 Première partie repenser le gouvernement 22 Face au populisme,...
Vous qui cherchez des festins gratuits / Et qui, les jours travaillés comme les dimanches

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\Résumé 17 Première partie repenser le gouvernement 22 Face au populisme,...
Vous qui cherchez des festins gratuits / Et qui, les jours travaillés comme les dimanches

Sous le pseudonyme de Harun Yahya, l\RÉsumé Dans le contexte industriel actuel, l’innovation est une question...
«familiale» qui conçoit et fabrique des produits intégrant des éléments mécaniques, électroniques et informatiques dans le domaine...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com