Vive Montpellier Méditerranée Métropole !








télécharger 327.67 Kb.
titreVive Montpellier Méditerranée Métropole !
page5/7
date de publication03.02.2018
taille327.67 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7

SABRIA

BOUALLAGA

04 99 23 20 96

sabria.bouallaga@ville-montpellier.fr
Le tweet du mois

C’est par la rencontre, le partage, l’écoute, la solidarité, que nous réinventons le monde de demain.
Article 1

La réussite pour le Petit Bard

Christiane Legrand et l’association Essor apportent un soutien scolaire aux enfants en difficulté depuis plus de 20 ans.
« J’accompagne maintenant les enfants des enfants auxquels j’ai appris à lire ! ». Christiane Legrand, enseignante chercheuse, à la retraite, sourit à l’évocation de son tour de force : faire de l’association Essor une institution phare pour les habitants du Petit Bard. Tout a débuté en 1991, quand elle décide de relever le défi du prêtre de la paroisse : remédier « à l’échec scolaire insupportable des enfants du quartier ». « Nous n’avions pas de locaux, se souvient-elle, le soutien scolaire se déroulait chez moi. Un accompagnement individuel de 2 heures par semaine, à raison d’un adulte par enfant ». Le réseau éducatif du quartier fonctionnait déjà bien, les enfants en difficulté étaient signalés par les enseignants et travailleurs sociaux. Et les bénévoles ne manquaient pas.

Au cours de ces 20 ans, plus de 1 700 écoliers ont bénéficié de l’accompagnement d’Essor. La récompense ? « Des réussites au BEP, au CAP, au BAC, … Et même une pharmacienne ! ». Depuis 2011, Christiane a passé la main à sa fille Marianne. La nouvelle présidente poursuit dans la même voie : apprendre à lire aux écoliers du CP et préparer l’entrée en 6e des CM2. Mais l’offre s’est élargie, avec un suivi jusqu’au lycée, une offre culturelle et une aide à la parentalité. Pour cet engagement d’une vie, Christiane a reçu la médaille de la Ville et elle recevra prochainement la Légion d’honneur.

04 67 40 20 17 - contact.association.essor@gmail.com



Christiane et Marianne Legrand, de l’association Essor.

Article 2

Initiative

Des femmes très investies

Sabria Bouallaga, l’adjointe du quartier, souhaite encourager les initiatives citoyennes et solidaires. Le 22 octobre, elle a reçu les membres fondateurs de Main verte. En neuf mois d’existence, l’association a fait beaucoup d’émules. À l’origine, une belle rencontre entre Fadila, Hayat, Farida et Fatima : 4 femmes avec des rêves et l’envie de changer le monde. Pour cela, quoi de mieux que de cultiver un jardin dans le quartier, avec tous ceux qui veulent se joindre à elles ? Entre tomates et haricots verts, ces mamans très investies font passer des messages d’ouverture, de tolérance, de partage et d’échange. Une démarche généreuse qui permet en outre de cultiver des fruits et légumes bio.

06 51 77 69 53association.mainverte@gmail.com
..............................................................................................................
P32

VISION DE VILLE > CROIX D’ARGENT

• bagatelle • croix d’argent • estanove • les grisettes • lepic • mas drevon • ovalie • pas du loup • tastavin

Permanence de l’adjoint de quartier

Mairie de proximité Tastavin118 allée Bonafos04 67 69 93 47

Article 1

Des travaux à l’école Curie

La Ville de Montpellier effectue des travaux de réhabilitation à l’école élémentaire Marie-Curie. La 1re tranche s’achèvera en janvier 2015.
Depuis la fin du mois d’octobre, d’importants travaux de réhabilitation sont effectués à l’école élémentaire Marie-Curie, située allée des Sophoras, à l’intersection des avenues de Toulouse et Clemenceau. Divisés en 2 tranches, ils concernent la partie centrale de l’établissement.

La première étape mettra les sanitaires aux nouvelles normes d’hygiène. Pour cela, il est nécessaire d’enlever le mobilier existant, de casser les parois et de réaménager l’espace afin de le rendre plus facilement surveillable par l’équipe enseignante. Accessibles aux personnes à mobilité réduite, ces nouveaux sanitaires bénéficient d’un équipement permettant d’économiser l’énergie : éclairage LED, détecteur de présence pour allumer les pièces et robinets temporisés qui limitent le temps d’écoulement de l’eau.

Durant ces travaux, 2 modules sanitaires sont installés dans la cour. Une situation provisoire pour les quelques 296 élèves qui devront patienter jusqu’à la rentrée de janvier pour bénéficier des nouvelles installations sanitaires.

La seconde tranche de travaux commencera au début de l’été. Plusieurs pièces du 1er étage seront transformées en espaces multi-média et de réunions. Le coût total de ces travaux, entièrement financés par la Ville de Montpellier, s’élève à 1 million d’euros.

Légende photo

Le matériel récupéré sur les chantiers est recyclé dans les ateliers municipaux.


Article 2

Rugby

Devenir treiziste

Après plusieurs années passées au stade de la Mosson, l’école de rugby du club Montpellier XIII retrouve la pelouse du stade Sabathé. C’est ainsi que tous les samedis matin, de 10h à 12h, une trentaine d’enfants, âgés de 5 à 12 ans se retrouvent pour les entraînements, sous la houlette de 4 éducateurs qui sont également des joueurs de l’équipe première du club. « Les inscriptions ne sont pas closes, indique Noël Andreuccetti, actuellement 2e ligne. Nous avons divisé les enfants en deux groupes. Les petits s’initient aux bases, tandis que les plus grands ont souvent pratiqué le rugby à XV. Ils découvrent la ­particularité des treizistes ».

Renseignements et inscriptions :06 87 65 30 18

..............................................................................................................
P33

VISION DE VILLE > HÔPITAUX FACULTÉS

• aiguelongue • euromédecine • hauts-de-saint-priest • malbosc • plan des quatre-seigneurs • vert-bois

Titina

Dasylva-Peyrin

04 67 52 28 95

titina.dasylva-peyrin@ville-montpellier.fr
Le tweet du mois

Chacun a son rôle à jouer pour contribuer concrètement à définir les projets du quartier.
Article 1

« Une adjointe doit être concrète »

Titina Dasylva-Peyrin sillonne les différents secteurs d’Hôpitaux-Facultés depuis 6 mois. La nouvelle adjointe connaît bien le quartier et entend mener ses actions avec efficacité.
Quand Titina Dasylva-Peyrin a découvert Montpellier il y a une dizaine d’années, sa richesse culturelle et la diversité de ses paysages l’ont frappée. « J’étais en vacances. J’arrivais de la grisaille parisienne. L’architecture de la ville m’a interpellée », se souvient celle qui, une fois ses études en audit et contrôle de gestion terminées, s’est installée dans le quartier Hôpitaux-Facultés en 2007. Depuis, elle ne l’a pas quitté.

Très impliquée dans le milieu associatif, la jeune femme soutient Philippe Saurel et est exclue, en même temps que lui, du Parti socialiste. Son engagement la conduit à devenir, à 34 ans, adjointe au maire, déléguée au quartier Hôpitaux-Facultés. « Ce territoire est multiple, constate cette passionnée des chiffres. Les étudiants côtoient des Montpelliérains de longue date. Et les attentes ne sont pas les mêmes selon les secteurs. Euromédecine n’est pas encore achevé tandis que la construction de logements est terminée à Malbosc, où il faut y développer des équipements ».

Déterminée, la jeune femme veut être efficace. Sa rigueur professionnelle rejaillit sur ses objectifs : « Il faut faire davantage avec moins de moyens. Il est donc nécessaire de bien définir les priorités pour répondre avec justesse aux besoins ».


Légende photo

Titina Dasylva-Peyrin.


Article 2

Patrimoine

Un herbier à ciel ouvert

Sur 1 kilomètre, les promeneurs du parc de Lunaret ont la possibilité de découvrir le patrimoine floral de Montpellier. Le sentier botanique, inauguré le 18 octobre, offre la possibilité de faire connaissance avec 37 espèces d’herbacées et d’arbustes, typiques de la garrigue méditerranéenne. Ciste de Montpellier, salsepareille, pin d’Alep…

Ce monde de senteurs accompagne le cheminement ponctué de panneaux soulignant les caractéristiques de la plante. Et l’usage que les hommes en ont fait, à travers les âges. Notamment les apothicaires et herboristes de Montpellier pour qui ces plantes formaient la base de leurs savoirs. Conçu par la Ville, ce sentier ­botanique enrichit le parc de Lunaret, dont les 100 hectares abritent déjà un zoo.
..............................................................................................................
P34

VISION DE VILLE > MOSSON

• aiguelongue • euromédecine • hauts-de-saint-priest • malbosc • plan des quatre-seigneurs • vert-bois


Chantal

Lévy-Rameau

04 67 40 55 01

chantal.levy-rameau@ville-montpellier.fr
Le tweet du mois

Heureux comme un enfant à la Mosson. École, piscine, médiathèque, MPT, stade, parc. La réussite éducative épanouie demeure le vrai bon départ.
Article 1

Vivre à son rythme

Le musicien Jérôme Viollet organise un stage de formation musicale autour de la méthode O Passo, une pédagogie innovante, du 20 au 23 novembre.
« Nous sommes des sous-développés du rythme, en France », assène Jérôme Viollet. Le percussionniste de 47 ans dresse ce constat après 25 ans de carrière et une expérience internationale qui l’a amené à se passionner pour les musiques afro-cubaines. ­Installé à Celleneuve depuis une quinzaine d’années, Jérôme Viollet, qui enseigne à l’Institut musical de formation professionnelle de Salon-de-Provence, s’efforce, au sein de l’association Métiss’art, de faire connaître les cultures caribéennes. Il présentera, du 20 au 23 novembre, le travail du musicien brésilien Lucas Ciavatta, inventeur d’O Passo, une méthode d’éducation musicale aujourd’hui utilisée dans le monde entier.

S’il a la chance de voyager pour son travail (il participera en décembre à un festival à Cuba), son point fixe demeure néanmoins sa maison, située non loin de l’église Sainte-Croix. En ce moment, entre deux tournées avec son groupe d’ethno-jazz, Iba Ibo Yoruba Specimen, Jérôme Viollet a pour projet d’ouvrir un lieu artistique, rue Icard, avec sa compagne, la danseuse Claudine Giral. « Celleneuve est dynamique, estime-t-il. Une belle énergie se dégage des habitants. Il y a une véritable polyrythmie de quartier ! ».
Légende photo

Compositeur, Jérôme Viollet trouve son inspiration dans les traditions musicales et spirituelles des peuples yoruba du Nigéria.

Article 2

Vivre ensemble

Sur la place Mansart

Les riverains de la place Mansart, à Celleneuve, ont alerté Chantal Lévy-Rameau, adjointe du quartier et Luc Albernhe, adjoint à l’Espace public sur des incivilités commises par plusieurs adolescents. « Ils sont sur les bancs, font du bruit très tard et laissent leurs détritus », relate une habitante.

Venue sur les lieux le 10 octobre, Chantal Lévy-Rameau avise quelques jeunes qui ont investi l’aire de jeux. La conversation s’engage : « Je n’ai rien à faire, Madame, je n’ai pas de ­travail ». « Et tu penses en trouver sur un toboggan ? » Les rires fusent. L’élue envisage plusieurs solutions, notamment déplacer les bancs ou installer des caméras, mais réserve sa réponse. Les habitants, eux, ont une certitude : ils ont été entendus.

..............................................................................................................
P35

VISION DE VILLE > PORT MARIANNE

• grammont • jacques-cœur • lironde • millénaire • odysseum • parc marianne • pompignane • richter
Permanence de l’adjoint de quartier

Maison pour tous Mélina-Mercouri842 rue de la Vieille Poste04 99 92 21 68


Article 1

Bienvenue au cours Florent

Les apprentis comédiens n’ont plus besoin de « monter » à Paris. Une prestigieuse école de théâtre s’installe à Montpellier en 2015.
Créé il y a 47 ans à Paris, le cours Florent ouvre une antenne à Montpellier. En septembre 2015, il s’installera sur le campus de l’école de commerce ESG Montpellier, en construction à Odysseum. Jérôme Léguillier, directeur de la pédagogie à Paris, prend la direction de cette école, qui bénéficie de la notoriété de ses anciens pensionnaires : Isabelle Adjani, Guillaume Gallienne, José Garcia… Ou encore Audrey Tautou, qui fut élève de Jérôme Léguillier, tout comme il fut lui-même élève de Francis Huster. « La pédagogie novatrice, inventée par François Florent en 1967, perdure, souligne-t-il. Il s’agit de révéler des talents d’acteurs, sans formatage, par un enseignement artistique pluridisciplinaire de haut niveau ».

Une centaine d’étudiants de la région va ainsi pouvoir recevoir les mêmes enseignements qu’à la capitale. Pourquoi Montpellier ? « C’est une ville dont l’activité culturelle, autant que le positionnement dans le sud, nous intéresse ».

Avant d’intégrer les trois ans de formation professionnelle, les élèves devront suivre un stage de 35 heures Le premier, du 26 au 31 décembre au théâtre La Vista (Figuerolles), sera suivi d’autres sessions en 2015. L’objectif : démarrer avec 2 classes de 1re année. Puis recruter sur audition, au printemps, en 2e année, des élèves ayant déjà une formation artistique.

contact.montpellier@coursflorent.fr

Légende photo

Les inscriptions pour les stages d’admission sont en cours.


Article 2

Logements

Parc Marianne s’étoffe

La 1re pierre de la résidence Novalia a été posée le 23 octobre dernier, à Parc Marianne, rue Jean-Ferrat, en limite sud du parc Georges-Charpak. Elle est réalisée par l’agence parisienne Koz architectes, dont les concepteurs, Christophe Ouhayoun et Nicolas Ziesel, sont des « militants d’une architecture expressive et joyeuse, et des esthètes de l’innovation sociale et environnementale ». Les architectes ont réparti les 37 nouveaux logements collectifs en accession libre de la résidence, sur deux immeubles jumeaux, avec stationnement privatif sous le socle. Ils seront livrés fin 2015. La ZAC Parc Marianne, réalisée par la Serm pour la Ville de Montpellier, depuis 2007, sera achevée en 2020. Avec un total de 2 000 logements, dont 258 en cours et 135 encore à réaliser.

..............................................................................................................
P36

VISION DE VILLE > PORT MARIANNE

• aiguerelles • cité mion • la rauze • la restanque • saint-martin • tournezy

Pascal

Krzyzanski

04 67 65 59 99

pascal.krzyzanski@ville-montpellier.fr

Le tweet du mois

Malgré les intempéries, aucune victime. Belle mobilisation de la population et des administratifs en période difficile. Merci à tous.
Article 1

Des clichés sur les bêtes

La Maison pour tous Boris-Vian propose une série d’expositions photographiques centrée sur l’animal.
Avec l’exposition Barbe bleue, la Maison pour tous Boris-Vian lance sa programmation photographique. Menée par l’atelier théâtre de la structure et animée par le photographe Jacques Fournier, cette série d’expositions organisée tout au long de l’année est l’occasion de découvrir le travail de jeunes artistes.

Au cours des cinq rendez-vous qui égrèneront l’année, les animaux seront à l’honneur. « Un thème passionnant », estime Jacques Fournier, qui l’a conduit à solliciter le travail des adhérents des ateliers photo de la Maison pour tous Boris-Vian, mais aussi des étudiants en photo à Prép’Arts, à Nîmes, ou ceux en arts du spectacle de l’Université Montpellier 3.

L’exposition d’hiver, intitulée Animalités 1, s’annonce mémorable. Une journée spéciale est prévue le 28 février, à l’occasion du ­vernissage, mélangeant photo et performance. Le public pourra participer à des ateliers ludiques et même se faire « tirer le ­portrait » avec son animal de compagnie.

À l’occasion des expositions, la Maison pour tous propose des visites et des ateliers autour de ces événements. Ces programmes élaborés par les animateurs de la structure municipale s’adressent aux jeunes et aux établissements scolaires.

Maison pour tous Boris Vian - 14 rue de l’Améthyste04 67 64 14 67
Légende photo

Animal urbain, une exposition à découvrir du 4 décembre au 9 janvier à Boris-Vian.

Photo de Laurelenn Jacquet.


Article 2
1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Vive Montpellier Méditerranée Métropole ! iconC2m institut Charles Gerhardt Montpellier, Equipe C2M, umr 5253 cnrs,...

Vive Montpellier Méditerranée Métropole ! iconLe magazine d’information de la métropole

Vive Montpellier Méditerranée Métropole ! iconIi les mutations de la métropole : de nouveaux aménagements

Vive Montpellier Méditerranée Métropole ! iconEtude technico-économique de la mesure en continu. Présentation résumée...

Vive Montpellier Méditerranée Métropole ! iconLa France est situé à la fin de Europe de l’Ouest. Bordé au nordpor...

Vive Montpellier Méditerranée Métropole ! iconLa Délégation fnppsf des p o organise une réunion d’information et...

Vive Montpellier Méditerranée Métropole ! iconLa mémoire schématise toujours et, impressionnée par la rémanence...

Vive Montpellier Méditerranée Métropole ! iconÉconomie : le modèle de Montpellier

Vive Montpellier Méditerranée Métropole ! iconMontpellier notre ville / n ° 3

Vive Montpellier Méditerranée Métropole ! iconRapporteur, ensc, Montpellier








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com