Sommaire (cliquer sur n° de page)








télécharger 0.85 Mb.
titreSommaire (cliquer sur n° de page)
page1/12
date de publication06.01.2017
taille0.85 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

frame1

sommaire (cliquer sur n° de page)


Paris: impact "limité" des attentats à la Cité internationale universitaire 3

Pays de Vitré. Un guide pour aider les jeunes à se loger 3

Avec Atlantis, Massy surfe sur la dynamique Grand Paris 4

La multiplication des logements étudiants 6

L’offre de logements étudiants reste mal répartie 6

L'intergénération au coeur d'un projet immobilier 8

Location meublée : des chiffres surprenants à Paris 9

Rennes. La cité internationale Paul-Ricoeur a été inaugurée 10

À Marseille, les loyers pointent à la baisse 11

A Toulouse, les logements intergénérationnels se développent 12

À Rennes, une Cité internationale pour les étudiants étrangers 13

Étude pour un logement étudiant à Brabois 14

Etudiants : ce qui vous attend! 14

Ils restaurent le Clos des Pronelles, résidence étudiante à l’histoire édifiante 15

600 logements lancés sur l’agglo par Vinci Immobilier en 2016 17

Lanester. Une résidence intergénérationnelle en 2018 18

Les étudiants ont peu de bons plans pour se loger sans se ruiner 18

The Student Hotes poursuit sa croissance en europe avec une ouverture à Berlin 19

Suppression de la cotisation sécu, logement… quand Juppé drague les étudiants 21

Les seniors se mettent à la colocation 22

Les 40 000 logements étudiants promis par François Hollande se font attendre 23

Le Port-Marly s’ouvre au logement étudiant 25

Paris et Lyon dans le top 20 des villes les plus chères où étudier 25

229 logements étudiants livrés en 2018 26

De nombreux étudiants n’ont toujours pas reçu leur bourse 27

Cette résidence étudiante flotte sur la mer 28

Etudiants : Des loyers souvent chers et un déficit de logements 29

Plusieurs campus prennent forme aux Bassins à flot 30

Logement étudiant : le parcours du combattant 31

Logement: la mairie de Paris lance un plan pour utiliser les “chambres de bonnes” 34

Logement : un accès plus restreint à l'APL 35

Logement Etudiant - Véritable engouement des investisseurs 36

Ces étudiants qui rapportent 37

La vie étudiante au centre de la rentrée du rectorat d’Aix-Marseille 38

Trouver un appart à Paris : challenge accepted ! 39

Étudier à Toulon : la vie étudiante sur la rade 41

Où en est le logement étudiant du havre quelques années après 43

APL: les aides au logement au régime sec en 2016 43

La colocation gagne la province 44

Colocation : à Lille, les loyers varient du simple au double 45

Projet de tour à Bordeaux : avantage au promoteur 46

Le BIJ : un espace au service des étudiants 46

Encadrement des loyers : 49% des bailleurs en direct sont dans l’illégalité 47

Logement : adoptez la consommation collaborative 48

Caen 16e ville étudiante de France 49

Sur les réseaux sociaux, la sous-alimentation des étudiants s'exprime 50

Enquête sur le logement étudiant en France 52

Le loyer d’un logement étudiant varie du simple au quadruple 52

Cergy : le logement étudiant investit Sogé 2000 53

Étudier à Annecy, les études en bord de lac 54

Le palmarès des villes étudiantes 2016/2017 55

La vie étudiante fait son trou à Guéret 56

Le projet de la Maison de l’Algérie à Paris abandonné 57

L’union fait la force dans la colocation 58

Une résidence étudiante connectée à deux pas du centre-ville d’Angers. 59


* * * * *

Paris: impact "limité" des attentats à la Cité internationale universitaire
http://www.boursorama.com/actualites/paris-impact-limite-des-attentats-a-la-cite-internationale-universitaire-07d482799fa4786e4778fb2885df7bb1
La Cité internationale universitaire de Paris a indiqué lundi avoir subi un impact des attentats "limité dans le temps", avec une baisse temporaire des candidatures d'étudiants étrangers qui n'a pas remis en cause ses projets d'expansion.

"Nous avons eu une baisse de 15% des candidatures" après les attentats de novembre 2015, "qui a duré trois à quatre mois", a déclaré Carine Camby, sa déléguée générale, lors de la conférence de presse de rentrée.

"Il y a une inquiétude mais pas un impact durable", a-t-elle ajouté, précisant que la Cité internationale recevait entre 25 et 27.000 candidatures tous les ans, pour quelque 6.000 logements, proposées aux étudiants inscrits au moins en master. La Cité n'accueille que quelques étudiants étrangers de premier cycle (licence).

De retour de visite au Canada (Montréal et Toronto) pour rencontrer des présidents d'université de ce pays, elle indique que plusieurs de ses interlocuteurs l'ont interrogée à ce sujet. "Il faut savoir répondre de façon claire".

La Cité universitaire internationale, créée après la Première guerre mondiale au sud de Paris pour accueillir et accompagner les étudiants étrangers entame actuellement une nouvelle phase d'expansion, axée notamment sur les grands pays d'Asie.

Le chantier de la maison de la Corée du Sud a démarré avant l'été et devrait s'achever d'ici 18 mois, tandis que celui de la maison de la Chine en est à son tout début, avec une ouverture prévue d'ici trois ans.

Ces "maisons", financées par les pays dont elles portent le nom, accueillent des étudiants de toutes nationalités puisque la population doit être "brassée". L'Etat français assure la viabilité des terrains donnés et les infrastructures (transports etc.).

La maison de la Tunisie va ouvrir un deuxième pavillon et la maison de l'Ile-de-France (il y a des maisons par pays mais aussi pour des régions ou des écoles) sera inaugurée début 2017. D'ici 2020, le nombre de logements disponibles sera ainsi accru de 1.800, soit une augmentation de 30%.
Copyright © 2016 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

* * * * *

Pays de Vitré. Un guide pour aider les jeunes à se loger
http://www.ouest-france.fr/bretagne/vitre-35500/pays-de-vitre-un-guide-pour-aider-les-jeunes-se-loger-4535059
Ce guide du logement s’adresse notamment aux étudiants et jeunes travailleurs du pays de Vitré. Il est disponible gratuitement.

Édité en 2012, le guide du logement proposé par le service logement de Vitré communauté avait besoin d’être réactualisé.

C’est chose faite : le nouveau guide donne des informations pratiques et réglementaires, liste des contacts utiles, des aides ou encore, par exemple, des possibilités de transports.

Un guide et une liste

« Il s’adresse aux étudiants, stagiaires, jeunes travailleurs… Âgés de 16 à 30 ans », expliquent Camille Gouëset, de la Maison du logement, et Lucie Neveu qui, lors de son stage dans ce service, à travailler sur ce guide.

Cette nouvelle formule, qui intègre désormais les communes de l’ex-Pays guerchais, a été imprimée « en 600 exemplaires. Il est disponible, par exemple, au Point information jeunesse, à la Mission locale, dans les mairies du territoire et également sur le site de Vitré communauté », poursuivent-elles.

Autre source d’information : une liste, non exhaustive, des logements meublés, « conformes et dignes », proposés en location par des particuliers. « Elle recense une centaine de lits sur le territoire. »

« Ces deux outils sont complémentaires », ajoute Pierre Després, vice-président de Vitré communauté en charge du logement.

Il informe également : « Si certains propriétaires souhaitent louer, en respectant certaines conditions, il peut être possible de ne pas être imposable. »

 La Maison du logement est située au 47, rue Notre-Dame à Vitré (02 99 74 02 87).

* * * * *

Avec Atlantis, Massy surfe sur la dynamique Grand Paris
http://gpmetropole.fr/blog/avec-atlantis-massy-surfe-sur-la-dynamique-grand-paris/
Malgré un important hub de transport, Massy l’Essonnienne semblait un poil endormie. L’effet métropolitain et l’émergence de Saclay lui donnent l’occasion de redorer son blason. Alors elle s’est dotée d’un très grand projet d’aménagement.
La future place du Grand Ouest, coeur urbain du quartier Atlantis. Crédit : Pena Paysages

Au début des années 1990, Massy envisageait d’accueillir le Stade de France. Finalement, la ville fit construire un opéra et accueillit une gare TGV pour se donner un nouveau souffle. Tout à côté de cette gare, le parc d’activités des Champs ronds, ancienne zone industrielle, faisait tache. Sur les cendres de l’industrie s’y développait « une tertiarisation rampante », selon les mots de Willem Pauwels, directeur de Paris Sud Aménagement. La ville n’en voulait plus et s’est cherché un projet urbain digne de ce nom. Il est tout de même question de 100 ha d’aménagement.

Une ville sort de terre

À la suite d’un appel à idées lancé en 2011, elle choisit un groupement emmené par Altarea Cogedim pour un projet dorénavant appelé Atlantis. Face à l’impossibilité d’acheter tous les terrains sur une telle superficie est mis en place un montage particulier : des ZAC d’incitation. Explication de Bernard Laffargue, président de Paris Sud Aménagement : « La ZAC d’incitation permet de dialoguer avec tous les propriétaires des terrains, d’examiner leur capacité à construire et de leur demander de participer à la réalisation des quartiers. » 350 000 m2 de bureaux et 3 000 logements ont déjà vu le jour. Une coproduction public-privé qui connaît une seule exception : le quartier de la place du Grand Ouest où la ville s’est fait propriétaire pour mieux en maîtriser le programme.

Car la place du Grand Ouest doit devenir le véritable cœur urbain d’Atlantis. Sur 4 hectares ont été mis en chantier : 700 logements, une résidence senior, une école maternelle, 6 900 m2 de commerces, un hôtel quatre étoiles de 152 chambres, un cinéma multiplexe (9 salles ), un centre de congrès et un parc public de stationnement. Quatre années ont été nécessaires aux différentes parties prenantes du projet (la ville et son aménageur, Paris Sud aménagement, le promoteur Altarea Cogedim, l’investisseur Crédit Agricole Assurances et les architectes coordonnateurs Christian et Elizabeth de Portzamparc) pour en définir précisément les contours. Mais si la mise au point s’est avérée longue, l’exécution, elle, est très rapide. Débutés en juillet 2015, les travaux s’achèveront fin 2017. Pas de phasage, l’opération est réalisée en une seule tranche, tous les bâtiments s’y élèvent ensemble, ce qui donne l’impression, à la visite du chantier, de découvrir une petite ville qui sort de terre.

Capitale sud du Grand Paris ? Ou…

Dans un département de l’Essonne dominé par Évry, Massy veut sortir de l’ombre et profiter, pour cela, de la dynamique du Grand Paris. En bordure de la Métropole, elle se voyait bien il y a encore un an s’imposer comme la porte sud du Grand Paris. Aujourd’hui, l’ambition est plus grande : être la capitale sud du Grand Paris. Christian de Portzamparc plaide en ce sens : « En 2008, lors de la consultation internationale, nous nous étions rendu compte qu’à l’évidence Massy était une centralité du Grand Paris. D’ailleurs, l’opération que nous y menons est vraiment un aménagement mixte typique du Grand Paris. »
Prise de hauteur : le chantier de la place du Grand Ouest où 4 ha sont rebâtis. Crédit : Guillaume de Roquemaure

Pour nourrir son ambition, Massy possède un vrai point fort : le transport. Ville TGV, elle voit aussi passer sur son territoire deux lignes de RER, le B et le C, et vingt lignes de bus qui irriguent le nord de l’Essonne. D’ici 5 ans, un tram-train la reliera à Evry d’un côté et Versailles de l’autre. À plus long terme, elle possèdera une station sur la ligne 18 du Grand Paris Express. Côté développement économique, la ville a su aussi attirer des grands groupes : Thalès, Alstom, Safran, Ericsson France, Carrefour y a son siège social depuis 2014, Sofinco arrivera en 2017. Son maire, Vincent Delahaye (UDI), veut y favoriser « l’implantation des PME par la construction de petites surfaces et rapprocher les habitants des emplois » : un autre leitmotiv du Grand Paris. Il l’admet : « Massy n’avait pas une image assez positive pour se développer. » Avec Atlantis, une dynamique se met en marche. Et cela semble marcher : dans le quartier de la place du Grand Ouest, 98% des logements et 80% des commerces sont déjà commercialisés. Sur les 260 logements privés vendus au détail, seulement 11 sont encore disponibles (à la date où nous publions) au prix moyen de 4 300 euros le mètre carré. Et sur les 100 hectares d’Atlantis, là où logeaient 2 500 habitants, ce seront in fine 15 000 personnes qui y vivront. De quoi aussi créer une forte poussée démographique pour cette ville de 46 000 habitants (2013) qui pourrait supplanter Évry et ses 52 000 Évryens.

capitale de Saclay ?

Et Massy possède un autre atout. Il s’appelle Saclay. Le plateau n’en finit plus de construire. Écoles, laboratoires, centres de recherche, logements, équipements publics… Son campus s’étalera sur près de 2 millions de m2. Un effort colossal, mais comment en faire une ville ? Christian de Portzamparc « plaide pour que Saclay ne soit pas un camp retranché de scientifiques, mais soit relié à une ville. » Et cette ville, c’est Massy. Ou plutôt « un cœur de ville » à l’échelle de Saclay, selon les mots de Vincent Delahaye. Un cœur attractif pour ses chercheurs et ses étudiants. Massy possède 1 000 logements étudiants et veut en construire d’autres. Europ’Essonne, sa communauté d’agglomération, a fusionné au 1er janvier 2016 avec celle du Plateau de Saclay pour devenir Communauté Paris-Saclay. Massy en est la ville la plus importante, la capitale pourrait-on dire…
D’un appartement de la place du Grand Ouest : une vue sur le Grand Paris? Crédit : Denis Bracon

* * * * *

La multiplication des logements étudiants
http://www.lest-eclair.fr/571687/article/2016-10-04/la-multiplication-des-logements-etudiants
Avec le développement de l’enseignement supérieur, les résidences étudiantes se sont multipliées avec notamment les 110 logements de l’Appart’Hotel City Park, avenue Chomedey ou encore les 19 logements du Residentio, avenue Herriot. L’extension de l’ESC a suscité de nouvelles créations. Outre le Campus, une autre résidence étudiante de 65 chambres a été ouverte en 2013 au 267 faubourg Croncels. Au début de l’avenue Anatole France, c’est un Appart’Hôtel Equalis de 84 chambres dont 76 pour étudiants qui a ouvert en 2012. D’autres constructions sont en cours. Faubourg Croncels face à l’ESC, Nouvel Habitat s’apprête à ouvrir 24 logements. Et sur le bd Pompidou, juste après Midas, Desimo achève la construction d’un immeuble de 30 logements étudiants.

* * * * *

L’offre de logements étudiants reste mal répartie
http://www.lesechos.fr/industrie-services/immobilier-btp/0211357262152-loffre-de-logements-etudiants-reste-mal-repartie-2032507.php
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Sommaire (cliquer sur n° de page) iconSommaire (cliquer sur n° de page)

Sommaire (cliquer sur n° de page) iconSommaire (cliquer sur n° de page)

Sommaire (cliquer sur n° de page) iconSommaire (cliquer sur n° de page)

Sommaire (cliquer sur n° de page) iconSommaire (cliquer sur n° de page)

Sommaire (cliquer sur n° de page) iconDescription des capa et cap pour revenir à cette page, cliquer sur...

Sommaire (cliquer sur n° de page) iconLa Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire (cliquer sur n° de page) iconLe catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur "International"...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire (cliquer sur n° de page) iconSommaire Contribution Auteur Page

Sommaire (cliquer sur n° de page) iconCours de biologie. Chapitre 22 : l’appareil génital féminin. Livre page 230 Page sur 5

Sommaire (cliquer sur n° de page) iconSommaire Page à finaliser Règlement général du brevet professionnel








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com