Mystère de l’Espérance au cœur de l’histoire








télécharger 1.46 Mb.
titreMystère de l’Espérance au cœur de l’histoire
page1/38
date de publication18.01.2018
taille1.46 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > histoire > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   38



L’Europe, la France et Saint Martin.

Saint Martin, un héritage

pour aujourd’hui et demain…
Mystère de l’Espérance au cœur de l’histoire.


A Notre Dame de l’Ile- Bouchard,

Aux quatre enfants de 1947,

A Saint- Martin,

A Jean- Paul II,

A Sylvaine Marly.
L’Europe, la France et Saint Martin.
Saint Martin, un héritage

pour aujourd’hui et demain…



Mystère de l’Espérance au cœur de l’histoire.

Témoignage: Page 3.

Introduction: Page 6.
Première Partie:
Saint Martin, Racine chrétienne et historique de l’europe et de la France  

- Page 10.

- Ch. I: Evocation de la richesse de l’histoire tourangelle, depuis 2000 ans :  Page 21.

- Ch. II: Reprise (précisions et ajouts, à la manière de Jean- Paul II): Page 57.
C’est à une double reprise que nous sommes conduits et à une ouverture européenne:


      • 20 / Une reprise tourangelle (ligérienne) :

- Page 57.

      • 21 / Une reprise pour la nation « France en devenir » :

- Page 58.
- Ch. III : Une ouverture européenne : Page 82.

DEUXIEME PARTIE :

SAINT MARTIN, FIGURE PROPHETIQUE, POUR L’EUROPE ET LE TROISIEME MILLENAIRE :

Page 90.
Comme un aigle dans les hauteurs.

  • Page 91.

Introduction : Les trois âges de la France.

  • Page 93.


- Ch. I: Mais qu’est-ce que le Moyen- Age ? Page 94.
- Ch. II: Du Moyen- Age à la Modernité Page 99.

- Ch. III: De la Modernité à la Post- Modernité ou le chemin de la Troisième Voie…Vers des communautés humaines de personnes… communautés de types martiniennes

Page 118.
Conclusion sur l’avènement de la modernité : Page 126.

TROISIEME PARTIE :
  Annexes, divers articles complémentaires

- Page 128.


Sommaire détaillé : Page 193.

Foyer du Sacré- Cœur le samedi 12 août 2006

Rue de la Visitation fête de Sainte Jeanne de Chantal,

Paray- le- Monial. (Fondatrice de l’ordre de la Visitation

avec Saint François de Sales évêque du diocèse de Genève, résidant à Annecy.)

Témoignage

Voici le témoignage que tu m’as demandé de mettre par écrit, au sujet de l’ouvrage, « L’Europe, la France et Saint Martin ».
A l’occasion d’un séjour à l’Ile- Bouchard, du samedi des Rameaux (avril 2001) à la fête de Saint Claude la Colombière (samedi 15 février 2002), j’ai mis par écrit quelques éléments sur les 2000 ans d’histoire de la Touraine, lus depuis de longues années, à travers divers ouvrages et séjours en Anjou- Touraine.
Deux éléments sont apparus à la lumière de cette histoire de Touraine :
Le premier concerne la France. Il apparaît que la Touraine a joué, dans la constitution de notre pays, un rôle déterminant.
Le deuxième concerne la vie, la personne, le ministère, le tombeau, la fécondité terrestre et céleste, de Saint Martin: l’évêque de Tours apparaît dans l’histoire comme un Don, fait par la Providence Divine, à l’Europe et à la France.

En relisant cette histoire de Touraine, il apparaît un phénomène constant au cours de ces deux mille ans :
A travers Saint Martin, il y a un Don fait, par la Providence Divine, à l’Europe et à la France. Ce Don perdure à travers l’histoire.

Par rapport à ce Don, il y a, au sens paulinien du terme, « un combat spirituel », des remises en cause qui interviennent à travers les générations, siècle par siècle.

Face à ce Don et ces remises en causes, on constate l’intervention de libertés humaines précédées, suivies ou accompagnées d’évènements historiques, que j’appelle des « réponses de la Providence Divine ».1

Tous ces éléments fondent une théologie de l’espérance2 au cœur de l’histoire de l’Europe, de la France et de la Touraine, dont l’année 2007 – 2008 symbolise un triple anniversaire :

Les cinquante années du Traité de Rome, signé le 25 mars 1957 (fête de l’annonciation de l’Ange Gabriel à Marie): Institution de la Communauté Economique Européenne, avec Robert Schuman, Alfred de Gasperi, Conrad Adenauer.3

Les mille cinq cents ans du premier drapeau de la France, constitué de la relique du manteau de Saint Martin, remis à Clovis, en l’année 508, à Tours, première capitale de la France.4

Les soixante ans des apparitions de la Vierge Marie en Touraine, à quatre enfants de l’Ile- Bouchard, du 8 au 17 décembre 1947, afin de sauver la France du péril marxiste et de la mise en place d’une dictature soviétique en ce pays.5

Ces évènements de l’histoire fondent une espérance forte, pour le présent et l’avenir de l’Europe, de notre pays et de l’Occident en général, en lien avec les autres cultures6 du monde contemporain, au service de la Paix7, qui est le « Souverain bien »8.

Aussi ce travail pourrait- il s’intituler: « L’Espérance humaine et divine au cœur de l’histoire humaine

Fraternellement,

Gabriel- Marie Pierre.
L’Europe, la France et Saint Martin,
Ou le Mystère de l’Espérance au cœur de l’histoire.

Introduction :

Ce travail aurait pu s’intituler, au départ, « 2000 ans d’histoire de France à partir de la Touraine ». En effet, en étudiant l’histoire de la Touraine, il apparaît rapidement au lecteur que l’histoire de France est concernée par celle- ci. L’évêque de Tours, Saint Martin, se présente à nous comme une authentique racine historique de la France.
La fécondité de Saint Martin en Occident manifestée par sa vie entière, sa naissance en Hongrie (en « Pannonie »), ses traversées de l’Europe, son geste du manteau partagé au pauvre à la porte de la ville d’Amiens en plein hiver sous la neige, la fondation du premier monastère d’Occident à Ligugé près de la ville de Poitiers (puis à Tours, celui de Marmoutier), celle des premières paroisses dans le monde paysan des campagnes du 4ème siècle, le souffle de la ferveur chrétienne retrouvée et insufflée à la communauté chrétienne de la ville épiscopale de Tours, font de Saint Martin le fondateur en Europe d’un nouveau type de communautés, solidaires et humaines, fondées sur le Christ vivant dans la foi des chrétiens, au cœur d’un monde romain en voie de déstabilisation profonde.
Communautés chrétiennes monastiques, communautés paroissiales rurales, communautés urbaines fondées ou simplement renouvelées dans leur vie par le témoignage et la mission de Saint Martin9, deviennent autant d’exemples pour l’avenir de la Gaule romaine et des territoires de l’Europe en voie de profonds bouleversements10. C’est à ces communautés chrétiennes et à leurs évêques que les gaulois ou gallo- romains du 5ème siècle auront recours pour sauver les populations de l’anarchie et de la guerre engendrées par l’effondrement progressif mais réel de l’empire romain en ces siècles de troubles politiques, économiques et spirituels. Les moines et les chrétiens deviendront, dès le 5ème siècle, la colonne vertébrale d’un nouveau monde en devenir après l’anarchie engendrée par les invasions barbares venues au siècle précèdent d’Europe du Nord et de l’est, depuis les lointaines contrées asiatiques.

Le pape Jean- Paul II nous a rappelé les racines chrétiennes de la France (Homélies au Bourget (1er juin 1980), à Reims (sept. 1996)) et de l’Europe (2004)11. Ces racines sont fondatrices mais aussi nécessaires pour un avenir plus humain de notre pays et de l’Europe en ce troisième millénaire. Sans elles, l’histoire des hommes et des nations se déshumanise comme nous l’enseignent les évènements des 19ème- 20ème siècles européens12. C’est sur le terrain de la négation de ces racines que Napoléon en France13, Lénine et Staline en Russie14, Hitler en Allemagne15, Mussolini en Italie, ont pu paraître sur la scène européenne.

L’année 2007- 2008 marque un triple anniversaire européen16, français et spirituel:
les 1500 ans du premier drapeau de la France17, remis à Clovis, dans la ville de Tours. Ce drapeau était constitué par la relique du manteau de saint Martin. C’était en l’année 508.

Le 25 mars 1957, il y a tout juste 50 ans, le traité de Rome18 était signé. Celui- ci constituait l’acte fondateur de la CEE, communauté économique européenne avec les six pays suivant: Belgique, Luxembourg, Pays- Bas, Allemagne, Italie et France.
Il y a 60 ans, la Mère de Dieu apparaissait, comme à Lourdes19 et à Paris20, cette fois- ci à quatre enfants de l’Ile- Bouchard en Touraine21 pour sauver la France du péril marxiste, prêt à s’établir sous forme de dictature soviétique en notre pays22. Nous étions le 8 décembre 1947. Il s’agissait une fois de plus dans l’histoire de notre pays de préserver les valeurs et les racines chrétiennes de la société humaine et du cœur de l’homme.
A cette occasion, je suis heureux de livrer cette réflexion sur l’histoire de l’Europe, de notre pays, et sa valeur d’héritage fécond pour l’avenir et le présent. L’histoire a un sens. Celui- ci se laisse découvrir comme le sable fin, à marée basse, lorsque brille l’astre d’en Haut qui illumine toute chose et la transfigure23.
Dans la première partie, nous développerons la thèse suivante: « Saint Martin, racine historique et chrétienne de l’Europe et de la France ». Dans la deuxième partie, nous poursuivrons la thèse « l’évêque Saint Martin, figure prophétique pour l’Europe et le troisième millénaire. »

1ère Partie :
Saint Martin, Racine chrétienne et historique de la France ET DE L’EUROPE .

A PARTIR DE

L’HISTOIRE DE LA TOURAINE ET DE LA FRANCE
… 2000 ANS D’AVENTURE,

HUMAINE ET POLITIQUE,
SPIRITUELLE ET CULTURELLE,
SUR LES RIVES DE LA LOIRE…
DU RHONE ET DE LA SEINE.

Après la victoire de la coalition des tribus gauloises sur l’armée romaine de Jules César, à Gergovie (en Auvergne, au sud de l’actuelle Clermont Ferrand), en 51 avant Jésus- Christ, (victoire symbolisée par la domination de leur chef gaulois Vercingétorix sur le général en chef de l’armée romaine, Jules César), une première conscience commune aux gaulois apparaît au grand jour: conscience d’un intérêt commun, reposant sur des territoires géographiques solidaires, par leur proximité les uns des autres. Cet évènement marque un point de départ à une communauté de destin: cette communauté de destin, réputée par de légendaires disputes entre les tribus gauloises, s’enrichit d’une résistance commune, à l’envahisseur, l’empire romain. Cette invasion romaine, 1ère occupation territoriale de plus de 5 siècles en Gaule (si l’on veut bien ne pas remonter trop loin dans le temps) marquera les débuts de l’ère chrétienne et forgera une communauté de destin pour l’avenir de notre pays.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   38

similaire:

Mystère de l’Espérance au cœur de l’histoire iconMystere de la CREATION mystere de l'ego
«Est-ce là le monde du bouc ?» sur le Blog des illuminati en date du 9 janvier 2011, nous avons reçu un email d’un mystérieux correspondant...

Mystère de l’Espérance au cœur de l’histoire iconCours de René Garcia Neurologie et Psychologie
«ça me fait mal au cœur», sur le plan cognitif «apprendre par cœur», pendant longtemps on pensait que le cœur était le système central...

Mystère de l’Espérance au cœur de l’histoire iconExamen blanc de biologie Conditions de réalisation
Le sang chargé de dioxygène gagne le cœur par le cœur renvoie ce sang

Mystère de l’Espérance au cœur de l’histoire iconCours de M. Jérôme Kerlouegan () Mme Christine Nguyen Tri chi 003...
«Initiation à la civilisation et à l’histoire de la Chine ancienne et impériale». Ce n’est pas que l’histoire politique mais aussi...

Mystère de l’Espérance au cœur de l’histoire iconAuteur de l’histoire “ chez nous ” deuxieme partie l’Institut Kashofu;...

Mystère de l’Espérance au cœur de l’histoire iconLe cœur de pierre I

Mystère de l’Espérance au cœur de l’histoire iconI. Généralités A. Le cœur de grenouille, anatomie macroscopique

Mystère de l’Espérance au cœur de l’histoire iconLe vieillissement de la population (9). L’espérance de vie (10)....

Mystère de l’Espérance au cœur de l’histoire iconRapport La formation au cœur de l’engagement pour l’emploi

Mystère de l’Espérance au cœur de l’histoire iconRésumé En vue de corriger la manière d’enseigner l’histoire dans...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com