Auteur de l’histoire “ chez nous ” deuxieme partie l’Institut Kashofu; j’ai vecu l’histoire de chez nous, avant d’incorner le livre dans son etat d’histoire, j’etais jeune garcon,je vivais d’abord l’aventure narree








télécharger 72.96 Kb.
titreAuteur de l’histoire “ chez nous ” deuxieme partie l’Institut Kashofu; j’ai vecu l’histoire de chez nous, avant d’incorner le livre dans son etat d’histoire, j’etais jeune garcon,je vivais d’abord l’aventure narree
date de publication17.01.2018
taille72.96 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > histoire > Documentos
Chez NOUS

d:\windows 8.1\save\images (20).jpg

Pour en savoir plus sur l’Auteur

Auteur de l’histoire “CHEZ NOUS” deuxieme partie l’Institut Kashofu; j’ai vecu l’histoire de chez nous, avant d’incorner le livre dans son etat d’histoire, j’etais jeune garcon,je vivais d’abord l’aventure narree.

CHEZ NOUS” est tout d’abord mon plus grand fait d’histoire. Je ne suis pas fait pour les etudes seulement, pour les lettres aussi; au commencement, c’etait comme un simple jeu, je m’amusais pour ecrire; apres j’avais compris que tout etait une histoire; la vie est un livre pagine et la mort courone l’action.

J’ecris moi-meme mes histoires, l’ensemble est la vie; j’oublies mais je garde.

Pourquoi tu ne parles pas avec moi? Quelqu’un me demandait ca souvant. L’autre me disait: dit moi tout ce que t’avais a me dire. Les gens savaient que je ne parle pas d’habitude aux autre et ils savaient aussi que j’avais beaucoup a les dire; ils me completaient jusqu’au jour de ma liberation; j’avais ecrit pour ma premiere fois mon sentiment ; ce fut le debit de ma vie d’ecrivain.

Mes ecrits ne sont pas une etude, ce sont des modeles.

Chacun peut etre modele, car c’est la vie de mes amis qui m’avait aide a etre modele aussi. Je ne vis pas par un devise, je vis sur des principes; chaques fois pour la vie la question me retourne, ce pourquoi j’ecris ma vie; au dela, sont des pensees.

Dans tout mes livres; mon histoire je la fais aussi un conseil, une lecon.

Quand j’ecris une histoire, je pense plus a la vie (c’est le conseil) et le fait du passe (c’est la lecon) mais je la termine

par le present.

d:\my family\1444989686828.jpg

Henri AMINI CHISHUGI

je suis Henri AMINI CHISHUGI, Je suis l’ecraivain et le narrateur.

Vous pensez que ca fait beaucoup de choses pour une personne? Mais il s’agit toujours de la meme Chose.

Je suis ne a Bukavu, un certain soir du samedi 13juillet 1998 pendant que ma mere se preparait a se rendre vers la maternite.

J’avais grandi dans une famille de Pere et Mere commercants ou je recu l’education de base. Je suis un garcon, j’avais fait mes etudes maternelles et primaire dans une etablissement nommee “C.S. AZMA”, une ecole privee d’Ibanda a BUKAVU.

J’avais une imagination debordante et j’etais curieux de tout. J’avais connu l’amour scolaire veritable avec mes tres chers camardes: JUNIOR Remmy Ntanda, MICHEL, GRACE Kabungulu, JOEL Busigisi, ESTHA Sengi-sengi, JULIE Furaha Nyota,...

A 6ans j’avais ressenti mes premiers sentiments de copinage scolaire et après j’avais recu mon certificat du TENAFP avec un grand axce au frequentation des etudes secondaire avec 66%. Mes etudes secondaires etaient poursuivies dans diverses ecoles dont l’Institut Nyalukemba, le C.S. Epoir 1 et l’Institut Kashofu pour le secondaire humanitaire. En plus de mes etudes humanitaire dans l’internat a Kashofu , ou tres tot j’avais ecrit mes premieres histoires d’amour et le debit de la redation du Journal DOLL en septembre 2011.

J’avais choisi les images et je fais beaucoup de defenses pour la science. J’avais aime quand c’etait vivant les ecrits que je faisais et qu’il y’avait du sentiment. J’avais appris le dessin aux arts deco et je m’etais toujours inspire des autres ainsi que de la Bible pour le conseil.

Et le 12 septembre 2013 quand j’etais elu sous-doyen a l’internat de Kashofu, j’avais brille de tout les eclats et devenir le premier genie de l’institution a l’epoque. En cette periode, j’avais aborde tant des Romans a rediger dont:

_ L’Histoire d’Amour (2011)

_ Le Journal DOLL (2011)

_ Un plaisir de l’Esprit et des Yeux (2012)

_ Chez NOUS (2014)

_ Le Voyage et l’Amour Rose (2016)

En plus de ce Romans d’histoire, j’ai aussi de textes suite aux sentiments et au chemin parcourit, dont:

-Je rencontrais ROLANDE ( 01er Mars 2015)

- Adieu I.KA (Aout 2014)

-Deux nous manquent ( Janvier 2015)

-Les Vingt questions de la connaissance de soi (Mars2015).

J’avais privilege la science, j’ai toujours prie DIEU et dans l’annee 2014-2015 j’etais parmis les finalistes d’Etat congolais a l’EXETAT 2015. Au debit de l’annee 2015, j’avais commence la nouvelle vie, celle en Christ par inspiration des Saintes Ecritures.

Par la fin j’ai obtenu mon diplome d’Etat de 57%, meme si je n’avais pas distingue mais j’etais qualifie.

Le titre “CHEZ NOUS” pourquoi?

Bon; avant le titre j’avais ecrit d’abord et avant de terminer, j’avais trouve un bon titre; c’est aussi un theme.

CHEZ NOUS” par c’est que j’aime ma vie et je voulais faire cette vie la vie de mes amis; vivre hors de ma famille, j’avais eu aussi l’affection, j’etais appele frere par un etranger; les freres et soeurs d’une meme famille appellent chez eux “chez nous”.

En swahili on dit a un etranger kaka si c’est un homme et dada pour une femme et les tous forment la famille, ils vivent chez nous.

CHEZ NOUS”nous vivons tous comme freres et soeurs, c’etait la recommandation que j’avais hors de ma famille; partout etait chez nous car partout il y’avait des freres et soeurs.

CHEZ NOUS” aussi pour exprimer mes sentiments d’amour envers les autres.

J’avais ressenti tout avant, souvant j’etais inspire de faits; mais un jour j’avais juge bon de les ecrire dans mon journal intime; au bout du temps c’etait devenu mon habitude.

Je vivais avec mes freres de chez nous, chacun avec ses ambitions, la mienne etait de valoriser chez nous.

C’etait aussi bon pour tous; de ce fait, j’etais plus admire. Ecrire une histoire de la ou je vis etait un devoir.

Au debut, ca ne marchait pas bien, les faits etaient tres reduits; je pourrai mentir si je continus. Apres, la derniere annee j’etais inspire et cloue sur les faits passes; j’ai parvenu a ecrire une histoire de chez nous. Ma joie c’est quand j’ai honneur plus que j’avais chez nous (Institut Kashofu) avec le gens de chez nous.

d:\photos\10514368_547338088728749_3927281890186493871_o.jpg

I.KA 2014

HISTOIRE: INSTITUT KASHOFU

I.KA mon ecole; j’avais etudie la, j’avais appris beaucoup; j’etais forme la et devenir quelqu’un. Le premier jour a l’I.KA, j’avais fort aime, j’avais rencontre Rolande quelqu’un que j’aime beaucoup, je voulais toujours vivre pres d’elle. J’avais aussi pris connaissance des autres amis tres chers.

La premiere annee a l’I.KA, la deuxieme, la troisieme et quatrieme etait la fin; l’annee d’Adieux, des souvenirs. Je me souvienais de ma classe: il y’avait de travailleurs et nous tous avions espoir de reussir l’EXETAT. Le 25juin 2015, j’avais quitte Kashofu pour Adieu.

Le 11Aout 2015 j’ai obtenu mon diplome de 57% et partir pour l’universite.

Ma joie c’est quand j’ai honneur a mes educateurs, a mes camarades de chez moi, a mon milieu et a mon esprit personnelle.

Institut KASHOFU le travail: dans la dignite, la discipline et la conscience.

Chez NOUS

LE SOUVENIR AMICAL

J’avais fais le choix comme tout les autres ados de mon époque d’ecouter mon Pere car il savais de quoi je suis capable, et dans dans tout c’etait encore lui qui avais un grand a m’orienter; et voila ce que mon pere envisagait de faire de moi:

Dans une ile, y’avaist une ecole avec un internat mixte d’une communaute des religieuse. En septembre 2011, a peine fini mon cycle secondaire, mon pere m’avait fait insrire a l’Institut Kashofu sur l’ile d’Idjwi.

Au premier cout, je n’a pas senti la quasi sentiment d’amour pour l’internat; j’ai pense que mon pere voulait que je puisse gouter seulement a la vie de l’internat car lui aussi fut interne dans unes des annees passees. J’etait nouveau, a l’Institut Kshofu, I.KA en signet; il y’avait de nouveautes,c’etait ma premiere experience de vivre hors de ma famille pour un long moment; le premier jour,c’etait le voyage pour traverse le lac, un certain lundi o5 septembre 2011; j’ai pris connaissance a PAOLA du nom de Pilipili HERI, elle fut la premiere fille interne a Kashofu a prendre part de l’amitie.

Le soir du meme jour, j’etais le bienvenu a l’internat de kashofu: Saint MICHEL DE MONTAIGNE chez les garcons; j’ai pris connaissance au second tour avec GRACE Cubaka Kayobo de la ville de Goma. J‘e n’avais aucune pensee de ma famille, seulement forger ma vie; savoir vivre en communaute, ainsi que cultiver des connaissances integrales. Le lentdemain, je suis descendu dans les enceintes de l’Ecole; j’etais un scientifique, j’aimais la science technique experimentale c’est pourquoi j’ai pretendu faire la Maths-Physique mais a Kashofu il n’y avait que l’option Biologie-Chimie seulement.

Apres cours, a l’internat les mecs commentaient toujours au sujet de filles, surtout les anciens pour les nouvelles. C’etait le jour ou j’ai pris contact du nom de ROLANDE Sifa Fundiko; elle fut la charmante de l’epoque a l’I.KA. Elle etudiait avec mon ami GRACE.

Ma premiere semaine a l’internat, j’ai appris beaucoup de choses; certains gens a l’internat etaient modeles et d’autres pas moindre a imitter. J’ai appris a chanter l’amour. J’ai rencontre une fille toute jeuen nommee ROLANDE que les amis critiquaient, mais tres gentille et toujours charmante; elle avait 14ans.

Le premier jour que je causais avec elle, elle etait avec son amie PAOLA Pilipili; c’etait un simple salutation, dire “bonjour” seulement. Je ne suis pas bien place dans ce domaine; parler, sourire, marcher, se rejouir avec les filles ne m’etaient pas chers mais j’aimais ce genre de vie. C’etait PAOLA qui me l’a presentee un weekend.

Apres un temps, j’ai commence a saluer de moi-meme ROLANDE juste les apres cours. J’etais fort mais je ne m’ai plus habitue facilement aux normes locales; j’ai commence a penser fort a mon Institution ESPOIR 1, aux sejours passes a la page, a mes freres et soeurs, a mes compagnons, a mes educateurs de bukavu, de meme a mes parents,... Mais aussi, je remarquais que l’absence de ROLANDE pourra me marquer d’avantage.

Elle m’a donne le courage et la force de resister et celle de s’habituer aux normes par c’est qu’elle fut courangeuse dans tout, tres intelligente de nature.

A l’heure de sport, moi je ne jouais pas car je ne savais pas le football; j’avais l’habitude de se promener aux enlentours de l’I.KA, de la Paroisse meme au terrain de foot. Je me croisais quelques fois avec ROLANDE quand je passais voir l’amie de ma mere, une fille interne aussi, SARAH Mwati.

La premiere fois que j’ai parle avec ROLANDE face a face, je manquais quoi dire, je ne m’exprimais pas car les mots m’echappes. Tres etonnee de la situation et me demander comment je vis avec les autres, es-ce que chez moi on a des filles? Elle pensait que j’etais l’aine de ma famille. SARAH etait etonnee aussi car pendant le vacance, je restais avec elle dans le depot de ma mere GEORGINE, et je causais avec elle sans crainte.

Le soir, j’ai commence a mediter au passe; la fois deniere a la premiere circonstance, j’ai dit seulement bonjour a ROLANDE; au deuxieme tour, pas de mot. J’ai demande conseil a GRACE Kayobo au sujet de cette derniere. Lui m’a dit seulement de s’habituer a la parler regulierement.

A l’ecole, SARAH m’a appelle en particulier et me demanda pourquoi je suis si tumide envers les filles, et pourtant chez moi c’etait pas le cas?

Une fete dite “21 novembre” approchait, les preparatives ont commences, c’etait au souvenir de la Presentation de MARIE au temple; j’avais un desir de courtiser ROLANDE ce jour la. La fete etait celebree le samedi 19 novembre 2011; dans la soiree, ces deux, PAOLA et ROLANDE m’ont beaucoup attire mais j’avais peur et honte de les parler.

Si j’etais apte, ROLANDE pourrait me former dans une vie de courage et sans crainte j’ai constante que je suis une personne tres tumide au sexe contraire au mien. Meme si je ne savais pas ROLANDE mais son apparence, sa presence me semblaient presentes par son amie PAOLA. Le lentdemain, elle me fut chere.

Apres sept semaines, le dimanche 08janvier 2012, c’etait apres le vacance de NOEL, je suis rentre a l’internat; tres tot matin au port j’ai encore vu PAOLA Heri et l’apparence,les souvenirs de la chere ROLANDE m’etaient proches. Mon coeur est rempli de joie de vivre et d’aimer.

Ses sentiments etaient ascentieux dans moi, j’ai decide de les exprimer. Quand je voulais le faire, je n’arrivais pas et mon coeur battait fort.

Le lundi 19 janvier 2012, ROLANDE m’a rencontre a la Bibliotheque de l’ecole; elle m’a demande de lui dire ces que j’avais a lui dire par c’est que j’envoyais des amis pres d’elle me l’appeller. La dire que je l’aime c’etait trop lourd; je l’ai dite que c’est deja passe, on pouvait laisser tomber ce tric.

Je suis reste avec elle, j’etais en troisieme annee, mais elle en deuxieme. Je me demandais uterieurement quel jour je serais pret pour l’exprimer. Avant de partir, elle m’a demande pourquoi j’avais peur de l’adresser un mot; elle a su que je l’ai mentie. Elle savait de quoi je voulais parler car l’altitude reflete la personne mais le mot m’echappait suite a ma tumidite.

Dans un conge de la dissertation pour les gens des sixiemes annees, les soeurs ont organise un promenade a MUGOTE. C’etait le jour que je n’ai pas aime dans l’annee. A la rentree, j’avais entendu une fille parlee du terme adolescence pour les garcons, j’ai poursuivi ma course jusqu’a l’internat et l’annonce. Les mecs tres fragiles, ils sont partis chez les filles , ils ont sible ROLANDE, PAOLA Pilipili et CHRISTEL qui etait ma collegue de classe. Les filles etaient innoncentes, elles a leur tour elles se sont attaques contre moi. C’etait une rupture avec toute ces filles dans toute relation.

J’ai senti les larmes coulaient des yeux, c’etait ma plus grande erreur contre ROLANDE; c’etait le 24avril 2012.

L’annee tendait a sa fin, la periode des exarmens a commence. Le mercredi 09 juin 2012, c’etait le jour de la rentree pour la fin de l’annee 2011-2012; j’ai dit adieu cet annee. J’ai savoure tout les delices de l’annee. C’etait fantastique mais l’absence de ROLANDE m’a manque. Je ressentais un aamour vrai du fond de mon coeur pour ROLANDE; c’etait juste une realite et une vie; je l’aimais de que je l’ai rencontre.

Un certain vendredi 31 Aout 2012, c’etait l’anniversaire de ma soeur aine LYDIE et c’etait la rentree pour l’annee scolaire 2012-2013.

Elle etait aussi inscrite a l’Institut Kashofu. Par cet occasion, ma mere nous avait accompagne jusqu’a atteindre l’ile d’Idjwi; mon cousin PIERRE CARDON Kamole etait aussi inscrit a l’internat. Samedi le 1er septembre 2012, ROLANDE est venue aussi; j’ai senti une joie de la saluer; elle avait tout oublie, c’etait pour moi un pas d’avancer vers elle. J’ai aussi rencontre un ami, c’est LUC Yegaba Buyana; il etait cher a PAOLA Pilipili car ils avaient etudies ensemble en Premiere annee a la meme ecole I.KA mais lui etait parti pour revenir cet annee.

Je suis reste ami a ROLANDE seulement, CHRISTEL n’etait pas venue pour cet annee.

Un certain ARISTOTE Ndabaweje de la ville de Goma a commence a sortir avec ROLANDE. Pour cet effet j’etais jaloux mais j’essayais a calmer mes emotions contre ARISTOTE, il etait aussi un grand ami a moi. J’ai voulu renouveller l’amitie ave PAOLA Pilipili, un jour j’ai pris courage et l’initiative de l’ecrire une lettre; le 19 janvier 2013, j’ai donne a LUC cette lettre pour la lui donner. Tres comprehensive, elle avait accepte mes reconnaissances, elle m’a invite l’apres cours pour causer de vives voix. J’avais peur de parler a n’importe quelle fille sauf a ROLANDE, je ne me suis pas rendu la. Et tout desormais etait consomme.

Depuis que j’ai vu ROLANDE pour la premiere fois, j’ai eu des ambitions en elle; a chaque fois que je l’ai voye, c’etait une renouvellement de tout les desir senti en elle.

Dans la meme detente de la dissertation des finalistes, c’etait l’habitude des soeurs de la Compagnie de Marie Notre Dame de Kashofu d’organiser de promenade, c’etait encore a MUGOTE. Moi je ne suis pas parti, j’avais cours de Mathematique avec la dame TAIFA. Apres le cours supplementaire, j’ai commence a preparer ce que je dirai a ROLANDE, j’a avise ARISTOTE que ce soir a leur retour, j’aimerai parler a ROLANDE juste un peu de temps. C’etait le 25 avril 2013.

Le soir avant le couche du soleil, ARISTOTE avait appelle ROLANDE et la dire la suite a propos de moi. Lui etait parti; j’atais reste avec ROLANDE seulement. J’etais pret maintenant de tout la dire mais c’etait deja tard; c’etait la premiere fois de la dire ce que je resentais en moi pour elle.

Tu siais sa repplique etait de me reprocher comme si elle m’aimait aussi que depuis tout ce temps je gardais ca en moi sans l’exprimer; en suite elle m’a promis la reponse a la prochaine fois: le lentdemain. Je suis parti sans peur; je suis decharge d’un lourd fago et le lentdemain je veux me rejouir du resultat.

La nuit, je l’ai revee: “Nous etions ensemble a l’internat dans un meme dortoir entres de causer; je l’ai dite ouvertement que je l’aime mais elle ne m’avait pas repondu. Le matin j’etais parti au couvent de soeurs, en rentrant, elle etait deja partie en vacance. J’etais descendu au port la chercher pour me repondre; heureusement je l’ai trouvee en cour de route; je l’ai demande de me repondre, elle m’a ambrasse puis elle m’a envoye quelque chose qu’elle a oublie a l’internat pour me repondre a mon occupation.

J’etais monte encourant, arrivant je cherchais le cahier, je manquais ou il se trouve. Et au port la bateau jetant l’ancre et s’en allant. Je suis parti au port encore et par malheur le bateau n’etait plus. Elle avait promi une reponse mais elle ne m’a pas donne ca...”

Le lentdemain matin je commencais a mediter ce reve, je manquais la suite, meme la reponse qu’elle pouvais me donner. J’essayais de dormir pour tenter la chance da la suite du reve et la reponse mais neant. Dans la realite elle m’avait promi une reponse aujourd’hui.

Le soir a la meme heure de sport, je suis alle la chercher pour la reponse; oui elle m’a repondu mais pas comme je le voulais; sa reponse etait qu’elle a agree le mot et elle pouvait adorer ca mais pour le moment l’amitie seulement peut compte.

Dimanche le 06 juin 2013, j’avais un grand honneur; j’ai realise deux ans a Kashofu etant a l’internat. C’etait aussi une rentree de fin de l’annee scolaire. J’ai envoye ARISTOTE dire a ROLANDE aurevoir et qu’elle va me manquer trop. Apres trois semaines, un autre dimanche je me suis rendu a la plage de notre quartier dans la ville de Bukavu, il y’avait des gens qui nager aussi mais parmit eux il y’avait une fillette tres semblable a ROLANDE du nom de JOSELINE. La memoire de ROLANDE m’a inspire de chercher son numero telephonique pour se contacter au moins par telephone. Je l’ai trouve ce meme jour, et l’envoye un message de salutation.

Quand je causais avec elle, je me sentais plus pres de lui, je lisais les ecrits du message dans sa voix; je me sentais aussi capable et mon devoir pris etait de la saluer tout les jours jusqu’au jour de la rentree de l’annee suivant.

Deux semaine apres mon anniversaire, trois filles internes sont venues chez moi me saluer avec ma soeur LYDIE: CHANCE Mulibinge, sa soeur GISELE Batende Furaha et MERVEILLE Cishamba. Le soir du meme jour j’ai parle avec GISELE aux textos. Elle m’a propose de sortir avec elle, j’a doute pour la premiere fois car on ne se parlaient depuis Kashofu, mais au second tour je l’ai faite ma parole.

J’oubliais le devoir pris pour ROLANDE, j’etais fort interesse par GISELE car elle m’aimait en realite beaucoup.

Mais dans la vie, l’etre plus chere meme s’il est eloigne, reste toujours un ami; CHANCE m’a dit qu’elle aimerai etre la premiere de me souhaiter un moi Aout merveilleux; sans tarder je le renvoyais, les memes mots textuellement a ROLANDE puis a GISELE. C’etait le 1er Aout 2013. C’etait un peu de temps sans causer avec ROLANDE mais elle gardais toujours et a jamais de bon souvenirs pour moi je ne sais pas pourquoi?

Je causais avec elle mais d’une maniere tres simple, j’attendais en moi une grande joie pour l’annee suivante, j’etais fiere d’etre appelle “pre-finaliste” de l’I.KA, j’etais aussi content d’etre un “bio-chimiste” car la section scientifique commence en 3eme et l’option Biologie-chimie en 5eme des humanites.

Le necessaire etait de reussire, d’etre modele aux autres plusque les annees parcouries, j’avais quelque responsabilite au sein de l’internat. Le jour de la rentree, j’ai aussi appris que GISELE ne viendra plus etudier encore a Kashofu, seulement sa soeur CHANCE. Mes deux soeurs, LYDIE et ALICE, toutes etaient inscrites a l’internat avec moi; mon desir etait de voir ROLANDE encore; il y’avait beaucoup de nouveaux venus y compris ma cousine LUCIEN aussi. Je n’ai pas vu ROLANDE le meme jour mais le lentdemain a l’ecole et la saluee.

Elle etait la premiere a presenter mes deux soeurs; elle etait prete a recevoir l’amitie de ma soeur cadette.

Je vivais toujours dans l’amour et la paix a l’ecole avec mes soeurs, en simplicite avec les autres. C’etait une annee de plus grande Grace, je n’avais pas compris de moi-meme mais rendre Gloire a DIEU.

Le premier moi de l’annee scolaire, celui de septembre, un jour, j’ai tout oublie pour le desir de sortir avec ROLANDE, je cherchais seulement mon interet prive; j’ai voulu etre une reference et etre plus genial a Kashofu. Je me sentais pas isoler mais avec une grande chance. J’etais apprecieux partout; j’etais meme pas pour le role du sous-doyen a l’internat avec comme doyen RAPHAEL Mambo Cirimwami. Mais a l’ecole j’etais dechu pour le role de chef de classe car c’est difficile d’assumer deux grand role a la fois. C’etait le 12 septembre 2013

J’avais travaille tres dur, le souvenir est que encore c’etait ROLANDE qui m’avait donne courage depuis le jour que j’avais commence la fonction. Chose grave, j’etais tres tumide en elle, je changeais d’allur quand je suis avec elle. Je ne me suis jamais braque a sa face au fond de ses yeux lors du dialogue; je suis toujours agite. Elle m’a toujours pris pour un farcaire en plus un distret; mais je n’ai jamais eu de colere contre elle.

Beaucoup de gens connaissaient deja que j’etais folle amoureux de ROLANDE, elle aussi le savait. De mon cote, je voulais renoncer a cet ideal: je me posais multiple questions que fanaient sans remede. Mais quand meme j’avais une autorite qui me poussait a s’epargner de tout delice et se concentrer a ma responsabilite.

Au moi de novembre, le troisieme moi scolaire de l’annee 2013-2014, je ne croyais pas au surprise; le samedi 9 novenbre 2013 c’etait la proclamation de la premiere periode de l’annee.La vie c’est une chance, je n’avais pas de changement; j’etais quelqu’un du conte; mais j’etais devenu quelqu’un du titre. J’etais apprecieux par les gens qui me negliger. J’etais le premier de ma classe, c’etait incroyable.

Dans ma classe surnomme “ARRHENIUS”, C’est un grand chimiste auteur de la theorie des ions, suite a la maitrise de la chimie que je refletais a l’epoque. J’etais tres renomme, je trouvais de opportunites de faire de devoirs aux eleves de la maison, l’internat et externat mais surtout j’aimais quand c’etait pour ROLANDE car je le faisais avec prudence, amour et sincerite pour gagner le maximum de sa confiance et esperer.

Le quatrieme moi de l’annee scolaire, juste au debit le 01er decembre 2013; je me suis rappelle du moi d’Aout: etre le premier a dire a l’autre les mots de grace pour un moi debitant. J’ai fait du recul; j’ai trouve bon encore de le dire a ROLANDE. Ma vie a toujours trouve l’ouverture dans les ecrits, ce que je desir, ce que j’aime; pour l’exprimer convenablement, j’ecris.

Quelque fois; je veux faire de plus special dans ma vie, je veux corriger mes erreurs, faire un grand pas au devant; je veux renaitre, envier ce que je desire. Un coeur mou reste plonger dans un trou rond profond de maux sous l’hypocrisie. J’etais parfois juge hypocrite par mes professeurs, educateurs; j’etais tres serieux depuis mon arrivee a l’Institut Kashofu.

J’avais toujours peur qu’on decouvre ce que je suis; quand j’ecrivais la carte pour ROLANDE, ma main commencait a trembler et j’avais eu secheresse de mots, je laissais tomber la proposition et c’etait ca ma faiblesse. Le fond nous temoigne, la verite cotoit nos qualites et gouverne nos defaux; au mal, le mal nous transforme et nous fait penser a l’histoire, aux arts de nos sentiments.

Mon erreur etait un decourange, ma reussite etait celui d’oublier la proposition, je prennais de decisions mais rares sont realisees d’elles. Je ne me prend pour un homme, je me prend comme un homme. J’etais sans doute, de rien; avec je pouvais. Quelque fois se croire pour un solitaire. D’avance j’etais le seul garcon interne dans ma classe depuis le degre de quatrieme des humanites secondaire.

La nouvelle et heureuse annee 2014 avait debute; au moi dernier de l’an2013, le 31 decembre, je suivais la grande celebration mondiale sur TV5 Monde: par les grands artistes, les grands cineastres et le grands magiciens de quatre coins du monde; j’avais fort aime, je pretendrais aussi un jour participer dans cette salle une de prochaines dates du Bonana a la meme heure. L’animateur juste a 00heure moins quelques secondes, il demanda au public: “que chacun envoie a son plus best ami choisi pour cette annee un message de voeux et il le sera pour toute l’annee”. Moi aussi ici en Afrique, yeux a la television; j;avais pris mon portable, avec des centaines d’amis, le best de tous etait choisi du hazard, c’etait ainsi ROLANDE.

Lors de la rentree du vacance de NOEL, le 04 janvier 2014, j’ai voulu realiser mes reves pour une fille autre que je trouvais cool. Dans le bateau, je m’etais en ivre premierement et j’avais eu le gout de me faire connaitre: je voulais me prononcer librement devant CHANCE la soeur a GISELE que je l’aimais. Pour les autres amis internes, ils m’avaient enferme dans une chambre suite a mon etat. C’etait la premiere chance que j’avais eu pour me prononcer a CHANCE et j’avais estime que c’est la derniere aussi, je l’avais perdue.

J’etais devenu comme un grand aventurieur amoureux. Mes pensees etaient des histoires amoureuses, mon instint envillait beaucoup de filles: DEBORA Lwashiga, DANIELLA Neema, CHANCE Alimasi, ROLANDE Sifa et sa soeur JOELLE Nabintu, JUDITH Ciza, PAOLA Faida, AURELIE Balungu,...

Les nuits pour moi etaient devenues mes grands moments de la reflexion de la sexualite, je construisais de chateaux immenses des reves, je faisais meme de cochenards. La vie se dispute sur une table, elle se forme dans une vide apres desespoir total. Depuis de tours, de cycles; la vie se repete mais au bout elle oscille et s’arrete; personne ne peut comprendre le point d’arret mais sitot l’scillation, la complication, l’homme se demande quoi faire.

Je suis une roche entre les racines d’une plante, couvert du sol; je ne peux jamais me deplacer et les racines je ne peux jamais les atteindre. Les racines peuvent m’atteindre et m’engloutir mais je resterai roche a l’Eternite”.

Les problemes c’est bien pour scruter la vie et penser loin; ils nous distinguent mais la fierte est que je suis vivant dans l’humanite de chose. Pendant tout mes sejours a Kashofu seul les nouveautes qui m’ont plus interessees. Je me demandais aussi pourquoi moi? Ces nouveautes immites me conduisaient au mal. J’etais exterieurement formidable, correct; mais interieurement plein de la brouillard, tres floud. j’avais pense a ma changement, j’avais de tres bons amis: GRACE, LUC, EMERY et j’avais une bonne conduite. Ma morale ne prouvait pas mon interieur. J’avais oublie tout, je remarquais que je n’arrivais pas a oublier les sentiments que j’avais pour ROLANDE et CHANCE qui m’attiraient beaucoup. J’avais fait un grand effort pour ca.

En date du 06 Mars 2014, j’avais deja reussi l’effort mais apres une conference que j’avais participe, CHANCE m’avait adresse un mot et me parle de bonnes choses, j’etais tres content et elle me demanda pourquoi je ne viens plus la saluer. Je manquais quoi dire mais encore une promesse de venir regulierement la voir. J’avais senti une grande force en moi d’ecrire l’extrait final de mon souvenir amical a propos de l’histoire de l’Institut Kashofu. Meme si cet histoire etait fatale et duree mais je l’aimais beaucoup car c’etait vive, il y’avais du sentiment d’amour qui inonde mon esprit, il y’avais la fille jugee amie a vie selon mes immaginations et mes pensees dans tout les reves.

J’etais decourage par mes tres proche, j’etais mal critique par les gens que je croyais m’aimer; j’avais une realite que je ne pensais jamais avoir. Durant ma vie a l’internat, je revais toujours, je construisais des edifices en Espagne mais il y’avais des realites ou des oeuvres concretes. J’ai toujours reve et pense que j’etais aime, admire, prefere par de gens partout ou je passe, j’ai ainsi pense aux souvenirs laisses. Moi j’ai aime les gens que j’avais rencontre, qui m’ont rencontre; j’ai toujours garde les bons pour eux et c’est pourquoi j’ecris maintenant. J’ai toujours reve etre amoureux de gens que je connaissais et qui me connaissaient aussi.

Le 08 Mars 2014 une journee de la femme, je decouvrais tout, decouvrir que tout etait contraire, vraiment impaire de la realite de l’histoire que j’etais isole.

Ma reflexion ne me donnait la raison; malgre tout le sentiment d’amour que j’eprouvais se n’etait pas epouise, moi je continuerais a les aimer et les defendre. Cinq jours apres c’etait jour ou je ma souviens de mon anniversaire dans chaque moi: le 13 Maars 2014. Pendant les heures de cours, je pensais toujours a moi meme et a ma famille; j’avais senti le grand amour que ma famille a pour moi; j’avais aime beaucoup. Je n’a pas su comment les gens se sentaient pour moi; j’avais eu tant de problemes: avec notre surveillant LUCIEN Kusinza, un garcon interne JOEL Bwira, la soeur directrice LARISSA. C’etait de serieux problemes, j’etais au point d’etre chasse de l’internat et de l’ecole; j’etais puni serieusement. Toujours le courage sauve, le veritable effort merite toujours plus...

Mardi 25 Mars 2014, la seconde fois que j’ai deteste a la vie de l’internat: j’avais voulu flatter la direction de l’internat pour eviter d’etre chasse; j’avais tenu un discours devant les soeurs, les surveillants et mes cofreres internes pour une reconcilliation mais ce n’etait du fond. Pendant le vacance de PACQUES, le lundi de Pacques 21 Avril 2014; j’ai pense de nouveau a ROLANDE, c’etait la deuxieme fois de la dire que je l’aimais. Elle n’etait pas sure que c’etait moi, toute fois quand je la disais ce mot il n’y a pas de reponse; j’etais deja habitue mais je ne voulais lacher le bras.

L’avant dernier moi de l’annee scolaire, celui de Mai: a l’ecole on avait organise des genies en herbe. Le 12 Mai 2014 c’etait la finale des genies; j’etais sorti le premier genie de l’I.KA et la 5eme Pedagogie generale etait la classe de vaincants.

Le 13 Mai 2014 une soiree fantastique, c’etait en memoire de la cannonisation de JEANNE DELESTONNAC celebree le 15 Mai. En cette date je me rappelle de PAOLA Faida une fille de ma classe qui m’avait appelle a danser, c’etait extraordinaire; de ce fait beaucoup de gens pensaient qu’elle fut ma copine, ils etaient tous etonnes. C’etait aussi ma premiere fois de faire une danse avec ROLANDE.

Le 20 Mai 2014 pendant que je preparais mon examen de Religion je n’arretais pas a penser a PAOLA Faida, je pensais comme nous serons des finalistes l’annee prochaine. Je pensais aussi a DOUCE: une tres jeune fille qui m’aimait beaucoup. En juin, j’avais enterre l’annee scolaire 2013-2014.

Le 15 Juin 2014, c’etait la premiere fois de voir un collegue de classe interne dans la ville, c’etait PAOLA Faida; juste apres la messe a la Paroisse de Nguba. Elle gardait toujours sourire qui faisait objet d’une philosophie que j’y ignorais encore. Dans ma famille, tout le monde etait content de mes resultat le 02 Juillet 2014. Elle avait l’espoir pour la derniere annee une reussite pour moi avec grand surce. Mes parents etaient pret a me livre pour l’annee d’Adieu a l’Institut Kashofu. Et pour moi, j’etais aussi pret a affronter cet annee et que a la fin je puisse dire “Adieu I.KA”.

Avec DIEU tout est possible.

d:\photos\11855630_1683281208561274_8359677169131441926_n (2).jpg

Deuxieme partie: ADIEU I.KA

Retrouver la deuxieme partie de l’histoire “Institut Kashofu” du l’ouvrage Chez NOUS sur notre site web www.henriamini.e-monsite.com dans le Menu.

De meme les ouvrages:

Plaisir de l’esprit et des yeux et

Ma famille et mon avenir.


Ecrit par Henri Amini Cishugi en Juillet 2015

similaire:

Auteur de l’histoire “ chez nous ” deuxieme partie l’Institut Kashofu; j’ai vecu l’histoire de chez nous, avant d’incorner le livre dans son etat d’histoire, j’etais jeune garcon,je vivais d’abord l’aventure narree iconCours de M. Jérôme Kerlouegan () Mme Christine Nguyen Tri chi 003...
«Initiation à la civilisation et à l’histoire de la Chine ancienne et impériale». Ce n’est pas que l’histoire politique mais aussi...

Auteur de l’histoire “ chez nous ” deuxieme partie l’Institut Kashofu; j’ai vecu l’histoire de chez nous, avant d’incorner le livre dans son etat d’histoire, j’etais jeune garcon,je vivais d’abord l’aventure narree iconRésumé En vue de corriger la manière d’enseigner l’histoire dans...

Auteur de l’histoire “ chez nous ” deuxieme partie l’Institut Kashofu; j’ai vecu l’histoire de chez nous, avant d’incorner le livre dans son etat d’histoire, j’etais jeune garcon,je vivais d’abord l’aventure narree iconL’histoire d’Adam (partie 1 de 5) : Le premier homme
«Je vais établir un vice-roi sur la terre», ils dirent : «Vas-tu en établir un qui y sèmera la corruption et y répandra le sang,...

Auteur de l’histoire “ chez nous ” deuxieme partie l’Institut Kashofu; j’ai vecu l’histoire de chez nous, avant d’incorner le livre dans son etat d’histoire, j’etais jeune garcon,je vivais d’abord l’aventure narree iconC’est une méthode pour comprendre les mécanismes des pathologies...
Comment l’histoire de la famille peut elle influencer sa vie, ses relations, son succès ou celle des enfants ? De quelle façon s’est...

Auteur de l’histoire “ chez nous ” deuxieme partie l’Institut Kashofu; j’ai vecu l’histoire de chez nous, avant d’incorner le livre dans son etat d’histoire, j’etais jeune garcon,je vivais d’abord l’aventure narree iconGuerrier de la Lumière Online – # 221
«On s’habitue parfois à ce que l’on voit dans les films, et l’on finit par oublier la vraie histoire», dit un ami, tandis que nous...

Auteur de l’histoire “ chez nous ” deuxieme partie l’Institut Kashofu; j’ai vecu l’histoire de chez nous, avant d’incorner le livre dans son etat d’histoire, j’etais jeune garcon,je vivais d’abord l’aventure narree iconProgramme Histoire et civilisations
«Peut-être arrivera-t-il bientôt dans la manière d’écrire l’histoire ce qui est arrivé dans la physique. Les nouvelles découvertes...

Auteur de l’histoire “ chez nous ” deuxieme partie l’Institut Kashofu; j’ai vecu l’histoire de chez nous, avant d’incorner le livre dans son etat d’histoire, j’etais jeune garcon,je vivais d’abord l’aventure narree iconTout d’abord grand merci à Isabelle Archier et à Roland Echinard...
«comme un seul homme», l’esprit sera donc étudié d’abord comme qualité spécifique de l’humanité et ensuite comme manifestation dans...

Auteur de l’histoire “ chez nous ” deuxieme partie l’Institut Kashofu; j’ai vecu l’histoire de chez nous, avant d’incorner le livre dans son etat d’histoire, j’etais jeune garcon,je vivais d’abord l’aventure narree iconQui sommes-nous, nous les humains ?
«Qui suis-je ?». Ce besoin est issu d’une motivation à mieux me connaître, à faire une synthèse de ma compréhension de ce qu’est...

Auteur de l’histoire “ chez nous ” deuxieme partie l’Institut Kashofu; j’ai vecu l’histoire de chez nous, avant d’incorner le livre dans son etat d’histoire, j’etais jeune garcon,je vivais d’abord l’aventure narree iconEn résumé : 10
«principe» de fonctionnement et à sa constitution. Nous nous ne limiterons pas au simple savon de toilette, nous étendrons le sujet...

Auteur de l’histoire “ chez nous ” deuxieme partie l’Institut Kashofu; j’ai vecu l’histoire de chez nous, avant d’incorner le livre dans son etat d’histoire, j’etais jeune garcon,je vivais d’abord l’aventure narree iconHistoire de la préhistoire
«études relatives aux objets matériels qui peuvent éclairer, avec le concours éventuel d’autres données, l’histoire et les modes...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com