La complexite le 03/10/08 Mme mallet








télécharger 15.71 Kb.
titreLa complexite le 03/10/08 Mme mallet
date de publication22.01.2018
taille15.71 Kb.
typeNote
b.21-bal.com > histoire > Note
LA COMPLEXITE le 03/10/08 Mme MALLET

Note de lecture. Quelques auteurs à lire.

2 auteurs et réseau d’auteur autour de lui. A.Giordan « apprendre » (la priorité), avec des liens sur les théories d’apprentissage. Résumé les concepts et mettre en réseau ces concepts en lien avec expérience professionnelle. B. Donnadieu « les théorise de l’appren.tissage «. M.Fabre « Penser la formation ». E.Morin « les 7 savoirs nécessaires pour l’éducation du future » (téléchargement sur site UNESCO) « Journal de Californie » « Introduction à la pensée complexe » « la méthode  TIV et V (interaction individu et collectif). M. Genthon (thèse). Brunner, Rodgers, Reboul « qu’est ce qu’apprendre. J. Houssaye « Questions pédagogiques… ». (Crozier et Tourenne).

Introduction à la pensée complexe courant de E. Morin.

Nombreux auteurs qui sont dans la lignée de Morin ont une approche systémique, autour des liens systèmes vivants et machines (fonctionnement des systèmes vivants).

Auteurs : Laslo, »la cohérence du réel », J. Rosnay « le macroscope » 1977 (XIX : époque des découpages industriel Systèmes machines. XXI : systèmes vivant). Il a écrit aussi « l’Homme symbiotique » (approche systémique des systèmes vivant. Ces lectures nous permettent de lire Morin (lois/ principes et mystères de ces fonctionnements). Institut de Santa fé du Mexique est spécialisé dans les systèmes complexes (Murray Gell Man était le directeur de cet institut) (économie management…) multi secteur (biologie…). Site d’E Morin et d’autres www.mcxapc.org (base de notes de lectures de ce courant). « Manager dans la complexité » INSEP Paris EF.Gemelot. Terence MDCP groupe humaniste GRH TII «  l’homme ressource stratégique ».

Colloque de Cerysi JP. Dupuis. «Ordre et désordre », « Aux origines des sciences cognitives ». Colloque de Macy

Note de lecture à faire en février pour les RF.

Rôle du formateur

Il apporte le savoir avec un souci didactique. Il est expert de son domaine et en didactique. Il doit être souriant optimiste et généreux. S’intéresser à chacun et gérer le groupe. Il doit détecter les obstacles d’ordre didactique et psycho socio, psycho affectif. Il doit aider à l’accouchement du soit (maïeutique du soit) de la personne en devenir. Il faut lire des philosophes (Socrate, Montesquieu…) qui disent que la conscience est en devenir, en recherche de savoir (comprendre le monde c’est l’essence de la conscience). L’apprenant est en transformation, cette connaissance se fait par étape, par palier de compréhension. Le formateur crée les conditions favorables aux prises de conscience, qui sont « mourir et renaitre » de l’apprenant (St Exupery Le petit prince doit apprivoiser l’apprenant, souffler sur les braises de ce qui fait sens). La lecture des ouvrages mettent sous influence qui est nécessaire pour des rencontres.

Remédiation cognitive : travail sur le raisonnement logique. Odile JACOB « L’homme de vérité ».

Concepts sur les fonctionnements

Ne pas confondre corrélation et causalité. Le dogme scientifique est la causalité. Concepts abordés :

Organisation apprenante

Communauté de pratiques

Communauté en réseau

Knowledge management

Un système est une modélisation. Il est défini avec une frontière.

1er concept : échange, interaction, lien : systèmes environnement. Idée de dynamique, de transformation. Ceci vaut pour tout système vivant. Et non vivant aussi (érosion). La désignation est une approximation car on change toute les minutes rien de s’arrête pas. Le maillage est infini. Les causalités ne sont pas linéaires, elle est toujours récursive. Les formes sont des illusions. Qu’est ce qui propulse les interactions ? La physique l’étudie. La biologie.

2 éme concept : la finalité, l’orientation. Les systèmes vivants sont orientés et finalisés. Pour l’être humain est le projet. Différence entre le projet programmatique et projet visé, germination, émergence du projet qui fait sens. Orienté à minima vers continuité de la vie ou complexification de l’existant.

3 éme La transformation. Les SV veulent être stables, se reposer et compensent par la régulation compensatrice spontanée. Ces SV soumis à l’environnement, ils sont très robustes, envers en contre tout ils résistent à la déconstruction.

4. éme Processus d’intégration (a contrario on parle de processus additionnel). On recable en permanence nos neurones en déconnectant certains autres. Des petites compréhension aboutisse à de la méta compréhension. On apprend en faisant.

Dans un premier temps le système est robuste et s’autorégule en compensation. Ensuite il peut y avoir intégration (processus intégratif apprentissage).

Phylogénèse : histoire d’Amibe qui devient une algue…complexification.

Ontogénèse : histoire d’un individu

Métamorphose, évolution, mutation (nuance dans la force de la discontinuité) : théorie du non linéaire (le chaos)

Deux solutions : Intégration ou Désintégration..

Le Fr doit amener vers l’intégration en mettant en situation de dislocation pour amener à la phase mutation.

Comment sait-on si c’est un système vivant ou non ?

Un SV a une dimension spontanée de la régulation, autonomie. Pour les SNV il y a une programmation qui oriente l’action (ex virus informatique) donc pas d’autonomie.

Processus d’auto-eco-réorganisation des SV.

Cf. Le recueil de textes sur l’entreprise complexe (constructivisme : dynamisme d’interaction avec l’environnement).

Entropie : désorganisation

Méganthropie : système vivants qui prélèvent de l’énergie dans l’environnement, ils ont un solde positif qui est utilisé pour ce processus de Méganthropie.

Les freins à l’apprentissage

Collectif

Conflits de pouvoirs.

Conflits des représentations.

Individuelle

Conflit dissonance cognitive. Qui est une étape normale dans l’apprentissage attention a ce qu’elle ne soit pas trop grande.

La synthèse est le fruit d’un processus intégratif.

Jean Paul Fitoussi « la nouvelle écologie politique ».


Master. Mme MALLET. Complexité.03/10/08 Page

similaire:

La complexite le 03/10/08 Mme mallet iconTravaux prat encad mme gouasdon t 101 Mme novelli t 102 Mme blanc...

La complexite le 03/10/08 Mme mallet iconLa recherche en éducation Pluralité et complexité

La complexite le 03/10/08 Mme mallet iconLe petit lexique des termes de la complexité

La complexite le 03/10/08 Mme mallet iconRÉsumés intégration de la complexité: environnement & histoire

La complexite le 03/10/08 Mme mallet iconPhilosophie mme du moulin a 401 devoirs surveilles

La complexite le 03/10/08 Mme mallet iconParcours : sous la direction de M. ou Mme Prénom nom

La complexite le 03/10/08 Mme mallet iconMédecine : Mme De La pintiere souffrance Cérébrale Néonatale Physiopathologie

La complexite le 03/10/08 Mme mallet iconL’examen clinique de Mme e est bien difficile pour des raisons anatomiques

La complexite le 03/10/08 Mme mallet iconEps m. Santini lettres hist geo mme delvaux a 301 gp1 anglais

La complexite le 03/10/08 Mme mallet iconLa réunion-journal. 21
...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com