Sommaire








télécharger 262.95 Kb.
titreSommaire
page6/20
date de publication21.10.2016
taille262.95 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > histoire > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20

Les insectes : trois paires de pattes


http://www.deviantart.com/download/300363477/the_tribal_insect____made_in_tonga_islands__by_cloudwhisperer67-d4yttxx.jpg



Insectes
Les insectes les plus évolués (ptérygotes) sont porteurs d'une évolution majeure : leurs ailes leur permettent de conquérir les airs. Ces dernières couplées à la simplification de leur déplacement (ils ont moins de pattes que leurs cousins) ont été à l'origine d'une troisième explosion radiative (augmentation importante du nombre d’espèces). http://www.deviantart.com/download/96013618/insect_by_pauliusc.jpg

C'est par la superposition de ces trois explosions radiatives (vermiformes, arthropodes, insectes) que les insectes dominent le monde par leur variété : ils représentent aujourd'hui près de 80% des espèces animales décrites.

Panneau 7 « Poissons pas nés »


Les vertébrés

La caractéristique la plus importante des vertébrés est qu'ils possèdent un squelette osseux ou cartilagineux interne qui comporte en particulier une colonne vertébrale composée de vertèbres protégeant une partie du système nerveux central.

Les plus anciens fossiles connus seraient Haikouichthys (voir cartel de présentation dans l’exposition) et Myllokunmingia datant du Cambrien (il y a 530 Ma). Ils sont précédés par des céphalochordés (chordés non vertébrés) comme Pikaia gracilens6 (créature à l'aspect d'une anguille longue de 5 à 10 cm). On retrouve actuellement des vertébrés sur la totalité de notre planète et dans tous les habitats. Le groupe contient environ 50 000 espèces, de tailles extrêmement variées, allant de la gigantesque baleine bleue (30 m, pour un poids avoisinant les 190 tonnes), jusqu'à Paedophryne amauensis (une minuscule grenouille de 7 mm pour un poids de 0.02 gramme). Les groupes les plus importants en nombre sont les actinoptérygiens (poissons à nageoires rayonnées, 23 000 espèces) et les sauropsidés (reptiles et oiseaux, 17 000 espèces).

La distinction entre vertébrés et invertébrés a été initiée par Jean-Baptiste de Lamarck.

Homologie anatomique


Tous les vertébrés tétrapodes (4 membres) ont la même architecture de base, avec des membres antérieurs et postérieurs, ce qui signifie qu'ils descendent d'un ancêtre commun (reptilien et précédemment amphibien) possédant des membres chiridiens (Appendices locomoteurs articulés des Tétrapodes)
Les premiers vertébrés

Ce sont les poissons cuirassés. Pour se protéger des prédateurs, leur corps est recouvert de plaques osseuses. Ils ne possèdent pas de mâchoires.

Mode d’alimentation



Pour se nourrir, les premiers poissons remuent la vase et le sable du fond des océans. Grâce à leur bouche ronde qu’ils peuvent ouvrir ou fermer, ils font circuler l’eau jusqu’à leurs branchies. Celles-ci la filtrent et retiennent les fines particules qui servent d’aliments à ces poissons.

Placoderme

La lamproie est un représentant actuel des premiers poissons cuirassés. Elle possède un squelette interne mais elle est dépourvue de mâchoires. Sa bouche, de forme arrondie, est armée de petites dents. Elle se transforme en ventouse pour se fixer sur le corps des poissons afin de les manger. L’étude de cet animal a permis de mieux comprendre l’anatomie interne des premiers vertébrés.



Lamproie


L’acquisition de mâchoires



L’origine des mâchoires serait les os qui soutenaient les branchies. De génération en génération, ces os se sont déplacés vers la bouche pour devenir mâchoire en quelques centaines de milliers d’années.

Les avantages d’une mâchoire



L’abandon de la méthode de filtration de l’eau pour se nourrir permet aux poissons dotés de mâchoires de quitter le fond des mers. C’est un moyen d’attaque et de défense efficace. La forme des dents est différente d’un poisson à l’autre et indique son régime alimentaire.



Dunkleosteus

L’apparition de mâchoires est accompagnée de l’acquisition de nageoires sur les flancs et d’écailles qui remplacent les plaques osseuses devenues trop lourdes pour se déplacer rapidement dans l’eau.


1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20

similaire:

Sommaire iconLe catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur "International"...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLa Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com