Résumé 501 Les Hautes Alpes (2) Pierre Chauvet est l'auteur d'une monumentale thèse de géographie sur le département des Hautes-Alpes, publiée en 1 975 dans l'ouvrage «Les Hautes-Alpes, hier, aujourd'hui, demain»








titreRésumé 501 Les Hautes Alpes (2) Pierre Chauvet est l'auteur d'une monumentale thèse de géographie sur le département des Hautes-Alpes, publiée en 1 975 dans l'ouvrage «Les Hautes-Alpes, hier, aujourd'hui, demain»
page17/38
date de publication15.05.2017
taille1.4 Mb.
typeRésumé
b.21-bal.com > histoire > Résumé
1   ...   13   14   15   16   17   18   19   20   ...   38

700

Les raisons d'aimer

Pas de résumé

701

Douze russes et un empire

Georges Bortoli, que les téléspectateurs connaissent bien, a choisi douze grands destins pour nous raconter l'histoire de cet immense "empire des terres", sans frontières ni limites, ouvert aux invasions et ou toute invasion peut partir, qui dix fois a failli disparaitre, qui fait peur et qui a peur: la Russie....(948)

702

La nuit des prolétaires: archives du rêve ouvrier

Tout commence à la tombée de la nuit quand, dans les années 1830, un certain nombre de prolétaires décident de briser le cercle qui place le sommeil, réparateur entre les jours du salaire : cercle d'une existence indéfiniment vouée à entretenir les forces de la servitude avec celles de la domination, à reproduire le partage qui destine les uns aux privilèges de la pensée, les autres aux servitudes du travail. Le rêve éveillé de l'émancipation ouvrière est d'abord la rupture de cet ordre du temps qui structure l'ordre social, l'affirmation d'un droit dénié à la qualité d'être pensant. Suivant l'histoire d'une génération, ce livre met en scène la singulière révolution intellectuelle cachée dans le simple nom de " mouvement ouvrier ". Il retrace ses chemins individuels et collectifs, ses rencontres avec les rêves de la communauté et les utopies du travail nouveau, sa persistance dans la défection même de l'utopie.

703

Le jeu de la tentation

Ardent, fervent, quotidien, voici, dans sa vérité, le XIIIème siècle ressuscité de nouveau par Jeanne Bourin. Fresque minutieuse et fidèle, ce roman nous plonge au c?ur même de la vie médiévale, à Paris où s'exercent grands négoces et petits métiers pittoresques, à la campagne où, dans des senteurs de foin, de miel, de sève, revivent fêtes et travaux rustiques.

Marie, la plus jeune fille des Brunel, est veuve. Son mari, Robert Leclerc, a été tué deux ans plus tôt. Nous sommes en juin 1266, le dernier bel été du règne de saint Louis.

Entourée de ses deux enfants, Vivien et Aude, Marie est enlumineresse. Soudain, aux premiers feux de l'été, des événements imprévus éclatent. Marie est déchirée entre son amour maternel et son penchant pour son ami, Côme Perrin, maître mercier. Trois Lombards, truands et criminels, font peser sur sa famille une terrible menace. Dans cette période encore paisible, le destin des Brunel préfigure les malheurs qui vont s'abattre sur le royaume.

Sous le regard d'une enfant, Aude, la propre fille de Marie, commence alors le jeu de la tentation : argent, luxure, vice, violence, désespoir, mort, et jusqu'à la sainteté et au martyre.

Après La chambre des dames, Le jeu de la tentation est le second volet de la chronique familiale des Brunel, marchands et artisans, qui vivaient au XIIIème siècle, en Île-de-France, dans le royaume de saint Louis.

704

A l'ouest barbare de la vaste Chine

" A vrai dire, j'ai le mal du pays pour un pays qui n'est pas le mien. Les steppes, les solitudes, les neiges éternelles et le grand ciel clair de "là-haut" me hantent ! Les heures difficiles, la faim, le froid, le vent qui me tailladait la figure [...] les camps dans la neige, dormant dans la boue glacée, et les haltes parmi la population crasseuse jusqu'à l'invraisemblance, la cupidité des villageois, tout cela m'importait peu, ces misères passaient vite et l'on restait perpétuellement immergé dans le silence où seul le vent chantait, dans les solitudes presque vides même de vie végétale, les chaos de roches fantastiques, les pics vertigineux et les horizons de lumière aveuglante. Pays qui semble appartenir à un autre monde, pays de titans ou de dieux. Je reste ensorcelée. " Ce sont à la fois les hauts plateaux tibétains et les confins nord-ouest de la Chine himalayenne que célèbrent avec une nostalgie poignante ces lignes d'Alexandra David-Néel. Chine et Tibet sont en effet les pays de prédilection de la célèbre exploratrice. Elle les a parcourus sur des milliers de kilomètres de jungle, de steppes ou de solitudes glacées, à pied, à dos de yack ou de mule, le plus souvent par des chemins inexplorés. Ces voyages, Alexandra David-Néel les a racontés dans une série de livres inoubliables rassemblés ici en un seul volume, sous le titre simple mais évocateur de Grand Tibet et Vaste Chine. Le premier récit débute en février 1921, quand Alexandra entreprend le projet fou de rejoindre Lhassa, la cité sainte perchée sous le toit du monde, à pied, déguisée en mendiante. La dernière aventure prend fin en 1946, quand, famélique et vêtue de hardes, elle échappe aux horreurs de la guerre sino-japonaise. Dans chacun des cinq textes qui couvrent ces deux périodes d'exploration, le lecteur retrouvera intacts l'acuité du regard, la profondeur de réflexion, l'humour, tout ce qui fait l'immense talent de celle que l'on a surnommée "la femme aux semelles de vent"

705

Mazeppa, prince de l'Ukraine

Irène Stecyk. Bibliothécaire et secrétaire d’Alexis Curvers, Irène Stecyk puisa dans le contact journalier avec l’écriture d’autrui la stimulation pour forger sa propre œuvre. A 23 ans, elle avait déjà publié à Paris un recueil de vers, Les monstres sympathiques , mais c’est dans la veine romanesque qu’elle trouva sa voie, en s’inspirant (principalement) de faits historiques pour des romans splendides, et quelques nouvelles. Une petite femme aux yeux bleus, Prix Rossel 1972, parut chez Fayard l’année suivante ; c’est le récit haletant de la réclusion forcée d’une empoisonneuse, la Marquise de Brinvilliers, à Liège, en 1676, et de sa relation avec le séduisant François Desgrais, cachant sous un déguisement de prêtre un sombre et double jeu. Subtilité, raffinement, intelligence ; trois mots pour qualifier tant le style (classique) que la profondeur narrative d’Irène Stecyk, qui aborde la vie et les réflexions de femmes, aux destins noués à ceux d’hommes remarquables ou… indifférents, comme dans Perle morte , le seul roman de pure fiction, sur le thème du suicide (Le Cri, 1992). Pour ses autres récits, l’auteure s’est documentée minutieusement, afin de donner aux aventures de ses héroïnes une toile de vérité dans un cadre plausible. Pour Mazeppa, prince de l’Ukraine (Balland, 1981), Irène Stecyk est allée à la rencontre de ses origines parternelles, afin de tracer le portrait d’Ivan Mazeppa, qui a rejoint le roi de Suède pour s’opposer au Tsar Pierre I ; sa jeune maîtresse Marie Kotchoubey relate ses pérégrinations. Dans La Balzac (Olivier Orban, 1992), ce sont les méditations d’Eveline de Rzewuska, amante puis épouse de l’écrivain, qui retracent une véritable épopée romanesque, nourrie de fait réels. Enfin, La fille de Pierre (La Renaissance du livre, 2001), est la tsarevna Elizabeth, fille de Pierre le Grand et Catherine de Russie. Le lecteur reçoit par ces personnages, non seulement le bénéfice de l’évocation historique, mais plus encore, le prisme des joies et tragédies intimes, à travers l’œil féminin, qui ne lâche guère la proie pour l’ombre.

706

Haine comme normal

Je l'ai personnellement connu et je voudrais lui rendre l'hommage que mérite cet écrivain "taulard" comme l'on dit parfois.

Alain Dubrieu passa donc une partie de sa vie en prison comme Alphonse Boudard, comme lui, il avait une écriture san-antoniesque basée sur les jeux de mots et une force d'écriture due à son vécu de rebelle.

Je l'ai vu remettre en place un enseignant - il était vendeur dans une grande librairie de Montpellier- qui lui avait jeté de manière dédaigneuse une carte de réductaion: la colère n'était pas feinte et reflétait le combat d'une vie...

...Dire aussi qu'il avait été un des leaders des révoltes des prisons dans les années 70.

Je n'ai pas tout lu de lui, mais "Le désert de l'iguane" est son livre vedette, bourré de réalités - l'histoire de "Teuf-teuf" est exacte et beaucoup de pages furent enlevées à la rédaction définitive.

Voir aussi "Haine comme Normal"...

Pour gagner sa vie sous des pseudos, car le succès du "Désert de l'Iguane" pour lequel il était passé à "Apostrophes" ne lui garantissait pas ses revenus, il écrivait des livres érotiques...

Vraiment, je souhaiterais qu'Alain Dubrieu entre dans votre liste d'auteurs...

707

Le roi des derniers jours

Le Roi des derniers jours : l'exemplaire et très cruelle histoire des rebaptisés de Münster (1534-1535)

Pas de résumé

708

Une saison blanche et sèche

Dans la moiteur des nuits orageuses de Pretoria, Ben Du Toit découvre un monde tout proche et pourtant si loin de sa vie d'Afrikaner. Peu à peu, il ouvre des yeux incrédules sur un système qu'il cautionne par ignorance et par lâcheté et qui entretient une communauté, un peuple, dans le désespoir et la résignation. La naïveté de Ben est telle qu'il croit encore à une justice où toute notion de couleur ou de race serait abolie, mais dans les années quatre-vingt en Afrique du Sud, l'espoir est un privilège de Blanc. Loin d'avoir voulu faire de son personnage un héros acquis à une cause humanitaire, André Brink dépeint un homme révolté qui se battra pour comprendre pourquoi les services de police peuvent en toute impunité tuer des hommes parce qu'ils sont noirs. Dans le pays de l'apartheid, les moyens pour préserver la sécurité d'État sont expéditifs, Ben l'apprendra à ses dépens. L'ouvrage, interdit en Afrique du Sud dès sa publication, recèle aujourd'hui toute la force d'un témoignage et demeure, malgré un contexte politique heureusement pacifié, d'une bouleversante humanité. --Lenaïc Gravis et Jocelyn Blériot

709

Journal intime: 1862 - 1910 (1)

Source inestimable de renseignements pour le spécialiste, cri bouleversant pour le simple lecteur. le Journal intime de Sophie Tolstoï, qui a consacré sa vie à Léon Tolstoï et lui a donné treize enfants, nous force à constater que le génial créateur d'Anna Karénine n'a jamais rien compris à la femme qui a vécu dans son ombre quarante-huit années durant. Sophie Tolstoï entame la rédaction de son journal dès son mariage et la poursuivra jusqu'à la mort de l'écrivain. Elle y tient la chronique d'une vie conjugale éprouvante où les maternités à répétition, l'éducation des enfants et la gestion du domaine d'Iasnaïa Poliana et de la maison de Moscou viennent s'ajouter à son activité de secrétaire, dactylographe, copiste et correctrice de Léon. Jusqu'à cette nuit de l'automne 1910 où Tolstoï s'enfuit pour mourir, quelques jours plus tard. dans une gare de campagne. Sophie ne pourra même pas lui dire adieu : leurs enfants lui interdisent l'entrée de la pièce où il agonise. Elle s'éteindra en 1919, en pleine guerre civile, dans son domaine nationalisé. Aujourd'hui rassemblés en un volume, les deux tomes de cette passionnante confession projettent une lumière crue sur la vie intime du célèbre écrivain et les rapports complexes qui l'unissaient à sa femme.

709

Journal intime 1901 - 1919 (2)

Source inestimable de renseignements pour le spécialiste, cri bouleversant pour le simple lecteur. le Journal intime de Sophie Tolstoï, qui a consacré sa vie à Léon Tolstoï et lui a donné treize enfants, nous force à constater que le génial créateur d'Anna Karénine n'a jamais rien compris à la femme qui a vécu dans son ombre quarante-huit années durant. Sophie Tolstoï entame la rédaction de son journal dès son mariage et la poursuivra jusqu'à la mort de l'écrivain. Elle y tient la chronique d'une vie conjugale éprouvante où les maternités à répétition, l'éducation des enfants et la gestion du domaine d'Iasnaïa Poliana et de la maison de Moscou viennent s'ajouter à son activité de secrétaire, dactylographe, copiste et correctrice de Léon. Jusqu'à cette nuit de l'automne 1910 où Tolstoï s'enfuit pour mourir, quelques jours plus tard. dans une gare de campagne. Sophie ne pourra même pas lui dire adieu : leurs enfants lui interdisent l'entrée de la pièce où il agonise. Elle s'éteindra en 1919, en pleine guerre civile, dans son domaine nationalisé. Aujourd'hui rassemblés en un volume, les deux tomes de cette passionnante confession projettent une lumière crue sur la vie intime du célèbre écrivain et les rapports complexes qui l'unissaient à sa femme.

710

Petit arbre

A la mort de ses parents, Petit Arbre avait 5 ans et ses grands-parents cherokees l'emmenèrent vivre dans leur cabane au coeur des montagnes du Tenessee. Grand-père, analphabète, gagnait un peu d'argent en distillant clandestinement du whisky. Grand-mère, qui savait lire, elle, insista pour apprendre à Petit Arbre cinq mots nouveaux par semaine dans le dictionnaire.

Et puis il y avait le merveilleux livre de la nature, grand ouvert : les végétaux qui parlent, les animaux qui sont des égaux, le cycle des saisons qui se déroule avec ses rites et ses secrets…

711

Le milieu des empires

Une steppe immense, entrecoupée de chaînes de montagnes et peuplée de minorités ethniques, religieuses et linguistiques, telle est la zone où serpente la frontière entre l'URSS et la Chine. Cette mosaïque ethnique se traduit actuellement par l'existence, de part et d'autre de la frontière, de républiques, régions et arrondissements « autonomes », auxquels s'ajoutent les cas particuliers de la République populaire de Mongolie et maintenant de l'Afghanistan. La frontière dans cette région s'est déplacée après les différents traités au cours des derniers siècles, sous l'avance des Russes à l'ouest et derrière leur recul à l'est. Jusqu'à ces dernières décennies, les nomades traversaient encore fréquemment la frontière, parfois en grand nombre selon la conjoncture politique. La perspective historique de l'ouvrage illustre l'« encerclement » qui inquiète les Chinois en relation avec leurs problèmes de l'ouest (maladresses anciennes avec les minorités et difficultés pour y fixer une population chinoise). L'analyse des stratégies russe et chinoise dans cette région concourt à expliquer la situation actuelle, voire future. Cet ouvrage contient de nombreuses cartes et tableaux des effectifs de la population des minorités ethniques concernées. J. L. R.
1   ...   13   14   15   16   17   18   19   20   ...   38

similaire:

Résumé 501 Les Hautes Alpes (2) Pierre Chauvet est l\Vous venez aujourd’hui d’obtenir un Master 2 professionnel en Sciences...
«signalisation et systèmes intégrés en biologie» délivré par l’E. P. H. E (Ecole Pratique des Hautes Etudes). Qu’est-ce qui a motivé...

Résumé 501 Les Hautes Alpes (2) Pierre Chauvet est l\Appel aux candidats à des emplois de fonctions de rang 1 (personnel...

Résumé 501 Les Hautes Alpes (2) Pierre Chauvet est l\Grenoble est la capitale des Alpes françaises, au cœur d'une vallée...

Résumé 501 Les Hautes Alpes (2) Pierre Chauvet est l\Nanobiotechnologies 87 Les nanotechnologies, qu’est-ce que c’est ? 82
«progrès de l’humanité» dans le domaine des biotechnologies au sens large et les problèmes éthiques posés déjà aujourd’hui et probablement...

Résumé 501 Les Hautes Alpes (2) Pierre Chauvet est l\Centre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale
«Ce sont les entreprises réalisant plus de 750 000 euros de chiffre d'affaires qui connaissent les tendances les plus favorables,...

Résumé 501 Les Hautes Alpes (2) Pierre Chauvet est l\Résumé S’il fallait démontrer l’actualité de Pierre Janet, IL suffit...
«La psychologie proprement dite, qui, par peur, de la métaphysique s’était jetée dans les mathématiques dans une prétendue anatomie...

Résumé 501 Les Hautes Alpes (2) Pierre Chauvet est l\Centre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale
«Réinventer le progrès», ou comment concevoir les transitions de l’économie numérique et de l’écologie

Résumé 501 Les Hautes Alpes (2) Pierre Chauvet est l\Centre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale
«Les élus deviennent de plus en plus gestionnaires et de moins en moins visionnaires»

Résumé 501 Les Hautes Alpes (2) Pierre Chauvet est l\Centre Auvergne-Rhône-Alpes

Résumé 501 Les Hautes Alpes (2) Pierre Chauvet est l\Fête de la Science 2015 alpes-maritimes








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com