Master en sciences et gestion de l’environnement








télécharger 289.96 Kb.
titreMaster en sciences et gestion de l’environnement
page7/14
date de publication17.01.2018
taille289.96 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   14

III- LES DIFERENTES UTILISATIONS DE LA BIOMASSE-ENERGIE EN HAITI


Quatre filières de consommation de la biomasse sont distinguées en Haïti : le bois de feu dans les foyers traditionnels, le bois de feu dans les PME, le charbon de bois dans les ménages urbains et la bagasse dans l’industrie de la canne à sucre.

Par ailleurs, le bois de feu et le charbon de bois constituent plus de 72 % de l’offre globale d’énergie primaire en Haïti (BME, 2001). Ils représentent la principale source d’énergie de cuisson des ménages Haïtiens. Selon l’institut Haïtien de statistique et d’informatique (2000), ils couvrent environ 95.2 % de l’énergie utilisée pour la cuisson des aliments dans les ménages, comme le montre le Tableau 6.

Tableau 6 : Les types d’énergies utilisés pour la cuisson dans les ménages en Haïti (IHSI, 2000),

Energie pour la cuisson des aliments

Aire métropolitaine

(%)


Autres zones urbaines

(%)

Zones rurales

(%)

Allure nationale

(%)

Bois et charbon de bois

84.6

97.8

98.1

95.2

Kérosène

1.9

0.5

0.8

1.0

Propane

13.3

1.0

1.0

3.6

Électricité

0.1

0.3

0.0

0.1

Autres

0.1

0.4

0.1

0.1

Total

100

100

100

100


3.1- Le bois de feu dans les foyers traditionnels


Le bois de feu constitue la source principale d’énergie de cuisson dans le milieu rural haïtien, soit plus de 98 %. Ce type de consommation concerne essentiellement du bois et branchages morts récoltés dans les réserves boisées, des brindilles résultant de la production du charbon et également du bois issu du défrichage de nouvelles terres agricoles.

Dans des régions comme le nord-ouest d’Haïti où les formations végétales sont peu abondantes, les paysans pratiquent l’abattage des arbres y compris les arbres fruitiers pour trouver du bois de feu. Le bois devenu presque indisponible dans cette région et une situation économique très précaire poussent les paysans à pratiquer le dessouchage des arbres pour trouver du bois de feu et également pour fabriquer du charbon de bois. Cette situation est à la base d’une dégradation accélérée des sols dans cette région.

En 2003, la récolte de bois-énergie en Haïti était estimée à environ 5 millions de tonnes (BME, 2003). Dans ce total environ 40 %, soit environ 2.000.000 de tonnes, sont transformées en charbon de bois et tout le reste est consommé sous forme de bois de feu dans les ménages et les petites et moyennes entreprises. Cette récolte est d’environ 4 fois supérieure à la production des formations forestières qui s’évaluait à cette époque à environ 1.4 millions de mètre cube (BME, 2003).

La consommation du bois de feu par les ménages se fait avec les moyens les plus rudimentaires. Le bois est brûlé dans des foyers à « trois pierres » qui enregistrent des pertes de chaleur d’environ 90 % (SAINT-JEAN, 2001), soit un rendement de combustion de seulement 10 %.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   14

similaire:

Master en sciences et gestion de l’environnement iconUniversité d’Evry Val-d’Essonne Appel à candidature : Bourses d’Excellence...
«UniverSud Paris». L’université propose des cours dans le domaine des sciences, de la technologie, en droit, en économie, en gestion...

Master en sciences et gestion de l’environnement iconThèse en cotutelle
«Gestion d’Espaces ruraux et Environnement à Madagascar» (gerem-fianarantsoa) de l’ird, en partenariat avec le cnre (Centre National...

Master en sciences et gestion de l’environnement iconX avier Moreau Docteur en Sciences
«Sciences de la Vie» et «Sciences de l’Univers & de l’Environnement» : Panorama du Monde Vivant (systématique)

Master en sciences et gestion de l’environnement iconLe Master Biodiversité-Ecologie-Environnement

Master en sciences et gestion de l’environnement iconCarolina Galvis, étudiante à la maîtrise en sciences de l’environnement,...

Master en sciences et gestion de l’environnement iconL aetitia De Jong-Moreau
«Sciences de la Vie» et «Sciences de l’Univers & de l’Environnement» : Panorama du Monde Vivant (systématique)

Master en sciences et gestion de l’environnement iconUn tournant géopolitique vers le nouvel ordre mondial et la gestion de l’environnement ?

Master en sciences et gestion de l’environnement iconMaster spécialisé en Sciences Agroalimentaires

Master en sciences et gestion de l’environnement iconMaster «Sciences, Santé et Applications»

Master en sciences et gestion de l’environnement icon1, sciences humaines, sociales, gestion et droit








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com