Master en sciences et gestion de l’environnement








télécharger 289.96 Kb.
titreMaster en sciences et gestion de l’environnement
page10/14
date de publication17.01.2018
taille289.96 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > économie > Documentos
1   ...   6   7   8   9   10   11   12   13   14

4.2-La commercialisation du charbon de bois en Haïti


Le marché du bois et du charbon de bois représente une source de revenu non négligeable dans l’économie Haïtienne. Le charbon de bois à lui seul, représente un marché d’environ 65 millions de dollars Américains. En fait, les revenus annuels tirés du bois et charbon de bois s’étaient évalués pour l’année 2000, à plus de 80 millions de dollars Américains (BME, 2003). Plus de 30 % de ces revenus sont redistribués dans le milieu rural et constituent les moyens de subsistance d’une couche importante de paysans vivant dans des situations économiques très précaires. La filière du charbon de bois génère plus de 150.000 emplois directement ou indirectement en Haïti (VICTOR, 2000). En effet, le commerce du charbon de bois constitue le moyen de survie d’une partie importante de la population, dont plusieurs groupes distincts interviennent dans cette filière.

L’ESMAP, en 2007, a signalé les intervenants suivants:

  1. Les producteurs (charbonniers) : Comme c’est déjà éclairé au point 4.1, les producteurs de charbon de bois en Haïti sont essentiellement les agriculteurs les plus défavorisés qui cultivent le plus souvent moins de deux hectares de terres ou parfois sans terres. Après avoir carbonisé tous les arbres de leur domaine, ces charbonniers envahissent les domaines de l’état, parfois même les parcs nationaux pour trouver des ressources ligneuses. D’autres se sont mis au service d’autres exploitants agricoles ayant plus de terres et fabriquent du charbon de bois pour ces derniers dont ils se partagent le lot.



  1. Les spéculateurs : Ce sont ceux qui s’occupent principalement de la collecte du charbon de bois entre les mains des paysans pour approvisionner les grossistes de villes. Ce sont principalement, les paysans les plus fortunés du milieu rural qui ramassent le charbon entre les mains des paysans très dispersés dans l’espace. Ces derniers obtiennent une marge encore plus importante que les producteurs ce qui poussent certains charbonniers qui commencent à gagner des fortunes à se convertir en spéculateurs.

Les spéculateurs assurent également le transport du charbon vers les grandes villes. Un transport souvent très pénible et qui occasionne pas mal de pertes à cause de la situation chaotique des routes.

  1. Les grossistes des grandes villes : Ce sont essentiellement les gens les plus fortunés des bidonvilles qui ont généralement un dépôt pour le stockage du charbon. Ces derniers achètent le charbon de bois entre les mains des spéculateurs et vont le revendre avec les détaillants.



  1. Les détaillants : Ce sont des gens démunis des bidonvilles, généralement des femmes. Elles achètent un ou deux sacs de charbon entre les mains des grossistes et elles vont les vendre au détail par lots ou par marmites dans les marchés informels des grandes agglomérations urbaines. Ces marchés marginaux et informels constituent un porche d’insalubrité dans les grandes agglomérations urbaines comme Port-au-Prince, par exemple. Les marges des détaillants s’élèvent à environ 39% du prix à la consommation contre 12 % pour le producteur (ESMAP, 2007).



  1. Les camionneurs : Ce sont des gens fortunés des villes de province qui ont la possibilité de se procurer un camion et qui se spécialisent dans le transport des marchandises vers les grandes villes. Généralement, ils transportent vers les grandes villes du charbon de bois ou de la mangue et en retour ils apportent des produits manufacturés destinés aux villes de provinces et des campagnes.

4.3-La fabrication et commercialisation des cuisinières à charbon de bois


En Haïti, la fabrication et la commercialisation des cuisinières à charbon de bois sont assurées par une couche très défavorisée de la population, constituée de petits forgerons généralement appelé « recho man » et leur famille. En effet, les forgerons qui ont plus de revenus, sont ceux qui se spécialisent surtout dans la fabrication des outils agricoles. D’autres en situation économique plus précaire, se spécialisent uniquement dans la fabrication et la commercialisation des cuisinières à charbon de bois. Ces réchauds sont essentiellement fabriqués avec des épaves de voitures et d’autres débris ferreux. Il n’existe pas d’investissement dans la filière et la fabrication se fait de façon très rudimentaire. Les forgerons qui s’occupent de ce marché sont majoritairement des analphabètes ou d’autres qui ont suivi seulement les études primaires.
1   ...   6   7   8   9   10   11   12   13   14

similaire:

Master en sciences et gestion de l’environnement iconUniversité d’Evry Val-d’Essonne Appel à candidature : Bourses d’Excellence...
«UniverSud Paris». L’université propose des cours dans le domaine des sciences, de la technologie, en droit, en économie, en gestion...

Master en sciences et gestion de l’environnement iconThèse en cotutelle
«Gestion d’Espaces ruraux et Environnement à Madagascar» (gerem-fianarantsoa) de l’ird, en partenariat avec le cnre (Centre National...

Master en sciences et gestion de l’environnement iconX avier Moreau Docteur en Sciences
«Sciences de la Vie» et «Sciences de l’Univers & de l’Environnement» : Panorama du Monde Vivant (systématique)

Master en sciences et gestion de l’environnement iconLe Master Biodiversité-Ecologie-Environnement

Master en sciences et gestion de l’environnement iconCarolina Galvis, étudiante à la maîtrise en sciences de l’environnement,...

Master en sciences et gestion de l’environnement iconL aetitia De Jong-Moreau
«Sciences de la Vie» et «Sciences de l’Univers & de l’Environnement» : Panorama du Monde Vivant (systématique)

Master en sciences et gestion de l’environnement iconUn tournant géopolitique vers le nouvel ordre mondial et la gestion de l’environnement ?

Master en sciences et gestion de l’environnement iconMaster spécialisé en Sciences Agroalimentaires

Master en sciences et gestion de l’environnement iconMaster «Sciences, Santé et Applications»

Master en sciences et gestion de l’environnement icon1, sciences humaines, sociales, gestion et droit








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com