Master en sciences et gestion de l’environnement








télécharger 289.96 Kb.
titreMaster en sciences et gestion de l’environnement
page1/14
date de publication17.01.2018
taille289.96 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14

xi




UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN

MASTER EN SCIENCES ET GESTION DE L’ENVIRONNEMENT

VALORISATION DE LA BIOMASSE-ENERGIE EN HAITI : ANALYSE DE LA SITUATION ET PERSPECTIVES D’AMELIORATION

Promoteur : Professeur GERIN Patrick

Mémoire présenté par

ONESIAS Gup-pens

en vue de l’obtention du diplôme

de Master en Sciences

et Gestion de l’Environnement

Juin 2009

VALORISATION DE LA BIOMASSE-ENERGIE EN HAITI : ANALYSE DE LA SITUATION ET PERSPECTIVES D’AMELIORATION

Avant-propos

La réalisation de ce travail a été rendu possible grâce à l’intérêt que j’ai manifesté pour la résolution des problèmes environnementaux dans le monde et particulièrement en Haïti, mais aussi grâce à la collaboration de certaines personnes et institutions qui m’ont accompagné et m’ont soutenu tout au long du trajet.

Ainsi, mes pensées les plus reconnaissantes vont-elles à toutes ces personnes et institutions qui m’ont rendu possible ce travail. D’une manière spéciale, je veux remercier :

- Agence Universitaire de la Francophonie, qui a financé mes études de maîtrise.

-Professeur Patrick GERIN qui m’a accueilli avec mon travail et m’aidant à mieux le concevoir et le structurer, du début jusqu’à la fin.

-Professeur Marie-Paule KESTEMONT pour sa parfaite collaboration.

RESUME

La biomasse est considérée comme une source d’énergie renouvelable. Toutefois son exploitation doit être réalisée avec rationalité et bonne adéquation pour ne pas porter atteinte à l’environnement. En Haïti, il y a une inadéquation de l’exploitation de cette ressource à fin énergétique conduisant à une dégradation très poussée du patrimoine forestier. L’objectif de ce travail a été d’analyser les différentes formes de valorisation des ressources de biomasse en Haïti pour en faire ressortir l’impact sur l’environnement et de faire des recommandations pour la valorisation d’autres sources de biomasses valorisables autres que le bois. L’analyse a révélée que les technologies utilisées pour la consommation du bois et charbon de bois en Haïti sont les plus médiocres et les plus traditionnelles qui existent, occasionnant un énorme gaspillage des ressources ligneuses. Ce gaspillage énergétique a occasionné une hausse de la demande conduisant à la dégradation spectaculaire de l’environnement, qui elle même conduit à la pauvreté de la masse paysanne. La filière de la biomasse en Haïti est laissée à la libre entreprise de la classe pauvre et majoritairement analphabète, ce qui justifie son traditionalisme. Sa dispersion et son caractère informel constitue une entrave pour toute possibilité d’innovation technique visant à améliorer les technologies. Le bois-énergie est prohibé par les législations haïtiennes, mais ces lois ne sont jamais d’application. Par ailleurs, il existe d’autres ressources de biomasses en Haïti qui peuvent constituer un grand intérêt, comme la bagasse de canne à sucre qui pourrait générer plus de 131.250.000 KWh d’électricité et aussi les déchets ménagers des villes, dont les neufs plus grandes villes pourraient générer plus de 67.342.500 m3/ an de méthane.

Mots-clés : Faiblesse technologique, gaspillage de ressources bioénergétiques, dégradation de l’environnement, Pauvreté paysanne.

Abstract

Biomass is regarded as a renewable energy source. However, its exploitation must be realized with rationality and good adequacy to not attack the environment. In Haiti, the exploitation of this resource for energetic purposes is not adequate, leading to a very thorough degradation of the Forests. The objective of this work was to analyze the various forms of valorization of the biomass resources in Haiti, to emphasize their environmental impacts and to make recommendations for the valorization of biomass resources other than wood. The analysis revealed that the conversion technologies used for wood and charcoal in Haiti are the poorest and most traditional that exist, which causes an enormous wasting of woody resources. This energy wasting caused a rise of the demand, leading to the spectacular degradation of the environment, which in turn is leading to the poverty of the agricultural work force. The biomass sector in Haiti is left to the free enterprise of the poor and often illiterate class what justifies his traditionalism. Its dispersion and informal character represents an obstacle to any possibility of technical innovation aiming at improving technologies. Wood-energy is prohibited by the Haitian legislations, but these laws are never applied. There exist other biomass resources in Haiti which can present major interest, as the sugar cane bagasse which can be able to generate more than 131.250.000 kWh of electricity and also organic municipal wastes of the cities, including the nine largest cities being able to generate more than 67.342.500 m3/year of methane.

Key words: Technological weakness, wasting of the bioenergetics resources, environmental pollution, farmer Poverty.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14

similaire:

Master en sciences et gestion de l’environnement iconUniversité d’Evry Val-d’Essonne Appel à candidature : Bourses d’Excellence...
«UniverSud Paris». L’université propose des cours dans le domaine des sciences, de la technologie, en droit, en économie, en gestion...

Master en sciences et gestion de l’environnement iconThèse en cotutelle
«Gestion d’Espaces ruraux et Environnement à Madagascar» (gerem-fianarantsoa) de l’ird, en partenariat avec le cnre (Centre National...

Master en sciences et gestion de l’environnement iconX avier Moreau Docteur en Sciences
«Sciences de la Vie» et «Sciences de l’Univers & de l’Environnement» : Panorama du Monde Vivant (systématique)

Master en sciences et gestion de l’environnement iconLe Master Biodiversité-Ecologie-Environnement

Master en sciences et gestion de l’environnement iconCarolina Galvis, étudiante à la maîtrise en sciences de l’environnement,...

Master en sciences et gestion de l’environnement iconL aetitia De Jong-Moreau
«Sciences de la Vie» et «Sciences de l’Univers & de l’Environnement» : Panorama du Monde Vivant (systématique)

Master en sciences et gestion de l’environnement iconUn tournant géopolitique vers le nouvel ordre mondial et la gestion de l’environnement ?

Master en sciences et gestion de l’environnement iconMaster spécialisé en Sciences Agroalimentaires

Master en sciences et gestion de l’environnement iconMaster «Sciences, Santé et Applications»

Master en sciences et gestion de l’environnement icon1, sciences humaines, sociales, gestion et droit








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com