Sous-comité sur les Sciences économiques et sociales (scess)








télécharger 140.98 Kb.
titreSous-comité sur les Sciences économiques et sociales (scess)
page2/3
date de publication17.01.2018
taille140.98 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > économie > Documentos
1   2   3


16. L'atelier a souligné l'importance de clarifier et de disséminer la méthodologie établie dans le développement des indicateurs économiques, en particulier de :

* l'utilisation de la segmentation de flotte déjà agréé à propos de la collecte des données, contrôle et formulation de conseil sur la gestion des unités opérationnelles ;

* l'exécution de la résolution GFCM/31/2007/1 adoptée sur la collecte de données énumérée dans la tâche 1.3 ;

* la facilité du travail de l'atelier sur les indicateurs socio-économiques pour établir des procédures sur la transmission de données des Etats membres au secrétariat du GFCM et du secrétariat de l'atelier pour l'analyse des données et l'élaboration du conseil de gestion.
17. L'atelier est d’accord sur l'importance des analyses de série chronologique pour fournir des méthodes utilisant les conseils de gestion telles que la méthode du feu de circulation pour analyser la dynamique des indicateurs socio-économiques dans le but d'évaluer le statut et les tendances de la pêche. On a identifié que plus la période d'étude est longue, plus les résultats sont fiables. Par conséquent, l'atelier a recommandé de collecter au minimum 4 ans de données pour l'application de ces méthodes.
18. L'atelier a reconnu l'utilité des points de référence suggérés par M. Accadia (Accadia P. et M. de Spagnolo, indicateurs socio-économiques de la pêche démersale de la Mer Adriatique, conférence 2006 de l'IIFET, à Portsmouth, R-U) pour l'évaluation des tendances basées sur les indicateurs économiques et sociaux. L'atelier a recommandé l'adoption de cette méthode dans l'analyse du statut de pêche. En particulier :


  • pour les indicateurs évaluant le statut de la pêche, les points de référence pourrait être placés selon leurs valeurs de centile de la série suivante : > 66ème centile, 66ème-33ème et < 33ème percentile ;

  • pour l'indicateur mesurant la viabilité économique (ROI, retour sur l'investissement), le point de référence pourrait être le taux moyen des valeurs du Trésor avec une maturité à long terme (investissement libre du risque) ;

  • pour l'indicateur mesurant la viabilité sociale (le salaire moyen par homme employé), le point de référence pourrait être le salaire minimum stipulé par les lois nationales.


19. L'atelier a recommandé l'élaboration d'un mécanisme afin d'aider la production des indicateurs économiques qui devraient inclure :


    1. La publication rapide de l'étude de COPEMED "l'évaluation d'indicateurs économiques dans la pêche méditerranéenne", finalisée en 2005. On suggère également que cette étude inclue la dernière étude libyenne récemment achevée dans la partie orientale du pays.

    2. L'élaboration d'un manuel comme une directive sur l'utilisation des indicateurs socio-économiques dans la gestion de la pêche soutenue par le logiciel. Le logiciel est prévu pour faciliter l'informatique au niveau national. Il devrait :




  • être gratuit et ouvert aux utilisateurs nationaux (en incluant le code) ;

  • assurer la propriété et le contrôle des données brutes dans les mains des administrations nationales ;

  • faciliter l’homogénéité des structures des données transmises au GFCM ;

  • inclure les équipements pour exporter les données vers des représentations graphiques, des modèles bioéconomiques, la modification des points de référence ; et

  • permettre d’accumuler des données brutes, d’analyser la qualité des enquêtes et d’inclure l'analyse statistique pour optimiser la distribution des enquêtes au sein de la population observée par la strate.


Pêche récréationnelle et sportive
20. L'atelier a adressé le problème de la définition de la pêche récréationnelle et a recommandé que le SAC adopte une définition commune au niveau méditerranéen (également réclamé par l’ICCAT et l'union européenne, comme pêche de loisirs). Des définitions communes devraient également être adoptées pour les différents types d'activités récréationnelles de pêche, connus sous le nom de pêche sportive, pêche de tourisme et pêche de loisirs, chacune ayant ses propres buts associés.
21. À cet égard, l'atelier a conseillé de suivre la définition adoptée par l’ICCAT et l'union européenne mais en incluant également la pêche de tourisme dans cette définition (pas encore couverte par les définitions de l'ICCAT ou de l’UE). Les définitions suggérées de l'atelier sont présentées dans l'annexe 6.
22. L'atelier a également recommandé que le SAC considère l'inclusion de ces définitions dans son lexique pour l'usage potentiel par les pays membres dans leur règlement.
23. L'atelier a également noté qu'il y a un manque grave de données et d’enquêtes sociales et économiques qui empêchent la surveillance homogène et régulière de ces activités.
24 Par conséquent, l'atelier a insisté sur la nécessité de récolter au moins un ensemble minimum de données et d'information pour construire les indicateurs socio-économiques principaux sur la pêche de loisirs. Il a recommandé de rassembler principalement ce qui suit :


  • nombre de licences/permis pour chaque segment de la pêche sportive, récréationnelle et touristique (bord de mer, pêche bateau et pêche sous-marine) dans le but d'évaluer le nombre de pêcheurs récréationnels ;

  • quantité de prise (kilogramme) avec la perspective de la contribution à l'évaluation de l'effort de pêche pour toutes les espèces attrapées et pour mieux comprendre l'impact de la pêche récréationnelle sur les ressources marines. Ces " rapports de prises" devraient inclure les prises quotidiennes en se concentrant au départ sur les espèces prioritaires choisies par le GFCM, en plus des espèces migratrices ;

  • données et information sur les dépenses de pêcheurs de loisirs (hôtel, restaurant, transport, matériels de pêche [par exemple appâts et accessoires], etc…) avec la perspective d'évaluer la valeur de l'activité économique induite.


25. Concernant les indicateurs sociaux, l'atelier a recommandé que la collecte d'informations devrait se concentrer sur des paramètres tels que l'âge, le genre et l'éducation, et a convenu que cette information sociale et économique est suffisante pour évaluer l'importance de la pêche récréationnelle (taille de la communauté des pêcheurs, pression sur les ressources marines et valeur économique de la pêche récréationnelle).
26. Dans la plupart des cas, des questionnaires et les enquêtes devraient être employés pour rassembler les données. L'atelier a également souligné le rôle important des fédérations, des associations, des administrations de pêche et des autorités portuaires en obtenant et en partageant des données appropriées telles que des rapports de prises.
27. L'avantage de la participation de parties contractantes a été identifié dans tout le bassin méditerranéen. Néanmoins, l'atelier a souligné que la coopération entre les autorités nationales et les pêcheurs récréationnels devrait être encore développée. Dans le cas de la pêche sportive, la création des fédérations ou les associations a facilité la coopération. Il y aurait un besoin de développer davantage l'établissement de fédérations ou organismes identiques pour le loisir et la pêche de tourisme.
28. L'atelier a noté qu'il y a peu de cadres de normalisation de la pêche récréationnelle complète, souvent en raison d'un manque de politique spécifique.
29. Tandis que l'harmonisation sur les cadres de normalisation au niveau régional semblerait prématurée dans un contexte de manque d'information, l'atelier a recommandé que quelques directives appropriées devraient être préparées. De telles directives sur des pêcheurs récréationnels ont pu inclure, entre autres, les questions suivantes :


  • des régimes d’accès comme pour la pêche de bord de mer, bateau et sous-marine

  • des mesures de conservation comprenant l’interdiction des ventes, la restriction de la vitesse, la limite quotidienne de prise, les espèces interdites, les tailles minimales, les réserves de pêche et d'autres restrictions

  • Réglementation spécifique à la pêche de loisirs incluant la pêche sous-marine, la pêche sportive, la pêche de tourisme (pêche charter et tourisme de pêche).

  • Mesures de contrôles et de surveillance (inspection, sanctions et reportage).


30. En conclusion, l'atelier a convenu que sans éducation et campagne de sensibilisation, le succès de n'importe quel cadre législatif serait compromis. Ainsi, l'atelier a conseillé que les Etats membres diffusent l'information sur les règlements de pêche de loisirs en répandant des livrets ou autres comprenant des tailles, des restrictions de vitesse et des interdictions minimales.
ADOPTION DU RAPPORT
31. La conclusion et les recommandations de l'atelier ont été adoptées lors de la réunion. Le rapport circonstancié a été adopté par E-mail en août 2007. Après un rapport chaleureux décisif de M. Nurredine Essarbout, directeur général du centre marin de recherches de biologie, l'atelier a été clos par M. Mohamed Hadjali Salem, Président du GFCM.

Annexe 1

Ordre du jour



  1. Ouverture et détails de la réunion




  1. Examen du travail a exécuté sur les indicateurs socio-économiques en Méditerranée

    • dans le cadre des projets régionaux de la FAO

    • études entreprises au niveau national

    • autres études




  1. Examen des informations disponibles sur les pêches sportives et récréationnelles incluant l’analyse de ses structures légales




  1. Cadre général pour l’élaboration des directives sur l'utilisation des indicateurs socio-économiques dans la gestion de pêche, incluant la pêche récréationnelle et sportive




  1. Définition d'une liste minimale d'indicateurs sociologique pour la prise en considération de la tâche 1 de la configuration du GFCM




  1. Autres sujets




  1. conclusions générales de l’atelier




  1. adoption du rapport



Annexe

Terme de référence de l'atelier


L’atelier :


  • finalisera un document de référence pour l’élaboration d’une directive sur l’utilisation des indicateurs socio-économiques dans la gestion des pêches.

- proposition d'un document d'ébauche (sera préparé par Ramon Franquesa)

- contributions des participants


  • rapport des informations disponibles et analyse des structures légales des pêches récréationnelles et sportives en Méditerranée.

- travail exécuté par le secrétariat de la FAO/CGPM

- études entreprises dans le contexte du projet régional de la FAO.

- contributions des participants sur les études de cas nationales


  • produire une liste minimale d’indicateurs sociologiques à considérer dans la configuration Tâche 1 du GFCM






    Annexe 2




Liste des Participants
Abdulbaset ABUISSA

Marine Biology Research Center

Tajura –Libya.

Tel.: +218213690001/3

Fax: +218213690002

E-mail: abasetabuissa@hotmail.com
Paolo ACCADIA

IREPA Onlus

Via San Leonardo, trav. Migliaro

84100 Salerno - Italy

Tel.: +39 089 338978

Fax: +39 089 330835

E-mail: accadia@irepa.org; paolo.accadia@port.ac.uk
Mohamed ALI AZOURGHANE

MBRC

PO Box 30830 Tajura, Tripoli

Tel.: +218 213690001/3

Fax: +218 21 369 0002

E-mail: Alzarkny1974@yahoo.com

Wahdi AL KHADAR

MBRC

PO Box 30830 Tajura, Tripoli

Tel.: +218 213690001/3

Fax: +218 21 369 0002
Scander BEN SALEM

INSTM - Port de pêche La Goulette

2060 - Tunisia

Tel.: +21671730548

Fax: +21671732622

E-mail: Scander.bensalem@instm.rnrt.tn
Oldin BOJIC

FAO Adriamed

E-mail: oldinbojic@gmail.com
Arribi EL KHETTALI

MBRC

PO Box 30830 Tajura, Tripoli

Tel.: +218 213690001/3

Fax: +218 21 369 0002
Nurredine ESSARBOUT

Director General Marine Biology Research Center

National Bureau for Research and Development

PO Box 30830 Tajura, Tripoli

Tel.: +218 213690001/3

Fax: +218 21 369 0002

E-mail: esarbout@mbrc-ly.org
Ramón FRANQUESA

GEM/Universitat Barcelona
Gran de Gracia, 229
08012 Barcelona - Spain

Tel: +34 93 2856803

Fax: +34 93 4024573
E-mail: franques@eco.ub.es; ramon@gemub.com
Mohamed HADJALI SALEM

SIPAM Regional Coordinator

30 Rue Alain Savary

1002 Tunis - Tunisia

Tel: +216 71 784979

Fax: 00216 71 793962

E-mail: sipam.med@sipam.intl.tn ; Hajali.salem@fao.org
Ardita GJERASI

Fishery Directorate

Ministry of Environment, Forestry and Water Administration

Tirana - Albania

Tel.: +355 692614999

Fax: +355 4270630

E-mail: arditaKonomi@yahoo.com
Mohammed MALOULI IDRISSI

Institut National de Recherche Halieutique

BP 5268 Dradeb Tanger - Maroc

Tel.: +21239325139/ 0021261263050

Fax: +21239325139

E-mail: malouliinrh@yahoo.fr
Louis MORVAN

Confédération internationale de la pêche sportive (CIPS)

Tel.: +33139464481

Fax: +33139464481

E-mail: morvan.ffpm@wanadoo.fr
Ahmed SENOUSSI

MBRC - Tajoura
Vahdet UNAL

Ege University Faculty of Fisheries

35100 Bornova, Izmir

Republic of Turkey

Tel.: +90 2323747450

E-mail: indianvahdet@hotmail.com ; vahdetunal@gmail.com
Yassine ZAHRI

Centre Régional de l’Institut National de Recherche Halieutique de Nador

13 Bd. Zerktouni, BP: 493

Nador - Maroc

Tel.: +212 66 01 91 36

Fax: +212 36 60 38 28

E-mail: yassinezahri@hotmail.com
Mohamed ZOURGANI

MBRC

PO Box 30830 Tajura, Tripoli

Tel.: +218 213690001/3

Fax: +218 21 369 0002
GFCM Secretariat
Alain BONZON

GFCM Executive Secretary

International Institutions and Liaison Service

Fisheries and Aquaculture Economics and

Policy Division

Tel.: +39 06 57056441

Fax: +39 06 57056500

E-mail: alain.bonzon@fao.org


Charline GAUDIN

GFCM Consultant

E-mail: charlinegaudin@hotmail.fr

Annexe 3
Résumé des résultats et des recommandations des ateliers de SCESS

sur les indicateurs socio-économiques (2001-2004)
2001

- les efforts de la recherche doivent être concentrés dans un court et moyen terme sur la collecte de données économiques pour l'établissement des indicateurs dans la région du GFCM.

- un effort particulier devrait être tourné vers l'analyse de ces indicateurs et sur le développement des modèles de simulation sur la base de l'information déjà acquise.

- le système de collecte de données socio-économique régulier devrait être établi au sein des administrations nationales, pour construire les indicateurs.

Résultats :

Les indicateurs rendent l'évaluation possible des aspects suivants dans le contexte de la pêche de gestion :

1. Impacts sur le revenu et la future viabilité de l'activité de la pêche en conséquence comme :

- une variation du coût des permis

- une variation du prix des entrées (carburant)

- une variation des impôts sur l'activité (travail, port, production…)

- une variation du prix moyen des impacts de la production

2. Impacts sur l'emploi et l'investissement des variations ci-dessus à moyen terme

3. Impacts à court terme sur le revenu, la viabilité et la répartition géographique des segments en conséquence comme :

- une réduction des jours ou des temps de pêche

- une réduction de l'effort de pêche (un certain nombre de bateaux)
2002

- définition des unités opérationnelles locales.

- définition d'une liste minimale des indicateurs sociaux : âge moyen, période d'activité, participation aux capitaux permanents.
2003

- la nécessité d'établir une méthodologie commune et une segmentation de la flotte parmi les Etats membres du GFCM.

- la nécessité de considérer le navire individuel comme unité pour des analyses économiques. A partir d'information économique de chaque segment de flotte, il serait possible d'estimer les niveaux d'effort dans différente pêche et d'évaluer les impacts de différents segments de flotte dans les divers fonds de pêche.

- l'unité de collecte de données pour l'analyse sociologique est l'individu : chaque personne travaillant dans différents segments de flotte ou dans différents fonds de pêche, en tant que fonction de salaires et de leurs capacités professionnelles. En donnant une base de données développée sur l'échelle de l'individu, il serait alors possible d'estimer les caractéristiques sociales (au ménage, à la communauté, et aux niveaux régionaux) de chaque segment de flotte.
Action de suivi à considérer :
- analyse de la situation et de la distribution financières des flottes

- évaluation de tous les coûts d'investissements faits dans le secteur

- la connaissance des tendances de mouvement des pêcheurs dans et hors pêche

- la connaissance de la contribution de nourriture aux populations locales par la pêche

- analyse des structures des prix de la diverse pêche

2004

- le divers travail sur les indicateurs socio-économiques produit en mer Méditerranée dans le cadre du SCESS (SAC/GFCM) a montré :

* la viabilité de la collecte de données ;

* la viabilité de la production des indicateurs économiques ;

* l'approbation de la segmentation de flotte proposée par le SCESS pour le SAC ;

* la capacité des indicateurs de comparer entre les différents segments de flotte, les différents ports et les différents pays ;

* le service pour interpréter les résultats et le coût limité relativement pour obtenir l'information nécessaire pour construire les indicateurs ;

* que les données collectées peuvent être employées pour les modèles bioéconomiques de la simulation (exp. MEFISTO) ; et

* le besoin de lancer un programme, probablement cofinancé par les projets régionaux et les gouvernements, pour installer un système de collecte de données régulier nécessaire pour produire les indicateurs économiques a été recommandé.
Activités effectuées dans le cadre du SCESS par rapport aux indicateurs socio-économiques
- étude sur les indicateurs socio-économiques en mer d'Alboran (Espagne et Maroc) ;

- étude sur les indicateurs socio-économiques de pêche dans le golfe de Gabès (Tunisie) ;

- étude au sujet de la mer Tyrrhénienne (Italie) ;

- manuel sur des méthodologies de prélèvement pour les indicateurs socio-économiques ;

- trois enquêtes sociologiques avaient été finalisées : 1) données personnelles, 2) caractéristiques et relations maritimes de zone, et 3) conditions de travail des équipages et stratégies de pêche. (Albanie) ; - étude des indicateurs socio-économiques de pêche dans la mer Méditerranée Algérienne, la situation et la perspective

- étude des indicateurs socio-économiques dans le nord et à l'est de la Tunisie ;

- étude de cas sur la pêche du thon rouge dans le secteur de Ksar Sghir en mer méditerranéenne marocaine ;
1   2   3

similaire:

Sous-comité sur les Sciences économiques et sociales (scess) iconDe l’À peu prèS À la calomnie : dix ans de contre-vérités sur l’enseignement...
«entreprise» qui sont les «entrepreneurs» ? C’est à la présentation d’un véritable travail de lobbying que nous vous invitons en...

Sous-comité sur les Sciences économiques et sociales (scess) icon«Sociologie et sciences sociales.» Un document produit en version...
«Sociologie et sciences sociales» — De la méthode dans les sciences, Paris: Félix Alcan, 1909, pp. 259-285

Sous-comité sur les Sciences économiques et sociales (scess) iconFrançoise Verschaeve Hiver 2017
«représentations sociales» dans le domaine de la santé ? Que sont, d’abord, les représentations sociales ? Donnez quelques exemples...

Sous-comité sur les Sciences économiques et sociales (scess) iconQuestionnaire a remplir comite :   I structure  club  Comité...

Sous-comité sur les Sciences économiques et sociales (scess) iconThèse Pour le Doctorat de Sciences Economiques

Sous-comité sur les Sciences économiques et sociales (scess) iconLe rôle des sciences sociales dans les relations Est-Ouest

Sous-comité sur les Sciences économiques et sociales (scess) iconEtat rudimentaire de la méthodologie dans les sciences sociales
«Jusqu’à présent, les sociologues se sont peu préoccupés de caractériser et de définir la méthode qu’ils appliquent à l’étude des...

Sous-comité sur les Sciences économiques et sociales (scess) icon1, sciences humaines, sociales, gestion et droit

Sous-comité sur les Sciences économiques et sociales (scess) iconChapitre 1 : L’émergence des politiques sociales
«la question sociale» = rapport entre les classes et les catégories sociales, + ce qui touche aux conditions de vie ouvrières et...

Sous-comité sur les Sciences économiques et sociales (scess) iconThèse pour le Doctorat en Sciences Economiques (arrêté du 30 Mars 1992)
«Informatique et télécommunications» implanté au Groupe des Formations Inter-consulaires de la Manche depuis octobre 1994 83








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com