Recherche réalisée dans le cadre du programme «Déchets et Société»








télécharger 1.15 Mb.
titreRecherche réalisée dans le cadre du programme «Déchets et Société»
page8/21
date de publication17.05.2017
taille1.15 Mb.
typeRecherche
b.21-bal.com > économie > Recherche
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   21

3.5 Les résultats concernant le lave-linge



L'étude du comportement relatif à la machine à laver a été séparée en trois parties : l’étude des critères d’achat du lave-linge, l’étude de la consommation de connexes (lessives, adoucissants etc.) et les changements de comportement motivés par des raisons écologiques.

Comme précédemment avec la variable Q54, nous avons eu des difficultés avec la variable Q67 qui a été scindée en 10 questions (correspondant aux différents critères de choix pour l’achat d’un lave-linge) (Q67S1_10) en raison des difficultés posées lors des entretiens. Nous ne pouvions plus connaître les déterminants des achats de machine à laver (pour certains l'ensemble des critères étaient très importants). En outre les analyses statistiques ne donnaient pas de résultats intéressants. Nous avons donc construit de nouvelles variables:

  • Q67= la ou les raisons déterminantes: la ou les questions Q67S1 à S10 ayant les modalités les plus élevées.

  • NBQ67= Nombre de raisons déterminantes: nombre des modalités les plus élevées

  • TQ67= Type de détermination (Très important, assez…): Modalité la plus élevée.

  • Qbis67S1 à S10: Pour les dix raisons du choix, déterminant ou non déterminant.

Les critères de choix (étude sur l'ensemble des individus possédant une machine à laver)


Graphique 11 : Les variables utilisées  et tris à plat

QBIS67S1

QBIS67S2







QBIS67S3

QBIS67S4







QBIS67S5

QBIS67S6







QBIS67S7

QBIS67S8







QBIS67S9

QBIS67S10







Il apparaît que l’achat du lave-linge résulte de la prise en compte de différents critères de choix. C’est pourquoi la plupart des critères (sauf la marque) sont déterminants pour plus d’un tiers de l’échantillon. Pour 65% la fiabilité est un critère de choix déterminant et pour plus de 57% la consommation d’énergie et d’eau sont des critères déterminants. Il est intéressant de noter que le critère de la marque n’est déterminant que pour 28% des individus, ce qui tend à relativiser fortement l’effet marque pourtant souvent présenté comme déterminant. Il en est de même pour le prix qui n’est que pour 43% des individus un critère déterminant.
ACM et Classification:

A partir des distances entre individus nous obtenons 5 groupes d'individus.

  • Le groupe 1 est plutôt « orienté prix » (23,68%) : Ce groupe est composé essentiellement d'individus pour lesquels les différents critères ne sont pas déterminants. En particulier les critères d'énergie et d'eau sont les moins déterminants : plus de 94% des individus de cette classe déclarent que ces critères ne sont pas déterminants. Cette classe contient d'ailleurs plus de la moitié des individus ayant déclaré les consommations d'eau et d'énergie comme non déterminantes. Les critères les plus déterminants pour ces individus sont le prix et la marque même s'ils sont sous-représentés dans cette classe. Il s'agit majoritairement d'hommes et d'individus sans enfants. Ils sont plutôt âgés ou retraités, habitent souvent dans des communes de plus de 200 000 habitants et beaucoup ne trient jamais (v-tests élevés). Il s’agit également d’individus qui déclarent ne jamais trier les piles et/ou le verre. En conclusion, ce groupe peut être qualifié de non-durable.



  • Le groupe 2 est qualifié de groupe à durabilité forte (19,07%) puisqu’il contient majoritairement des individus pour lesquels seuls les critères de consommations d'eau et d'énergie sont déterminants. Pour ce groupe, les critères d'encombrements, de simplicité ou de possibilités de programmation sont non déterminants. Dans ce groupe, les personnes vivant dans une maison individuelle sont majoritaires. Il y a également une surreprésentation par rapport à l'échantillon des modalités suivantes: 1 ou 2 enfants, ouvrier, communes rurales ou inférieure à 20 000 habitants, 18-24 ans et 35-44 ans et de la région Est.



  • Le groupe 3, que nous qualifions de « pragmatique » est orienté vers des critères de simplicité d’usage. Il comprend essentiellement des individus pour lesquels les critères d'encombrements, de simplicité ou de possibilités de programmation sont déterminants. En revanche, les critères de consommation d’eau et d’énergie ne le sont pas. Il y a une grande proportion de personnes sans enfants au foyer ou propriétaires. En outre, les retraités ou plus de 65 ans, les individus de Paris ou de la région Parisienne, seuls ou ne triant jamais sont sur représentés.



  • Le groupe 4 est caractérisé par une durabilité faible (22,92%). Il inclut des individus pour lesquels, à l'exception des critères d'encombrement et de simplicité, l'ensemble des critères sont déterminants, mais essentiellement les critères de consommation. Ce sont également des individus qui déclarent trier toujours leurs piles et/ou le verre et qui sont plutôt des femmes en couple. Il y a également une surreprésentation par rapport à l'échantillon des 25-44 ans, des individus ayant 2 ou 3 enfants au foyer et des professions intermédiaires.



  • Le groupe 5 (17,77%) est difficilement qualifiable dans la mesure où il englobe les individus pour lesquels l'ensemble des critères sont déterminants et essentiellement les critères de simplicité, de programmation et de consommation d'eau, mais aussi la consommation d’énergie et le bruit. En ce sens, ils peuvent être qualifiés de « globalistes ». Ils sont caractérisés (v-tests) par des diplômes ou des revenus peu élevés (inférieursà 2000 euros), les ouvriers, les locataires, les communes de 20 à 100 000 habitants, le bassin parisien ou le nord.

Figure: Typologie des déterminants d’achat du LV

5grouplv.jpg
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   21

similaire:

Recherche réalisée dans le cadre du programme «Déchets et Société» iconF iche pédagogique réalisée dans le cadre de l’Université d’été de...

Recherche réalisée dans le cadre du programme «Déchets et Société» iconTravail de recherche effectué dans le cadre de

Recherche réalisée dans le cadre du programme «Déchets et Société» iconU n I v e r s I t é d e c o r s e p a s c a L p a o L i Fiche de...

Recherche réalisée dans le cadre du programme «Déchets et Société» iconCurriculum Vitae
«Sensibilisation au travail de groupe» dans le cadre du programme Carrefour canadien international

Recherche réalisée dans le cadre du programme «Déchets et Société» iconPublications réalisées par les chercheurs maliens dans le cadre de...

Recherche réalisée dans le cadre du programme «Déchets et Société» iconRecherche contrat d’apprentissage d’une durée de 12 mois dans le cadre d’une 2

Recherche réalisée dans le cadre du programme «Déchets et Société» icon1975-10-04 Conférence à Genève sur le symptôme
«Le symptôme» fut prononcée au Centre R. de Saussure à Genève, le 4 Octobre 75, dans le cadre d’un week-end de travail organisé par...

Recherche réalisée dans le cadre du programme «Déchets et Société» iconSommaire general
«Science, recherche et société» au Collège de France. On y apprend également que 93 d’entre eux estiment important de connaître ces...

Recherche réalisée dans le cadre du programme «Déchets et Société» iconRecherche-du-programme-genetique10. pdf >a-la-recherche-du-programme-genetique10
«Roslin Institute» à Edinburg annonçaient la naissance du premier mammifère cloné à partir de cellules adultes

Recherche réalisée dans le cadre du programme «Déchets et Société» iconKelly scientifique, société de conseil en recrutement de profils...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com