Conférence gpc – 16 Nov 2016








télécharger 21.15 Kb.
titreConférence gpc – 16 Nov 2016
date de publication14.05.2017
taille21.15 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > économie > Documentos
Conférence GPC – 16 Nov 2016

Version du 26-08-16

Hypothèses : Accueil 19 h – Start 19 h 30 – 1 h 45 à 2 h d’exposés + 45’ Q/R

Fin vers 22 h – 22 h 15





Timing

Background

Intro GPC

10’













Consultant "Out of the box”

15’




Aline Frankfort

(Creative ConsulTeam)




« Révolutionne les esprits pour générer des changements radicaux et une pensée disruptive. » Formations multiples : droit, arts, management, créativité,… (une femme dans le panel !)

Agronomie/biologie (UCL)







Gauthier Chapelle (main speaker)

Sujet : le biomimétisme.

40-45’

agronomie, biologie, développement durable (UCL)

https://www.linkedin.com/in/gauthierchapelle

Intervenant "Entreprises »

15-20’




Laurent Ledoux





Formation économique. Multiples expériences de haut niveau tant dans le secteur privé que dans le secteur public. Actif au sein de Philosophie & management.










Economie écologique (ULB)

15-20’




Tom Bauler




Economie, environnement, dév. dur. Détient la Chaire "Environnement & Economie" à l'ULB (IGEAT) Vice-président de la European Society for Ecological economics.










Echanges entre la salle et les orateurs


45’ max













Conclusion : un(e) étudiant(e)

10’

Membre de Campus en Transition



Le bio-mimétisme

On distingue trois niveaux d’inspiration dans le bio-mimétisme : la forme, les procédés et la systémique.
Tout d’abord, le bio-mimétisme peut consister à imiter la forme physique d’un organisme. Par exemple les excroissances sur le bord des nageoires des baleines à bosse.
Le bio-mimétisme peut également consister à s’inspirer de procédés présents dans la nature. Par exemple la chimiosynthèse, c’est à dire la formation/production de corps organiques réalisée notamment par les végétaux sous l’effet d’une source d’énergie chimique.
Enfin, le bio-mimétisme incite à prendre exemple sur la systémique. Dans la nature, un déchet n’existe pas, il s’agit d’une ressource pour un autre organisme. Tout fonctionne en boucle. D’où l’idée d’écologie industrielle et d’économie circulaire. Les déchets d’une industrie peuvent être une ressource pour une autre.
En favorisant une réflexion globale sur les énergies renouvelables, le recyclage, l’économie circulaire et la préservation de l’environnement, le bio-mimétisme apparaît aujourd’hui comme une nécessité écologique et l’un des piliers de l’économie verte. Cette démarche est donc amenée à se développer de plus en plus, rendant possible le rêve d’une société 100% en phase avec la nature.
Dans ce contexte, les « économistes écologiques » sont des alliés, par opposition aux économistes néo-classiques (et néo-libéraux), dont les concepts gouvernent le monde1.
Les économistes écologiques
L’économie écologique est une branche de l'économie en interface avec l'écologie, étudiant l'interdépendance et la coévolution entre les sociétés humaines et les écosystèmes dans le temps et l'espace. L'intérêt de ces recherches est de pouvoir guider l'action des acteurs économiques (publics et privés) afin d'assurer un développement durable, c'est-à-dire conciliant progrès économique, justice sociale, et préservation de l'environnement, tout en mettant la priorité sur ce dernier point. L’objectif : changer de paradigme pour réduire notre empreinte écologique.2
L'économie écologique – courant minoritaire dans le monde académique et dans lequel s’inscrivent Isabelle Cassiers, Tom Bauler et Edwin Zaccaï – s’oppose aux économistes traditionnels (néo-classiques) et a un caractère résolument holistique et transdisciplinaire, surmontant les barrières existantes entre les disciplines scientifiques.3

1 Les économistes néoclassiques s’intéressent aux biens marchands, mais pas aux éléments naturels (libres d’accès), ni aux déchets (on peut les diluer dans l’environnement gratuitement). Grâce au travail et au capital, les facteurs naturels sont susceptibles d’être multipliés sans limites. La croissance peut être illimitée.


2 Il faut distinguer l'économie écologique de l'économie environnementale qui vise à évaluer le coût économique des atteintes à l'environnement (en termes d'externalités) et la valeur monétaire des services écosystémiques dans le cadre de la théorie néoclassique. L’objectif : veiller à de meilleures performances écologiques, tout en maintenant notre modèle de croissance.


3 Références clés : ‘’The limits to growth’’ (1972 et 2005), simplicité volontaire (70’s), steady-state economics (70’s-80’s), mouvement de la décroissance (2000), « Prosperity without growth » (2009), « 2052: A Global Forecast for the Next Forty Years" (Rapport au Club de Rome, 2012), les « Amis de la terre » (pour une « société soutenable » – pour l’ environnement – et socialement juste). Economie circulaire (appliquée aux technologies simples) (90’s).


similaire:

Conférence gpc – 16 Nov 2016 iconAdresse : E. primaire 07 Nov. Majel Bel Abbès 1214

Conférence gpc – 16 Nov 2016 iconNote de service n°2016-063 du 6 avril 2016 (bo 14 du 8/4/16) relative...

Conférence gpc – 16 Nov 2016 iconProgramme montpellier 2016 Lundi 19 Septembre 2016
«De la microdélétion 19p13 chez une patiente marocaine à l'espoir thérapeutique de la bêta-thalassémie.»

Conférence gpc – 16 Nov 2016 iconNous présentons ici une première analyse de la Loi Touraine n°2016-41...
«fourre tout», la loi qui vient d’être publiée fin janvier aggrave considérablement la loi Bachelot (hpst), notamment avec la «territorialisation...

Conférence gpc – 16 Nov 2016 iconConférence bruxelles, le 13 octobre 2004

Conférence gpc – 16 Nov 2016 iconAdresse : assistera à la conférence du 10 mars 2005 oui non

Conférence gpc – 16 Nov 2016 iconAdresse : assistera à la conférence du 3 février 2005 oui non

Conférence gpc – 16 Nov 2016 iconConférence sur la traduction médico-pharmaceutique au Canada

Conférence gpc – 16 Nov 2016 iconAdresse : assistera à la conférence du 18 mars 2004 oui non

Conférence gpc – 16 Nov 2016 iconConference statutaire club rotary – jeudi 7 octobre 2010








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com