Rapport compilé avec la contribution du Système des Nations Unies Guinée Bissau








télécharger 276.34 Kb.
titreRapport compilé avec la contribution du Système des Nations Unies Guinée Bissau
page4/12
date de publication04.03.2017
taille276.34 Kb.
typeRapport
b.21-bal.com > économie > Rapport
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

3. MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME D’ACTION DE LA BARBADE ET LA STRATÉGIE DE MAURICE



3.1 Cadre National pour le Développement Durable



Il n’existe pas encore une structure spécifique pour l'exécution et le suivi du Programme d’Action de La Barbade qui s’est converti en Stratégie de Maurice et qui n’a pas été mis en œuvre par la Guinée-Bissau. À partir de l’année 1980, une crise cyclique ponctuée par des coups d’Etats, dont le premier a eu lieu en 1980, et des remaniements fréquents de Gouvernement. Le pays a d’autres goulots d’étranglements tels que les faibles ressources humaines, le budget d’État très limité et l’accès difficile aux iles.
Comme on le constate dans le « draft », la finalité de la Loi de Base sur l’Environnement est d’optimiser et garantir une utilisation continue des ressources naturelles, condition essentielle à un développement durable, tout en fixant comme objectifs à atteindre: (i) l´équilibre biologique et la stabilité géologique avec la création de nouveaux paysages et la transformation ou la maintenance de celles existant; (ii) la maintenance des écosystèmes, indispensables à la vie, l´utilisation rationnelle des espèces vivantes et la préservation du patrimoine génétique ainsi que de sa diversité; (iii) la conservation de la nature, l´équilibre et la stabilité des différents habitats, notamment les aires protégées et réserves, de façon à établir un continuum naturel.
La Guinée-Bissau est en train de créer les conditions de l’élaboration de la stratégie nationale de développement durable qui est basé sur le respect de l’environnement par l’application adéquate des instruments légaux disponibles. Cependant, elle a déjà mis en place des structures et est en train d’exécuter un certain nombre d’activités qui entrent dans ce cadre. Le pays pourra atteindre son but si la communauté internationale lui accorde un appui financier accru et technique, sans oublier le renforcement des capacités de ses ressources humaines qui participeront au redressement du pays. Ce rapport couvre une période allant de 1994 à 2009.
3.1.1 - Réalisations Légales et Institutionnelles

Le pays ne dispose pas encore de sa stratégie nationale pour le développement durable, instrument qui pourrait aider à la mise en exécution de la stratégie de Maurice. Il serait pertinent d'analyser l’éventuel impact du fait que la tutelle du Point Focal des PIED se trouve au Ministère des Affaires Etrangères et non au niveau de l' un des départements technique d’État.
Le gouvernement a crée un Secrétariat d’Etat à l’Environnement et au Développement Durable, chargé de coordonner les politiques en matière de l’environnement. Avec la création de cette structure, on attend dans un bref délai, la création des conditions pour l’élaboration d’un instrument de la Politique Nationale du Développement Durable.
Une Direction Générale de l’Environnement qui a la charge entre autres de mener des activités en vue de proposer des définitions et une stratégie en matière d’environnement urbain, de défense des consommateurs, de coordination des études, de planification et d’inspection des secteurs de l’environnement urbain.
Le Plan National de Gestion Environnementale (PNGE), approuvé depuis 2004, devant contribuer au développement socio-économique durable et soutenu du pays. Il faut préciser qu’une politique nationale sur le secteur de l’environnement, des lignes stratégiques et des actions à entreprendre a été définie. Elle intègre les principales préoccupations des autres secteurs de développement, non seulement en termes de conservation mais aussi de développement durable proprement dit. La politique nationale de gestion environnementale définie par le PNAE, vise à contribuer au développement socio-économique soutenu de la Guinée-Bissau, et aide à la recherche de solutions pour garantir la sécurité alimentaire, l’éradication de la pauvreté, le contrôle de la pollution et l’assainissement de l'environnement, la conservation des ressources naturelles et le contrôle de l'avancée de la désertification, ainsi qu’à minimiser les impacts anthropiques qui influencent la modification climatique.
Donc, les objectifs pour la gestion durable des ressources naturelles, sont: (i) la création des conditions de production de riz irrigué au niveau national et de production horticole, par la valorisation des ressources en eau; (ii) améliorer les conditions d’accès aux sites de production et aux marchés de vente; (iii) améliorer les systèmes de conservation et de transformation des produits agricoles; (iv) faciliter la commercialisation des excédents de productions agricoles; (v) introduire et vulgariser les semences sélectionnées de qualité, adaptées aux différentes zones agro-écologiques et productives, aussi bien pour l’agriculture irriguée que pour les cultures pluviales; (vi) poursuivre l’introduction, l’évaluation et la diffusion de variétés performantes de plantes à racines, tubercules et légumineuses et promouvoir leur diversification.
L´adoption du PANA, visant entre autres, l´adaptation aux phénomènes des changements climatiques envers les secteurs plus vulnérables, tels que le domaine agricole (agriculture, forêt et l´élevage) et celui des ressources hydriques ainsi que de la pêche, qui a un impact économique important.
L´adoption de la Loi sur l´Évaluation Environnementale, qui ordonne la réalisation d’Étude d’Impact Environnemental préalable à la mise en œuvre de projets, plans et programmes de développement. En cours d´adoption, le projet de Loi de Base sur l´Environnement donnera l’orientation politique et stratégique pour l’intervention dans le domaine de l’environnement, de façon générale.
Pour ce qu’il y est du Protocole de Cartagena, l’instrument de ratification a été déposé. Ce protocole cherche à garantir un niveau adéquat de sécurité dans le transfert, la manipulation et l’utilisation d’Organismes Vivants Modifiés (OVM) issus de la biotechnologie moderne, tenant compte la forte probabilité de son interférence avec le patrimoine génétique du pays. Les effets défavorables sont pris en considération, tout en tenant compte de la préservation et de l’utilisation durables de la diversité biologique, ainsi que des risques pour la santé et à l’environnement, avec un accent en particulier sur les mouvements transfrontaliers.

La Loi de Base sur l’Environnement: Instrument législatif que établi les bases de la politique de l´environnement dans le pays. Dans son texte il est consacré que toutes les personnes ont droit à un environnement équilibré et le devoir de lui défendre y compris l´État. Dans cette perspective, il a été défini que la politique de l´environnement à par finalité optimiser et garantir la continuité à l´utilisation des ressources naturelles, en tant que condition basique pour un développement durable.
A cet effet, sont été établi, et on doit citer quelques objectifs suivants: (i) l´existence d´un environnement propice à la santé et bien-être des personnes et au développement social et culturel des communautés; (ii) l´équilibre biologique et la stabilité géologique avec la création de nouveaux paysages et la transformation ou la maintenance de celles existantes; (iii) la maintenance des écosystèmes que supportent la vie, l´utilisation rationnelle des ressources vifs et la préservation du patrimoine génétique ainsi que de sa diversité; (iv) la conservation de la nature, l´équilibre et la stabilité des différents habitats, notamment les aires protégées et réserves, de façon à établir un continuum naturale (MRNA, 2008).
3.2 Changements Climatiques et Elévation du Niveau de la Mer
Les phénomènes de changements climatiques ayant un caractère transversal, les solutions et les mesures d’adaptation à leurs effets devront s’appliquer à tous les secteurs directement concernés, notamment les secteurs prioritaires tels que l’agraire, ressources hydriques, zone côtière, santé et les scénarios climatiques. La Guinée-Bissau a ratifié la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, depuis 1995, ainsi que le Protocole de Kyoto. Le pays a également ratifié les Conventions sur la Diversité Biologique et celle de la Lutte Contre la Désertification. Mais, en raison de certaines contraintes susmentionnées, il n’a pu suivre l’évolution des différentes activités prévues et procéder, en conséquence, à un début de mise en œuvre et de suivi des recommandations.
3.2.1 - Réalisations

Les activités exécutées dans la mise en œuvre de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques et du Plan d’ Action de la Barbade sont les suivantes:
Secteur agraire: (i) mise en place du système de production agro-sylvo-pastorale; (ii) construction de barrages anti-sel et/ou récupération de la capacité productive des sols de mangrove dans les rizières du nord (24 dans la région de Biombo; 2 à Oio; 8 à Cacheu) et au sud du pays (3 dans la région de Quinará et 3 aussi à Tombali); (iii) adoption de techniques de feux précoces en en lieu et place des feux de forêt incontrôlés, surtout au niveau des régions Est (Bafatá et Gabú); (iv) introduction, au nord et à l’est du pays, d’essences forestières exotiques et à croissance rapide, comme sources d’énergie ligneuses et foyers améliorés, dans le cadre, entre autres, d’une stratégie de réduction de la consommation de bois.

Secteur de l’environnement: (i) Plus de onze millions d’USD ont été investi pour la mise en œuvre du Projet de Gestion de la Biodiversité et la Zone Côtière de la Guinée-Bissau (PGBZCGB), pour la période 2004-2010, visant le renforcement de la capacité nationale en matière de conservation de la nature et de conservation de la biodiversité, notamment à travers le renforcement de la gestion du réseau des aires protégées par l’IBAP. Le développement de la capacité nationale en matières d’études d’évaluation des impacts environnementaux en créant la Cellule d’Evaluation d’Impacts Environnementaux (CAIA) attaché à la Primature et, ainsi, la promotion de microprojets contribuant à la préservation de l’environnement à travers du fond mise en place par ce effet.
(ii) Le Programme Régional d’Aide à la Gestion Intégrée des Ressources Naturelles (AGIR), destiné à la protection des couloirs transfrontaliers sur la faune sauvage. Le Programme National de Développement 2001-2010, qui se déroule dans la zone transfrontalière Guinée/Guinée-Bissau, correspondant aux bassins versants des fleuves Corubal, Cogon et Nunez, vise la préservation des écosystèmes les plus vulnérables (forêts et zone-refuge de la faune) et l’appui aux communautés locales dans la gestion des ressources naturelles. En outre, 10 zones de conservation communautaires ont été dotées de plans communautaires de gestion des ressources naturelles et 3 structures locales de gestion de ces ressources sont opérationnelles.

Reforme structurelle: (i) le Projet de Développement du Secteur Privé, entre 2000-2007, a permis l’élaboration des politiques de réforme du secteur économique, le renforcement des capacités des organisations du Secteur Privé et du secteur Public en matière de Réformes Légales et la création d’un environnement favorable des affaires.
(ii) Le Programme National de Bonne Gouvernance, mis en œuvre entre 2002 et 2004, avec pour objectif de renforcer les capacités en matière de gouvernance à différents niveaux. À titre d’exemple, il a aidé à formuler le Plan National de Gestion Environnementale (PNGA, 2004).
3.2.3 - Contraintes

Les contraintes dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention sont, entre autres:

  • faiblesses institutionnelles au niveau des acteurs-clés;

  • faible niveau de connaissance des populations et acteurs-clés en matière de changements climatiques;

  • imprévisibilité des effets des changements climatiques;

  • manque de ressources suffisantes pour l’exécution;

  • difficultés prévisibles dans le changement d’attitudes et de pratiques des populations.


1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Rapport compilé avec la contribution du Système des Nations Unies Guinée Bissau iconDirecteur général du Programme des Nations unies pour l'environnement
«Ces réseaux criminels, opérant par le biais de chaines sophistiquées, pillent l’héritage et les ressources naturelles des Etats...

Rapport compilé avec la contribution du Système des Nations Unies Guinée Bissau iconProgramme Commun des Nations Unies sur le vih/sida

Rapport compilé avec la contribution du Système des Nations Unies Guinée Bissau iconOrganisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture

Rapport compilé avec la contribution du Système des Nations Unies Guinée Bissau iconRapports des institutions spécialisées des Nations Unies
«les États parties prennent toutes les mesures appropriées pour éliminer la discrimination à l’égard des femmes afin de leur assurer...

Rapport compilé avec la contribution du Système des Nations Unies Guinée Bissau iconProgramme des nations unies pour le developpement (pnud)
«Vers des territoires moins émetteurs de ges et plus résistants aux Changements Climatiques» au Sénégal entend renforcer les capacités...

Rapport compilé avec la contribution du Système des Nations Unies Guinée Bissau iconTâche : Conception d’une maquette fonctionnelle représentant le système...

Rapport compilé avec la contribution du Système des Nations Unies Guinée Bissau iconUniversite kofi annan de guinee
...

Rapport compilé avec la contribution du Système des Nations Unies Guinée Bissau iconAtelier trinational (Guinée, Liberia, Cote d’Ivoire) sur la gestion...

Rapport compilé avec la contribution du Système des Nations Unies Guinée Bissau iconIndicateurs de suivi de l’atteinte des 100 objectifs du rapport annexé...

Rapport compilé avec la contribution du Système des Nations Unies Guinée Bissau iconRecherche : Thèse en écologie marine : «Contribution à l’analyse...
«Contribution à l’analyse du budget des carbonates des récifs de La Réunion à l’aide d’implants coralliens in situ : influence des...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com