Rapport final








télécharger 1.01 Mb.
titreRapport final
page14/43
date de publication02.02.2018
taille1.01 Mb.
typeRapport
b.21-bal.com > économie > Rapport
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   43


  1. IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX NEGATIFS

    1. Identification et Caractérisation des impacts


La méthodologie de qualification des impacts utilisée dans le cadre de cette étude se réfère aux définitions suivantes qui tiennent compte de la nature de l'impact, de son étendue (ponctuelle, locale ou générale) et de sa durée (temporaire ou permanente). Le critère d'évaluation est l'intensité de l'impact (positif ou négatif) qualifiée de:

  • « Majeure » quand l'élément est atteint dans son ensemble au point où sa qualité est considérée altérée de façon irréversible;

  • « Moyen », quand l'élément est atteint, mais pas dans son ensemble ou de façon irréversible;

  • « Mineur » quand l'élément n'est atteint que de façon marginale et sur une courte durée.

Les critères de caractérisation sont les suivants :


Critère

Appréciation

Qualité de l’effet

Positif

Négatif

Importance

Mineure

Modéré

Majeur

Réversibilité

Réversible

Non permanente

Irréversible

Apparition

Immédiat

A court terme

A moyen terme

A long terme

Probabilité d’occurrence

Certaine

Probable

Improbable

Non connue

Possibilité d’évitement

Evitable

Evitable partiellement

Inévitable
    1. Les sources d’impacts négatifs


Phase de construction de la centrale : Les activités de construction seront les sources principales d’impacts environnementaux négatifs du projet (notamment lors des ouvertures de carrières), en termes d’érosion du sol ; de pollutions et nuisances ; de perturbation du cadre de vie ; de génération de déchets solides et liquides ; d’occupations de terrains, etc. Les sources impacts vont provenir des activité suivantes : installations de chantier ; travaux mécanisés ; Transport et circulation des engins et camions ; exploitations e carrières de matériaux ; etc.
Phase d'exploitation de la centrale : En phase d'exploitation, les infrastructures et équipements de la centrales vont générer des déchets (émissions gazeuses, huiles) et présenter des risques et autres nuisances sonores pour le personnel d’exploitation (stockage des matières premières, consommation de fuel lourd, gasoil, production d’énergie, consommation d’eau, rejets divers par le fonctionnement des machines, et du processus de refroidissement etc.). Aussi, L’exploitation des infrastructures peut être perturbée par des défaillances, des accidents ou des événements naturels ayant des conséquences sur les installations et sur l’environnement (cadre physique, biologique et humain). Certains événements naturels ou liés aux activités humaines présentent ainsi des risques pour les installations existantes et projetées. Il s’agit, pour les événements naturels, d’inondations, de séismes, de vents violents et de tornades, de foudre, de glissements de terrain etc. Les activités humaines ont trait aux incendies, aux accidents de circulation, etc.
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   43

similaire:

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final d’évaluation

Rapport final iconRapport final d’execution

Rapport final iconRapport final du projet a 4 (1996-1999)

Rapport final iconRapport final sur l’expérience acquise au niveau national

Rapport final iconRapport final oecd org/pdf/M00025000/M00025632. pdf Juillet 2001...
«Synthèse des questions liées à la façon dont les adultes apprennent pédagogie et motivations»

Rapport final iconFinal exam vocab 2








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com