Montpellier notre ville / n ° 3








télécharger 0.68 Mb.
titreMontpellier notre ville / n ° 3
page7/12
date de publication18.01.2018
taille0.68 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

Perla Danan

adjointe déléguée au quartier
«Vous êtes au cœur de nos préoccupations»

Les associations de notre quartier ont fait leur rentrée avec une belle vigueur, lors de l’Antigone des associations et les équipes des maisons pour tous Azéma et Mercouri, se dépensent sans compter
pour générer du lien social.

Notre marché va s’étoffer de 13 commerçants et
des artisans s’y installeront prochainement.

Actuellement, vous vivez des nuisances liées aux travaux sur tout le pourtour du bassin Jacques-Cœur. Nous veillons à les minimiser et vous remercions pour votre patience. Une campagne d’entretien est en cours,
nettoyage du bassin, réfection d’espaces verts et l’amélioration des éclairages est programmée. Les interventions des équipes techniques doivent être optimisées en fonction
de l’avancement des chantiers alentour. Pour être efficaces,
les services doivent résister aux sirènes des fausses urgences. Vous êtes les premiers bénéficiaires de cette planification ; c’est notre volonté, car vous êtes au cœur de nos préoccupations, puisque c’est vous qui donnez vie au quartier.
Contact

Perla Danan,

Maison pour tous Mélina-Mercouri

842 rue de la Vieille-Poste

Tél : 04 99 92 21 68
Article 1

La nouvelle mairie sera plus pratique et fonctionnelle que l’actu elle. Le parc qui va l’entourer lui apportera une touche de poésie. Avec en prime : le plaisir et la détente. De quoi se ressourcer en plein cœur de ville.

Un parc presque sauvage

Dans moins d’un an, le parc de 4 hectares, qui entourera le nouvel hôtel de ville, sera ouvert au public. Il aura pour limites, l’avenue du professeur Etienne-Antonelli, le Lez et le futur pont de la République. Son accès sera possible par plusieurs entrées : le parvis de la mairie, les avenues Antonelli /Moularès, les berges du Lez, et puis, côté sud, par le pont de la République et la rue des Acconiers.

Pour l’instant, la construction de la mairie masque son début d’élaboration. Pourtant, ses reliefs se dessinent déjà, dont une colline, constituée par la terre extraite lors du creusement des 4 niveaux du parking souterrain.

Une série de plantations débute cet automne. Avec des grands arbres (pins d’Alep, pins parasols, chênes verts, chênes blancs, platanes, érables de Montpellier…) et des arbustes méditerranéens (cistes, arbousiers, buis, lavande, myrtes, pistachiers…). Ces végétaux viendront renforcer la ripisylve, la végétation spécifique des berges du Lez.

Le parc aura un aspect naturel, presque sauvage et sera sillonné de part en part par des sentiers champêtres. C’est le parti pris de l’architecte Jean Nouvel : « A flanc de coteaux, une végétation (…), arborée et arbustive forme une épaisse nappe, à travers laquelle les chemins s’engouffrent. Paysage plein et fouillis qui s’étage le long des coteaux ».

Au pied de la colline, le plus grand dénivelé, un bassin d’expansion fera fonction de prairie humide. C’est la partie la plus basse du parc, mais aussi la plus vaste et la plus ouverte. Elle aura un aménagement de type “champ”et sera jalonnée par quelques grands et beaux arbres, afin d’apporter de l’ombre en été.

Et puis à part, comme préservé, il y aura un jardin précieux, une magnifique roseraie à la vue dégagée sur le sud, qui servira d’écrin aux photos-souvenirs des épousés, frais émoulus de la salle des mariages.

Dans le parc, l’eau sera omniprésente, c’est là aussi que se situe son charme. Le Lez s’étire en effet jusqu’aux pieds de l’hôtel de ville, dans un bassin d’agrément. Une jolie passerelle l’enjambera. Son intérêt réside dans la vue plongeante qu’elle permettra sur la chute d’eau, créée par la différence de niveau entre le bassin et le Lez. Effet fraîcheur garanti.

Et puis qui dit parc, dit aussi repos et contemplation. Des bancs, de grands madriers en bois brut, y seront disséminés de façon très aléatoire, en groupe ou isolés, comme déposés par le flot d’un courant « à l’image des bois flottés posés sur les berges quand la mer se retire ».

Ce parc public, presque sauvage, va irrémédiablement voler la vedette à la nouvelle mairie. Son côté bout de nature, qui veut donner l’impression qu’il n’est pas maîtrisé, alors qu’il l’est en fait, va devenir un haut lieu de détente du quartier. Et de toute la ville.
Photo : La plantation des arbres débute cet automne, selon les indications de l’architecte Jean Nouvel.
Photo : Le nouveau parc public de 4 hectares, avec ses différents espaces et accès.

Brèves

À Azéma, les jeunes se bougent !

Les jeunes
de la maison de quartier Pierre-
Azéma proposent régulièrement des animations, en semaine ou le week-end, dans les maisons de retraites du quartier. Ils ont notamment fait voyager en chansons et au son de musiques actuelles, les pensionnaires de la maison de retraite Korian, située avenue de la Pompignane. Des initiatives bénévoles, qui on le voit, enchantent les plus anciens.

Infos : 04 67 02 48 52.
Ferrat, Charles et Gainsbourg

Toujours le thème de la chanson, pour les nouvelles voies créées à Parc Marianne,
à proximité de l’avenue Nina-Simone
et du rond-point Pablo-Picasso (à venir).

• Une rue Jean-Ferrat, du nom du chanteur, auteur et compositeur, décédé en 2010, qui nous laisse les célèbres Nuit et brouillard, Potemkine et C’est beau la vie.

• Une rue Ray-Charles, chanteur et
pianiste américain, surnommé The genius, dont la chanson Georgia in my mind est devenue l’hymne de la Géorgie.
• Une rue Serge-Gainsbourg, alias “l’Homme à tête de chou”, en hommage au chanteur, auteur et compositeur de talent, provocateur à ses heures.
Une 1re pour la Lironde

Le vide grenier organisé le 5 septembre, pour la première fois, par la toute jeune association de quartier la Lironde a eu un franc succès. L’allée Artémisia-Gentileschi a été conquise par un flot de vendeurs et d’acheteurs. Une animation de quartier
à pérenniser. Infos : 06 34 06 06 84.

Laroque en fête

La fête annuelle de l’Ehpad Pierre-Laroque, journée d’animations et de spectacles,
particulièrement appréciée par tous
les résidants, a été lancée en présence, notamment, de Christiane Fourteau, adjointe au maire, vice présidente
du CCAS et de Hélène Qvistgaard,
adjointe au maire.
Agenda

Les manifestations signalées par


  sont gratuites
Maison de quartier
Pierre-Azéma
04 67 02 48 52

Maison pour tous
Mélina-Mercouri
04 99 92 23 80


Rentrée des jardiniers,
le 6 octobre, de 17h à 19h. Présentation des jardins partagés
et de leur mode de fonctionnement. Pour tous les amateurs
de plantes.




Inauguration du jardin partagé, le 7 octobre à 17h30. Le bon moment pour venir découvrir les nouvelles possibilités d’accueil de ce jardin extraordinaire. Sera suivi par l’atelier jardin sec
à 18h : création des différentes rocailles et carrés secs et premières plantations.




Bruant et le Chat Noir, le cabaret enchanté
de l’Acte chanson, le 8 octobre à 21h.
Avec accordéon, ukulélé, guitares, percussions
et orgue de barbarie.

Bal des vendanges, le 9 octobre à 21h,
animé par Martin Coudroy et Castanha e Vinovèl. Pour tous les amateurs de danse folk.

Stage de danses traditionnelles, le 9 octobre, de 10h30 à 18h, organisé par Lève toi et danse.

Contes aux saveurs d’automne, le 15 octobre à 20h30, organisé par l’association Aural. Contes et légendes de la Méditerranée autour
des vendanges et du vin.




Soirée Anda Jaleo, le 16 octobre à 19h, organisée par l’association la Gamme. Une fiesta latina  au son des musiques traditionnelles
espagnoles, flamenco, et sud-américaines.

Stage d’art vocal organisé par le comité de quartier Les Aubes-La Pompignane et l’académie

Art vocal, les 16 et 17 octobre, de 10h à 12h
et de 14h à 18h. Avec Jean Perrier, un maître
de l’école italienne du bel canto

Chantier jardin sec, le 16 octobre, de 10h
à 12h. Avec la participation de Michel Valantin
et Mireille Costesec de l’Apieu : aide à imaginer et concevoir un jardin, créer des espaces,
des formes, des volumes.




Théâtre
d’improvisation,
22 octobre à 21h,
avec la Cie des Sherpas.
Chantier jardin sec, le 23 octobre, de 10h à 12h. Pour tous les amateurs et créateurs de jardins en herbe, la suite du chantier continue...




Fête de la citrouille, le 29 octobre à 19h. Dégustation de la soupe d’Halloween et jeux
avec la Cie des Patatamodelées.
.........................................................................................................................
p32-33
Vies de quartier

Prés

d’arènes - Saint-Martin - Aiguerelles -

Cité Mion - La Rauze - Tournezy
Légende photo colonne :

Le collège Gérard-Philipe a ouvert ses portes le 15 septembre aux associations du quartier et aux parents d’élèves pour
un après-midi de découvertes et de rencontres.
le billet de

votre élue

Annie Bénézech,

adjointe déléguée au quartier
«La laïcité est un espace neutre, qui protège
les minorités et leurs cultes
»

Depuis bientôt un an, les principales associations des Prés d’Arènes se réunissent pour réfléchir
et construire un quartier où les différences enrichissent le quotidien et la citoyenneté, toujours plus épanouie dans notre société laïque : car la laïcité est un espace neutre, qui protège les minorités et leurs cultes.

Cette année comme l’année dernière, la fête de l’Aïd s’est tenue sur le parking de l’église Saint Martin ; mais
si l’an dernier, ce geste avait pour but de lutter contre
les incivilités, cette année, la convivialité entre les
quatre cultes (un événement sans précédent), les comités
de quartier et les associations, a pour objectif de défendre la tolérance. C’est par l’acceptation des différences de l’autre que l’on s’enrichit. Mieux connaître l’autre, amène à mieux se connaître soi-même.

Cette année, la lutte pour la tolérance sera donc l’objectif commun de toutes les associations de notre quartier.

Contact


Annie Bénézech,

Maison pour tous l’Escoutaïre

67 rue des Razeteurs

Tél : 04 67 65 59 99
Article 1

La Rauze. Le Saint-Martin Gazelec change de direction. Après treize ans passés à la direction du club de football, Paul Grimaud cède la place à Camille Béal et Cédric Buittigeg.

Passage de témoins

Une page se tourne au Saint-Martin Gazelec. Depuis le 24 septembre, le club de football de la Rauze n’est plus présidé par Paul Grimaud. C’est une double présidence qui prend le relais, composée de Camille Béal et Cédric Buittigeg. Après neuf années de bons et loyaux services passées à la tête du club, Paul Grimaud a senti la lassitude le gagner. « Je suis épuisé, confie-t-il. Diriger le Gazelec est un investissement énorme et il fallait que j’arrête ». Néanmoins, il a connu de grands moments, forts en émotions en tous genres. « Chaque année, le tournoi de Pâques est un événement ! Il a pris une telle ampleur qu’il est devenu international. On accueille des jeunes joueurs de tous les coins du monde ».
Un club en bonne santé

La manifestation se prépare plusieurs mois à l’avance. Camille Béal a commencé à s’y atteler. Elle ne découvre pas le club. Vice-présidente dans le dernier Conseil d’administration, elle « est de la maison » depuis longtemps et à plus d’un titre. Camille est l’épouse d’Alain Béal, le fils du fondateur du club, dont le stade porte le nom. « J’étais très en colère quand Paul a décidé de laisser la présidence, avoue-t-elle. J’ai tout tenté pour l’en dissuader, sans succès. Alors, avec Cédric, qui était également vice-président, nous avons décidé de prendre les rennes du club, mais en tandem. Lui s’occupe de tout ce qui est sportif, moi de l’administratif. »

La nouvelle direction est sereine. Paul Grimaud laisse un club en bonne santé financière et sportive, reconnu pour son action envers les jeunes du quartier. Et surtout, il laisse plusieurs chantiers ouverts à ses successeurs. « En novembre, nous devrions signer un partenariat avec le lycée sportif Draria, à Alger. Nous mettrons en suite en place des échanges d’éducateurs et de jeunes joueurs, précise Camille Béal. Nous avons toujours en tête le projet de monter un tournoi de football qui engloberait toutes les villes jumelles de Montpellier. »

Cette année, le Saint-Martin Gazelec compte près de 400 licenciés, allant de 5 à 19 ans, sans compter les deux équipes de seniors. Le club dispose depuis cette année d’une deuxième équipe féminine. Mais néanmoins, il doit faire face à une carence d’éducateurs bénévoles. « Surtout pour encadrer les petits, indique Camille Béal. À cet âge-là, il faut leur apprendre les règles de base, ce n’est pas évident, cela nécessite du savoir faire. »

Infos : Saint Martin Gazelec. 395 avenue du
docteur-Fourcade. 04 67 65 05 56
stmartin-gazelec@orange.fr
Photo : Paul Grimaud et Camille Béal, l’ancien et la nouvelle présidente.

Article 2

L’école Jacques-Brel a accueilli le 15 septembre une réunion de concertation sur
le Projet éducatif local. Elle a réuni les différents acteurs impliqués dans l’éducation.

Une réflexion sur le projet éducatif

Grand succès pour cette première réunion concernant le Projet éducatif local. Le 15 septembre, à l’école élémentaire Jacques-Brel, plus de 70 personnes s’étaient déplacées pour participer aux différents ateliers de réflexion. L’idée est de mettre en place un dialogue fructueux avec les nombreuses institutions (CAF, État, écoles...) et les associations qui œuvrent en faveur de l’enfance (parents d’élèves, éducation populaire, conseils de quartier...). Cette concertation s’est articulée autour de trois ateliers thématiques ( parentalité, cohérence éducative, place des jeunes), traduisant les axes majeurs du futur Projet éducatif local que la Ville souhaite mettre en action.

Le quartier Prés d’Arènes a accueilli la première concertation. Il y en aura six autres dans les différents quartiers de Montpellier. Le résultat de ces réunions viendra nourrir les futures Assises de la réussite éducative qui se tiendront le 15 janvier.
Exergue

Construire ensemble le Projet éducatif local

Photo : Jen-Louis Gély, adjoint au maire délégué à la réussite éducative.
Photo : Les 70 personnes présentes ont été réparties en trois ateliers thématiques.
Brèves

Fin de travaux avenue du maréchal-Leclerc

Après une année de travaux, l’avenue du maréchal-Leclerc prend sa forme définitive. Tous les réseaux d’eau usée et potable ont été refaits, les fils EDF sont enfouis. Mais surtout, les trottoirs ont été élargis, un plateau surélevé devant la crèche Thérèse-Santis est installé. Placée en zone 30, l’avenue bénéficie également de quelques places de stationnement supplémentaires devant les commerces.
Dépistage !

Le Mammobile stationne
le 27 octobre sur le parking
du Géant Casino, au rond-point des Prés d’Arènes. De 9h à 18h, les femmes de 50 à 74 ans peuvent bénéficier d’un dépistage gratuit du cancer du sein. Si vous ne souhaitez pas vous rendre au Mammobile, vous pouvez prendre rendez-vous au centre de radiologie agréé du quartier, 158, avenue
de Palavas (04 67 64 88 89).
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Montpellier notre ville / n ° 3 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLa Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLe catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur "International"...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconC2m institut Charles Gerhardt Montpellier, Equipe C2M, umr 5253 cnrs,...

Montpellier notre ville / n ° 3 iconVive Montpellier Méditerranée Métropole !
«Six ans à Montpellier, entre cafés et concerts en terrasses, expos folles et espaces calmes, des gens, croisés au hasard de ruelles...

Montpellier notre ville / n ° 3 iconPourquoi Nathalie va en ville? Nathalie va en ville pour (acheter...

Montpellier notre ville / n ° 3 iconL'accès à notre travail est libre et gratuit à tous les utilisateurs. C'est notre mission

Montpellier notre ville / n ° 3 iconL'accès à notre travail est libre et gratuit à tous les utilisateurs. C'est notre mission

Montpellier notre ville / n ° 3 iconL'accès à notre travail est libre et gratuit à tous les utilisateurs. C'est notre mission

Montpellier notre ville / n ° 3 iconL'accès à notre travail est libre et gratuit à tous les utilisateurs. C'est notre mission








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com